Social

Les assistants d'éducation accusent les élus de "connivence et de faux soutien"

Jean-Hugues Ratenon a réuni cet après-midi à Bras-Panon des assistants d'éducation de toute l'île, les exhortant à ne pas baisser les bras. Le président du collectif Agir Pou Nout Tout' a dénoncé par la même occasion la manipulation exercée selon lui par les élus locaux, qu'il a trouvé passifs face à la situation.


"Les élus doivent prendre leurs responsabilités", a estimé Jean-Hugues Ratenon face aux assistants d'éducation, qui n'ont toujours pas obtenu de réponse quant à la précarité de leurs emplois, et se sentent laissés pour compte par le gouvernement et les élus locaux.

La visite du premier ministre François Fillon, la semaine dernière, sur laquelle ils comptaient pour sortir de leur situation, n'a finalement débouché sur rien. Jean-Hugues Ratenon accuse clairement les élus de la majorité présidentielle, Didier Robert et Daniel Gonthier, qui n'ont pas selon lui une fois évoqué l'affaire des assistants d'éducation avec le Premier ministre, qu'ils ont pourtant rencontré. Pour Jean-Hugues Ratenon, "c'est de la manipulation". Il reprend : "Il ne tient qu'à eux de démentir ces accusations, en défendant ces gens".

Il est évident que la pression au fil des semaines ne fait que monter chez ceux qui vont perdre leur emploi. Le mécontentement laisse maintenant place au désespoir, et les nerfs craquent. On a entendu cet après-midi différents témoignages : "Je ne dors plus la nuit ", disait l'une. Une autre regrettait à son tour, les larmes aux yeux : "mes enfants sont inquiets, chaque soir ils me demandent si j'ai toujours mon emploi".

Cependant, même si pour eux la balle est dans le camp des politiques, il n'entendent pas mettre un terme à leurs actions. Selon le président du collectif Agir Pou Nout Tout - qui fait lui-même face à quelques difficultés en ce moment - il faut continuer à dénoncer la sourde-oreille des politiques, mais aussi aller à la rencontre de la population pour l'inviter à soutenir la cause des assistants d'éducation.

Finies les manifestations? " On ne peut pas demander à ces personnes de continuer à se faire remarquer comme ça, c'est aux élus de prendre le relais", répond Jean-Hugues Ratenon. Les prochains jours nous diront si son message a été entendu.

Vendredi 17 Juillet 2009 - 18:46
Johanne Chung To Sang
Lu 1764 fois




1.Posté par letchiflamboyant le 17/07/2009 19:57
Cospar la fini....La na in aut fonds de commerce en attendant Régionales.... Boug là lé comme tomate, li l&é dan' toute carry......./../

2.Posté par frédérique le 17/07/2009 20:01
C'est regrettable de voir combien l'état lui-même favorise la précarité alors qu'il est le premier à crier haut et fort qu'il donne la priorité à l'éducation et souhaite garder les personnes compétentes! Le discours est contraire aux actions!
Des investissements sont effectués en faveur de ceux qui n'en n'ont pas nécessairement besoin alors qu'on assiste, sous nos yeux, au renvoi de personnes qui travaillent auprès de nos enfants depuis longtemps et qui font du bon travail tant en informatique, en bibliothèque, dans l'encadrement et l'accompagnement des enfants handicapés..., et qui vont se retrouver sans emploi!
Les riches s'enrichissent ou bénéficient d'aides considérable, alors que celui qui se bat pour un morceau de pain, et garder un emploi, une once de dignité se retrouve à la rue!
Et au delà de ces assistants d'éducation, l'opinion des familles, des parents d'élèves, des professeurs et le bien être des enfants handicapés n'ont pas été pris en compte outre mesure! C'est dommageable autant pour les assistant que pour les enfants!
C'est vraiment navrant!

3.Posté par peter le 17/07/2009 20:04
Eh ben il attaque fort. mais une chose: l'état a transféré les compétences au collectivité territoriale donc . Mr verges pourquoi vous ne reprenez pas les AED des lycées? bizar non. et vous mde DINDAR vous faites quoi on vous entend pas "les collèges y a des aed la bas?" . Et vous tous les maires de l'île c'est bien beau de mettre des ordinateurs dans les écoles et de laisser l'état les entretenirs . pour moi vous êtes tous pareils.

4.Posté par Paola le 17/07/2009 20:21
Bravo M. Ratenon de nous défendre et de dénoncer.
Ne me dites pas que tous ces politiques ne peuvent rien faire, ça serait de la foutaise !!! Il y des enveloppes avec des millions dans les tiroirs et les élus ne savent pas quoi en faire, alors, il faut créer des postes !!!! Au lieu de cela ils les garde pour des affaires loufoques et après leur mandat direction le tribunal !!! C'est partout pareil !!! Aux élus qui "nous soutiennent"!!! arrêtez de nous raconter n'importe quoi !!! Et agissez en conséquence pour votre population. Ne me dites pas que le rectorat, le conseil général, le conseil régional, les mairies ne peuvent pas se partager ces 348 personnes pour un travail reconnu. Si il n'y a pas de solutions bientôt, je vous assure qu'il ne faudra pas nous parler de vote et je ne serai pas la seule. Car vous, élus, vous savez faire "le pitié" et l'hypocrite pour qu'on vienne voter pour vous "et là, i fait la bise et serre la main" !!! que ne faut-il pas faire pour avoir un bon résultat !!! on verra cela dans neuf mois !!!!!

5.Posté par jean-jacques le 17/07/2009 20:34
on vous souhaite bien du courage et surtout a ces jeunes qui mettent beaucoup d'espoir non seulement en vous Mr RATENON et a certaines classes politique.
De famille UMP et surtout fidéle a DIDIER ROBERT j'éspére qu'il trouvera une solution car il a 2 coupetets a côté de lui, en l'occurence VLODY et TAK .Pour 60 % de tamponnais, on veut que DIDIER ROBERT trouve une solution pour vous et je crois fermenment qu'il va trouver.
Moi c'est la situation de CATHERINE qui ma fait mal et même ma femme a eu le coeur gros.

A vous Mr mon MAIRE didier robert, je sait que quand vous donnez parole vous la respecter alors sauvez nos ENFANTS REUNIONNAIS. MERCI. La population sera témoin et les prochaines échances on sera plus forts surtout que j'apprend que TI TAMPONNAIS sont dans ce cas.

AED patience je pense que dans 15 jours au plus une solution sera trouvée.
Mr RATENON j'ai vu qu' un menbre de ma famille privée était assis a votre droite et c'est un jeune qui c'est battu pour l' UMP mais tout ce que j'ai a dire c'est qu'il va foncé a vos côtés.

6.Posté par fred le 17/07/2009 20:38
M.RATENON un peu de dignité svp ? vous instrumentalisez ces assistants d'éducation pour exister politiquement et être présent aux prochaines élections régionales ? Quelle honte ?

7.Posté par ppg le 17/07/2009 20:41
Il doit y avoir une part de vérité. mais "Les assistants d'éducation accusent " ou MR Jean-Hugues Ratenon accuse. il y a une grande différence. Je ne pense pas qu'il y avait des fondateurs du KASSED ou de l'assos la bas. ATTENTION A LA MANIPULATION CHER COLLEGUES

by ppg

8.Posté par jojo le 17/07/2009 21:09
C'est triste de voir des péres et méres de famille travaillant depuis des années se battre pour garder leur gagne pain. Et ce dire qu'il a des hommes politiques qui peuvent apporter à ses familles une délivrance et ils ne font rien.C'est malheureux, de voir ses assistants d'éducation se faire manipuler en leur donnant de faux espoir.
Se sont ses même péres et mére de famille qui ont élu ses hommes politiques.

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/07/2009 21:19
et la Région est elle prête à intégrer ses assistants d'éducation au niveau des lycées, et de les mettre disposition comme la loi le lui permet, des établissements dans lesquels ils bossaient ..?

10.Posté par Saint Paulois le 17/07/2009 21:21
Bien sur que la situation est préocupante pour ces personnes, mais a droite aucune personnalité politique n'a encore affirmé ou infirmé leur licenciement. Sur les communes de gauche donc tous les assistants d'éducation ont vu leurs contrats être pérénisés.
M Ratenon n'est plus crédible dans ses propos, comment une association peut-elle agir pou nout tout, quand on sait que ce sont les dirigeants du PCR tirent les ficelles, c'est plus de la démagogie que de l'entre aide. Quelle place occuperait vous sur la liste de l'alliance aux prochaine régionale M Ratenon.

11.Posté par mac arthur 974 le 17/07/2009 21:23
Ca un peu de la recup' non???

12.Posté par Philip le 17/07/2009 21:28
Félicitations à monsieur Ratenon concernant certains élus de la Réunion qui ne pensent qu'à cumuler plusieurs emplois alors que la jeunesse Réunionnaise se battre pour garder leur seul et unique emploi avec un salaire médiocre. il est temps que ces élus s'intéressent à leurs électeurs et qu'ils arrêtent de leur mentir. A quoi sert leur pouvoir ? A quoi sert leur mandat ? sinon à défendre les plus démunis. On voit bien qu'à la Réunion que ceux qui sont en bas de l'échelle sociale continu de s'enfoncer tandis que nos chers élus et gros patrons continuent de s'engraisser.
A qui la faute ? mesdames et messieurs les élus prenez vos responsabilités et faites le travail qui vous incombe...Car il ne faut pas oublier que ces assistants d'éducation se sont occupés de tous les enfants qui ont suivi leur scolarité à l'école public depuis ces 11 ans passé et probablement de ceux de nos chers élus aussi...
Je vous soutiens très fort. Baisse pas zot bras.

13.Posté par Michel le 18/07/2009 06:46
Les élus étaient déjà absents lors de la lutte contre la vie chère, ils sont encore absents pour aider ces jeunes si bien payés (entre 600 et 1000 euros je crois), pire on a l'impression que la plupart d'entre eux font semblant de s'y intéresser. Mr les élus, 348 AE celà fait 1200 personnes (femmes et enfants) environ dans la mouise.Alors bougez et défendez l'emploi à la Réunionen commencant par ces jeunes. Mme Dindar, Mr Vergès, Mme et Mr les députés vous avez des postes à responsabiltés alors faites votre travail. Mr Ratenon est un des seuls à défendre les petits,bravo à lui, alors pour avoir le droit de le critiquer il faudrait au moins en faire autant.
Triste pays mon pays

14.Posté par Cambronne le 18/07/2009 06:47

11. Posté par mac arthur 974 le 17/07/2009 21:23
Ca un peu de la recup' non???


Non une quintessence vieille méthode bolchévik du développement durable selon saint frère Kamarade RATTRAPETOUT ce qui pourrait faire rentrer quelques euros

15.Posté par J@Qui le 18/07/2009 06:47
Agir pour moi ( Ratenon ) et non pour not tout ...

16.Posté par San le 18/07/2009 06:55
Récupération ou pas il essaye de faire bouger les choses au moins, et puis il dit tout haut ce qu'on pense tout bas. Ces personnes manifestent depuis 2 mois (je crois) et nos politiques n'ont même pas organisé une table ronde alors qu'on parle de la maladie la plus grave que connait la Réunion : le chômage. C'est facile d'inaugurer... devant les caméras, mais quand il s'agit de mettre la main dans le camboui pour sauver des pères et des mères de famille, plus personne.....

17.Posté par ppg le 18/07/2009 07:37
Mr Ratanon viendrez vous avec nous dans 2 semaines lorsqu'on n'ira manifesté ( nous aed d lycée) devant la région pour demander a mr Verges de nous prendre ?

by ppg

18.Posté par mwa la pa di le 18/07/2009 10:08
Ratenon cherche désespérément des adhésions

19.Posté par Petit Jean le 18/07/2009 11:37
Les milliers d'AE ou d'emploi jeunes qui ont joué le jeu et qui ont passé des concours apprécieront si il y a titularisation (pas de statut dans l'EN il faut donc pas rêver). De plus aucun emploi en CDI n'est à temps partiel (sauf demande de la personne) donc les 1607H (temps annuel et légal) réparties sur 36 semaines de travail (il faut ôter les vacances) représenteront 44H30 semaine et avec la moitié de l'effectif actuel les établissements fonctionneront. de plus comme ils ont entre 20 et 30 pour la majeure partie, c'est parti pour 35 ans... LEs étudiants de milieu modestes qui jusque maintenant ont pu bénéficier du système pour continuer leurs études apprécieront aussi. DE plus quand j'entends des "AE" dirent que l'on va mettre des personnes non formées sur leur poste et que ça ne va pas marcher, je leur dit qu'ils étaient dans le même cas il y a 6 ou 11 ans......... Relisez votre contrat, vous l'avez signé, ASSUMEZ.

20.Posté par arthur le 18/07/2009 13:54
AGIR POUR LE COMPTE DE VERGES ...
Quelle honte !! instrumentaliser la détresse des gens pour gagner un poste sur la liste de VERGES aux régionales .... c'est encore une fois manipuler les créoles aux couleurs sombres de la dictatures et de la violence des communistes qui sont devenu les plus grandes fortunes et les plus people de chez people ...
La situation des assistants d'Education est très délicate et si ma mémoire est bonne le seul qui s'est rendu 2 fois à Paris avec le dossier c'est DIDIER ROBERT - le seul qui a mentionner ce point dans ces entretiens avec le 1er Ministre lors du dernier deplacement c'est bien Didier ROBERT et j'ai bien lu dans un journal le courrier qu'il a transmis à Darcos d'abord puis à Chatel et enfin au 1er Ministre pour défendre la cause des assistants avec fermeté ...a lors après le blalbla des politiques d'un autre temps et de ceux qui aspirent à l'être avec la même couleur sombre ... il ne faudrait pas non plus que les médias leur donne trop d'importance

21.Posté par Cambronne le 18/07/2009 14:49
16. Posté par San le 18/07/2009 06:55
Récupération ou pas il essaye de faire bouger les choses au moins, et puis il dit tout haut ce qu'on pense tout bas. Ces personnes manifestent depuis 2 mois (je crois) et nos politiques n'ont même pas organisé une table ronde alors qu'on parle de la maladie la plus grave que connait la Réunion : le chômage. C'est facile d'inaugurer... devant les caméras, mais quand il s'agit de mettre la main dans le camboui pour sauver des pères et des mères de famille, plus personne.....

@@@@@@@@@@@@

Opus du Mêle dominant Alpha La vie c'est la vie
One two three four! La la la la la La la la la la All heart-shaped with me Come'on Everybody.
Paparapapapa symbole SATURDAY NIGHT FEVER n'apparaîtra que si l'on s'en sert , ... Si vous n'obtenez du côté droit et bien vous l'aurez pas plus du côté gauche, Paparapapapa Mitterrand forever 80s!!! " life is live" vieille chanson tube disco des années 80 comme une rengaine d'utopiste de ces gens doux rêveurs qui ont cru bon pouvoir bénéficier d'assistanat de vivre comme des parasites sur le dos des contribuables avec ou sans diplôme et surtout sans trop de contrainte pour le travail d'emploi fictif qu'ils occupaient jusqu'à présent , sur les base d'un contrat de CDD de 5 ans déjà renouvelé pour des pseudos fonctionnaires assimilés , c'est juste un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finira tôt ou tard par vous sortir par les yeux de voir ces usurpateurs qui profitent des faiblesses du système le plus grave c'est surtout qu'ils prétendent être utiles à l'éducation nationale quand j'ai vu certains intervenants plutôt demeurés analphabètes comment ces gens n'acceptent ils aucune remise en cause d'ailleurs pourrions nous connaître leur niveau afin de progresser à ces soit disant éducateurs sociaux qualifiés de quoi je me le demande ? .

La vie c'est la vie


22.Posté par coco le 18/07/2009 21:23
ras le bol de ce monsieur ratenon qui dilapide les fonds publics et mets en fallitte son association

23.Posté par misterG le 18/07/2009 23:36
voila au moins une personne qui a du courage d'essayer ces personnes en difficultés, puisque les élus ne s'y intéressent pas, ils ne pensent qu'à eux et leurs poches. Une justice à deux vitesses.
BON COURAGE aux assistants d'éducation et Mr Ratenon.

Jeunes chômeurs noirs moi et ma femme, à qui on a demandé une aide ou un contrat à plusieurs reprise à un élu qui nous a jeté. On est foutu.
UNE DISCRIMIANTION

24.Posté par HERZOG le 19/07/2009 06:01
Après la débacle du COSPAR, la campagne europpéenne pour ELIE HOAREAU, les assistants d'éducation, vola qu'il n'a plus de sous pour sauvé ses pauvres.

L'argent de l'assiociation de Mr RATENON n'a t'il pas été utilisé depuis décembre 2008, pour mener le combat du Cospar, avec les camarades de la CGTR. Il fallait bien se vêtir, se nourrir, se déplacer.

Qui a payer les écharpes et les conneries ?

Maintenant, crier au loup Mr RATENON, alors que vos ordonnateurs vous ont largué.

Ne critiquez pas les élus Mr RATENON, quand vous utilisez la précarité comme fonds de commerce.

25.Posté par misterG le 19/07/2009 13:42
quand on est noir on est foutu.......mais un jour viendra, la révolte des noirs

26.Posté par reunionnaisviré le 19/07/2009 14:12
moi je pense qu'il faut critiquer largement les ELUS surtout les élus de droite de Sarkozy, politique de casse sociale, qui déteste les PAUVRES et non pas les petites associations qui essayent de s'en sortir et d'aider les autres. cette politique qui est entrain de détruire les associations, qui sont indispensable dans la vie...
Une tirelire d'une association n'est pas une tirelire d'un élu....

BON COMBAT A TOUS.....Ne pas lâcher les bras... Et VIVE LES ASSISTANTS D'ÉDUCATION...
Continuer......

27.Posté par lechomeur le 19/07/2009 21:01
faut pas baisser vos bras. C'est dur mais quand on veut on peut, disait-il.
Je suis avec vous en pensée dans vos combats...Attention aux ÉLUS qu'ils ne vous tournent en rond.
Politique ou pas, c'est bien que l'association de monsieur ratenon vous donne un bon coup de main, il a du cran pour vous aider contrairement à certains élus.
ON EST AVEC VOUS LES ASSISTANTS D'ÉDUCATION !!!

28.Posté par frédérique le 20/07/2009 11:29
Je félicite les Assistants d'éducation qui ne baissent pas les bras malgré la langue de vipère de certaines personnes qui ne font que rabaisser ces personnes et qui ne se soucient même pas de la portée de leurs écrits! Eux au moins ils se battent non seulement pour leur famille propre mais aussi pour nos enfants!
Leur cause est noble et juste, alors quand l' Etat veut "rendre ses lettres de noblesse à l'école", il devrait aussi penser aux personnes qui y travaillent dans l'ombre et la précarité et qui font un travail formidable!
Je remercie touts ceux qui les soutiennent et j'invite toutes les personnes sensés à se joindre à eux dans leur combat : politiques de droite et de gauche, associations, parents d'élèves, tous les citoyens...

29.Posté par un réunionnais le 20/07/2009 20:18
je souhaite un très bon courage aux assistants d'éducation pour leur combat et l'aide de l'association Agir pou nout tout pour faire bouger les choses.

LA SOLIDARITÉ
Bonne chance à vous,
une pensée pour vous tous...

30.Posté par Cambronne le 21/07/2009 10:40
26. Posté par reunionnaisviré le 19/07/2009 14:12

27. Posté par lechomeur le 19/07/2009 21:01

28. Posté par frédérique le 20/07/2009 11:29

29. Posté par un réunionnais le 20/07/2009 20:18


voilà des réponses édifiantes qui démontrent comment l'assistanat est responsable du déclin de ce pays ...rien que les réponses peuvent vous définir le cursus des individus


Je ne sais plus qui disait que les DOM TOM et l' outre-mer en générale étouffait d'être le paradis des fonctionnaires

Suffit de définir les emplois fictifs entre les primes variées, impôts réduits... Dans les DOM-COM, la fonction publique, d'Etat ou des collectivités locale, comment l'on soigne ses agents auxiliaires. Un statut des privilèges dorés qui pèseraient trop lourd sur le secteur privé et les autres salariés.

les complaintes deviennent récurrente mais le constat sur L'outre-mer est aujourd'hui vécu comme un handicap vis à vis de la métropole.


En dépit de décennies d'investissements publics, l'outre-mer continue d'afficher un chômage endémique, un nombre record de RMistes rien que pour la Réunion et un PIB par habitant de moitié inférieur à celui de l'Hexagone, sauf pour les fonctionnaires et assimilés ou est la logique
Inutile d'être un grand expert économique pour en apercevoir les symptômes et le malaise .
Il suffirait simplement de lever le nez quand on circule sur les routes qui serpentent à travers ile de la réunion , et en particulier le chef-lieu de Saint Denis . Sur le bas de la rivière , des bidonvilles s'étendent dans un fouillis anarchique.


Comment définir autrement que ce retard de développement s'expliquerait en grande partie par le poids discriminatoire des salaires de nos fonctionnaires grassement payé provocateur de leur effet de distorsion sur l'économie locale.
Partout, dans ces territoires, l'Etat est bien le premier employeur.

Pourquoi un fonctionnaire de Créteil Melun Grenoble Bordeaux Strasbourg seraient donc moins efficace que les fonctionnaires de l'outre-mer justifiant que ces derniers bénéficient d'une ribambelle d'avantages qui renchérissent le coût du travail et pèsent gravement sur le développement économique de l'île.
Leurs salaires sont nettement supérieurs (de 50 à plus de 100 %) à ceux de leurs homologues métropolitains pour le même travail voir moins ...
Faisant que le secteur privé peut difficilement échapper à la spirale infernale des rémunérations d'état Jacobin d'un autre temps du passé colonial , d'autant plus que l'écrasante majorité des entreprises sont des petites PME de moins de dix salariés.
Du coup, face aux pays voisins de la zone , la compétitivité des deux principales activités de ile de la Réunion , le tourisme et la Canne à sucre , est fortement compromise surtout lorsque les politiques ne font rien pour pallier au problème .

Dans ce département la Réunion qui est loin d'être un eldorado en terre promise 'The French dream tropical ' , d'ailleurs comme dans le reste de l'outre-mer les derniers confettis Jacobin , expliquer pourquoi cette situation serait exactement l'inverse de celle de l'Hexagone que les salaires moyens dans le public sont d'environ 80 % plus élevé que dans le privé !


Voilà comment les Jacobins ont réussi avec le temps à appliquer un système qui est arrivé à bout de souffle , le constat est si révélateur suffit d'observer les embauches dans les PME de la Réunion celles qui peuvent à la rigueur se permettre d'embaucher un employé qui a un bac + 5, mais sûrement pas deux.
Alors que la concurrence du secteur public, qui fait sans cesse des appels du pied aux jeunes diplômés, est trop soutenu

Autre conséquence dramatique des emplois fictifs , avec de nombreux salaires de la fonction publique territoriale 'SEM divers et variés Mairies et les deux poids lourds CR&CG , pratiquement alignés sur ceux des agents de l'Etat, grèvent un peu plus les budgets des collectivités locales parfois jusqu'à 69% , qui n'ont pratiquement plus de marge de manœuvre pour investissement .
Un dilemme Cornélien auquel est confronté chaque jour les élus sous la pression populisme. vous êtes sur que le visage se crispera dès lors ou vous évoquerez le coût des fonctionnaires. 69 % du budget de fonctionnement de la commune seront absorbés par les dépenses de personnel.Comment voulez vous que les maires du département ne puissent pas être étranglés ! ?

Sujet tabou Jacobins coloniaux rien que de vouloir aborder le sujet et de poser la question de la rémunération dans la fonction publique, c'est déjà se heurter à un mur du refus avec les brailleurs et leur meute poussant des cris d'orfraie.les syndicats monteront sur leurs grands chevaux, les élus trembleront et la question sera vite enterrée. . vous comprendrez ensuite pourquoi. Ces braves fonctionnaires de l'outre-mer n'ont pas forcément envie de faire de la publicité au traitement particulier dont ils bénéficieraient par des salaires super gonflés, des retraites outrancière majorées et des impôts minorés sans oublier les voyages gracieux .

Faut dire que les acquis disposent d'une certaine pérennité en France quand nous savons que la plupart de ces dispositifs ont été mis en place juste après la Seconde Guerre mondiale, pour inciter les agents de l'Etat de la métropole à s'installer dans l'outre-mer.

Faut dire qu'à l'époque, il s'agissait de compenser l'éloignement et des conditions de vie moins confortables.

Puis avec le temps et peu à peu dans une décontraction feutrée , ils ont été étendus à l'ensemble des fonctionnaires de l'outre-mer.


Sauf qu'aujourd'hui, la différence des prix avec la métropole est toujours invoquée pour justifier les principaux avantages entre la « prime d'une soit disant vie chère »
(53 % à la Réunion et allant jusqu'à 108 % en Polynésie).
Certes Il existerait évidemment un surcoût dans des territoires où presque tous les biens consommés sont importés depuis la métropole alors que l'on pourrait importer dans la zone . Mais cette fumeuse prime coloniale Jacobine consentie est-elle proportionnelle au rendement ou au mérite ?
Comment expliquer que nos élus locaux, toujours prompts à brandir les milliers de kilomètres de statistiques, sont curieusement muets sur cette question quand la sur rémunération des fonctionnaires de l'outre-mer, s'évaluerait ce différentiel de prix entre 15 et 25 %.
Nous sommes donc forcément bien loin du compte.
D'autant plus que ce surcoût est déjà atténué par l'application de nombreuses facilités et autres fiscalités avantageuses plus faible.
Un point sur lequel les fonctionnaires et les élus locaux sont également que trop peu bavards mais cela reste un grand rituel Jacobin . L'impôt sur le revenu est en effet réduit de 30 % .

A cela s'ajouteraient d'autres avantages mal acquis . quand tous les quatre ans, les retraites se retrouvent bonifiées d'une année. Autrement dit, cela relèverait d'une association de malfaiteur Sauvegarde retraites, à la Réunion, un agent de l'Etat pourrait donc bénéficier s'il le souhaite d'une retraite à taux plein après seulement trente années de travail, au lieu des quarante exigées aux mêmes fonctionnaires de la métropole.
De plus, le montant des pensions outre-mer est majoré (de 35 % à la Réunion à 75 % en Polynésie), y compris pour les fonctionnaires de l'Hexagone qui choisissent une domiciliation sous les tropiques.
Une pratique Jacobine ubuesque qui donnerait lieu à une fraude notoirement connu , puisqu'il suffit de disposer d'une adresse fictive sur place, les contrôles étant quasi inexistants.
Ces majorations sont totalement injustifiées . Elles démontrent parfaitement l'arnaque « une offense à la vertueuse République Jacobine » et toujours aucun amendements pour supprimer ces petits privilèges entre amis . depuis quelques années ils reviennent comme les saisons à l'ordre du jour et Ils sont toujours approuvés en commission... mais bizarrement seront automatiquement rejetés en séance plénière.

Autre dérogation vaniteuse les voyages et autres congés bonifiés. comment justifier que tous les trois ans, des fonctionnaires originaires de métropole travaillant dans les DOM - et inversement - puissent avoir droit à trente jours de congés supplémentaires.avec les billets d'avion qui seront payés pour toute la famille. résultat d'un coût moyen par agent d'environ
8 000 euros suite à un rapport commission de finance de Bercy .

Résultat est édifiant car mis bout à bout, tous ces compléments de sur rémunération, dont le coût global arrive à plus de 2,22 milliards d'euros, constituraient des revenus plus que juteux pour le mas provençal voir le chalet à Chamonix .
En suivant la logique des données du mémento de l'Insee 2006 Réunion le salaire net annuel moyen d'un fonctionnaire à la Réunion est de 34 976 euros, contre 24 935 euros en métropole.

Mais en bon libéral j'ai toujours tenu le même discours les véritables problèmes, c'est que ce dispositif bienfaiteur pour une élite et quelques petits privilégiés devait servir initialement destiné à réduire les disparités avec la métropole cette perversité Jacobine provoque aujourd'hui des effets contraires cela mine complètement l'attractivité et la compétitivité de la Réunion par rapport à leurs voisins immédiats (île Maurice, Seychelles Afrique du Sud Asie ...) et aggrave un peu plus les inégalités de ce département .
Le coût de ces traitements est tellement lourd que l'Etat et les collectivités locales rechignent désormais à titulariser leurs petits employés. Du coup, à la Réunion , 60 % des agents sont des contractuels, beaucoup moins protégés et nettement moins bien payés que leurs collègues titularisés. Paradoxe le statut doré des uns entraîne la précarité de la majorité outrancière .

Certains ont du oublier que nous ne sommes plus au bon vieux temps d' une colonie lointaine et inhospitalière qui devait faire des efforts pour attirer les foules ... Pourquoi nos remarquables fonctionnaires percevraient-ils ici 53 % de plus que leur homologues qui produiraient le même travail dans l'Hexagone ?
Dès qu'on évoque ce sujet tabou , vous soulevez un tollé général. Mais notre société anti libérale doit pouvoir se décomplexer. Elle a pris l'habitude de se croire et de s'afficher malheureuse pour susciter un regard culpabilisé et paternaliste de la métropole. Ce discours misérabiliste, encore trop imprégné , est aujourd'hui dépassé par les bateleurs...

(Précision de Pierrot Dupuy : La prochaine fois que c'est aussi long Patrick, je coupe au bout de dix lignes ou je ne passe pas du tout le commentaire. Tu choisis quoi?)

31.Posté par Cambronne le 21/07/2009 13:43
(Précision de Pierrot Dupuy : La prochaine fois que c'est aussi long Patrick, je coupe au bout de dix lignes ou je ne passe pas du tout le commentaire. Tu choisis quoi?)

LOL de le couper en trois ce qui reviendra au même ...
faut dire que certains pseudos sont beaucoup plus malins


32.Posté par bertel le 21/07/2009 16:06
" 31. Posté par Cambronne le 21/07/2009 13:43
(Précision de Pierrot Dupuy : La prochaine fois que c'est aussi long Patrick, je coupe au bout de dix lignes ou je ne passe pas du tout le commentaire. Tu choisis quoi?)

LOL de le couper en trois ce qui reviendra au même ... "

MDR !

Il le dit lui même... l' énarque cambronne... on peut même couper en dix... depuis le temps qu'il radote sur les mêmes sujets.... il reconnaît enfin qu'il tourne en rond... avec son petit vélo... dans la tête... LOL !

Bertel de Vacoa

PS : Ceci dit, mon ami numérique Cambronne a bien raison concernant les multiples pseudos... la meilleure preuve qu'il peut en donner, c'est qu'il en use.... en faux libéral... c'est gratuit... cela ne rapporte rien... sauf le discrédit... numérique...

33.Posté par bertel le 21/07/2009 16:16
" 28. Posté par frédérique le 20/07/2009 11:29
Je félicite les Assistants d'éducation qui ne baissent pas les bras malgré la langue de vipère de certaines personnes qui ne font que rabaisser ces personnes et qui ne se soucient même pas de la portée de leurs écrits! Eux au moins ils se battent non seulement pour leur famille propre mais aussi pour nos enfants! "


Allez, mon grain de sel sur ce sujet...

Je respecte les combats de tous les salariés. Je respecte le travail des AE mais je ne peux braire avec les ânes... désolé ( c'est une formule ... )

Que les AE aient pu croire aux "promesses de circonstance" - visite ministérielle oblige - de tel homme politique n'engage que leur vision minimaliste de leur propre avenir.

Les AE représent(ai)ent un formidable espoir pour l' Education Nationale... sauf que l' Education Nationale est morte... et les AE ne semblent pas s'être informés de ce décès...

Bon courage quand même !

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales