Blog de Pierrot

Les cadeaux de Noël de Pierre Vergès et de la Région à l’IRT

Jeudi 28 Janvier 2010 - 11:35

A la veille du vote du budget primitif 2010 de la Région, il est intéressant de relever la part consacrée à l’IRT mais surtout l’utilisation des fonds publics par l’association sensée faire la promotion de La Réunion. Quand on sait que le président de l’IRT est en même temps vice-président de La Région chargé des affaires administratives et financières, on peut aisément imaginer son influence sur le versement de plus de 13 millions d’euros à son association en 2009.

Mais ce qui ne va pas être annoncé demain lors du vote, ce sont les manœuvres opérées en décembre par Pierre Vergès, Ayub Ingar le vrai/faux directeur de l’IRT (accessoirement traitre au Modem) et Paul Caro, grand voyageur à l’IRT (accessoirement gestionnaire d’hôtels en difficulté et grand voyageur également à la CCIR, mais on en reparlera prochainement).

Sous couvert d’une harmonisation des salaires entre les employés de l’ex CTR et ceux de la Maison de la Montagne (intégrés à l’IRT depuis janvier 2009), il a été distribué de façon très inégale plus de 300.000 euros aux salariés (augmentation en décembre + rattrapage sur 12 mois de 2009).

Bien évidemment, il a fallu récompenser certaines personnes pour services rendus au président. En tête du classement :
   - Michèle V, responsable de la communication du président et grande pourvoyeuse de voyages de presse tous frais payés à certains journalistes, avec 759 euros brut par mois d’augmentation
   - Charles W, qualifié de responsable financier et délégué du personnel en 2009 avec 430 euros de plus par mois…
   - Odile X, déléguée du personnel en 2009 et proche de Charles W avec plus de 310 euros de plus…
   - SophieY, transformée en quelques jours d’hôtesse d’accueil en assistante comptable chargée des photocopies avec près de 400 eurosde plus…
   - Krysla Z, experte elle aussi en photocopies avec plus de 350 euros de plus…
Etc, etc…

Au total, plus de 300 euros brut par mois + le rattrapage sur un an + le 13ème mois pour un peu moins de 20 salariés sur 72, les autres ramassant les miettes. D’ailleurs, plusieurs salariés ont déjà écrit au président pour se plaindre de la mauvaise répartition du "cadeau" et de la non concertation avec le personnel.

Quand on approfondit l’analyse, on se rend compte que ceux qui ont été récompensés relèvent de trois catégories de personnel :
   - le service "communication institutionnelle" qui est directement aux ordres du président et qui est en charge de son image presse
   - le service financier qui engage les dépenses et reste proche du service communication
   - les ex-délégués du personnel qui, sous pression de la présidence et de la direction, ont couvert les multiples dérives de l’équipe Vergès en matière de gestion du personnel et de gestion administrative.

Si au début 2009, l’effectif de l’IRT était de moins de 70 personnes et si on déduit au moins 6 départs consécutifs à "l’épuration" des cadres de l’ancienne direction, l’association aurait dû avoir un effectif de moins de 65 personnes. Aujourd’hui, on en compte 72... Les nouveaux arrivants, comme par hasard, ont été embauchés par le service communication et à l’administration.

Exemple de gabegie : plus de six personnes à la comptabilité-gestion (alors que la paye est réalisée par un cabinet externe !!!), et alors qu’il a fallu renégocier un découvert bancaire en fin d’année pour payer les salariés en janvier… Tout cela montre bien la compétence de notre bel outil de promotion du tourisme.

Il faut souhaiter que cette association, dans un proche avenir, ne soit pas un nouvel "ARAST" et je souhaite par avance bonne chance au nouveau président de l’IRT après les régionales.

Mais dans l’immédiat, l’assemblée régionale qui se tient demain serait bien avisée de se pencher sur la gestion "très personnalisée" et très particulière de cette association et sur les conséquences politiques voire pénales qui pourraient suivre.
Pierrot Dupuy
Lu 3001 fois



1.Posté par piment vert le 28/01/2010 11:55

Il faut dissoudre cette pompe à argent public qui ne sert pas ou si peu la promotion touristique, mais bien davantage à la famille Verges.

2.Posté par Jesus was a rolling stoned le 28/01/2010 13:02

Dans le même esprit de "famille" on peut comparer le vice-président de La Région Pierre, qui fait octroyer grassement a l'IRT, son président, qui sont les mêmes personnes(!!!!!!! )13 millions et le président de la région Paul,qui obtient (il fait plus fort) 67 millions pour le machin bidon appelé MCUR.....
Pierre, PAul, et Jacques alors......

3.Posté par SUPERKAT le 28/01/2010 13:13

MAIS QUE FAIT le commissaire aux comptes, l'agent comptable public ainsi que la cour des comptes ? Si tout cela est avéré, il y a de quoi faire un recours auprès de ces instances garantes de la bonne utilisation des fonds publics alimentés rappelons le par nos impôts ! Très bien d'avoir soulevé ce lièvre M. Dupuy...c'est de la même veine en gabégie que feu Pipangaï qui se voulait concurrencer les studios Disney, rien que ça. I WANT MY MONEY BACK !!!

4.Posté par Josette Brosse le 28/01/2010 13:20

Je pense que les associations "contribuables 974" et "POURPRE" vont avoir du boulot.

5.Posté par onyx le 28/01/2010 13:34

il faut mettre en place une structure paritaire etat,région,socio-professionnel afin d'apprehender les problématiques du tourisme par des gens qui en viivent.

6.Posté par alex le 28/01/2010 14:21

A CHACUN SON BOULOT..... . .
Chacun de nous sait que l'argent que les collectivités attribue aux associations doit faire l'objet d'un contrôle dans leur utilisation et leur affectation. Normalement les élus de la majorité qui vote l'attribution devrait exercer ce droit de regard. La réalité c'est que la nature des relations entre ces élus et l'association qui est , en principe, créée pour servir la collectivité n'incite pas les élus à perdre du temps pour éplucher les dossiers. CEPENDANT, dans ce cas de figure, les élus de l'opposition qui sont en mesure de disposer de tous les documents qui leur permettraient de mener à bien leur contrôle devraient être plus vigilants. Si, dans le cas de l' ARAST, les conseillers généraux avaient fait ce travail, pour lequel ils sont rétribués d'ailleurs, nous ne serions pas aujourd'hui à cette situation de drame pour ces familles. Si les élus de l'opposition à la région épluchent , ils en ont et le droit et le devoir d'ailleurs, les documents comptables de l'IRT, nous ne serions pas à dénoncer le mauvais fonctionnement de l'institution. Nous les obligerions, bien au contraire à gérer sainement l'argent public.

7.Posté par JOnito le 28/01/2010 14:38

M. dupuy, je suis ravi des révélations que vous nous faites chaque jour .... Une question me taraude pourtant. Sur plusieurs articles relatifs à l'IRT vous décrivez Ayub Ingar comme le chef secret, le manipulateur ... Pouvez vous nous donner des précisions ?

8.Posté par Alexine le 28/01/2010 16:40

A Alex, vous avez raison sur toute la ligne mais c'est sans connaître la réalité du fonctionnement de l'IRT et de la Région. D'abord, les élus de l'opposition ont été écartés manu militari de cette structure, donc ils ne peuvent rien contrôler à l'intérieur de l'IRT. Ils ne peuvent pas plus à la région, vu la présentation des budgets de l'IRT, c'est à dire dans des grandes lignes évasives, empêchant ainsi toute lisibilité et toute question quant à l'utilisation des fonds publics. Tout cela se fait bien sûr avec l'aval de la direction de la région, vu que le président de l'IRT est lui même responsable des finances de la région. Il y a là plus d'un "conflit d'intérêt" que plus d'un tribunal pourrait sanctionner...

9.Posté par François le 28/01/2010 16:47

13 millions de budget! Mais à quoi faire? De plus on lit par ailleurs que les professionnels du tourisme remettent eux mêmes en cause la structure? Ils sont pourtant représentés à l'IRT. Est-ce qu'ils peuvent nous expliquer ce qui se passe.

10.Posté par St-Thomas le 28/01/2010 16:53

Si on a bien compris, le silence des agents est acheté à coup d'augmentations mirobolantes de salaires et le silence des élus de l'IRT est acheté à coup de voyage grand luxe. C'est tellement simple. On comprend maintenant l'omerta qu'il y a autour de cette structure depuis sa création. En attendant le tourisme ne se relève pas malgré la disparition du CHIK et kabri i manj salad. N'empêche, qu'ils sont forts les mecs pour arriver à faire tout ça en toute impunité. Vive le changement!

11.Posté par Antidote le 28/01/2010 18:22 (depuis mobile)

Je lis avec attention votre blog qui surprend par l indiscrétion et la mise en cause de personnes privees qui peuvent être injustement blessées si vos scoops s avèrent faux. Il y a des salaries avec mari femme enfant que vous jetez en pâture sans avoir pu vérifier ce que vous avancez. Comment pourriez vous avoir accès a de telles informations? Il s agit d informations confidentielles qui ne sont pas facilement disponibles dans une entreprise et vu la surveillance que vous exercez je suppose que tout cela est sous clé. La dernière fois vous parliez de limousine a propos de l Irt, non de commande a l appui et a l arrivée il s agissait du nom d' une société louant des minibus...vos informateurs semblent vouloir régler sur la place publique des problèmes internes a celle ci. Toute information doit être prise avec du recul car a vous lire je crois reconnaitre les prenoms de salaries de longue date du ctr et seulement ceux la... J ai lu le rapport de la cour des comptes concernant le ctr, qui a vous lire a l époque n'était aussi que gabegie, il s avère que me rapport de la cour des comptes a écrit tout le contraire et que vous ne l avez jamais évoque...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Si j'écris ce que j'ai avancé, c'est que j'ai les preuves entre les mains. Si quelqu'un estime que je mens, qu'elle porte plainte et j'apporterai mes preuves)

12.Posté par Dago le 28/01/2010 18:54

Quelqu un pourrait il m 'expliquer à quoi sert cette pompe à fric qu' est L' IRT? 13 millions d' euros pour cette stucture!!!!! on marche sur la tete, as t 'on encore la notion de la valeur de l' argent à L' IRT ? tout est trés facile pour les cadres et les dirigeants , augmentation de salaire mirobolante, voyage à volonté
, hotels gratos partout, ils vont vivre longtemps comme ca, pourvu que ca dure!!!! et avec tout ca au point de vue touristique nous sommes toujours au meme point qu il y a 10 ans, que dis je 20 ans. Pourtant
avec beaucoup moins de moyen financier, vraiment beaucoup moins de moyen le tourisme explose à Maurice!!!
il y a un probléme non!!!! question Subsidiaire que fait Ayub Ingar, retraité Air France, dans cette stucture??? Je crois que ca va exploser un jour ou l' autre, les gens, la majorité silencieuse commence a avoir serieusement marre de cet état de chose et de cette gestion financiére familiale à la Région Reunion.

13.Posté par Alex le 28/01/2010 20:02

Alexine, merci pour votre contribution , mais je suis surpris par vos propos. Ainsi selon vous, aucun droit de regard ne peut être exercé par les élus de l'opposition sur l'utilisation faite par l'IRT, de l'argent public versé par la région. Alors là, les bras m'en tombent!!!!!
Alors, bravo le législateur!! Allons y, créons encore une SEM (sr21) , une spla ( voir Ste Suzanne). Ainsi l'argent que les communistes ponctionnent est vraiment bien utilisé. Nous n'avons plus qu'à leur faire confiance puisqu'ils ont décidé pour nous que personne n'a le droit de pouvoir contester leurs abus de pouvoir.
Je suis par ailleurs curieux de savoir le budget de la structure gérée par Jocelyne Lauret, l'ancien comité du tourisme. Réponse sur ce site bientôt??

14.Posté par Paule le 28/01/2010 20:20

Poste 13, la réponse sur le budget du CTR se trouve dans l'article de zinfo de ce jour sous le titre: "Régionales 2010, Didier Robert veut en finir avec l'IRT".

15.Posté par CANDIDE le 28/01/2010 20:27

Au fait c'est quoi l' I R T ? Il y a plus d'un an j'avais fait un commentaire dans le JIR concernant l'avenir des croisières (Et la croisière ne s'amuse plus du tout) à partir de la REUNION ainsi que sur le nombre à venir d'arrivées au port. Connaissant déjà l'engagement qualifié de l'IRT dans ce domaine j'avais prédit le naufrage certain de ce type de tourisme, peut -on me dire où nous en sommes ? pour ma part j'ai la grande impression que tout cela est déjà au .... fond de l'océan, comme tous les grands projets de ... de quoi déjà ?

16.Posté par Alex le 28/01/2010 21:53

Un gros merci Paule.

Zinfos974 nous donne tellement d'infos qu'on n'a pas le temps de tout lire. Ca y est je suis allé puisé les informations sur l'évolution du budget de l'IRT face à ceux de l'ancien CTR de Jocelyne Lauret.

5.4 M en 2007, 9.2 en 2008 et combien en 2010??? . . . . ..13 millions , rien que ça!
De quoi encore bien engraisser les dévoués Michelle, Charles, sophie, Odile et autres Krysla. Comme quoi, on est malgré tout dans la lignée sarkosiste, travailler plus pour gagner plus. . . .POURVU QUE CA PLAISE AU GRAND CHEF.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/01/2010 01:40

en cas de dissolution, cela leur permettra de toucher des indemnités assedic plus élevées... à moins que l'on tente d'acheter le silence de certains ?? hélas, pourrait on également avoir des info sur les associations financées par les communes de droite, histoire de rassurer les électeurs...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Tu connais beaucoup d'associations financées par la Droite à hauteur de 13 millions d'euros de budget tous les ans?)

18.Posté par DAGO le 29/01/2010 12:03

Pour bien engraisser les Dévoués Michelle B , Charles et les autres , on les engraisse, les gave!!!connaissez vous beaucoup de cadres, d' employés, ou salariés qui ont entre 300 et 700 d' euros d'augmentation de salaire par an ?. C est vrai , comme le dit si bien Post17, ca devrait augmenter leur assedic dans les mois à venir.

19.Posté par Michel Brede le 29/01/2010 18:49

Bizarre, je n'ai pas les mêmes chiffres que vous, pourriez vous les publier? Merci d'avance

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/01/2010 21:39

pierrot...la question n'est pas de savoir s'il existe ou non des associations plus ou moins importantes de par leurs financements, mais de savoir si des associations de quelques bords que ce soient, recensent en leur sein des salariés placés là par favoritisme, ou bonne planque...

21.Posté par michou le 29/01/2010 21:45

monsieur dupuy cela est bien dommage que vos sources d'informations comme vous le dites n'ont que des renseignements dirigés par la gauche et principalement par le pcr. La mairie de saint-andré a l'epoque de virapoullé ne méritait pas a l'époque qu'on parle de tout ce qui s'y passai la bas par exemple??? Cela ne montre pas une certaine préférance politique pierrot??? cela n'es pas dans le but de favoriser une certaine liste???

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/01/2010 18:29

plus on parle des listes de droite, plus ça donne envie de les descendre en flamme...

tiens la dernière à ce sujet : fillon qui évoque hier soir lors d'un meeting, la gauche qui chercherait à placer ses ouailles sur ses listes, et la droite qui ne ferait que parler programme et projet....
à croire que le parachutage et les obligations du top 5 des listes de droite où apparaissent des ministres ou secrétaires d'état , ne serait pas autre chose que du "parlons programme"...

la droite a besoin de reconquérir des régions après la dernière claque prise sur cette élection, et cherche à positionner pour cela, des PP (politiques people) afin d'éviter la débâcle..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter