Social

Les agents de l'environnement du Port rétablissent les chaussées impraticables


Les agents de l'environnement du Port rétablissent les chaussées impraticables
Sur l'axe principal qui mène au centre-ville du Port, ils sont une trentaine d'agents du service Environnement a rendre la chaussée de nouveau praticable pour les automobilistes.

"Na des agents que la été mobilisé pour nettoyer depuis dans la nuit", affirme un employé communal. Pour quatre autres collègues et lui ce matin, c'est le secteur de l'avenue Rico Carpaye qui est l'objet de toute les attentions.

Le mobilier urbain utilisé en guise de torche est tellement imposant au sol qu'un tractopelle a été demandé. Le camion-benne, lui, est quasiment plein de toute sa tournée dans les rues de la ville portuaire. Il n'est pourtant que 9h30 mais les dégâts ne sont presque plus visibles. 

Seul le goudron chauffé par les poubelles brûlées laisse apparaître des tâches noirâtres indélébiles.

Au carrefour de la Rivière des Galets, au rond-point du Sacré-Coeur (à proximité du centre pénitentiaire et du Jumbo Score), au rond-point des danseuses, les mêmes décors se succèdent. A ce dernier endroit, d'autres agents communaux répandent du sable absorbant sur la chaussée fortement dégradée par le plastique chauffé.

Le Port se réveille en espérant que cette nuit de violences gratuites sera la dernière.

Un camion citerne, un camion benne, un tractopelle : le travail manuel ne suffit plus à dégager les objets brûlées
Un camion citerne, un camion benne, un tractopelle : le travail manuel ne suffit plus à dégager les objets brûlées
Jeudi 23 Février 2012 - 11:11
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1727 fois




1.Posté par "violences gratuites" le 23/02/2012 10:50
Si le riz est trop cher, la violence au moins est gratuite !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales