Société

Les barquettes de cari dans le collimateur des contrôles sanitaires

Dans un communiqué, la Préfecture fait un premier bilan de 31 contrôles réalisés dans le domaine de la restauration rapide et des plats à emporter. Le bilan n'est pas rassurant.


Les barquettes de cari dans le collimateur des contrôles sanitaires
"Sur tout le territoire national, la Direction générale de l'alimentation et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont diligenté une enquête express et des contrôles renforcés dans le domaine de la restauration rapide et des plats à emporter.

Cette action s'est déroulée du 27 juin au 1er juillet 2011. Elle fait notamment suite aux accidents sanitaires graves survenus au cours des derniers mois dans le domaine alimentaire.

A La Réunion, la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) et la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIECCTE) ont réalisé ces inspections dans le cadre de la Mission interservices de sécurité sanitaire des aliments, la MISSA.

Au total, 31 inspections ont été réalisées de concert. 5 d'entre elles ont été réalisées par des équipes conjointes DAAF-DIECCTE. A l'issue de ces inspections, 7 procès-verbaux de constat d'infraction ont été dressés. 6 avertissements ont été formulés, ainsi que 10 rappels de la réglementation et 4 notifications d'information réglementaire.

9 actions de retrait de produits impropres à la consommation humaine ont été réalisées, pour un total de 73 kilogrammes de denrées.

Les problèmes constatés relèvent de nombreux domaines : hygiène des locaux et des équipements, modalités de conservation des denrées alimentaires (dates limites de consommation, température), décongélation illicite, mauvaises pratiques hygiéniques du personnel, absence de traçabilité, défaut d’étiquetage, loyauté de l’information, affichage des prix des menus ou des prestations."
Lundi 11 Juillet 2011 - 07:28
.
Lu 4240 fois




1.Posté par noe974 le 11/07/2011 08:00
Quand on voit comment sont servis ces plats à emporter , on vomirait sur place ...
Pas d'hygiène , on vous sert comme des cochons , avec des mains sales , l'index a été utilisé à fouiller une crotte dans le nez , on gratte sa tête remplie de poux ou de crasse , on gratte son derrière à cause de l'exzéma , on ne lave pas ses mains après le WC (bactéries caca) ou pisse sur ses doigts ...Que du bonheur de choper une gastro corsée ...heureusement que les odeurs des épices cachent les autres odeurs de morue , sounouck et de c....

2.Posté par David ASMODEE le 11/07/2011 08:21
"hygiène des locaux et des équipements"
Un camion bar n'a généralement pas de toilettes.

"mauvaises pratiques hygiéniques du personnel"
Le mec (ou la fille) pisse donc derrière son camion.
Pas de robinet pour se laver les pattes, il s'essuie les mains sur la cuiller. J'ai vu faire. A Saint-Denis.

" affichage des prix des menus ou des prestations"
En plus tout est payé en espèces et la quasi totalité n'est pas déclaré, avec la complicité des services de l'Etat qui sont occupés ailleurs (chez moi par exemple). D'ailleurs sur les marchés forains, c'est idem : tout est en espèces, les balances sont truquées, les prix pas affichés, mais la DGCCRF ne trouve rien à redire (elle est chez moi régulièrement à mesure les carreaux du magasin, au cas où ils auraient changé de dimension dans la nuit et que le magasin aurait dépassé par magie le seuil des 300m2)



3.Posté par justedubonsens le 11/07/2011 08:25
Pour les infractions les plus graves, liées directement aux atteintes à la santé, ces établissements pourris devraient être listés et donnés à la connaissance du public et ainsi informer les clients des risques encourus !

4.Posté par georgio le 11/07/2011 09:07
Il faut aussi regarder dans les boulangeries-pâtisseries. Est-ce normal qu'une vendeuse ou vendeur, vous sert et vous rend la monnaie en même temps? Ou est l'hygiène dans tout cela, avec ces manipulations du toucher??? De même dans les stations services???

Voilà, pourquoi on chope tous sorte d'infections et bonjour les dégâts...qui parfois peuvent nous enlever la VIE!!!

5.Posté par Tweety le 11/07/2011 09:46
Certes, il doit y avoir bcp de problèmes d'hygiène, mais en même temps, vu le nombre de barquettes de carri vendues par jour, si les problèmes étaient si graves, nul doute qu'il y aurait bien plus de personnes malades !
Ceci dit, tous les médecins ne font pas forcément leur travail ... Il y doit y avoir 3 ans, après une intoxication alimentaire de 5 ou 6 personnes ayant mangé la même chose (salade de poulet préparée chez un "traiteur" de St Denis et livrée au bureau), le médecin qui a ausculté quelques une des victimes n'avait pas jugé bon de prévenir les services sanitaires ! Bref ... On a d'ailleurs appris le lendemain qu'un autre groupe de personnes avaient été intoxiqué, dont un enfant qui a fini au CHD ! A ma connaissance, pas de réprimande pour le "traiteur".
Pour terminer, j'ajouterais que le "traiteur" en question, en réponse à un courrier que le premier groupe lui avait envoyé pour l'avertir de l'intoxication, ne s'était pas excusé mais avait expliqué que ce n'était pas de sa faute : son frigo était en panne et il ne s'en était pas rendu compte ! Extraordinaire non ?

6.Posté par bèrckKk le 11/07/2011 09:46
Et les hyper 2000 alors ?

7.Posté par jason bourne le 11/07/2011 10:59
les marchands de poulets en bord de route ne sont pas mieux !!

8.Posté par Leveneur le 11/07/2011 11:35
Plein de bar, de restaurant, de snack ou de camion bar qui ne respecte pas du tout l'hygiène. Pas de gants, des mouches de partout... Et encore... Parfois même où l'on croit avoir de l'hygiène on peut avoir de mauvaises surprises juste en penchant la tête sur le coté pour voir les cuisines derrières.. Je trouve ça complètement irrespectueux.. Comme aurait dit ma grand-mère : La propreté a été fait avant nous !

9.Posté par Pas Glops ! le 11/07/2011 13:10
N'oublions pas les vendeurs de poulets bitumes qui ne respectent en aucun cas l'Hygiène et encore moins le fisc !!!!

10.Posté par Pongerard le 11/07/2011 13:34 (depuis mobile)
En tt cas, aucun mort ni accident grave!!
Ce qui est différent pour les macdo et Quick spécialiste de l hygiène!!


12.Posté par Jeff le 11/07/2011 14:19
Aie, Aie, Aie, y'en a plein qui attaque la kiltire locale.

Tout d'abord zot poulet "poussière" vient en surgelé de Chine, et alors, on est anti-chinois? Et puis ce n'est plus de la poussière, c'est du gaz d'échappement, et alors, c'est quand mêmle mieux de verser notre obole aux dieux autoroutiers?

Les rondavels, c'est aussi la kiltire, d'accord la bouffe, c'est de la merde noyée dans de la tomate et du piment, et alors, on a la chiasse dans tous les cas, mais pas le chick, alors pas de courbatures, juste un peu de colliques.

Nos poissons bouffent du mercure et bientôt de l'amiante quand on aura coulé l'épave de la Jeanne en baie de saint paul, et alors, on ferra quand même un civet zouritte et carri thon avec les mêmes tomates sans goûts et le piment pour camoufler tout ça?

Ah! que vous êtes négatifs, tous autant que vous êtes.

La kiltire demande des sacrifices

13.Posté par teddy le 11/07/2011 14:23
si Zinfo me censure pas (sinon tant pis) :
cancrelat vivant qui sort de la barquette chez le (...) saint-pierre (je sait vraiment pas comment sa s’est fait), sa date de quelques années.
Fromage moisie et pain rassie chez un ti bar en ville saint-pierre même...

14.Posté par carry ou boite le 11/07/2011 15:00
certes il y a l'hygiene, il faut des contrôles plus nombreux et tout le temps.

Mais attention aux lobby de l'industrie agroalimentaire et grande distribution qui veulent imposer leur normes adaptées au transport de marchandises perissables sur des milliers de kilometres et commercialisées sur plusieurs semaines au commerce de proximité. Le comble de la bureaucratie est de voir les restaurateurs acheter des préparations industrielles a cause de la legislation sur les oeufs frais, et les tables d'hote proposer des confitures industrielles a la place de leur production artisanale.


cela dit, il faut virer les rondavelles des espaces naturels.

15.Posté par Rouquemoute le 11/07/2011 15:38
Quelle que soit l'enseigne. Arrêté vous au rayon traiteur, charcuterie, fromager d'une grande surface et regardez la scène qui s'y déroule.

D'abord il y a la dame qui débite en tranches à l'avance le jambon (comme ça on augmente bien la surface en contact avec l'environnement et on lui donne le temps de faire murir les bestioles). Elle n'a pas bonnet, pas de masque devant le nez, elle a bien des gants qu'elle essuie consciencieusement sur son tablier. Mais aïe äïe la voila qui tousse et éternue. Mon dieu heureusement elle a bien tourné la tête, en direction des fromages d'ailleurs.

Fromage qui sont aussi débités à l'avance car il va y avoir du monde ce samedi et l'autre dame ne prend même pas le soin de mettre un support propre. Elle donne un coup de chiffon qui reposait là a coté et pose directement le fromage sur l'établi et découpe consciencieusement.
Mais tout est propre mon bon monsieur voyez, maintenant le valeureux garçon assis sur sa machine à nettoyer par terre est en train de slalomer ici au milieu. L'occasion pour quelques batéries de changer de statut et de s'élever en passant du sol à la suspension aérienne avant de venir retomber sur .... votre jambon cru qui est en train d'être peser. Si vous ne voulez pas fuire en criant ne vous baissez pas et ne regardez pas la couche de crasse sous les banques, et les divers appareils.

Mais tout ne s'arrête pas là. Finissez vos achats et passez en caisse. STOP ! ne sortez pas. Vérifier votre ticket vous serez surpris de la différence. Le prix n'étant plus collé sur les produits il est fréquent (à un tel point que ça commence à devenir suspect) qu'il y ai de gros écarts. Comment l'ordinateur peut il ne pas être à jour puisque tout part de là ?? les agents de DGCCRF ne font ils jamais leurs courses ?

16.Posté par justedubonsens le 11/07/2011 17:15
Bien vu Rouquemoute ! Il est surprenant de constater que l'erreur en caisse est toujours au bénéfice du commerçant. Il est certain qu'il est impératif de bien noter les prix des promotions car à de nombreuses reprises (pour ne pas dire systématiquement) il y a erreur. Erreur dites-vous ..?

17.Posté par kaloupillé le 11/07/2011 18:33
à L'ile de la Réunion il y a beaucoup de Chinois et Malbards qui vends la marchandises Périmées et qui revends congelés comme le boeuf en morceaux fumés ou pas à tous les gouts dans leurs Magasins et il faut regarder l' arrière boutique avec l'hygiène la viande boucané étiquettes sur les poulets et d'autres viandes date dépassée et qui recolle d'autres étiquettes dessus pour débarasser (St Denis ,le Port , St Paul , St Leu , St Pierre , St Louis , Etang-Salé ) meme sur les plages beaucoup de choses devraient être interdit au sujet de l' alimentation manque d'hygiène si les Maires et Sénateurs de l'Ile auraient partager le Gateau de l' économie il y aurait pas temps de petit commerce des rues qui demandent la charité pour pouvoir nourrir leur famille et les Manipulateurs pensent qu'a enrichir les LOOBYS du Commerce et faire leur Buisness avec des dessous de tables avec des Maires Complices à Méditer !!!

18.Posté par nicolas de launay de la perrière le 11/07/2011 19:18
"Elle fait notamment suite aux accidents sanitaires graves survenus au cours des derniers mois dans le domaine alimentaire."

ainsi donc, s'il n'y avait pas eu ses alertes en métropole, nous n'aurions jamais eu cette action de la part des services de l'Etat.. à quelques jours des congés d'été, obliger de faire bosser ce service de l'Etat..mais quelle idée ? alors qu'on peut les laisser dormir paisiblement à ne pas faire grand chose...

quelle dure vie que celle de fonx...!

19.Posté par zoréole le 11/07/2011 20:02
le top c'est chez asia store à ste marie : ils ont carrément un panneau d'info qui rappelle à la clientèle la subtile nuance entre la date conseillée de consommation et la date de péremption...

20.Posté par le congo chez tintin le 11/07/2011 20:06
Sur tout le territoire national, la Direction générale de l'alimentation et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont diligenté une enquête express et des contrôles renforcés dans le domaine de la restauration rapide et des plats à emporter.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

mode delaunay on

Territoire national....une administration française...ici, chez moi , dans mon gaucholand fantasmé ?

Mais c'est scandaleux, la Réunion ne fait pas partie de la France et nous ne sommes pas français !

Comment peut on accepter l'ingérence d'une puissance étrangère ?


mode delaunay off

21.Posté par Pouny974 le 11/07/2011 20:19 (depuis mobile)
Si tu dois regarder tout ce que tu bouffes tu n'as pas fini. Ceci dit il est important de savoir que meme dans les restos tu peux etre malade. Nous sommes sortis a 4 et 4 a etre malade a en grever, pourtant c'était dans un resto sur St. Paul. Alors Ca ne l'empêchera pas a continuer a aller dans les camions bar.

22.Posté par lost memory le 11/07/2011 20:43
18.Posté par nicolas de launay de la perrii[ère

voila bien un commentaire d'une totale beaufitude.


DGCCRF en danger : chronique d'une mort annoncée...
]i10 février 2009
Une circulaire primo-ministérielle en date du 31 décembre précise les contours de la réforme de la DGCCRF, le défenseur des consommateurs. Au menu, dislocation des services et réduction drastique des effectifs, à la limite du plan social. Les consommateurs enfin matés...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales