Politique

Les cachotteries fiscales en Australie du conseiller régional Jean-François Sita

Le vice-président à la Culture de la Région, Jean-François Sita, va se retrouver en délicatesse avec les services fiscaux français. Selon nos informations, le conseiller régional se trouve être dirigeant d'une société australienne et propriétaire de plusieurs appartements sur Sydney, le tout non déclaré aux impôts. Un "évadé" fiscal à l'autre bout de l'océan Indien.


Jean-François Sita, vice-président en charge de la Culture à la Région Réunion, aime l'Australie. Mais elle ne lui rend pas justice aujourd'hui. Le conseiller régional et la Région Réunion ont longtemps vanté l'importance d'échanger avec le pays des kangourous, "the place to be" en ce qui concerne le rayonnement international pour la Réunion. Outre la volonté de faire venir des touristes australiens dans notre île, il était question de promouvoir la culture là-bas.

On se souvient des nombreux voyages organisés par la Région entre La Réunion, Sydney et Adelaïde, lors des premiers mois de mandature de l'équipe de Didier Robert. Le montant d'un de ces déplacements avait fait polémique à l'époque. Près de 250.000 euros pour un voyage organisé en novembre 2010 avec une délégation du monde de la musique réunionnaise, accompagnée par Jean-François Sita en personne. A l'époque il avait été reproché au conseiller régional de justifier ses déplacements vers l'Australie pour des intérêts personnels. "Faux" avait rétorqué le vice-président en charge de la Culture. "Aucun intérêt là-bas", avait-il déclaré le 6 juin 2011 dans un article publié chez nos confrères Imazpress (voir article ici).

Une société et plusieurs appartements à Sydney

Une déclaration en totale contradiction avec les éléments en notre possession, car l'actuel vice-président de la Culture se trouve être en possession de plusieurs biens immobiliers sur Sydney, en plus d'être dirigeant d'une société en Australie.

Extrait d'un titre de propriété pour un des biens immobiliers de Jean-François Sita en Australie
Extrait d'un titre de propriété pour un des biens immobiliers de Jean-François Sita en Australie
Un pays intéressant d'un point de vue fiscal pour les ressortissants français. Pas d'impôt sur la succession, revenus et déductions regroupés, bien résidentiel neuf amortissable…

Le conseiller régional se trouve être le directeur d'une société australienne basée à Sydney et dénommée "Rose Bonbon Pty Ltd". Une société créée le 7 septembre 2010, dont il est l'actionnaire majoritaire, et mise en place par l'intermédiaire d'un expert comptable, installé à la Réunion pendant plusieurs années, devenu depuis citoyen australien et qui plus est ancien conseiller du Commerce extérieur de la France en 2011.

Jean-François Sita se trouve être également propriétaire de plusieurs biens immobiliers à Sydney et dans sa périphérie (Camperdown et Chippendale). Nous ne connaissons pas le montant exact des investissements effectués par Jean-François Sita. Nous nous sommes basés sur les prix médians de l'immobilier où se trouve les biens appartenant au conseiller régional. Des prix médians basés sur une année de transaction immobilière. A Camperdown et à Chippendale, un appartement se négocie aux alentours de 650.000 dollars. Quant à Bathurst Street, les biens immobiliers atteignent des prix beaucoup plus importants. De l'ordre de 2 millions de dollars. Ramenée en euros, cette somme globale flirte avec les 2,3 millions d'euros.

Des biens non déclarés au fisc français

Des appartements acquis entre 2011et 2013 selon les extraits de titres de propriétés en notre possession (voir documents ci-contre). Parmi les biens en sa possession, un appartement a été vendu récemment et a changé de propriétaire le 27 octobre dernier. Coïncidence ?

Prix moyen des logements sur le quartier de Chippendale en 2014
Prix moyen des logements sur le quartier de Chippendale en 2014
Renseignements pris auprès du fisc français, Jean-François Sita a "omis" de déclarer ses acquisitions australiennes. Un mauvais point pour le conseiller régional qui se trouve être considéré comme en "fraude fiscale" aux yeux de la loi française. Une "fraude fiscale" doublée d'une "évasion fiscale" pour les impôts. Pourtant une convention fiscale existe avec ce pays depuis 2006, mise en application en juin 2009, et dont l'un des objectifs est justement de "prévenir l'évasion fiscale" selon sa nomenclature. Raté.

Plusieurs questions restent en suspens. Comment Tracfin (Traitement du renseignement et d'action contre les circuits financiers clandestins) est passé à côté d'investissements sur l'Australie ? Normalement, ce service rattaché au ministère de l'Economie aurait dû "voir" des mouvements entre des comptes bancaires réunionnais et des investissements en Australie.

Jean-François Sita : "Je suis clean"

Contacté par nos soins, Jean-François Sita n'a pas nié posséder des biens en Australie et diriger une société là-bas. "J'ai des liens avec l'Australie depuis 2001", explique-t-il. Reste qu'à ses yeux, il ne se considère pas comme un "évadé fiscal". "J'ai toujours fait des investissements à l'extérieur. J'ai toujours bossé là-dedans. Je suis clair. Pour moi il n'y a pas d'évasion fiscale (…). Je suis contrôlé par le fisc, je paie mes impôts sur le revenu. Je n'ai pas de souci particulier et je n'ai rien à cacher", poursuit Jean-François Sita. "Il s'agit d'affaires privées et je ne mélange pas les affaires privées et mon mandat public", tient-il à nous préciser.

Quant à ses déclarations de l'époque sur ses liens avec l'Australie. Il ne voit qu'un article "orienté" de la part de nos confrères. "Je ne mélange pas le privé et le politique", réaffirme-t-il. Sur la partie fiscale, Jean-François Sita se veut très clair. "Je suis en règle et loin d'être hors la loi. Je suis clean. Je paie mes impôts en France et je suis loin d'être dans l'évasion fiscale", ajoute Jean-François Sita.

Que risque le conseiller régional ? S'il n'est pas illégal de faire des placements à l'étranger, il est illégal de ne pas les déclarer. Jean-François Sita peut plaider la carte de la "bonne foi", mais peu de chance que cela fonctionne avec les déclarations faites à la presse en 2011.

Reste le redressement fiscal qui peut-être suivi de poursuites pénales, que seuls les services fiscaux sont à même de réclamer.

Photo : Immeuble de Bathurst Street à Sydney
Photo : Immeuble de Bathurst Street à Sydney
----------------

Des placements australiens intéressants :

La propriété de Bathurst Street, la plus prestigieuse, se trouve en plein coeur du centre-ville de Sydney, là où la mer rencontre les gratte-ciels, parc et attractions touristiques, et où les hommes et femmes d'affaires se mêlent aux voyageurs et baladeurs émerveillés par ce qui les entourent. La rue est située entre la baie de Darling Harbour, Hyde Park, la Cathédrale de Saint-Andrew et la fameuse rue piétonne de Pitt Street. Tout se fait à pied, que ce soit pour se rendre aux restaurants, boutiques, supermarchés, boîtes de nuit, bars ou le centre commercial le plus grand de l'hémisphère sud.

Chippendale, autre fois considéré comme un quartier légèrement à l'écart du centre-ville, y est aujourd'hui bien intégré. Situé entre le centre-ville et le quartier très jeune, culturel et prisé de Newtown, Chippendale offre une ambiance détendue, avec un mélange de petites maisons et d'immeubles qui donnent sur l'Université la plus renommée du pays, The University of Sydney. A 3 minutes de la station de train de Central, la ville toute entière est accessible.

Camperdown, le quartier qui se situe de l'autre côté de l'université et voisin de Newtown, partage aussi cette ambiance jeune, hippie et "in" de ses voisins. Si les maisons de style victorien sont très demandées et les prix très élevés, des immeubles font petit à petit leur apparition pour accueillir la population grandissante.
Vendredi 7 Novembre 2014 - 07:22
Julien Delarue et S.H.
Lu 13435 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

78.Posté par un témoin le 06/12/2014 08:58
C'est quand même étrange que le président Didier Robert ne soit pas intervenu publiquement pour annoncer le remplacement de ce vice président impossible à rencontrer,.... affairiste "inculturé" au bilan extrêmement négatif, qu'il risque de traîner comme un boulet jusqu'à fin 2015,.... il est vrai que pour une grande majorité des élu-e-s Réunionnais la culture pour eux se résume au maloya !!!

77.Posté par boomerang le 05/12/2014 18:12
Alors ? Quoi de neuf Docteur ?

Le Sita i bouz encore ?

76.Posté par une administrative dans l''''ombre le 10/11/2014 09:31
Manifestement , la présence depuis vendredi de cet article sur le site de Pierrot m'interpelle
En tant que simple citoyen j'en déduis qu'enfin le Président Didier Robert a bien lâché Sita qui de toute façon ne faisait pas l'unanimité auprès des acteurs culturels sauf les Galabert, les Pounia, les pat jaune
bref copinage

Monsieur le Président, je suis de près votre politique
Vous êtes jeune dynamique enclin à vouloir impulser une nouvelle politique pour développer cette île engluer trop longtemps dans la main des profiteurs
Mais Monsieur le Président, épurer, nettoyer et en autre Sita n'est pas celui qui va favoriser votre élection
c'est un homme d'affaire mais pas u homme du peuple
ouvrez vos yeux

75.Posté par JORI le 09/11/2014 22:14
Toujours aucun commentaire de la part de blueshark alias ed alias edgar alias fak alias .... pour venir en aide à son bien aimé et super cumulard D.Robert ek son équipe???.

74.Posté par KLD le 09/11/2014 21:14
et la culture ds tout sa ? de fareyrolles à sita , c'est la continuité sans le changement , ou l'inverse ............ ha , la région ................. sympathique , non ? entre l'amdr , l'irt , le pop , la continuité territoriale , le chantage aux écoles , trop fort : vive l'équité et la morale républicaine façon didi !!!!!!!!!!!!!!!!!

73.Posté par social traite le 09/11/2014 20:06
71.Posté par ndldlp

les choix d'investissement pour son patrimoine, du sieur Sita, l'expose aux contrôles des services fiscaux.


oui il est exposé. Mais avec ou sans comptable véreux, il n'est pas exonéré de ses obligations déclaratives.

72.Posté par Tanbi le 09/11/2014 14:55
@70 - Oui bizarrement c'est beaucoup plus répandu que le phobie de la magouille.

71.Posté par ndldlp le 09/11/2014 12:47
66.
vous établissez une vérité qui est totalement inexacte.
la notion de probité .. cela vous dit quelque chose ??

vous êtes dans la diffamation mon pauvre ami ! les choix d'investissement pour son patrimoine, du sieur Sita, l'expose aux contrôles des services fiscaux. s'il a commis oubli ou omis de bonne foi (puisque le fisc présume la bonne foi des contribuables), il sera traité comme tout le monde par les services fiscaux.

il conviendrait que vous appreniez la modération dans vos propos...mais vous semblez manquer du discernement le plus élémentaire, en réagissant comme un benêt à des affirmations de deux journaleux.

70.Posté par Lili le 09/11/2014 12:22
C'est juste qu'il a la phobie administrative, ya pas de quoi en faire un drame !!!

69.Posté par KLD le 08/11/2014 23:30
la sa vaut bien une manif "chapeau paille en queue " et pas margouillat ! y en amarre des magouilles à ..........

68.Posté par KLD le 08/11/2014 20:18
Heu............... moi aussi je suis clean .......

67.Posté par Ca sent pas la vanille le 08/11/2014 17:04
Cet article en tout cas a bien fait réagir et c'est tant mieux. Si Médiapart, le Canard Enchainé n'avaient pas publiés certains articles, les élus concernés auraient continué leur fraude ou au mieux se serait arranger avec un fonctionnaire du Trésor Public pour "régulariser" la situation, et c'est çà qui est pas normal en France sans que la Justice ait son mot à dire (et sans transparence).
Ce qui n'est pas normal:
- qu'un élu fraude le fisc alors qu'il vote les impôts pour les autres, utilise cet argent public pour son action politique
- être fortuné est pour moi une situation aggravante
Comment un élu veut il que des gens investissent en France, si eux en profitent pour aller faire des investissements à l'étranger à la moindre occasion.
Enfin le Jacobin a des idées nobles mais dangereuses car oui c'est bien de s'enrichir. Mais vous confondez malheureusement tous les types d'entreprises et tous les types d'investisseurs, et que c'est malheureusement les quelque très grandes entreprises et les grands investisseurs (qui ne prennent aucun risque......) qui profite de votre philosophie et n'ont jamais cherché à créer de l'emploi. La spéculation immobilière est de même un gros danger pour nos économies (de même que la valorisation des actifs qui peuvent très fluctuante ,etc....).
J'ai tant de choses à dire sur le sujet que je vous livre quelques points de vue personnels en vrac.

66.Posté par association de malfaisants le 08/11/2014 16:58
53....je suis au courant, mais vous pouvez informer les zinfonautes au lieu de retomber dans le sophisme en expliquant en quoi un expert comptable qui fait un montage non pas d'optimisation fiscale mais de fraude caractérisée est un honnête professionnel, et en conformité avec la déontologie.

65.Posté par Tanbi le 08/11/2014 15:15
@ 55 - A priori, peu importe la provenance des revenus utilisés pour l'acquisition du bien domicilié à l'étranger.

Oui le calcul de l'ISF, si vous êtes domicilié en France, inclus l'ensemble des biens, situés en France ou à l'étranger.

http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/particuliers.impot?pageId=part_isf&typePage=cpr02&sfid=501&espId=1&communaute=1&impot=ISF

Concernant les revenus de provenance étrangère, il existe bien une convention internationale entre l'Australie et la France de 2006 qui stipule que "Les revenus provenant de biens immobiliers, y compris les revenus provenant de biens agricoles, de pâturages ou de biens forestiers, sont imposables dans l’Etat contractant où ces biens sont situés."

En conséquence, M SITA n'a pas déclaré les biens détenus à l'étranger à la France. Il serait donc en infraction avec la législation fiscale uniquement pour ce motif. Mais bon, comme on est pas aux USA, il va juste se prendre un redressement.

Il n'a donc à priori pas grand chose à craindre et puisqu'il devra juste payer ce qui'l aurait du payer.

Mais du point de vue de la morale, qu'un élu ne veuille échapper à l'impôt c'est inadmissible.

Plus grave encore, comment croire qu'il n'y ait pas conflit d'intérêt entre les voyages en Australie aux frais de nos impôts et la gestion des ses propres affaires sur place.

64.Posté par La vox populi.com le 08/11/2014 15:08
54.Posté par Babouck le 08/11/2014 08:46 | Alerter
Le journaliste qui a écrit devrait se renseigner sur le patrimoine de SITA
......................
Honnête? Là est la question......

63.Posté par CaSentQuoiLà le 08/11/2014 13:54
Thomas Thévenoud a été démissionné du gouvernement suite à ses démêlées avec le fisc. Ce monsieur doit aussi quitter les listes du Conseil régional et démissionner de ses différents mandats.

62.Posté par ndldlp le 08/11/2014 13:19
53.
renseignez vous sur les obligations des professions réglementées..
les insinuations des journaleux de zinfos974 sont dignes d'amateurisme en matière journalistique.

61.Posté par sega: mi paye pas zimpots moins néna in gros loto le 08/11/2014 12:15
appartement, entreprise à l’étranger , et déclaration isf, tout est expliqué sur internet :

----------------
Cependant, dans certaines situations, vous pouvez être tenu de déclarer les biens immobiliers que vous détenez hors de France.
Déclaration des biens immobiliers étrangers si vous êtes passibles de l’ISF en France

Si votre patrimoine (déduction faite des dettes) est supérieur au seuil fixé par l’administration fiscale, vous pouvez être tenu de souscrire une déclaration d’impôts sur la fortune (ISF) en France en y incluant votre appartement étranger.

En effet l’ISF se calcule en principe sur l’ensemble de votre patrimoine mondial, qu’il soit situé en France ou à l’étranger.

60.Posté par Tsu le 08/11/2014 11:04
Ça c'est du journalisme d'investigation !
Il serait inquiétant que cet élu gère les fonds publics comme il gère ses fonds personnels !
Effectivement, la Cour des Comptes devrait également investiguer...

59.Posté par Le Jacobin le 08/11/2014 10:48
Du calme, du calme, du calme svp.
Vous devez constater le système fiscal et social français complètement périmés qui demande des réformes urgentes, ce n'est pas un péché que de faire des affaires, saisir des opportunités, si ce Monsieur à pris des risquent avec son argent en investissant dans un pays voisins, certainement qu'il trouve son intérêt, pas de jalousie car il a développé des emplois en Australie. lui au moins, si je me réfère à votre article, n'a pas planqué son pognon il le fait fructifié, celui qui triche le sais avant de commencer, si beaucoup d'entreprise planque leur fric dans des pays étranges c'est justement par ce que le social est trop bien rémunéré en France (600 000) emploies ne trouvent pas preneur. Ne perdons de vu que le fait d'entreprendre c'est de s'enrichir, il n'y a pas de honte à cela encore moins de frustration que de mieux vivre si l'analyse intellectuel éclaire votre vision.
A la Réunion comme ailleurs, j'ai vu des gens de revenu modeste claqués des milliers d'euros aux jeux de hasard dans l'espoir d'une vie meilleures, avez vous une observation? je ne connais Monsieur CITA encore moins son défenseur, je suis un citoyen qui regarde avec lucidité la société dans laquelle je vie, ne soyons pas naïf, nous savons tous que les politiques cherchent une carte de visite pour accéder aux étages qu leurs étaient inaccessibles en tant simple civile, tous les anciens Ministres sont conseillés dans les grandes entreprises avec des salaires qui donnent et le vertige.
Puisque vous faite de l'investigation Monsieur le journaliste, revisitez toutes les administrations à la Réunion avec des Directeurs(ice) qui gagnent 8000, 9000,12000 voir 16000 euros par mois sans aucune compétence ils sons juste visés derrière des statuts acquises au moment des trente glorieuse, donnons leurs un salaire équivalant à leur compétence (4500€ maximum par mois) redistribuons cet argent dans la création d'entreprise pour les chômeurs qui veulent crées leur emploi au lieu de lès assister dans la précarité, nous produirons un souffle de baise du chômage à la REUNION.
Que ceux qui sons dans cette tranche de salaire lève la main. (A titre de solidarité)

58.Posté par Guy Marcoz le 08/11/2014 10:21
54.Posté par Babouck

N'est pas véritable "journaliste" d'investigation qui veut, même à Zinfos, en particulier quand seul, un des signataires de ce papier à mis son nom en entier !!!

Critiquez ... critiquez... il en restera toujours quelque chose surtout si le droit de réponse intégral n'est pas la règle pour cause de censure !!!

57.Posté par électeur lucide le 08/11/2014 09:55
Avec les élections qui se profilent en 2015, il apparaît évident que pour ne pas mettre son mentor Didier Robert dans l'embarras en faisant des amalgames dont profiteraient ses opposants,

Jean-François Sita devrait présenter sa démission de la vice-présidence de La Région dans les meilleurs délais afin de se défendre en toute sérénité, des graves accusations portées par Zinfos974 !!!

56.Posté par DGFIP, faible avec les forts, fort avec les faibles le 08/11/2014 09:23
54.Posté par Babouck
Laisser les impôt faire leur boulot.


ben justement, la question est de savoir si les impôts font réellement leur boulot.

55.Posté par zano le 08/11/2014 09:10
je ne suis ni accusateur ,ni defendeur de sita mais si demain j'ai de l'argent je crée une societé dans un pays etranger et je declare cet argent aux impots mais par la suite avec les benefices j'achete des biens dans ce pays faut-il les declarer en france? j"attends des reponses de ceux qui savent mais pas de reponses politiciennes

54.Posté par Babouck le 08/11/2014 08:46
Le journaliste qui a écrit devrait se renseigner sur le patrimoine deSITA avant que celui ci soit à la Region. Sita n'a pas besoin de ll'argent de la Région.S'il y a des problèmes avec les impôts ne vous inquiétez pas les impôts sauront régler ce problème, arrêtez de vous acharner sur une personne que vous ne connaissez pas,arrêter de critiquer ,lesSITA ce sont des gens qui ont beaucoup travaillé poir que la génération de Sita JF puisse vivre confortablement. Arrêter de dire n'importe quoi Laisser les impôt faire leur boulot. Enfin peut être que vous avez fait le vôtre en condamnant Sita .il n' y a de honte d'être un riche héritier!!!!!!!!

53.Posté par association de malfaisants le 08/11/2014 08:02
43 pitoyable argument...... les dealers et les maquereaux ne font eux aussi que répondre à une demande de leurs clients, votre corporatisme forcené même avec les brebis galeuses indéfendables est nauséabond et déshonore votre profession

52.Posté par ratiére pei!! le 08/11/2014 07:03
les rats gros comme des chats ont fuient la lagune...pour coloniser la REGION, sacré equipe...

51.Posté par L'Ardéchoise le 08/11/2014 01:45
@47 : mon cher, je vous trouve bien "tendre" sur ce coup-là. Perso je trouve que nous avons à faire à un fanatisme sectaire...
Chanceux aussi, car en ce qui me concerne chaque fois que j'ai maille à partir avec la donzelle, mes messages disparaissent, tant et si bien que la moutarde me monte au nez !
...

50.Posté par Jacques AFER le 08/11/2014 01:20
Ca pue de la magouille dans tout ça donnez nous des noms monsieur sita

49.Posté par KLD le 07/11/2014 23:30
St Robert protégez nous de tant d'incrédulité !

48.Posté par La vox populi.com le 07/11/2014 23:03
@43
Vous croyez vraiment que quand il est allé prospecté en Australie, sur le compte de la Région, il n'avait pas d'arrière pensée?

Pour le reste vous avez inventé une nouvelle religion: le Robertolicisme.....Pathétique d'être autant inféodée. Allez usez vos genoux sur le parvis de la Région....et brûlez y des cierges.....

47.Posté par KLD le 07/11/2014 22:17
en fait , c'est une question de culture : etre ou ne pas etre honnete ,,, that's the question !!

46.Posté par SEVERIN le 07/11/2014 21:54
Yo créoles il a été contaminé,pour le bizness il a pris comme exemple nos supers gourous de France Sarko/Juppé/Copé sur le Bygmalion et autre.Sa motive,a gauche Guérini/Thévenou/Cahuzac et autre
pour lui c'est pas un drame.Il fait se qui ce fait naturellement dans ce milieu,S’empiffrer un max avec l'argent des contribuables.C'est pour cela que vous l'avez élus après tout,in yab des Yvelines

45.Posté par no le 07/11/2014 21:33
@ post 43 tellement visionnaire que la CRC l'a épinglé sur la gestion de la ville du Tampon. Mais enfin chacun prêche pour sa chapelle. Mais c'est vrai un pour tous et tous pourris disait un humoriste.

44.Posté par Anne-Cécile le 07/11/2014 20:10
Ici, il s'agit d'une affaire privée et non politique. Pourquoi incriminez le Président de Région. Je suis désolée mais là il y a un mélange des choses et des genres. Tout le monde sait que Monsieur Sita a les moyens. Si toutefois il a fait quelque chose de malhonnête la justice et les impôts se chargeront de remettre de l'ordre dans sa vie et dans ses comptes et il prendra ses responsabilités. Mais je ne comprends pas pourquoi faire systématiquement un lien avec la collectivité régionale. Il ne s'agit pas de l'argent public , j'ai remarqué que les gens ne savent souvent pas lire les articles ou font exprès de déformer des propos à des fins politiques. Parcequ'il est conseiller régional, il ne peut plus vivre, investir? Si il le peut. S'il a triché, il prendra ses responsabilités mais en aucun cas l'article ne parle de détournement de fonds de La Région ou autre. C'est impossible car l'argent des collectivités existe mais est virtuel car seul le Trésor public permet les paiements. Et effectivement, je confirme car c'est mon sentiment , le Président de Région travaille vraiment pour tous les Réunionnais et pour La Réunion car il croit en l'égalité des chances. Didier Robert est un homme honnête et loyal. Ce sont ceux qui font croire le contraire qui sont malhonnêtes car jaloux. Il faut le dire, pour moi un Didier Robert il y en a un et rien que un pour l'instant investit en politique à La Réunion. Réfléchissez chers Réunionnais. Ne changez pas un Président qui est visionnaire et qui croit en le Réunionnais et qui se bat pour les Réunionnais de toutes les classes sociales.

43.Posté par nicolas de launay de la perrière le 07/11/2014 19:32
la référence à l'expert comptable qui n'a fait que satisfaire à la demande de son client, est particulièrement dégueulasse.

42.Posté par Jean François le 07/11/2014 18:45
Et que dit le Président de Région sur cette affaire? Va t-il encore cautionner les agissements de cet individu? Mesdames et messieurs les journalistes vous devriez regarder également du côté des musées relevant de sa responsabilité.....

41.Posté par @tonton le 07/11/2014 18:13
1 appart à 2 millions de dollars australiens + 1 appart à environ 650 000 + 1 autre appart à 650 000 = 3.3 millions de dollars australiens donc environ 2.3 millions d'euros. Les 2 millions cités dans l'article sontle prix de l'appart de Bathur street.

40.Posté par mbp le 07/11/2014 18:03
BIEN VENU AU CLUB DE PLUS EN PLUS LARGE DES RIPOUX

39.Posté par dur avec les faibles, faible avec les forts le 07/11/2014 17:03
a propos de la question sur la passivité de tracfin, taper sur google une recherche sur:

Olivier Thérondel

38.Posté par naty97430 le 07/11/2014 15:57
hello? Koçaça? Inquiète tonton Robert va efface ça! Tout ou tard y fini par trapper c'est bien la culture fiscale, ils sont doués... manger boire vire sur le compte des citoyens français et engranger.. tel est leur but, je pense que si on ne balaye pas ces gens responsables en grande partie du déficit français, la trésorerie va encore se trouer et nous classe moyenne on devra encore payer leurs cadeaux de Noël, leurs voeux du nouvel an : toujours les mêmes qui triment et toujours les mêmes qui se la coulent douces : une bande de délinquants! DEGOUTANT

37.Posté par TOP CHRONO.! le 07/11/2014 15:55
la CRC va debouler sur la REGION , patientons encore un peu..!!

36.Posté par ALEXANDRA le 07/11/2014 15:24
au Post 1
Monsieur, selon vos revenus de l'année passée et votre situation familiale (Référence imposition fiscale) vous pouvez soit demander un allègement de votre taxe d'habitation, soit l'exonération totale
Association Contribuables 974
mail: contribuables974@gmail.com

35.Posté par JORI le 07/11/2014 15:22
Tiens,; je ne vois toujours pas d'intervention de blueshark alias ed alias edgar alias fab alias....pour venir défendre super cumulard D.Robert et son équipe .................. de bras cassés.

34.Posté par Ca sent pas la vanille le 07/11/2014 15:04
Quel culot ces élus qui votent les impôts, vivent d'argent public mais fraudent le fisc (le beurre et l'agent du beurre).
J'ai quelques idées naïves pour mieux les contrôler:
- comme les entreprises candidates aux marchés publics exiger qu'ils fournissent les attestations comme quoi ils sont à jour de leur cotisations sociales et fiscales aussi bien à titre individuel que dans les sociétés dans lesquelles ils sont actionnaires,
- déclaration de patrimoine obligatoire avec recoupement au bureau du cadastre (en vérifiant même les terrains censés non constructible on en sait jamais, facile avec les images satellites)
- vérifier les dépenses effectuées lorsque certains élus partent trop souvent à l'étranger (les gens qui ont des comptes à l'étranger ou ont beaucoup d'argent liquide non déclaré utilisent très peu leur carte bleue lors de leurs voyages....)
- ne pas laisser le Trésor public négocier seul en cas de fraude fiscale mais soumettre la transaction à un juge indépendant, la fraude fiscale doit être pénalisée.
Je suis sur qu'il y a plein d'autres choses à mettre en oeuvre.

33.Posté par Ray_au_Port le 07/11/2014 15:03
Tous pour I ! ! !

J'écris ainsi, car quand j'écris tous pourris il y a des gens (avec des espoirs de mandat politiques ?) qui n'aiment pas ! ! !

32.Posté par Nation kaf le 07/11/2014 14:42
Pas étonnant ! Une belle brochette d’escroc, on aime sa à la Réunion. Mi aime zot toutes mais oublie pas mon poche. Depuis longtemps, nous savions qu'ils y avaient des loups dans la bergerie.

31.Posté par Choupette le 07/11/2014 14:36
23.Posté par ZembroKaf
24.Posté par Une amie

Oui mais, voilà.
La Région est inféodée par le Département qui, dernièrement, a dû traiter un cas d'école en son sein.

Le mec s'en est tiré avec une petite tape sur l'épaule, comme pour chasser une mouche qui l'embêtait.

Alors, le Sita il a bien compris qu'il ne risquait rien. Il va sans doute évoquer son grand attachement à ses racines aborigènes ... .

L'argent est un bon serviteur mais un mauvais maître. Continuez à vous goberger sur le dos des pauvres ... .

30.Posté par Le Taliban. le 07/11/2014 14:24
C'est beau la continuité Territorial avec la Défis.
Aprés c'est son droit de frauder le Fisc.
Tant mieux pour lui,c"est un réunionnais qui avance dans le bon sens
comme tout le monde.Aprés tout nous sommes tous des hypocrites.

29.Posté par Tire la chevillette la bobinette cherra le 07/11/2014 13:16
D'accord avec post 23 !!!

.... Si Didier Robert n'est pas trop occupé !!! Car selon un autre site, la CRC est dans la place ! Enquête à l'IRT !!! Trop bien ! Trop d'abus, de mensonges sur cette île ! QUE LES MASQUES TOMBENT !

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales