Social

Les agents des impôts veulent recevoir les usagers dans de meilleures conditions


le débrayage n'a duré qu'une heure. Le public est de nouveau reçu
le débrayage n'a duré qu'une heure. Le public est de nouveau reçu
Des agents des finances publiques ont quitté leur poste ce matin pendant une heure. Ce débrayage est une mise en garde contre la suppression redoutée de postes pour l’exercice budgétaire 2016.
 
Les arbitrages au niveau gouvernemental vont commencer dans les prochaines semaines dans le cadre des discussions sur le projet de loi de finances. Au niveau national, la Direction générale des Finances publiques annonce vouloir supprimer 2400 postes. Cette coupe va se décliner naturellement dans chaque DRFIP au niveau régional.
 
Les syndicats locaux (le débrayage de ce matin était porté par la CGTR FP et Solidaires), craignent évidemment que La Réunion soit touchée. "Non seulement on ne pourrait pas supporter des suppressions, mais on demande même des créations de postes", plaide Pierrick Ollivier, secrétaire départemental de la CGTR Finances publiques.
 
Les syndicats mettent en avant le flux déjà "tendu" proposé aux usagers des centres des impôts. "Les gens attendent des heures."
 
Ce matin, les usagers ont dû composer avec un nouveau retard, mais pour la bonne cause. "Ils comprennent notre mouvement. Ils sont les premières victimes de ce manque d’effectif", poursuit-il.

Les quatre principaux centres étaient concernés ce matin par ce mouvement : le Butor Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-Benoît.
 
Jeudi 24 Septembre 2015 - 09:43
LG
Lu 1220 fois




1.Posté par Fidol Castré le 24/09/2015 11:26
Ces chers fonctionnaires sont toujours dévoués ! Le sacro-saint (prétexte de l') intérêt général !


"Non seulement on ne pourrait pas supporter des suppressions, mais on demande même des créations de postes"


Pourtant la logique veut qu'on procède ainsi :
- élimination des postes de fonctionnaires inutiles (il y en a des millions)
- baisse des impôts pour certains ménages et suppression pour d'autres
- pas besoin d'embaucher des parasites supplémentaires. Bien au contraire !

Même les fonctionnaires d'admettent ! Voir le dernier rapport de la Cour des comptes.

2.Posté par rigolade le 24/09/2015 20:18
des incompétents notoire, chaque année des erreurs sur ma TF et TH , toujours par les mêmes idiots qui te répondent.
ça doit être l'ordinateur

vous voulez aussi des ordinateurs neufs tous les ans ?
pitoyable

vivement Marine et un gros coup de nettoyage

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales