Social

Les agriculteurs de l'Etang Saint-Paul veulent pouvoir travailler


Les agriculteurs de l'Etang Saint-Paul veulent pouvoir travailler
 
Une dizaine d'agriculteurs exerçant en limite du plan d'eau de l'Etang Saint-Paul a manifesté son mécontentement ce matin quant au non currage des canaux mais aussi à la fermeture régulière de l'embouchure de l'étang.

Cette régulation, opérante depuis des décennies, est montrée du doigt par les agriculteurs qui y voient un frein au dévelopement de leur activité. Le schéma est simple : à chaque pluie, l'étang se gonfle d'eau. Lorsque le plan d'eau menace réellement les alentours, l'embouchure est ouverte par un tractopelle. Mais sans cette menace, l'embouchure faite de galets et de sable est maintenue, ce qui a pour effet d'inonder de nombreuses parcelles cultivées.

Le conflit qui éclate au grand jour est un problème récurrent tout autour de la zone maraicageuse de l'Etang Saint-Paul, partagée entre activités de maraichage et tenants de la préservation de l'éco-système.

L'équipe municipale, Huguette Bello en tête, s'est rendue ce matin au chevet des agriculteurs mécontents.

Cette vaste zone humide, la plus importante de la Réunion, est classée réserve nationale depuis 2008. Comme pour le Parc national des hauts, des conflits naissent de cette préservation souhaitable de la nature mais aussi d'une activité économique dont l'impact doit être évalué. Tous les acteurs ont promis de discuter prochainement des suites à donner de cette première rencontre en guise de sommation ce matin.
Lundi 9 Janvier 2012 - 14:18
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1342 fois




1.Posté par noe2012 le 09/01/2012 14:41
Ils veulent planter quoi dans cet étang ? du riz ?
Qu'on laisse la nature telle quelle !!!

"Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise." (Montesquieu)

2.Posté par Kaf le 09/01/2012 18:45
Ben oui n importe koi ! Dans les hauts le basculement des eaux c un vole organiser et la dans l étang ce milieu humide extraordinaire , naturel et presque vierge on va donner le droit a des fous de pesticides qui ne savent même pas lire et doses un appareil phyto faire de l agriculture sur des surfaces sans véritable titre de propriétés ! Question a qui appartient l étang, monsieur et mme ?

3.Posté par Jfa le 09/01/2012 20:13
Jean Yves le en campagne et madame bello aussi ! Sa donne un grand n importe koi! Voila la Reunion économique et politique c sa !
Dans 2 jours il ya aura des pluies diluviennes , l étang sera inondes et l eau partira vers la mer ! Et vers les nappes !
Pesticide et fertilisants azotes = pollution

4.Posté par Jul le 10/01/2012 05:25
Attention CGPER votre discours s éloigne de la confédération paysanne ! Ne faisons pas de la politique la tête baisser ! Réfléchissons , il faudrait d abord se battre pour les agriculteurs ( les milliers) présents sur les périmètre irrigues des hauts de l ouest , revoir le prix de l eau , favoriser la diversification des productions , créer des emplois et de la valeur ajoute pour ces périmètre irrigues !
L étang de la Reunion est un milieu naturel pas une zone en friche qui doit devenir agricole ne pas confondre !
Il faut etre un peut intelligent SVP

5.Posté par Poun le 10/01/2012 17:14
Ti MInatchy essay débat pou élection , mais li kone pi koi fo dire ! N'a do feu Dan la CGPER et la pou prend partout li la roder tout sa .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales