Social

Les agents EDF et Séchilienne n'excluent pas de nouvelles actions

Pas d'issue favorable en faveur de la revendication d'une surrémunération à hauteur de 53% (au lieu de 25%) pour les agents d'EDF et de la Séchilienne Sidec. C'est ce qui ressort de la table ronde qui se tenait hier à Paris en présence de l'arbitrage d'un représentant du Ministère de l'Industrie. Un arbitrage qui sera finalement rendu par le Conseil d'État, saisi par la CGT, dans un recours en interprétation. Déçue, la délégation réunionnaise a fait savoir qu'elle ne comptait pas en rester là dans les prochains jours.


Patrick Hoarau, de retour dans l'île prochainement, réunira son syndicat en assemblée générale
Patrick Hoarau, de retour dans l'île prochainement, réunira son syndicat en assemblée générale

Hier, se tenait à Paris une table ronde entre le représentant du Ministère de l'Industrie, de la Séchilienne-Sidec, de la CGT et des autres fédérations en matière électrique ayant cours dans les Dom. A l'issue de cette réunion initiée par l'autorité préfectorale, la CGTR considère qu'"une étape décisive a été gâchée".

Le Ministère de l'Industrie passe la patate chaude

En premier lieu, les syndicalistes ne manquent pas de pointer du doigt l'absence remarquée de la Direction d'EDF à cette réunion, même si la CGTR précise que l'association de celle-ci dans le complément d'écriture suite à la requête des filiales de la Séchilienne-Sidec au Conseil d'État est une preuve d'implication.

Autre déception de la part de Patrick Hoarau, secrétaire général de la CGT EDF, le renvoi d'ascenseur de la part du représentant du Ministère de l'Industrie vers la plus haute autorité administrative qui devra statuer. "Le Ministère s'est contenté d'exposer le point de vue juridique du Ministère sur cet article du statut (ndlr : le fameux article 14 qui précise le statut du personnel Industrie Électrique et Gazière (IEG) des pays d'outre-mer) ". Les syndicalistes relèvent que le Ministère n'a apporté aucune interprétation à celui-ci et a fait savoir qu'il "appartient désormais au Conseil d'État de dire le droit".

Devant ce statu quo craint hier par Patrice Atchicanon, secrétaire général adjoint de la CGTR EDF, le salut des syndicalistes de la CGT, rejoints par leurs homologues de Guadeloupe, semble de nouveau passer par des actions qui restent à préciser.

Les assemblées générales décideront de l'action à porter


"L'échec de la recherche d'un consensus dans le cadre du dialogue social va contraindre la CGT, avec le personnel, à passer à l'action. Chacun devra prendre ses responsabilités, l'État devra prendre les siennes", finit par préciser le communiqué.

Une assemblée générale est prévue dans les jours qui viennent, dès le retour des trois représentants syndicaux que sont Patrick Hoarau (évoqué plus haut), Joël Didat, délégué syndical de la centrale thermique de Bois-Rouge, et Jean-Michel Lefèvre, délégué CGT au Gol.
Mardi 8 Février 2011 - 14:00
Ludovic Grondin
Lu 1861 fois




1.Posté par noe974 le 08/02/2011 14:04
Bon , il y aura peut-être des problèmes de courant dans quelques temps .
Pour l'instant , tout le monde attend les décisions du Conseil d'Etat .

Le consensus a échoué pour l'instant ...

2.Posté par encorec'estunmotdereproche! le 08/02/2011 14:22
bon c'est le moment d'avoir le coeur sur la main -être charitable envers son prochain: dévide zote congélateur et zote frigidaire fait cuire toute et invite les plus démunis à manger - l'est mieux que de jeter toute cette nourriture à la poubelle non?

3.Posté par Fab le 08/02/2011 15:07
Même si les revendications sont compréhensibles, le droit de grève ne devrait pas exister pour les employés d'un secteur aussi VITAL que l'électricité (comme chez les militaires). Certains employés en grève avaient fuit les gendarmes à leur domicile ! Ca montre bien que certains n'en ont rien à faire des conséquences... Alors qu'elles sont nombreuses les conséquences, tant sur un plan économique que social. S'attendaient-ils vraiment à ce que leur direction leur lâche 30% sans aucune conséquence ou contrepartie ? Alors Non svp, ne prennez pas une fois de plus la population et les professionnels en otage ! Soyez déjà heureux d'avoir un emploi qui paye pas si mal, ou alors trouvez d'autres moyens de pression que la prise en otage de toute une population..

4.Posté par Conclusion le 08/02/2011 15:55
Il est évident que la distinction "Territoire", "Département" d'outremer, allait être au coeur des discussions.

C'est donc le Conseil d'État qui doit trancher.

Les syndicats en attendant n'ont, j'espère !, pas la prétention de faire pression sur la justice en prenant de nouveau les réunionnais ou guadeloupéens en otages. Ce serait la preuve de leur part qu'ils redoutent la décision de justice, et que la notion d'État de Droit leur est totalement étrangère, et qu'ils préfèrent la dictature syndicale.

Au moment où Tunisiens et Egyptiens secouent le joug de la dictature, serions nous en passe d'y entrer par la férule de la CGTR ?

Nous allons voir si les Hoarau et consorts savent humblement s'incliner devant leur incompétence à définir une revendication juste et légale.

S'ils sont décidés à se faire entendre, je veux juste leur rappeler que les conseillers d'état sont tous à Paris et que s'ils veulent les prendre en otages, histoire d'obtenir de ces derniers confirmation de leur interprétation fantaisiste du texte réglementaire qui les concerne, il s'agirait de déclencher leur grève à Paris, pas à la Réunion. Sinon nous ne pourrions que conclure qu'à l'incompétence ils allient la lâcheté.

C'est sûr qu'après une telle déconvenue, tant les promesses mirifiques ont fait rêver leurs bases, ces messieurs, drapés dans leur amour-propre bafoué, risquent de se radicaliser, histoire de sauver la face. Il appartient à la même base de décider si elle veut suivre ce aventuriers qui les privent de leur salaire des jours de grève déclenchés mal à propos.

Je ne suis pas certain que l'AG qui se tiendra bientôt donnera droit à la base à un exposé OBJECTIF des entretiens parisiens.


5.Posté par Hoarau Leonus le 08/02/2011 16:12
Il faut arrêter le chantage de couper l' electricité pour embêter le monde.
Ces nantis qui bénéficient de la sécurité de l'emploi et de 25% de bonification veulent prendre l'économie et le commun des mortels en otage.
Se rendent ils compte que leur action est méprisable et dénuée de non sens. Ce faisant ils ne font qu'attirer la colère et l'antipathie des gens de toutes catégories.
Messieurs, il y a d'autres façons de vous faire entendre, mais pas cette manière.
Si les messieurs de la CGTR ne veulent pas travailler, dites vous bien que bon nombre de chômeurs seraient disposés à prendre votre place.
Arrêtez de faire le couillon, messieurs.

6.Posté par moi le 08/02/2011 17:43
il faudrait que la population n'exclut pas des actions contre les employés de la Seychilienne.

7.Posté par elec trop choc le 08/02/2011 17:53
Si on vous facturais le prix de journée chaumé, nous les pauvres dépendants de l électricité, vos 53% de vie chère (comme si pour nous la vie n'étais pas chère) s envolerai comme fétus de paille
Messieurs les grévistes de l'EDF vous êtes des preneurs d'otages et devraient être considérer comme tel
par l'état

8.Posté par K. Seurlékui le 08/02/2011 18:19
Une poignée de nantis qui paralysent la Réunion. C'est la lutte des classes à l'envers.

9.Posté par aze le 08/02/2011 18:29
"Bonjour la solidarité entre Réunionnais"! c' est effarant de voir les commentaires de certaines personnes, moi je suis pour les revendications légitimes de ces agents edf et seichilienne. esr ce normal qu' uniquement les z'oreils qui prennent des postes de cadres pour x années bénéficient de ces 53% et tous les autres avantages,et pas les créoles,si j'ai bien compris. Il y a trop de jaloux a la Réunion aucune solidarité entre nous même. Ne faut t-il pas critiquer plutôt les directions edf et seichillienne qui font la sourde oreille au lieu de critiquer les grévistes?

Un grand bravo aux grévistes et j'espère qu'ils auront gain de cause.

10.Posté par le congo chez tintin le 08/02/2011 19:39
. esr ce normal qu' uniquement les z'oreils qui prennent des postes de cadres pour x années bénéficient de ces 53% et tous les autres avantages,et pas les créoles,si j'ai bien compris

---------------------------------------------------

Tu n'as pas bien compris...la sur rém n'est pas basée sur le lieu de naissance,ni réservée aux cadres... les créoles en profitent largement !

11.Posté par macadam cowboy le 08/02/2011 21:01
la sur-rèm représente environ 600 millions d'euros par an pour la seule réunion...aucun chiffre officiel ne circule à ce sujet , mais on sait qu'il y a environ 60 000 agents publics ( etat + territorial + hospitalier ) à la réunion , 50 000 actifs et 10 000 retraités...le salaire net moyen des actifs est de 2490 euros et la retraite
moyenne des inactifs est de 1890 euros mensuels ( ces chiffres sont vérifiables sur le net , sites Insee ou
ifrap..) sachant que le coeff de majoration est de 53% minimum , primes vie chère et autres apellations obscures compréhensibles des seuls fonk's incluses, car on sait que le flou le plus total est entretenu sur ce sujet depuis très longtemps , comme pour une " maladie honteuse " ? ce chiffre est corroboré par la différence de revenu moyen et de retraite moyenne entre public et privé , bien supérieure à 50% , en faveur du public...( sources insee et ifrap )
la part de sur-rèm dans les revenus nets est donc au minimum de 0,53/1,53 = 34%
donc les actifs coûtent 50 000 x 2490 x 12 x 0,34 = 508 Millions d'euros de sur-rèm
et les inactifs 10 000 x 1890 x 12 x0,34 = 77 milllions de sur-rèm
total = 508 + 77 = 585 millins d'euros pour la seule sur-rèm de la réunion
l'équivalent du budget annuel de la région !
ce calcul n'est pas 100% exact , mais la fourchette doit se situer entre 500 et 700 millions...
le meilleur moyen d'être sûr serait une vraie étude journalistique documentée sur la rémunération des fonctionnaires à la Réunion....l'appel est lancé !

12.Posté par cassepapaye le 08/02/2011 23:02
Et si la population réunionnaise se préparait elle aussi à de nouvelles actions :
couper l'eau des grévistes, barrer la route autour de chez eux, fermer les écoles de leurs marmailles, fermer les boutiques autour de chez eux, s'assurer que eux aussi n'ont pas d'électricité, ...
Allez, gout'à nou

13.Posté par le zoreille le 09/02/2011 07:56
Dites,j'ai une question:je touche 870 euros par mois de retraite sans avoir jamais travaillé à la Réunion car je suis un zoreil,je ne pourrais pas avoir 52% de sur.rem?Je plaisante mais çà ferait du bien à mon budget et je ne me plaindrais pas comme ces nantis!

14.Posté par DADI le 09/02/2011 08:59
Je serai de ceux qui iront casser du gréviste. Y sava totocher band kissonmonmon ...

15.Posté par lecteur de base le 09/02/2011 09:02
dès que l'expression "pris en otage" est utilisée j'arrête de lire

16.Posté par vihache le 09/02/2011 09:14
Et le plus drole, c est qu en prenant la population locale en otage, la pression ne sera aucunement mise sur les personnes capables (= membres du conseil d etat) de decider que les choses bougent.

Et si demain, le conseil d etat dit que la surremuneration demandee ne sera pas accordee parce que X ou Y, ils font quoi les futurs grevistes ? ils vont continuer a maintenir le courant sur la position off ?
Ah, j oubliais, il y a la juridiction de l UE au dessus ... mais bon, ils ne sont pas prets de voir leur surremuneration à plus de 50% a ce train la !

17.Posté par Alex de Saint-Pierre le 09/02/2011 09:34
Les "pauvres" grévistes, ils ne leur reste plus que cette solution pour se faire entendre! faut-il que leurs représentants (au demeurant la CGTR, syndicat supposé être à gauche ) soient à ce point déconnectés de la réalité socio-économique de La Réunion pour demander une rallonge de salaire! je crois rêver! dans quel monde vivent ces personnes, ne voient-ils pas qu'ils sont des nantis par rapport à l'écrasante majorité des réunionnais qui sont au chômage, vivent sous le seuil de pauvreté? laissez à la justice le soin de trancher ce litige, agissez en hommes, à défaut, respectez la loi. On ne vous demande rien de plus, et arrêtez à chaque fois de remettre au centre du débat les primes et avantages accordés aux "zoreils"; cela en devient malsain et risque tôt ou tard de vous exploser à la figure. On ne joue pas aux apprentis sorciers avec le "vivre en communauté de La Réunion". Je vous rappelle que vous pouvez également demander à partir en Métropole et revenir pour toucher ces primes...Vous êtes méprisables par votre étroitesse d'esprit et votre égoïsme.

18.Posté par tantpispourceluiquin'estpascontent! le 09/02/2011 09:50
néna certain post ben zote commentaire y laisse à désirer! exemple post 12/ kan le courant l'est coupé ben c'est pour tout le monde! celui des gréviste aussi l'est coupé! il faut arrêter de raconter n'importe quoi!
post 10: post 9 y dit vrai dans son commentaire - néna une certaine catégorie de personne qui travaille à la séchilienne et qui touche les 53% - vrai de vrai - vi trouve ça normal vous? - moi non - créole y peut pas être plus couillon qu'un autre - il faut arrêter de prendre à nou "pour ça qu'y pendille dessous ventre boeuf!" - il faut arrêter ausi de regarder uniquement autour de zote nombril - soi disant kreol l'est solidaire mais là mi voit ke c'est le contraire......et puis néna un cyclone l'est annoncé - n'imaginant pas le pire scénario et que le courant y coupe à cause de ce cyclone - zote y sava crier? contre qui? ben alors ben pourquoi là zote y ouvre zote bouche? et pourquoi crier envers la séchilienne? parce que si le courant y coupe l'edf aussi y coupe de son côté - c'est plus par délestages et mais toute la journée et peut-être sur plusieurs jours jusqu'à gain de cause.

19.Posté par MAC le 09/02/2011 10:51
Zot y cri , quand out camarade y demande 53% .Mais ,zot y cri point ,quand y donne 30% supplémentaire à M caillé ,M Foucque pou achète un l'auto par rapport à la métopole . A croire que zot y aime donne jusqu'à 150% en plus pou achète un produit alimentaire .Créole lé couillon jusqu'à quand don ?
Si zot y trouve pas normale que les agents demandent 53% ,alors pour quoi ,zot y demande pas de payent zot l'auto ou zot produit au même prix quand métropole?

20.Posté par Risete le 09/02/2011 13:14
Bonjour,

Le premier r rôle du Conseil d'État et de conseiller le gouvernement ?

Les prud'hommes me semble plus efficaces

21.Posté par ras - le -bol le 09/02/2011 17:15
LA CGT TUE L'ECONOMIE POUR DES "TRAVAILLEURS"DU PRIVE QUI VEULENT AVOIR LE STATUT DES FONCTIONNAIRES !
ET SI TOUS LES SALARIES DU PRIVE EN FAISAIENT AUTANT
DEFENDEZ DES CAUSES JUSTES ET SENSEES ,CGT DE;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales