Société

Les agriculteurs péi se mettent à la technique de l'enherbement


La technique commence à être expliquée aux agriculteurs réunionnais (photo : Chambre d'Agriculture)
La technique commence à être expliquée aux agriculteurs réunionnais (photo : Chambre d'Agriculture)
La Chambre d'agriculture continue de se mobiliser pour une agriculture plus respectueuse de l'environnement.

Une nouvelle démonstration en a été faite ce matin dans le verger de l'agriculteur Philippe Fontaine, à Petite-Ile, où la technique de l’enherbement a été présentée. Le président de la Chambre, Jean-Bernard Gonthier, et le maire, Serge Hoarau, ont assisté à la démonstration.

L’enherbement consiste à entretenir un tapis végétal (appelé couvert), naturel ou semé, entre les rangs d'une culture. Cette technique est très utilisée en métropole dans le milieu viticole. Couvrir d'herbes les vergers toute l'année est un choix fait par certains agriculteurs de l'île. Son adoption par plus d'agriculteurs passe donc par une campagne d'information et de médiatisation.  

Face à l'évolution de la réglementation et les objectifs fixés par le Grenelle de l'Environnement sur la réduction de l'usage de produits phytosanitaires, l’enherbement et le travail du sol deviennent des alternatives au désherbage chimique. La Chambre d'Agriculture de La Réunion prend donc très au sérieux cette méthode qui allie respect de l'environnement et diminution de coût pour l'agriculteur. En effet, les parcelles enherbées protègent les auxiliaires des cultures, ces êtres vivants qui détruisent les ravageurs ou atténuent leur prolifération. Mais la liste de ses avantages ne s'arrête pas là.

Lutte indirecte contre l'érosion

L'agriculteur utilisant cette méthode aura la possibilité de moins utiliser de traitement en herbicides et travaillera avec l’équilibre naturel qui s'installe au sein de sa parcelle.

La pratique de l'enherbement modifie également les propriétés physico-chimiques des sols en augmentant la teneur en matières organiques, ce qui a pour effet induit de favoriser le cycle de l'activité biologique. D'une pierre deux coups, la capacité en rétention d'eau et d'absorption des éléments minéraux sont optimisées. L'érosion du sol s'en trouve grandement freinée grâce à l'infiltration aux dépens du ruissellement de l'eau.

L'UE oriente doucement les agriculteurs vers les méthodes écologiques

Le système de mesures agro-environnementales est une des principales réponses aux demandes de la société en faveur d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement. Les mesures agro-environnementales sont cofinancées par les États membres de l'Union européenne. La participation de l'UE en faveur de ces mesures s'est élevée pour la période 2007-2013 à près de 20 milliards d'euros, ce qui équivaut à 22% des fonds consacrés au développement rural.
Vendredi 25 Avril 2014 - 16:31
Lu 1634 fois




1.Posté par noe le 25/04/2014 18:09
C'est mieux que de mettre des désherbants partout et dépenser !
C'est plus pur et plus naturel !

2.Posté par con-tribuable le 25/04/2014 19:14
depuis des années cette technique exciste en Métropole!!!!

3.Posté par pour infos... le 25/04/2014 20:53
"La technique commence à être expliquée aux agriculteurs réunionnais"? Cela fait plus de DIX ANS que des producteurs d'agrumes de Petite Ile et de plusieurs autres régions de la Réunion utilisent cette méthode !

4.Posté par Et les volailles ? le 25/04/2014 20:59
Si les agriculteurs ont besoin de désherber leurs terrains, qu'ils y mettent des volailles. Ce sont d'excellentes désherbantes !

5.Posté par BORLO le 25/04/2014 22:44
Bravo pour ces initiatives, l'enherbement volontaire avec des especes utiles est l'ideale...lorsqu'il est possible / type de culture, ce qui est limité.
Facile de critiquer mais c'est plutot remarquable que la chambre s' interesse aux methodes bio vu le nombre de producteurs bio aujourd'hui...les pesticides sont helas encore indispensable mais en utilisant tous les autres moyens naturels ou mecanique lorsque c'est possible, il y a moyen de les reduirent tres fortement...

6.Posté par Thierry le 26/04/2014 00:22
Ouf ! Enfin, la nature reprend le dessus ... y a du bon ... mais le seul truc que nous avons perdu l'habitude, faute d'être devenu civilisé, c'est de manger les p'tites bébêtes dans les fruits et légumes ... même si elles n'ont jamais mis les pieds par terre ... et nous (clients) réclameront l'utilisation encore et encore des produits chimiques ... mois nutritifs ... de protéines...

C'est avec des gouttes que l'on obtient des fleuves ... de bonnes initiatives à développer.

7.Posté par noe le 26/04/2014 08:30
je suggère d'appliquer la même technique dans nos voitures écolos ! du gazon sous les pédales !

8.Posté par @ Noé le 26/04/2014 09:45
mrdrrrrrrrrrrrr Toujours le mot pour rire ! Pour les voitures écolos, pourquoi ne pas utiliser les voitures solaires, puisque ça existe ?

9.Posté par Paysan créole le 27/04/2014 08:58 (depuis mobile)
La chambre d ''agriculture n ''aurait elle pas quelques idées à donner aux producteurs d ''annanas qui sont de plus en plus nombreux à faire mûrir leurs fruits chimiquement ?????

10.Posté par Zarin le 27/04/2014 10:59
Le compost de broussailles
Par la méthode de Jean Pain

Principe

Chaque année, des millions de tonnes de broussailles, sous-produits des forêts... sont disponibles pour l'agriculture.

La facilité de leur récolte, leur aptitude à faire du compost, en font une matière première très bon marché, d'une richesse incomparable, convenant aux cultures les plus diverses.

Le débroussaillement méthodique de la forêt présente le très grand avantage dans les régions méditerranéennes, de faire pratiquement disparaître tout risque d'incendie.

Bien entendu, le débroussaillement doit être judicieux, c'est-à-dire maintenir des endroits très fournis, denses en frondaisons et en taillis, de manière à préserver nidifications, gîtes et refuges naturels pour les animaux sauvages.

-----
Onpeutlefaire.com - Compost de broussailles, par la méthode de Jean Pain
http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-jean-pain-broussailles.php

11.Posté par Paysan créole le 27/04/2014 17:10 (depuis mobile)
Je fais mon mea culpa pour cet oubli. Ce sont les pseudo techniciens de cette chambre verte qui incitent les agriculteurs à utiliser de l ''éthrel pour déverdir leurs fruits. Sachez qu en mangeant de l ''ananas ethrelé vous consommer de la merde.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales