Economie

Les acteurs locaux du photovoltaïque interpellent le gouvernement


Les acteurs locaux du photovoltaïque interpellent le gouvernement
Le photovoltaïque à la Réunion va mal ! Le gouvernement a revu à la baisse le tarif de rachat par EDF de l'électricité produite par l'énergie solaire, passant de 35 à 12 centimes d'euros le Kwh. Les acteurs locaux s'organisent au "sein du groupe PV Run" explique le Jir, une rencontre a eu lieu hier avec le député René-Paul Victoria, membre de la commission Baroin.

Cette commission a en charge de calculer l'impact de "l'arrêt de la défiscalisation" dans la filière photovoltaïque, elle doit rendre un rapport "début juin", explique le député dans les colonnes du Jir. Mais pour le moment, les sociétés du secteur dans notre île commencent à licencier du personnel faute d'avoir une vision d'avenir sur la filière photovoltaïque dans les Dom.

René-Paul Victoria et le groupe PV Run souhaitent faire des propositions lors de la première réunion le 30 mars prochain à Paris en mettant en place un système "plus pertinent tenant compte des contraintes techniques et financières". Les acteurs du photovoltaïque pointent du doigt le tarif de rachat de l'électricité passé de 35 à 12 centimes le Kwh, ce qui rend les exploitations non rentables à la Réunion. En tout ce sont 95% d'entre-elles qui seraient concernées.

La commission Baroin devra revoir tout le système de défiscalisation, de rachat de l'électricité ou "d'un mécanisme de soutien étatique différent" pour sauvegarder la filière grandement touchée par les récents "coups de rabot" opérés par le gouvernement. De plus, "la gouvernance d'EDF, l'obtention de vrais chiffres sur les projets raccordés, les coûts de production électrique" sont des thèmes soulevés par le député et PV Run et qui devront être abordés par la commission.
Mardi 15 Mars 2011 - 07:46
Julien Delarue
Lu 2213 fois




1.Posté par Citoyen le vrai le 15/03/2011 08:26 (depuis mobile)
Bravo l'UMP!!!! Le Grenelle de l'environnement c'était de la comm !!'

2.Posté par polo974 le 15/03/2011 08:33
Enfin une décision juste (l'arrêt de la gabegie photovoltaïque), les autres filières énergétiques vont pouvoir se développer plus normalement...

Et puis faire de l'électricité, même "verte" pour faire tourner des clims dans des bâtis non isolés et des chauffe-eau électriques, c'est toujours de la co..erie...

3.Posté par Dede le 15/03/2011 09:09
je comprends pas la société SFER a dit que tout était normale et que le gouvernement avait raison!!!

4.Posté par le congo chez tintin le 15/03/2011 09:56
Je n'y comprends rien...on me propose à l'instant 46 cents en intégré au bâti comme prix de rachat garanti pour du 3 kw crête norme 2011, et une défisc de 3750 €..!

5.Posté par Cambronne le 15/03/2011 11:17
le photovoltaïque à la Réunion va mal ! pourquoi ne baisseraient ils pas leur tarifs exorbitants , car il est facile d'accuser l'état Keynésien lorsque ce dernier offre des primes des défiscalisations bidons lorsqu'en face nous trouvons une armada de profiteurs et usurpateurs qui estiment remplir pleinement les conditions , alors qu'ils ne sont là que pour se remplir les poches en raison de tarifs d'installation prohibitifs sans compter d'un matériel souvent dépassé car d'une ancienne technologie et le solaire n' intéressera personne tant que l'EDF aura un monopole d'action , le jour ou les maisons pourront produire totalement leur propre autonomie peut être alors le solaire sera intéressant

6.Posté par noe974 le 15/03/2011 12:49
Avec les événements au Japon ,cette filière est au goût du jour !!!!

Très bien quand il y a soleil , mais la nuit ..;comment stocker l'électricité produite en grande quantité le jour ? Des millions de batteries seraient nécessaires ...pollution à l'acide sulfurique , au plomb ....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales