Politique

Les adjoints de la Possession pro-Bello écartés "non-officiellement" de leur délégation

Il fallait s'y attendre. Un mois après avoir apporté publiquement leur soutien à la députée sortante Huguette Bello sur la 2ème circonscription en lieu et place du ticket Jean-Yves Langenier/Roland Robert, les élus municipaux de la Possession se voient petit à petit écartés de la vie municipale.


Les adjoints de la Possession pro-Bello écartés "non-officiellement" de leur délégation
Le dernier épisode en date est arrivé jeudi dernier. Une réunion publique se tient dans les murs de la salle du conseil. Au menu, une affaire courante : la prise de connaissance du Plan de Prévention des Risques comme cela est légion dans chaque commune de France. Jusque-là, rien d'anormal.

Par contre, sur la lecture des événements qui vont suivre, mairie et élus pro-Bello ont du mal à se mettre d'accord. Le premier à nous répondre est le DGS Doris Carassou.

En réponse à un courrier des lecteurs paru dans la presse locale ce dimanche, il "dément qu'il y ait eu remplacement de M. Jean Bernard Grondin par M. Patrice Lauriol", car dit-il, "M. Lauriol n'a, à aucun moment pris la parole". Pour rappel, Jean Bernard Grondin, adjoint à l'urbanisme, fait partie des élus qui ont misé sur Huguette Bello. Pour finir, Doris Carassou, directeur général des services, nous informe que c'est bien "Roland Robert qui a présidé la séance" pendant que dans le même temps, les élus dont il est question, ont pris place "sur les sièges réservés au public".

De son côté, Sylviane Rivière, 1ère adjointe qui a également fait le choix de se ranger aux côtés de la députée saint-pauloise, raconte sa version. "Jean-Bernard Grondin et moi n'étions pas invités à cette réunion. Pourtant, Jean-Bernard Grondin, étant en charge de l'urbanisme, aurait dû être invité par le maire".

Un épisode fâcheux qui n'est que l'énième d'une longue série d'ignorance volontaire de la part du maire, estime Sylviane Rivière. "On n'est plus du tout convié aux affaires nous concernant. Sans compter les pressions exercées sur nous", précise-t-elle. Autrement dit, la brouille remonte bien à quelques semaines, bizarrement juste après que ces 11 élus fassent part de leur soutien à Huguette Bello.

Questionnée sur la crainte qu'elle et les autres élus concernés, fassent les frais de ce soutien lors du prochain conseil municipal, Sylviane Rivière est on ne peut plus limpide. "C'est comme si on n'avait déjà plus de délégation. Pourtant, nous n'avons reçu aucun courrier en ce sens de la part du maire", assure-t-elle.
Lundi 2 Avril 2012 - 17:53
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1930 fois




1.Posté par PORTOIS le 02/04/2012 18:06
voilà la doctrine communiste, soit tu dis oui à tout et tu "la fermes" sinon tu t'en vas, et cela dans toutes les communes communistes, sans exception. A voir la DRH de la mairie de Saint-Paul par exemple, la plus pire.....

2.Posté par NEMO le 02/04/2012 18:28
STOP A L'HYPOCRISIE !!!

Ces élus ont été mis en place parce qu'ils représentaient un Parti qui les a soutenu pour arriver au pouvoir... au nom de quelle morale garderaient-ils leurs prérogatives alors qu'ils ne respectent plus les règles du Parti ???

Comment croyez-vous que cela se passe à Saint-Paul avec les élus qui osent faire de l'ombre à la Reine Huguette ???

Combien se sont fait enlever leurs délégations alors qu'ils n'étaient même pas communistes ???

3.Posté par st-polois le 02/04/2012 18:36
Les écartés! Inscrivez vous rapidement à st-paul. Vous aurez des délégations en tous genres pour fidélité affichée à l'huguette. Vous pourriez au pied levé remplacer les mégarus et consorts . Mais vous ne pouvez tout de même pas être contre le maire et bénéficier d'une confiance de ce dernier? où avez-vous appris la morale? allez, il est l'heure d'aller planter les p'tits pois

4.Posté par dans de cas ... le 02/04/2012 19:40
il faudrait trouver un accord avec les autres élus pour demissioner et relancer des elections sur la Possession.
De toute façon que vont faire ces élus dissidents aprés les elections legislatives? ces élus vont demander au maire de participer aux affaires de la commune alors qu'ils ont soutenus H. BELLO.

Il faut que Riviere, Grondin et les autres se positionnent réellement car ils compliquent plus la situation de Bello. C'est sure que Bello va etre réellue mais les élus dissidents ne pouront plus administrer la commune au coté du maire comme ils le veulent.

On ne peut pas etre contre et aprés faire comme de rien n'était et toucher les indemnites. C trop facile.

.

5.Posté par Semaine Sainte le 02/04/2012 21:03 (depuis mobile)
Lauriol-Carassou-Panechou. Bon trio, n'est-ce pas, ma petite Doris? Que Dieu te garde ainsi que les deux autres! Ce sera difficile, mais Il aura pitié. Amen

6.Posté par Othello patrick et famille le 02/04/2012 21:26
Le probléme pour ceux qui veulent franchir le pas est que c'est la sylviane riviére la téte de pont.....
Je m'y refuse et pourtant je suis de gauche !
Que Vanessa se positionne pour bello et j'en serai malgré les Riviére.

7.Posté par marco le 02/04/2012 22:21 (depuis mobile)
S'il se tourne vers un UMP il na plus rien d'un communiste..quoi que paul a fait de meme avec TAK, ca prouve que roro se retranche derriere ses dernieres armes...avant sa chute.

8.Posté par noe2012 le 03/04/2012 07:13
C'est la chasse aux dissidents ...
C'est comme ça au PCR !
"Tu es avec nous ou tu crèves !"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales