Social

Les avocats de nouveau mobilisés pour "sauver" l'aide juridictionnelle


Les avocats de nouveau mobilisés pour "sauver" l'aide juridictionnelle
Une cinquantaine d'avocats du barreau de Saint-Denis s'est mobilisée ce jour, d'abord à 8h30 à la Cour d'appel puis à partir de 10 heures dans la salle des pas perdus du tribunal de Champ Fleuri, à Saint-Denis. Les "robes noires" du chef-lieu ont ainsi suivi un énième mouvement national pour protester contre les intentions du gouvernement.

En cause, la réforme de l'aide juridictionnelle. Selon les avocats, chacun est pénalisé: les jeunes avocats dont la ressource de l'aide juridictionnelle est précieuse pour débuter, tous les autres avocats qui redoutent le projet de taxation de leur chiffre d'affaires, mais aussi les justiciables pour qui l'aide juridictionnelle permet, sous conditions de ressources, une prise en charge de leurs frais de justice.

Alors que le bâtonnier du barreau de Saint-Denis, Me Jean-Claude Sainte-Claire, se trouve en métropole pour assister à la conférence des bâtonniers, c'est Me Robert Chicaud qui, par délégation, s'est transformé en chef d'orchestre de la mobilisation. Après avoir rappelé les différentes revendications qui justifient la multiplication des actions depuis le 5 juin dernier, Me Robert Chicaud a motivé les troupes: "Nous nous opposons farouchement à ces mesures d'appauvrissement de la profession. Etes-vous d'accord sur le principe?" Un "Oui" unanime retentit.

Des jeunes avocats membres de l'UJA (Union des Jeunes Avocats) poursuivent parallèlement la grève illimitée entamée lundi.

Les avocats de nouveau mobilisés pour "sauver" l'aide juridictionnelle
Jeudi 26 Juin 2014 - 12:00
MR
Lu 625 fois




1.Posté par noe le 26/06/2014 13:16
Un métier somme tout commercial sans plus !

On sait très bien comment ça se passe dans les prétoires : des arrangements , celui ou celle qui a la plus "grande gueule" rafle tout ...les peines des condamnés sont minorées ; et pour les "petites gens" , les petits délinquants, 95 % , la peine est très augmentée !
Est-ce la vraie justice ?

Un violent-tabasseur-cogneur-harceleur-tueur de femmes ne gagne que des rappels à la loi s'il a un "bon" avocat (= grande gueule ayant des entrées) ...

2.Posté par nom le 26/06/2014 14:33
les "povres", c'est vrai qu’après avoir déduit leurs charges il ne leur reste que le smic (journal d'antenne réunion de 1230), que dire alors de ceux qui à la base n'ont que le smic

3.Posté par victime d'un concessionnaire véreux le 26/06/2014 14:37 (depuis mobile)
Les frères Moussajee ont été balladés et trahis par tant d'avocats et certains ne se présentaient même pas aux audiences ! Idem pour nombre de justiciables qui perdent bien souvent des procès à cause des arrangements entre certains avocats !

4.Posté par quisyfrottesypique le 26/06/2014 20:16
Quelle bande d'hypocrites!
Ouf! On a failli les croire!!!!
En plus de mentir allègrement à des juges qui acquiescent, ils bouffent à tous les râteliers pour avoir le lait, le beurre et le sourire de la crémière.
Honte de rien!!!!
De plus, ils n'ont même pas le courage de regarder de face l'objectif qui est supposé les aider à avoir du soutien, tant l'arnaque est immense.
Honte de rien!!!!

Circulons, il n'y a rien à voir!!!!

5.Posté par Jim MAUREL le 27/06/2014 00:01
http://www.zinfos974.com/Quatre-voies-de-St-Paul-Un-jeune-conducteur-flashe-a-175-Km-h_a73189.html

L'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) a flashé un jeune automobiliste de 21 ans à 175 Km/h hier sur la RN1 de Saint-Paul. 

Les gendarmes ont procédé à la rétention administrative de son permis de conduire. Son véhicule a été immobilisé. 


Dans le même état d'esprit il devrait y avoir un escadron contre les avocats qui n'assument la mission qui leur a été confié par le bureau d'aide juridictionnelle... les gendarmes devraient aussi procéder directement à la rétention administrative de leurs droits de plaider au lieu de compter sur les bâtonniers ( car les loups ne se dévorent pas entre eux … sauf dans le cas du procureur Muller – eh oui, il faut bien une exception ).

6.Posté par Eveilcitoyen 974 le 27/06/2014 09:47
Remarquez, dans tout bien il y a un mal : nombre de justiciables se plaignent de la façon dont leurs avocats traitent leur dossier, certains avocats ayant provoqué le bourbier dans des affaires qui à l’origine, étaient simples. Si vous êtes bénéficiaire de l’aide juridictionnelle, certains avocats estiment qu’ils vous défendent gratuitement et que vous n’avez rien à dire et surtout vous n’avez pas le droit être exigeant sur la qualité de la défense.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales