Faits-divers

Les anciennes serveuses du Dock victimes d'atteintes sexuelles temoignent


Les anciennes serveuses du Dock victimes d'atteintes sexuelles temoignent
Aldo Vigne, gérant du Dock, à Saint-Pierre, fait l'objet d'une plainte pour avoir employé une trentaine de personnes au noir. Mais le patron est également accusé d'atteintes sexuelles par certaines de ses employées. Elles témoignent aujourd'hui dans le Journal de l'île.

“Un soir, alors qu’on se trouvait seuls au deuxième étage du restaurant, Aldo Vigne m’a entraînée dans une pièce sombre. Là, il a mis ses bras autour de moi. Il a serré fort. J’ai eu très peur. Je l’ai repoussé vivement et je lui ai demandé de ne plus jamais recommencer”, explique une ancienne serveuse du restaurant. “Deux ou trois fois, il est arrivé derrière moi sans que je m’en rende compte et m’a dégrafé mon soutien-gorge. Il m’a aussi plusieurs fois mis les mains aux fesses ou sur les seins”, ajoute-t-elle.

Une de ses collègues raconte, toujours dans le Jir, des mésaventures semblables. “Il défaisait mes sous-vêtements, me proposait d’aller aux toilettes avec moi... Je craignais tout le temps de me retrouver seule avec lui. Il m’a fait vivre un enfer. Je n’osais en parler à personne, même pas à mon mari. C’est quand j’ai appris qu’une autre fille portait plainte que j’y suis allée aussi”.

Aldo Vigne comparaîtra le 25 mars 2010 devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour travail dissimulé et atteintes sexuelles par personne ayant autorité.
Mercredi 18 Novembre 2009 - 11:28
Benjamin Postaire
Lu 2114 fois




1.Posté par Chef d'entreprise le 18/11/2009 12:02
on donne du travail a des jolies filles, on rend hommage a leur beauté et voila comment on est remercié par des paresseuses qui veulent se venger parce qu'elles n'ont pas gagné les assedic.

Heureusement à St Gilles, les filles savent nos exigences et ca se passe tres bien. Elles sont libres de ne pas accepter. A Maurice on ne verrait jamais des serveuses gaspiller le tourisme comme ca.

2.Posté par Lyz le 18/11/2009 12:33
Chef d'entreprise, ton commentaire nous fait sombrer dans les tréfonds de la bétise masculine, au moins as tu l'honneteté de faire part de tes pensées ( pas très ) profondes...
Qu'entends tu par " exigence " ? Ce terme ambigu laisse à penser que être au service sexuel de son patron, c'est la convention collective du milieu st gillois ?
Je déduis aussi que tu ne donnerai pas de travail à une fille moche , et qu'une serveuse c'est jamais bon qu'à se faire coincer par son patron derrière le bar, en résumé; si elle se laisse pas faire, elle n'est plus compétente, c'est ça ? Apparemment, respecter la légalité, leur permettre d'avoir une couverture sociale, une retraite et une assurance en cas d'accident, ca n'apparait pas non plus dans tes priorités.
C'est une mentalité écœurante.
Accepterais tu ces conditions pour travailler ?
Moi non.

3.Posté par Choupette le 18/11/2009 18:22
A 2.Posté par Lyz

Vaut mieux le prendre au second degré...

4.Posté par justedubonsens le 18/11/2009 18:32
je suis surpris que le webmaster laisse passer les odieux propos de "chef d'entreprise". Ce type mérite d'être poursuivi pour apologie des attouchements sexuels. Il insulte par ailleurs les responsables d'établissements qui, certainement, sont loin de partager sa "philosophie". Ce type doit être un assidu de Madagascar !

5.Posté par laluno le 18/11/2009 19:45
oui c'erst vrai ça .....? il y a des patrons qui préfèrent les cuisses de la bonne...mais a ce petit jeu là, cette dernière pourrait devenir la patronne...? ..." ne pas confondre une nichée de pinsons et tâter le nichon..".:lol:

6.Posté par azur le 18/11/2009 20:32
A mon avis, c'est Choupette qui a raison ; c'est une provocation à prendre au second degré; je crois que vous tombez tous dans le panneau !

7.Posté par bêtise le 18/11/2009 21:41
Je pense aussi que "chef d'entreprise" a voulu provoquer pour faire réagir les internautes mais je n'apprécie guère ce genre de commentaire et je me sens une envie furieuse de lui couper le zizi ! Toutes les plaisanteries glauques n'ont pas leur place ici.

8.Posté par Bara le 18/11/2009 22:14
" Je n'osais en parler à personne, même pas à mon mari " dit 'elle !!!! Et pourquoi ca ? pourquoi ne pas en parler à son mari ? Voila une réaction bien curieuse....

9.Posté par laluno le 18/11/2009 22:23


Dites la bêtise...? vous avez une main criminelle... par rapport aux mains baladeuses.....?

10.Posté par chef d'entreprise le 19/11/2009 06:52
C'est quoi ces remarques de vierges effarouchées? a France telecom on leur a bien fait comprendre que la peche aux moules c'est fini.

On va quand meme pas faire un questionnaire avec une cellule piscologique quand on demande a nos serveuse de mettre une minijupe pour le service et d'etre gentille.

Si elles sont traumatisées qu'elle se depechent de se mettre en arret maladie car pour ca aussi on va remettre de l'ordre. Deja que les bonne femmes qui ont des gosses s'absentent pour n'importe quoi.

11.Posté par casimodo le 19/11/2009 07:53
Allons y ( "Chef d'entreprise" doit bien rigoler ) , tout y passe , alors énumérons :
-plaisanterie "masculine" douteuse
-il doit fréquenter madagascar ( Brrr... )
-le patron préfère les cuisses de la bonne
-il faudrait lui couper le zizi


Ces employées pouvaient quitter leur travail , il n'y a pas eu viol . Elles pouvaient aussi faire appel à un Prud'homme .
Faudra-t-il désormais rouer en place publique les malotrus et les goujats dès qu'il est question d'un comportement hétérosexuel un peu trop entreprenant ??

12.Posté par chef d'entreprise le 19/11/2009 07:58
L'arbitre a laissé Thierry Henri marquer alors qu'il y avait une petite main. Si on veut gagner le match de la crise, il faut faire pareil.

13.Posté par Montfort le 19/11/2009 10:32
C'est encore et toujours la présomption d'innocence qui est bafouée, on cite le nom de cette personne et les accusations de " présumées victimes " Je dis bien " présumées" car il ne faudrait pas oublier que si l'on considére un présumé innocent je ne vois pas pourquoi une soit disant victime ne serait pas que " présumée victime" . Une loi a été faite pour protèger les femmes des harcèlements véritables et traumatisants, des petits chefs, et c'est trés bien, malheureusement il n'y a pas de garde fou prévu, et n'importe qu'elle fille licenciée par son patron dépose plainte avec l'argument principal et imparable, car improuvable, de harcèlement ou atteintes sexuelles... A partir de là c'est l'engrenage, médisez, médisez il en restera toujours quelque chose et si par malheur vous allez au tribunal les torchons locaux vous ayant déja présenté comme coupable, vous serez condamné sans la moindre chance de sursis, surtout si vous passez devant des hommes, car ceux ci veulent souvent se racheter de petites choses inavouables, genre " je vais à Mada avec l'ajoi( la bien nommée) et je me fait gauller la gaulle à la main .. aprés avoir été allumé par Tillier je me venge... Bref, Naboléon qui fait une loi à chaque fois qu'il se passe quelque chose devrait faire en sorte de revoir ce délit de harcèlement ou autre atteintes sexuelles et prévoir des condamnations pour les affabulatrices, car cela tourne au drame. Aussi je comprends l'humour provocatrice de " chef d'entreprise" surtout s'il est passé par la injustement ... Cela dit je ne présume ni de l'innocence ni de la culpabilité ni de la véracité ou non des faits reprochés. Je déplore que des noms soient jetés en pature lorsqu'il s'agit de gens ordinaires, lorsqu'un directeur d'école ou autre est accusé son nom est gardé secret, pourtant des journaleuses du genre FS sont toujours à l'affût d'une démolition.... d'un pauvre boug..

14.Posté par Montfort le 19/11/2009 10:35
Cela dit je ne comprends pas non plus pourquoi l' une déclare ne "pas avoir osé en parler à son mari " Si c'est clair et net pourquoi ne pas en parler ?

15.Posté par Ton Will le 19/11/2009 11:45
Ah... chef d'entreprise si seulement tu aurait été ma petite serveuse.. toi au moins t'a pas l'air d'une vierge éffarouchée.
Si cela aurait été ma femme ou ma copine, je pense que je réserverai une petite place à Domenjod et crois moi toi avant de réouvrir un resto ou autres entreprises t'emploira que des mecs!!
Faut faire attention dans la vie parce que y'a pas que des gentilles Monsieur (oups) ma serveuse!!

16.Posté par Heckle & Jeckle le 19/11/2009 15:43
..un prestidigitateur procède de la façon suivante : il attire l'attention de son public, là où il veut, précisément, afin de pouvoir effectuer son "tour" ou sa "manipulation" aux yeux de tous donc, mais sans le faire remarquer.

Ainsi, les chefs d'entreprise goguenards asticotent "gentiment" les plaignantes... car pour eux, il s'agit de costumes, de peccadilles, ou d'attitudes propres à la fonction. "La tête de l'emploi"...si vous préférez. Rien de plus "normal" donc. Et limite, c'est exactement ce qui est attendu. ..Un "peu" comme ce garçon de Café, décrit par Sartre... 'remettez ?!

Et selon eux donc, fort heureusement pour le tourisme...ainsi que pr leurs affaires (?!), d'autres sont plus "intelligentes" et/ou "réalistes" et savent jouer du sourire, du déhanché, ...voire du coup de rein.. Pr le bonheur mutuel et entendu....de tous !!

C'est un point de vue. Et ça se défend. Et certaines "ont pu" effectivement en "bénéficier".
..tu m'étonnes, hé John...!?!

Mais là où ça devient poilant, c'est qu'il s'agissent d'attouchements "réellement" déplacés ou alors d'un système parallèle permettant la promotion des salariées les plus perspicaces, ce n'est pas le TOUT (!!) ds cette affaire, puisque:

Aldo Vigne, gérant du Dock, à Saint-Pierre, fait l'objet d'une plainte pour avoir employé une trentaine de personnes au noir.

Alors je comprds mal ce que "chef d'entreprise" reproche aux femmes enceintes qui abuseraient de l'arrêt maladie, je ne vois pas bien ce qu'il reproche aux femmes qui bénéficient de l'allocation femme seule... sans l'être forcément, qu'est-ce qu'il reproche à ceux qui bèke la clé tout en touchant les minimas sociaux, de quoi "chef d'entreprise" les accuse.... exactement ??

Tricher...?! Voler....?! Payer moins et Gagner plus ??! Est-ce là une prérogative exclusive "réservé" aux employeurs...ou quoi ?!?

...on va se gêner hé banane !!!!

;] !

17.Posté par chef d'entreprise le 19/11/2009 18:23
Ah! Ah! Ah!
Les chiens aboient et la caravane passe....

Si nos établissements et notre facon de gerer le personnel ne vous plait pas ne vous genez pas restez chez vous. En attendant je vous fait remarquer que nos établissements sont pleins et qu'avec de la bière et des nichons on ramasse un super chiffre d'affaire et pas seulement le samedi soir. visiblement la clientele apprécie et reste indifferente aux campagnes de dénigrement.

- les plaintes pour harcellement sexuel au Malone's il y a qq années n'ont pas abouties.
La garde a vue de mon collègue du café de la gare a aboutit sur .... rien.entre gentleman on arrive toujours à s'entendre ;-)))
- La soi disante plainte de la mairie sur l'extension du café de la gare sur le domaine public à aboutit ...sur rien. entre gentleman on arrive toujours à s'entendre ;-)))
idem pour "l'alizé plage"
et pour les impôts qu'on a déclaré c'est très très raisonnable, meme si comme la TVA c'est toujours trop. Croyez ces filles apprécient de travailler librement sans attache au jour le jour tout en ayant la possibilité de servir un jour à la terrasse le pied de riz qu'elles attendent.





18.Posté par alexandre le 14/09/2012 21:01
c faux je croix pas en tout sa il est pas comme sa c le père de ma copine alors vous la fermer

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales