Social

Les agents du Trésor demandent des moyens pour mieux accueillir le public


 
Une vingtaine d'agents du Trésor Public ou plus exactement des Finances publiques (terme approprié depuis la fusion Impôts/Trésor) débraye depuis ce matin 9h, rue Amiral Lacaze, à Saint-Denis. Seul le service des impôts aux particuliers (SIP) est concerné.

Le lieu a été choisi pour être le point de rassemblement unique de l'île. Force est de constater que le mouvement semble à première vue peu suivi. Pourtant, l'intersyndicale est entièrement impliquée. On retrouve la CFDT, Snui-Sud Trésor Solidaires, la CGTR et FO dans une manifestation qui se passe dans un climat bon enfant.

Les revendications ont été transmises au directeur du site il y a deux jours, selon les syndicalistes qui n'attendent ni ne réclament de rencontre particulière avec leurs supérieurs en cette matinée.

Il y a quelques mois, lors du rush pour les déclarations des revenus sur les différents sites d'accueil du public de l'île, les syndicats étaient déjà montés au créneau. Pas assez visiblement pour que le climat ne s'apaise. Ce matin, les demandes restaient invariablement les mêmes : des créations de postes pour faire face à l'afflux des particuliers et des entreprises.

Au bout du compte, selon les syndicalistes sur place, ce sont bien les agents sur lesquels retombe cette dégradation au niveau de l'accueil.

-------
Mise à jour : La CGTR Finances publiques tient à faire savoir que suite à l'appel de l'intersyndicale des Finances publiques de La Réunion, un taux de grévistes de 32% a été atteint ce 1er septembre 2011, soit un tiers des agents et enfin que 10 sites sur 22 ont été fermés.

"Forts de ce succès, les syndicats vont interpeller la Direction générale à Paris pour ouvrir des négociations sur les moyens des services des Finances publiques de La Réunion".

Le secrétaire départemental de la CGTR Finances publiques, Pierrick Ollivier

Les agents du Trésor demandent des moyens pour mieux accueillir le public
Jeudi 1 Septembre 2011 - 10:52
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 954 fois




1.Posté par JAP le 01/09/2011 11:17
La plus part de ces agents sortent de vacances - ils doivent ce mettent au travail en pensant aux prochaines vacances.

2.Posté par David ASMODEE le 01/09/2011 11:30
"Ce matin, les demandes restaient invariablement les mêmes : des créations de postes pour faire face à l'afflux des paticuliers et des entreprises. "

La volonté est donc d'augmenter les dépenses. Ensuite, ils demanderont à augmenter les taxes et impôts. Cercle vicieux et stupide.

3.Posté par Mwinmidike le 01/09/2011 12:14
Ils demandent des embauches pour faire face à l'afflux de travail en période de déclaration des impôts. Une fois la période passée, ils demanderont la titularisation de ces employés qui seront alors payés à ne rien foutre.
La solution serait plutôt de sensibiliser la population qui effectivement n’utilise pas suffisamment la déclaration internet ou attend le dernier moment pour déclarer ... d'où le RUSH.

4.Posté par lim le 01/09/2011 12:57
Ce lundi 29 août, peu avant la fin de la matinée du CDI de Champ-Fleuri, j'entre dans ce centre pour annoncer le décès d'un proche. Je me dirige vers l'hôtesse disponible, lui fais part du motif de ma visite et lui remets la copie intégrale de décès.

Cette hôtesse veut me renvoyer à Futura. Motif : le décédé dépendait du CDI de Futura. Je fais remarquer à cette dame que le public a le droit, maintenant, de se renseigner, même de déposer des documents dans le CDI qui l'arrange. Cela ne lui plaît pas du tout; elle veut que je reprenne mon papier et que j'aille "embêter" le CDI de Futura, car "c'est perdu" dit-elle.

Mais j'insiste : "Le public a le droit de se rendre dans le CDI qui lui convient". Rageusement, elle a gardé la copie. Qu'en fera-t-elle?

5.Posté par William le 01/09/2011 13:11

Je prône le prélèvement à la source...
il faudra bien arrêter avec cette démarche archaïque de devoir aller faire un numéro de claquettes en permanence devant ces fonctionnaires pour se mettre en règle avec le fisc.

La réduction des dépenses et du déficit devra passer par une démarche intelligente de prélèvement à la source.

6.Posté par lm le 01/09/2011 14:46
absolument,complétement d'accord avec william!!! pour avoir habité a la frontiére suisse durant 28 ans,je suis convaincue que leur systéme est le meilleur,impôts prélévés a la source, du coup on ne nous fais pas miroiter 12 mois avec de l'argent que l'on devra reversé!! et puis effectivement ceci réduira considérablement les dépenses!!!! mais ça en france on ne sait pas faire.......

7.Posté par Sansblague... le 01/09/2011 15:55
C'est un comble de demander des moyens alors qu'ils ont le Trésor......du peuple..

8.Posté par Gaston la gaffe le 01/09/2011 17:27
Solution : pas d'impôts pour les particuliers, (les petits, les moyens, mais pas les gros!) et donc pas de rush au moment des déclarations, pas d'afflux de gens stressés, et plus d'agents débordés.
Elle serait pas belle, la vie?

9.Posté par Kréol974 le 02/09/2011 06:20
Ils demandent du personnel pour mieux acceuillir les clients ...mais ce sont des formations de règles de savoir vivre qu'il faut donner à ces agents qui vous parlent comme ,si vous vous trouviez dans un tribunal ; et qu'on vous condamnais sans vous juger...Tu rentres aux impots pour qoi que ce soit; on te parle et on te regarde comme si t'avait commis un délit..
Le personnel des impots se donnent des pouvoirs qu'ils n(ont pas !!!!!
Alors même si on double le personnel cela ne changera rien

10.Posté par David ASMODEE le 02/09/2011 12:50
"Ils demandent du personnel pour mieux acceuillir les clients ...mais ce sont des formations de règles de savoir vivre qu'il faut donner à ces agents qui vous parlent comme ,si vous vous trouviez dans un tribunal ; et qu'on vous condamnais sans vous juger...Tu rentres aux impots pour qoi que ce soit; on te parle et on te regarde comme si t'avait commis un délit.. "

Si t'es imposable, c'est pire.
Si tu paies l'ISF comme mon oncle, c'est mortel. Il est traité comme un escroc, un délinquant. Sa réussite est suspicieuse. Ils veulent connaître son secret. Il me l'a dit : 60 ans de travail acharné pour avoir le patrimoine qu'il possède aujourd'hui.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales