Municipales 2014

Les anciens de retour, la grande défaite d'Huguette Bello et des nouveaux venus...

Une soirée électorale riche en enseignement. Un retour des anciens, de nouveaux maires, des villes qui basculent de la gauche vers la droite mais surtout la fin de règne du PCR.


Les anciens de retour, la grande défaite d'Huguette Bello et des nouveaux venus...
Les anciens sont de retour à la Réunion. TAK au Tampon, Jean-Paul Virapoullé à Saint-André, Joseph Sinimalé à Saint-Paul et Marco Boyer sur la Plaine-des-Palmistes sont les grands gagnants de ce second tour.

André Thien-Ah-Koon est de retour aux commandes du Tampon. Maire durant 23 ans, il avait laissé la mairie en 2006 (inéligibilité) à Didier Robert. Il profite des rivalités à droite entre Paulet Payet, maire sortant, Nathalie Bassire et Didier Robert, et du très mauvais score du député PS, Jean-Jacques Vlody, pour revenir aux commandes. Avec 49,77%, TAK devance Paulet Payet (33,03%) et Jean-Jacques Vlody (17,18%). Un retour canon pour l'actuel conseiller général et conseiller régional.

Bien qu'il avait annoncé la fin de sa carrière politique en 2008 après sa défaite aux municipales à Saint-André, Jean-Paul Virapoullé est de retour au premier plan. L'ancien sénateur avait raté la réélection dès le premier tour pour 9 voix et reprend ce dimanche la mairie (62,57%), dont il a été le maire entre 1972 et 2008, soit pendant 36 ans. Ce retour signe aussi un revers cinglant pour le maire sortant, Eric Fruteau, frappé d'inéligibilité, et qui avait décidé de lancer sa femme dans la campagne. Elle termine loin derrière (22,84%). Quant à Joe Bédier, ancien premier adjoint d'Eric Fruteau, il récolte 14,57% des suffrages. Saint-André est de nouveau une commune de droite.

La défaite de la députée-maire Huguette Bello

L'ancien maire de la Plaine-des-Palmistes, Marco Boyer (39,67%), récupère la mairie après l'avoir laissé pour un mandat à Jean-Luc Saint-Lambert (34,43%). Une défaite pour le maire sortant PS, victime de la fronde anti gouvernement. Marco Boyer, divers droite, reprend la mairie qu'il a dirigé entre 1989 et 2008. Derrière, Johnny Payet (LPA) termine avec 25,89% des suffrages. La Plaine-des-Palmistes bascule, là aussi, de la gauche vers la droite.

Mais la sensation de la soirée, c'est la défaite de la députée-maire Huguette Bello (46,4%) à Saint-Paul. Joseph Sinimalé (53,59%) réussi son come-back et la mairie bascule de nouveau à droite. Le candidat UMP reprend son bien après avoir dirigé la mairie entre 1994 et 1999. Cette victoire de la droite est un coup de tonnerre pour la présidente du jeune partie PLR (Pour la Réunion). Né après avoir quitté le PCR. Mais la maire sortante n'a pas dit son dernier mot et devrait déposer un recours après cette élection perdue.

La gauche a souffert et la droite en a profité. A noter, la défaite du sénateur PS, Michel Vergoz (49,37%) à Sainte-Rose pour 62 voix d'écarts contre Bruno Mamindy-Pajany (50,62%).

Vanessa Miranville met fin à 43 ans de règne de Roland Robert à la Possession

De nouveaux maires arrivent sur le devant de la scène politique. Au Port, avec 55,31% des suffrages, Olivier Hoarau (PLR) parvient à battre le candidat PCR, Henri Hippolyte (34,18%). Un vote historique puisque la commune est dirigée par les communistes depuis 1971. Olivier Hoarau est le seul candidat PLR a se retrouver à la tête d'une commune réunionnaise après la défaite d'Huguette Bello.

Autre grosse sensation de la soirée, la défaire historique de Roland Robert (43,52%) à la Possession. La "coupable", c'est Vanessa Miranville (56,47%) qui met un terme à 43 ans de règne du PCR sur cette commune. A noter que Vanessa Miranville est aujourd'hui la seule femme à diriger une commune à la Réunion après la défaite d'Huguette Bello.

Gilbert Annette, seul socialiste à tirer son épingle du jeu

Pour le PCR, c'est une défaite cinglante. Le parti n'aura pas réussi à garder ses bastions. A Saint-Louis, c'est le même constat. Cyrille Hamilcaro, ancien maire de la commune, reprend son dû au PCR. Avec 43,67% des voix, Cyrille Hamilcaro devance Jean Piot (32,54%), Pierrick Robert (15,84%) et Philippe Rangama (7,93%). Là aussi, le PCR ne conserve pas la mairie.

Cette défaite supplémentaire semble sceller dans le marbre la mort actée du Pari communiste réunionnais après sa création en 1959. Seule la commune de Sainte-Suzanne a été sauvée du naufrage. Maurice Gironcel (51,8%) a réussi de justesse à garder son siège face à Daniel Alamélou (48,19%).

Le seul grand vainqueur socialiste de la soirée est Gilbert Annette. Le maire sortant réussit son pari et conserve sa mairie acquise en 2008 à la droite. Face à son adversaire de toujours, René-Paul Victoria, Gilbert Annette se paie le luxe d'améliorer son score (56,7%) par rapport à 2008. En face, c'est un nouveau revers enregistré sur le chef-lieu par René-Paul Victoria (43,29%). Malgré l'union, le candidat de la droite n'a pas su fédérer tous les courants.
Lundi 31 Mars 2014 - 00:07
Lu 2699 fois




1.Posté par Corpus kristi le 31/03/2014 08:23
Huguette Bello : " c'est mon pays monsieur"

Une partie du pays qu'elle a totalement délaissé et stigmatisé :
"dégage mamie"

T'as le bonjour des plages Huguette….

2.Posté par Malyka le 31/03/2014 09:46 (depuis mobile)
Tak a bien mérite sa place 2malyk. Je suis avec toi le ciel ne tombera pa sur nos tête Et paulet dommage pour toi y avais 2 place que pour 1 a vlody y faut pas être trop gourmand vous être déjà président c bien y faut penssees. A.

3.Posté par Citoyen lambda le 31/03/2014 09:48
André Thien-Ah-Koon, Jean-Paul Virapoullé, Joseph Sinimalé et Casanova Agamemnon ......voila, tout le monde est rentré à la maison!

4.Posté par noe le 31/03/2014 10:17
La "Vieille" arrogante va pouvoir se consacrer à faire son jardin à la Possession , s'occuper de ses ti zenfans , écrire ses mémoires (elle était directrice d'école) ....
La dame "je connais mon péi" pourra mieux choyer son mari !

5.Posté par Kaf Malbar le 31/03/2014 10:48
Mamie, la vieille arrogante ? Ben vous allez découvrir ce que c'est un rekin de la politque avec SINI. Déjà avec le slogan St Paul aux St Paulois >>> Exit les métros à deux balles ... Pauvre St Paul !!!

6.Posté par Huguette le 31/03/2014 11:35
Cessez immédiatement ces commentaires, je connais mon électorat moi monsieur.

7.Posté par c'était le bon temps! le 31/03/2014 12:20
Retour des vieux machins tous passés par la case tribunal et condamnation...
Le bon vieux temps quoi!
On avance , on avance ...bientôt le retour à la colonie et dans les mairies qui vont faire le ménage , on va embaucher les nouveaux esclaves des maires ( pas éduqués - faut surtout pas- mal payés - encore trop pour ce que certains font?- et soumis à "not maitre" )

8.Posté par tijean le 31/03/2014 13:09
Je suis heureux de voir que le pcr est enfin mort (quoiqu'à sainte suzanne et au port il reste encore des bouts qui bougent encore). Je suis extremement déçu de voir que Sinimalé, Tak et Virapoullé (qui ont prouvé leur incompétence par le passé) soient de retour. Il faut croire que les électeurs de ces villes aiment les repris de justice et/ou les incompétents.

Bravo à Madame Miranville qui amène un vent de fraîcheur et de renouveau à la Possession.

9.Posté par Choupette le 31/03/2014 13:33
A travers ces élections, c'est plutôt la politique de Hollande qui en prend un coup.

En voilà un président décidément infréquentable !

10.Posté par l'''''''' idiot de la famille le 31/03/2014 14:11
C'est bien de sanctionner tous ces traîtres au Peuple qui ont œuvré pour le Mariage des Hommes entre eux . Dommage que Panurge ( Pannette ) y soit échappé . Mais d'un autre côté la France est un des rares pays de Couillons où les politiques font carrière . En Grande Bretagne par exemple un retour d'un voleur ou d'un incapable pour un nouveau mandat , est impensable ... quand on perd une élection , on est éjecté à vie . Mais nous on aime les voleurs et le suppositoire !

11.Posté par candide le 31/03/2014 18:11
Le rois est mort, vive le rois !

12.Posté par Justice le 31/03/2014 20:09
Bouteilles de whisky gratuites et promesses d'embauche de la famille ou des enfants, voilà comment le père SINI a gagné son électorat. Demain, bonjour les magouilles et le clientélisme...
Il y a des électeurs qui font pitié.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales