Social

Les assistants d'éducation occupent les jardins de la Préfecture

Toujours pas d’avancée pour les assistants d’éducation dont une vingtaine d’entre eux a décidé de reprendre le piquet de grève devant la préfecture. Hier toute la journée ils étaient installés dans les jardins de la préfecture, ils seront au même endroit ce matin…


Après avoir déposé de multiples motions, alerté les politiques, manifesté dans la rue, il ne reste désormais plus qu’à attendre des réponses…La détermination reste présente pour une partie des assistants d’éducation qui espèrent être renouvelés en CDI comme mentionné par la loi du 1er décembre 2005 pour les agents non titulaires de l’éducation nationale ayant de 6 à 11 ans d’ancienneté.  A la Réunion, ils sont 1.500 assistants d’éducation à se retrouver sans travail aujourd’hui.

La question du traitement est au cœur des interrogations : "Pourquoi nous Réunionnais n’entrons pas dans le cadre de la loi ? Si on est Français, appliquez la loi pour tout le monde", explique l’une des porte-paroles.

Pour le moment aucune réponse n’a été apportée. Jeudi dernier, le Rectorat disait attendre le feu vert du Ministère mais selon les assistants d’éducation, des reclassements ont déjà été programmés…
Dès ce matin, un groupe va retrouver les jardins de la Préfecture, qui sait pour combien de temps encore…
Mardi 9 Juin 2009 - 07:56
Melanie Roddier
Lu 503 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/06/2009 21:18
demander une position officielle des élus de tout bord...on verra bien qui soutient, qui s'en fout

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales