Social

Les agriculteurs dans la rue pour défendre la filière canne


Les agriculteurs dans la rue pour défendre la filière canne
Environ 200 agriculteurs ont défilé ce matin de l’ancienne gare routière de Saint-Denis jusqu'à leur point de chute à la préfecture. Inquiets quant au devenir de la filière canne, ils ont manifesté à l’appel de la CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion). Jean-Yves Minatchy et Jean-Bernard Gonthier en tête, respectivement président et vice-président du syndicat agricole, ils ont remis une motion au représentant de l'Etat.

La première - une évidence - demande au gouvernement de réaffirmer la volonté de l'Etat de "pérenniser la filière canne". Preuve que la petite phrase du ministre des Outre mer, Victorin Lurel, devant la commission des affaires économiques du Sénat en novembre n'a pas été complètement évacuée.

Le cabinet de Victorin Lurel avait par la suite effectué une mise au point sur le contenu exact de ce grand oral, en réaffirmant que le ministre n'avait fait qu'anticiper la fin des quotas sucriers. Ce qui n'empêche pas les principaux concernés de douter de l'acharnement du gouvernement à défendre la filière.

La pérennisation de celle-ci irait de pair avec "la garantie des aides financières de l'Etat et de l'Europe", revendiquent encore les agriculteurs dans leur motion.

Les agriculteurs dans la rue pour défendre la filière canne
Mardi 17 Décembre 2013 - 17:44
.
Lu 551 fois




1.Posté par almuba le 17/12/2013 18:39
Zot y veux, zot y veux pas si l'Europe y finance pu zot va faire avec!

2.Posté par L’INDÉPENDANT le 17/12/2013 18:49
Il serait temps que l'on se préoccupe plus de l'auto suffisance alimentaire de LA RÉUNION, que de la production de sucre en telle quantité, qu'elle n'est de presque aucune utilité pour les Réunionnais.
L'Europe en ces temps de crise, dirigera plus ses aides vers les pays Européens de l'est qui en ont grand besoin, que vers un département Français, fût il un DOM.
La France, ses caisses sont vides, faut plus trop rêver.
Au lieu de râler contre les importations de produits étrangers, produisons plutôt sur place, mais bon, il n'y a qu'a voir le travail effectué par les maraîchers par rapport à celui des planteurs, pour comprendre que ces derniers, préfèrent courir derrière les subventions d'où qu'elles viennent...

3.Posté par ? le 17/12/2013 20:58
Encore à réclamer des subventions à l'état? Ils en ont pas marre ces agriculteurs qui pleurent la bouche pleine
Vivement la fin de la canne sucrière à la Réunion et on verra si les Agriculteurs peuvent faire autres choses de leurs dix doigts
Ici le sucre est plus cher qu'ailleurs, alors cessons de subventionner une filière qui ne rapporte rien
Toujours les mêmes à se plaindre : Mr MINATCHY en tête.
Bien vue Mr LUREL, il faut mettre de l'ordre, continuez comme cela

4.Posté par Bayoune le 17/12/2013 22:21
Lo boug èk lo mikro dovan, koman li fé pou travay èk in lavansé parèy. Donk kann i angrèsseré lo gro plantèr??

5.Posté par Dimitri ALAIN le 18/12/2013 07:07
ouais d'accord mais trop subventions tue les subventions et l'emploie vue que tout est mécanisé, du matériel neuf défiscalisé tout les 2 ou 3 ans des 4x4 neuf l'engraissement de ces agriculteurs voir photo fait qu'ils ont besoins de tracteurs puissant pour tiré les cannes et leurs corps ,et surtout que beaucoup ont construits et louent et vendent des champs agricoles aux prix du marché immobilier ( renseignement fiable ) et ne parle pas de ce qui se passe au niveau de chambre de l'agriculture et de magouilleurs qui trafics pour l'obtention de terrain agricole avec pot de vin sinon rien vérifiable auprès de jeunes agriculteurs .

6.Posté par Alédi Partoo le 18/12/2013 08:29
si la canne ne peut pas vivre sans subvention, c'est que c'est une culture non rentable, il faut arrêter vite

7.Posté par olive le 18/12/2013 13:38
Deja dans les années 60 on disait que la filiere canne était sur sa fin, cinquantes ans plutard nous en sommes au meme point . Malgrés les dires des différents chef d'état que nous avons eu , la filiere canne continu...Bientot plus de subventions de l'europe , que vont-ils faire...c'est sur ,il va falloire s'enlever les doigts du c...
Aller , courage...le peuple a besoin de fruits et de légumes, AU BOULOT !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales