Social

Les barrages filtrants sur toute l’île, c’est pour jeudi ou vendredi

C’est ce soir que la préfecture devrait recevoir le préavis de grève confirmant la mise en place de barrages filtrants pour jeudi ou vendredi. L’intersyndicale des transporteurs se réunira en effet et après-midi au Port, pour définir son plan d’action. Plusieurs ronds-points devraient être occupés par les professionnels de la route.


Ary-Claude Caro a passé sa journée de lundi, le téléphone portable collé aux oreilles. Le porte-parole de l’intersyndicale des transporteurs a appelé la quasi totalité des responsables des syndicats des professionnels de la route. Seuls François Rodier et son Syndicat réunionnais de transport de marchandise, ne seront pas représentés.
“Je vais demander l’exclusion de François Rodier de l’intersyndicale”, confirme Ary-Claude Caro. Pour information, Joël Mongin de la FNTR, et Hervé Marodon de STRTLS(transitaires), n’ont pas non plus apprécié l’attitude du président de SRTM à la Région Réunion.
L’autre point de l’ordre du jour de la réunion de cet après-midi, c’est de définir et d’entériner l’action de l’intersyndicale après l’échec de la dernière négociation, vendredi soir au Conseil régional.
Ary-Claude Caro est toujours en colère. “L’attitude de la Région Réunion, c’est du mépris à notre égard, lors de la rencontre de vendredi. Maintenant s’il faut des actions fortes, nous allons en préparer”.
Cette fois encore, l’intersyndicale des professionnels de la route a pour objectif d’occuper une quinzaine de ronds-points sur l’ensemble du territoire réunionnais.
Certains ronds-points sont stratégiques : la route des Plaines à Saint-Benoît, Gillot à Sainte-Marie, les Danseuses et McDo au Port, Bois d’Olives et Boulevard Bank à Saint-Pierre. Les transporteurs filtreront aussi la circulation sur le pont de la rivière Saint-Etienne.
“Les automobilistes n’auront pas trop, à souffrir de ces barrages, ils seront juste un peu ralentis sur les ronds-points. A l’inverse, ils n’auront pas à suivre des camions ce jour-là, car il n’y en aura pas sur les routes”.
Les transporteurs occuperont également les couloirs des bus, à Saint-Denis. Ce sont les taxis qui auront cette mission.
Les professionnels de la route ne veulent rien laisser au hasard…

Mardi 4 Novembre 2008 - 06:51
Jismy Ramoudou
Lu 871 fois




1.Posté par automobiliste en colère!!! le 04/11/2008 09:45

Marre d'être les dindons de la farce et les cocus de service!!! Et les usagers de la route dans tout ça??? si les prix à la pompe baissent... ils doivent baisser pour tout le monde... automobiliste compris !!! et pas seulement pour une poignée de nantis (et qu'on ne me dise pas que les transporteurs font pitiés... de grâce !!!) souvenez vous du nombre de 4x4 flambant neuf aux abords des ronds points barrés lors de leurs derniers barrages filtrants il y a quelques années.
Je dit STOP!!! si vous nous barrez la route à nous, automobilistes, qui allons travailler comme tout le monde et payons notre essence même quand il est cher... nous ne nous laisserons pas faire!!!! Il y en marre de ces prises d'otages !!! Il va y avoir de la bagarre. La patience des automobilistes à des limites... alors juste un mot à ces messieurs syndicalistes (au passage: il n'y aurait pas des élections syndicales en ce moment d'ailleurs!!! vous êtes pires que les politiques... ça s'agite qu'au moment des élections... Pitoyable!!!)... car je sais que vous lisez le blog... Chacun devra assumer ses responsabilités!!!

2.Posté par FRANCO le 04/11/2008 11:55
mon dieu que courageux protestataire que ce bon "automobiliste en colère" qui dit STOP !! Au lieu d'écrire des âneries à propos de gens qui eux se battent pour leur juste droit de voir baisser le prix de leur carburant, leur outil de travail tout simplement parce que le prix du pétrole baisse, vous feriez bien mieux de les soutenir. Vous criez "les prix doivent baisser pour tout le monde" d'accord mais que faites vous pour cela : RIEN si ce n'est d'attaquer ceux qui font quelque chose. Vous êtes un drôle de bougre qui ne crie pas contre ceux qui font la cherté excessive du carburant mais contre ceux qui se battent pour un juste prix à la baisse du carburant comme en France, comme à Mayotte et comme à Maurice. Gardez pour vous vos épithètes de "dindon et de cocu", il ne convient pas pour ceux qui se battent !!!

3.Posté par M. Jean SuisHexaspéré le 04/11/2008 14:31
M. Franco n'a toujours pas d'arguments valables, ou du moins, ils présente toujours les mêmes.... Prônez la révolution M. Franco, allez-y ! Etvous M. Franco ? Que proposez vous? Bloquer les routes ? Faire péter les bombes comme en Corse pour votre fameux rapport de force ?
Pour nous aussi le carburant est notre outil de travail, il n'y en a pas que pour eux !

4.Posté par Ernesto le 04/11/2008 16:48
D'accord avec Franco. La frustration de cet "automobiliste en colère" est révélatrice de son désir de rouler.... en 4x4 peut-être ! Il écrit qu'"il va y avoir de la bagarre"; je serais curieux de voir ça. Syndicalistes, transporteurs, planquez-vous ! Voici venir le Zorro de la route, le justicier qui en a marre de se laisser faire. Ca va barder !
Au fait, Mr. l'automobiliste en colère, le transporteur ou le syndicaliste est aussi et sûrement un automobiliste qui en a marre; mais au lieu de payer toujours plus cher et fermer sa g....e, il se fait entendre sur le terrain et non pas par une révolte silencieuse et soumise. A chacun son camp, aujourd'hui je prends part pour les nantis qui roulent en gros 4x4. Hi...hi...hi...

5.Posté par denis le 04/11/2008 19:07
Franco, et Ernesto, ils se battent pour rien, comme collair pour les prix des billets ! Crois tu qu'ils vont changer qq chose si les avions sont remplis???
Faites comme moi, ne prenez plus l'avion RUN-paris...En plus, vous ferez de sacrées économies !
D'un autre coté, moi j'attends la voiture électrique, et la voiture à l'hydrogene.

6.Posté par FRANCO le 04/11/2008 22:08
M. Jean SuisHexaspéré comme je ne sais pas utiliser la dynamite, je me contenterai vendredi matin à 9h30 d'être devant la préfecture pour manifester pour la baisse du prix des carburants. Si vous qui êtes un si grand spécialiste des argumentations intelligentes comme il me semble d'après vos doctes écrits vous pouvez venir m'y retrouver pour me convaincre de vos thèses : je tiendrai la banderole COLL AIR. A vendredi donc.

7.Posté par FRANCO le 05/11/2008 07:10
C'est vrai cher Denis, quel bonheur ce devait être pour l'esclave que de pleinement jouir de sa condition ! Il était logé, nourri, blanchi et n'avait qu'à se réjouir tous les jours de la situation dans laquelle ses bons maîtres et maîtresses le cantonnaient. La Fontaine fait dire au renard de sa fable qui ne pouvait atteindre les bons raisins de la treille trop hauts : ils sont trop verts !
Il en va de même pour vous cher Denis, ne prenez plus l'avion et restez chez vous et profitez de notre si belle île; laissez à des imbéciles comme moi le désir de vouloir voyager et que ses enfants et petits enfants puissent voyager. Cher Denis il a fallu des siècles pour que l'esclavage soit aboli et que ceux qui en ont permis l'abolition triomphent. Les combats qu'ils ont conduit semblaient aussi vains que ceux que je mène pour notre Droit aux voyages en avion POUR TOUS sans discrimination. Je préfère vous paraître un Don Quichotte ridicule que d'accepter les privilèges scandaleux et les abus du lobby aérien à la Réunion avec la complicité des politiques de tous bords.... et de gens comme vous, leurs complices de fait. Ceux qui vivent sont ceux qui luttent.

8.Posté par denis le 05/11/2008 09:23
C'est un dialogue de sourds, Franco, puisque nous n'avons pas les memes valeurs : pour moi, le seul "objet" qui mérite bataille est ma famille, et je fais tout pour elle. Je rentre en métropole pour la faire voyager A PRIX NORMAL !!! Le reste m'indiffère tant soit peu : j'en suis spectateur, et non acteur comme vous...Je me contente de donner mon avis, et m'adapter, comme le roseau descend la rivière, et je vous observe, vous, les saumons, qui dépensent tant d'énergie à remonter les barrages à contre courant.
Est ce aussi La Fontaine qui écrit : "le roseau plie mais ne rompt pas" ? Eh bien j'aime cette fable, même si, secretement, j'admire (Churchill, De Gaulle, Kennedy, Clinton, Barack, ) ou exècre (Hitler) les "chênes qu'on abat.", physiquement, ou qu'on essaye de faire taire.

9.Posté par M. Jean SuisHexaspéré le 05/11/2008 11:30
M. Franco,

Tiens donc, vous allez arborer la bannière COll'Air. Permettez moi de vous demander : n'y voyez aucune tentative de dénigrement: finalement, vous ne vous batez pas pour les routiers, mais bel et bien pour vous. Est-ce de la récupération? N'arrivez vous tellement pas à exister médiatiquement que de vous greffer tel des sangsue à d'autres mouvements médiatiques?

Par ailleurs, je vous rappelle que je ne suis pas contre leurs revendications, tant mieux pour eux s'ils obtiennent gain de cause. Ce que moi je reproche, c'est qu'à chaque fois ce sont les automobilistes qui en patissent. Nous sommes les dégâts collatéraux de ces mouvements! Mais ça vous n'en avez que faire, vous ne connaissez que le rapport de force. Du moins je dirai que vous le connaissez mal, car au final , depuis que votre mouvement existe, vous n'avez rien obtenu.

Vous voulez que je vienne vous voir ? Mais c'est que je travaille moi M. Franco, j'ai une famille à nourrir!

Comparer votre cause à l'abolition de l'esclavage ? VOus ne pensez pas que c'est vous donner énormément d'importance ? Me dire combattre l'exclusion ou la faim j'aurais compris, mais là je suis sceptique.

Vous voulez des slutions ? Prônez l'energie alternative, comme le dit si bien Denis, lorsque nous n'en consommerons plus de ce carburant, le marché fera que le prix baisse ! Soutenez les trnasports en commun ! Mais non, car lorsqu'il s'agit de faire avancer els choses, vous aller toujours trouver quelque chose qui bloque... Car avouez M. Franco, vous avez l'âme d'un révolutionnaire, un Soixante huitard qui n'a pas passé ce cap, quelqu'un qui ne peut exister autrement que par le rapport de force.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/11/2008 12:05
waou denis, et la solidarité tu connais ce que c'est .. c'est bien parce qu'il y en a comme toi, qui ne pense qu'aux leurs, et pas aux autres, que tout fout le camp et que rien ne change.

je préfère l'action d'un Franco, plus castor que saumon, (si l'on reste sur l'image du courant et de la rivière), que la passivité relative de ceux qui comme toi, ne songe qu'à être candide spectateur de l'époque dans laquelle ils vivent !

jean suis hexaspéré, tu peux me dire où tu as eu tes diplômes d'économistes, spécialiste de l'offre et de la demande, car j'aimerais que tu m'expliques comment en n'ayant une diminution de la demande de carburants à la Réunion, les prix diminueront..Sérieux, je suis impatient..

Faut bien que tu comprennes, jean, que le niveau des prix des carburants n'est pas lié dans sa formule mathématique, au niveau de la demande. Par ailleurs, en cas de baisse de la demande, la srpp achetera moins à son courtier, et pour une quantité diminuante, crois moi que le courtier fera en sorte que le prix soit aussi cher, voire plus cher.. et oui, dans le "privé", la relation client fournisseur, d'un point de vue "financier", peut se résumer à "plus tu achètes, moins c'est cher, et moins tu achètes en grande quantité, plus c'est cher"..

11.Posté par denis le 05/11/2008 13:18
Oui, la solidarité de ma famille, ca s'arrete là, mon cher Nicolas. Il y a trop de c....sur cette belle Terre.
Jean, merci, et 100% d'accord.
Je respecte vos positions, Franco et Nicolas, et je vous laisse vous battre, je ne profiterai pas hypocritement de vos resultats, si resultats il y a (j'en doute, c'est le pot de terre contre le pot de fer), a moins d'attaquer air france + austral+ pétroliers+ TVA=Sarko en justice et de gagner....je n'en profiterai pas puisque je m'en vais.
Nicolas et Franco, vous avez sans doute l'age où on a de l'energie a revendre, pas moi.
Mon cher Nicolas, je suis castor-constructeur pour 1) mes enfants et 2) mes élèves, et j'en suis fier...La société, il y a tellement de gens qui ne valent pas le coup !!!....

De plus, dans les "castors de société", 90%, et je pese mes mots, discourent, et 10% agissent....Regardez par exemple les profs : quand il y a une greve, 90% prennent cela comme une journée de vacances (non payée)....

12.Posté par Florent MOREL le 05/11/2008 19:07
cher denis
des gens qui n'en valent pas le coup se sont les gens comme vous qui vienne t dans un département pour toucher une surrémunération et qui après ne veulent meme pas se battre pour les autres. Vous dites que vos élèves comptent c'est faux car vous vous barrez de notre ile
aujourd'hui c'est les gens comme vous qui ont abusé de la defisc de la surrémunération et toutes les choses de se genre qui ont fait que la réunion en soit là. Dommage qu'on vous laisse partir comme ça vous et les gens comme vous reste pour moi des emprofiteur et tueur de civilisation

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales