Société

Les astuces pour un lendemain de fête réussi!

Il est aujourd'hui trop tard pour conseiller aux Zinfonautes de réveillonner sagement, et d'ailleurs aurait-ce été bien utile? En revanche, quelques astuces peuvent s'avérer utiles au lendemain du traditionnel festin parfois arrosé à outrance de Noël.


Les astuces pour un lendemain de fête réussi!
Foie gras, saumon, viandes bien dodues et douceurs en tout genre, peuvent peser sur l'estomac et causer une série de petits désagréments du simple ballonnement à la nausée, en passant par les brûlures. Pour ne rien arranger, l'alcool agit comme une toxine sur l'organisme, notamment sur le foie, et déshydrate. En cas d'excès, les migraines et les haut-le-coeur ne se font pas attendre.

Dans un premier temps, boire beaucoup d'eau, plate ou gazeuse, aide à éliminer une partie de ces toxines et à ne pas se dessécher. Les repas d'après-fêtes doivent de préférence être légers et peu gras. Aussi, les légumes, en soupe ou nature octroient un peu de répit à notre corps. Un soupçon de bicarbonate de soude, souvent présent dans les cuisines, pourra diminuer l'acidité de l'estomac.

Votre pharmacien pourra également vous proposer un certain nombre de mixtures délivrées sans ordonnance pour vous aider à récupérer. Parmi elles, des tisanes, des ampoules de radis noir ou encore du citrate de bétaïne pour faciliter le transit et l'élimination des déchets, puis des médicaments homéopathiques ou non efficaces contre les nausées. Les aliments tels le curcuma ou l'artichaut favorisent la sécrétion de bile, et donc la digestion. Le ginseng joue quant à lui le rôle d'un restructurant sur le long terme.

Autre revers caractéristique d'une consommation excessive de l'alcool, la "gueule de bois", qui se traduit généralement, en plus des troubles digestifs, par une bonne fatigue et une belle migraine. Contre la fatigue, en d'autres circonstances, un café et une jus vitaminé auraient fait l'affaire, mais ces boissons sont un peu trop acides pour un estomac déjà mi-figue mi-raisin.

Pour se stimuler, rien de telle qu'une douche revigorante, une sieste, voire un produit à base de taurine conseillé par votre pharmacien, préconisé en cas de fatigues éphémères. Il ne s'agit bien sûr pas de se précipiter sur une boisson énergisante. Pour venir à bout du mal de crâne, le paracétamol est indiqué, à l'ivresse de l'aspirine qui fait mauvais ménage avec la gastrite. Sinon, le temps est le meilleur allié…

Une balade à l'air frais et pourquoi pas un saut à la mer devraient enfin se révéler bénéfiques. Après cela, une longue nuit de sommeil sera probablement salvatrice pour attaquer une nouvelle semaine en forme olympique. Si toutefois, les symptômes s'éternisent, il serait prudent de consultent un médecin.

Cela étant dit, déjà, le réveillon du jour de l'an pointe le bout de son nez. A ceux qui n'auraient pas l'intention de se garder des excès, il est recommandé de prendre le temps de déguster lentement leur repas de fête et surtout de s'hydrater régulièrement, quitte à alterner verres d'eau et d'alcool. Votre corps vous remerciera…
Dimanche 25 Décembre 2011 - 10:00
Marine Dijoux
Lu 1496 fois




1.Posté par noe ?!! le 25/12/2011 09:03
Ce n'est pas vrai !
-les bons plats se digèrent très bien (caviar , fruits de mer ....)
-les alcools de luxe (champagnes à partir de 35 € , cognac , whisky de plus de 12 ans d'âge ....) passe très bien où ça coule ....l'estomac les acceptent avec joie et la bouche en redemande encore et encore ... on ne roule pas sous les tables mais on se sent en fête , vraiment en fête !!!!!

Le lendemain , on veut recommencer à déguster , et à consommer sans modération ....

Bon appétit pour la suite !!!!

Si on a quelques soucis ....un bon "bicarbonate de sodium" contenu dans le Perrier avant de brosser les dents et le tour est joué ! On est bon pour rebisser le midi et le soir ....

"Un repas, aussi frugal soit-il, est un instant de rencontre. Il peut être une occasion de joie et de communion, unissant profondément les gens." (Elise Boulding)

et surtout , ne jamais oublier que "C'est toujours par la faim que commence un bon repas." Louis (Auguste Commerson)

2.Posté par Thierry le 25/12/2011 13:37
L'humour, le piment de notre vie :

C'est à casser toute envie de faire la fête....

Heureusement que j'ai fait la fête avant d'avoir lu cela, sinon je serai resté chez moi avec UN BOUILLON DE BRèDES et JUSTE in' ti RonM'...

Merci zinfos d'avoir publié cela après coup... et après on dira que le français est pessimiste..

De toute façon, j'ai déjà oublié cet article pour le 31. et comme le disait un certain humoriste, je préfère avoir MAL à LA TETE le lendemain que de jeter ce qu'il y a dans mon verre....

MORALITé : NE RIEZ PAS, vous allez avoir DES RIDES....

Celui qui conduit ne BOIT pas !!!!!!!!!! n'avé deux trois l'autos dan' fossé...

3.Posté par David ASMODEE le 25/12/2011 17:58
Les pharmaciens se frottent déjà les mains. Dès lundi matin, défilé de verrats, le ki plein d'rak et malades d'indigestion dans les officines.

Et c'est l'assurance maladie qui trinque. Ca sert à ça les charges sociales.

4.Posté par jeu de merde ! le 25/12/2011 20:04
@ post 3
Rien que çà don mounoir ! là-bas du côté de Mont-Vert les Hauts, hier soir vers 23 heures, il y a un gros verrat de l'enclos, taré à mort, qui ne s'est pas embarrassé de fioritures en s'enfonçant un pétard dans le cul... la suite des festivités, du moins pour cet andouille mal bourrée, s'est terminé aux urgences peu avant minuit avec un joli trou au boyo. Il parait même que tout le peu d'rak consommé ce soir là fut projeté avec une violence telle qu'une bonne partie des convives présents ont été copieusement aspergée ! Non mais quel con !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales