Politique

Les "assises de l'outre-mer" prévues le 5 mai à l'Assemblée Nationale

Députés et sénateurs de la majorité réunis en groupe de travail, se sont fixés pour objectif de réfléchir sur l'élaboration d'une "nouvelle vision de la politique ultra-marine de la France". Ils tiendront les "assises de l'outre-mer" le mardi 5 mai à l'Assemblée nationale.


Les "assises de l'outre-mer" prévues le 5 mai à l'Assemblée Nationale
Ce groupe de travail sera co-animé par les députés Michel Diefenbacher, Eric Raoult, Didier Quentin et Jérôme Bignon. Il appliquera "la même méthode que celle retenue pour la réforme des collectivités locales".

Pour structurer ces propositions, 4 ateliers de réflexion vont être été mis en place sur:
- L'évolution institutionnelle des collectivités ultra-marines,
- Les coopérations interrégionales,
- Les questions économiques et sociales, le développement durable,
- Et les thèmes de l'identité et de la diversité.

La contribution du groupe de travail de la majorité sera présentée lors d'une journée de réflexion, qui prendra la forme d'"Assises de l'outre-mer". Rendez-vous donc le 5 mai à l'Assemblée.
Lundi 16 Mars 2009 - 08:38
Magali Payet
Lu 1510 fois




1.Posté par andremctp le 16/03/2009 13:49
Comment voulez vous qu'en si peu de temps les députés puissent trancher alors qu'ils ont envoyé des délégations pour savoir ce qui se passait dans les DOM, prouvant par là qu'ils étaient ignares sur le sujet ?????????
On voudrait enterrer un problème qu'on ne s'y prendrait pas autrement ... en attendant la prochaine crise sociale au cas où elle aurait la bonne idée de revenir dans 20 ans seulement.
Ce sont les domiens, je dis bien bien tous les domiens qui doivent prendre leur destin en jeu en tenant compte des contraintes dont j'ai esquissé certains traits dans un autre article.


2.Posté par MARFEE le 16/03/2009 16:34
DES PISTES POUR NOS CHERS ELUS

Evolution institutionnelle :
-Supprimer le S.E.D.E.T.O.M
- Supprimer les cantons donc l'échelon départemental
- Recourir aux possibilités offertes aux R.U.P. par le 299-2 du Traité d'Amsterdam.


Coopération régionale
-Avouer que la C.O.I. est un enfant mort-né, le jour de sa création, par le Protocole de Victoria. L'enjeu étant simplement la reconnaissance de la présence francaise dans le S.O. de l'Océan Indien.
donc,
: Promouvoir des projets bi-latéraux et non plus multi-latéraux, voués à l'échec et qui prêtent à rire.

Economie et développement

-Refonte de la fiscalité du commerce extérieur
-Point de charbon mais une centrale nucléaire, flottante ou pas.
-Cesser la politique du chien crevé au fil de l'eau s'agissant de l'élimination, du tri et du recyclage des ordures ménagères.
-Doter l'Ile de stations d'épuration conformes et adaptées
- Faire sortir les carriers des rivières pour taper dans la roche dure, comme partout ailleurs dans le monde.
- Ne parlons plus des monopoles qui donnent lieu à des incantations ........ ( transport aérien, maritime, de l'image, de l'internet,etc..)

Identité et diversité
Koça veut dire ?
du charabia politique......................


Mesdames et Messieurs les Parlementaires, arrêtez de vous référer à vos docrines politiques , désormais surannées et attelez-vous à défendre notre ile d'une seule voix.
A défaut, nous serons tous emportés par un tourbillon que nous n'imaginons pas.
Ce n'est pas une menace mais une prophétie.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales