Société

Les Verts redoutent que la réserve marine ne paye le prix fort


Nila Radakichenin, Jean Erpeldinger, Mélissa Cousin et Jean Alain Cadet
Nila Radakichenin, Jean Erpeldinger, Mélissa Cousin et Jean Alain Cadet
Sans tomber dans le registre de "rejeter la faute sur untel ou untel", les porte-paroles d’Europe Ecologie les Verts demandent à l’Etat, et donc au préfet, d’être "plus ferme" pour faire respecter l’arrêté d’interdiction des pratiques de loisirs en mer.
 
"Cet arrêté ne vaut rien s’il n’y a pas de respect de l’interdiction", affirme Mélissa Cousin, conseillère municipale à Saint-Paul. "J’ai longé la côte ouest le week end dernier, j’ai pu voir des surfeurs à Trois Bassins", relate-t-elle. "Les gens sont encore à l’eau donc le message envoyé par les autorités n’est pas encore assez ferme", soutient l’élue d’opposition.
 
L’amende de 38 euros prévue à l’égard des contrevenants n’est pas à la hauteur du risque encouru selon les écologistes qui apparentent toute pratique non surveillée, en l’état actuel, à du quasi « suicide ».
 
Ils tiennent à adresser plusieurs messages en amont de la venue de la ministre des Outremer. Le déplacement de George Pau Langevin spécialement pour ce sujet requin leur fait ainsi craindre que la ministre ne cède face au "discours anti-scientifique" et "l'hystérie" ambiante contre la réserve. Une réserve qui "ne doit pas être jetée en pâture". Les représentants d’EELV Réunion "redoutent une réouverture de la chasse sous-marine" dans le périmètre de la réserve, ce qui amènerait à réviser sa définition pure et simple. "Une réserve marine avec de la chasse sous-marine, ce n’est plus une réserve", annoncent-ils d’emblée.
 
Le "désengagement financier de la Région"

A ceux qui souhaitent le démantèlement de la réserve naturelle marine, EELV rappelle que la barrière récifale demeure "la première des protections", indique Jean Erpeldinger. L’Etat n’est pas le seul à être dans le viseur. Le "désengagement financier de la Région" vis-à-vis du GIP RNMR est interprété comme un "chantage" par les représentants des Verts.
 
La crise est "multifactorielle", selon eux. "Eviter les rejets d’eau douce en mer" en est sans doute l’une des explications alors que "l’effet réserve" a été clairement écarté par les études. "Pourquoi les élus ne le disent pas clairement ?", déplorent-ils. Le groupe EELV en vient néanmoins à afficher sa déception sur les conclusions du programme Charc, "décevantes parce qu’elles ne sont pas suffisantes".
 
Qu’on-t-ils fait à l’époque où ils étaient aux responsabilités en tant qu’adjoint et conseillère d’Huguette Bello ? "Saint-Paul a fait de 2011 à 2014. On a mis aux normes les stations d’épuration de Saint-Paul, on a mis les premiers panneaux d’avertissement du risque, les filets de première génération". Ils décochent une petite pic contre les élus actuels de la majorité, sur qui plane le soupçon d’avoir "inventé la pluie" lorsqu’ils présentent leurs projets de sécurisation. La parenthèse est vite refermée. "On leur souhaite sincèrement de réussir", affirme sans malice Jean Erpeldinger. 
 
EELV demande au préfet "d’aller plus vite dans les mesures, de mettre les moyens le plus vite possible, de cibler les zones à sécuriser et quel que soit le coût".
Jeudi 23 Avril 2015 - 06:42
Lu 1023 fois




1.Posté par ChuiVert le 23/04/2015 08:42
Sinimalé devait tout règler en 6 mois.
Ils en sont réduits à continuer ce qui avait été fait par l'équipe de Bello (Equipe dans laquelle les écologistes étaient présents).
Tout ce qui s'est fait est venu de Saint-Paul: signalétique, premières tables rondes, premiers filets, études... Rien à Saint-Leu

2.Posté par grogland le 23/04/2015 08:44
les verts redoutent que les subventions ne leur passe sous le nez....alala plus d'argent mal gagné...

3.Posté par david le 23/04/2015 09:09
Une petite questions aux écolos : vous pensez quoi des nouveaux navires de la SAPMER capables de pecher des milliers de thon par jour ? a oui on ne va pas s'attaquer à plus fort que soit !

4.Posté par Maurice BONNET PIRON le 23/04/2015 10:19
les verts et les ecolo en general sont des incapables qui ne pensent qu a interdire OUI A L ECOLOGIE NON AUX ECOLOGISTES

5.Posté par Pat 974 le 23/04/2015 10:34
pat974
EELV ? Ils existent encore ... François hollande pour leurs faire un petit cadeau, ne pense-t-il pas a instiller un peu de proportionnelle pour les futures législatives par hasard.Afin de constituer un groupe aprés 2017.........

6.Posté par Plongeur écologiste le 23/04/2015 11:01
Comment ces opportunistes amnésiques, Erpeldinger et Cousin tous deux adeptes de l'immobilisme alors fraichement élus Saint-Paulois qui refusaient une réunion du bureau Départemental d'EELV qu' ils contrôlaient en sous-main mais pourtant souhaitée par Jean Alain Cadet et Yvette Duchmann alors à la tête d'EELV puis débarqués, afin que nous puissions présenter notre projet,

Osent-ils l'ouvrir sur un sujet aussi grave, alors que dés le début de la mandature de Madame Bello, bien avant que ne se produisent les attaques répétées de squales, lors d'une réunion à la mairie de la présentation du projet de l'association Nautilus pourtant soutenu entre-autres, PAR L'ENSEMBLE DU MONDE DE LA MER, consistant à créer un récif artificiel avec la coque dépolluée de la "Jeanne d'arc" immergée par moins 40 mètres en baie de Saint-Paul,

A l'argument principal qui nous avait été opposé que cela va attirer les requins ....

Nous avions répondu que la Réunion est une île entourée d'eau (...) dans laquelle vivent des requins qui ne sont par des chiens qu'on attache et qu'on met dans ses niches et que le devoir du pouvoir politique, c'est à dire EUX, était, avant que ne se produisent des tragédies,de sécuriser les plages de Boucan et des Roches noires directement accessibles sur l'Océan avec des VRAIS FILETS comme venait de réaliser à prix d'or, La Région Réunion avec l'aide de l'Etat sur la route du littoral soit une distance de 15 kilomètres avec des filets de 100 mètres de haut !!!

7.Posté par Bourbon KID le 23/04/2015 11:16
Blablablablablablablablablabla.....
et ça blablate, et ça blablate.....

Pendant ce temps là....

8.Posté par oui le 23/04/2015 11:59
Bla bla bla ! ils s'enm...e vraiment ces pauvres fonctionnaires !!

9.Posté par FOUTAISE… le 23/04/2015 12:36
Je comprends mieux …
Tout est une question d'argent encore !!! C'est pour cela que cette réserve est aussi sacrée.
Ils n'ont plus les idées claires à être payés à rien faire !
STOP aux subventions! qu'elle s'autofinance… Trop de têtes pensantes tuent les bonnes idées.

10.Posté par EKOLO le 23/04/2015 13:51
Ca ne sert à rien de s'affoler, et encore moins de le montrer publiquement.

Tout est probablement déjà décidé, il n'y a qu'à attendre le verdict calmement. Et ensuite, éventuellement, faire valoir des arguments si certains changements vous paraissent mauvais.
En sachant que le Préfet ne va pas tout lâcher pour ne traiter uniquement que de la crise requin. Le Préfet s'occupe de TOUT sur l'île, en tant que représentant de l'Etat, et ce ne sont pas les sujets qui manquent.

Une sortie médiatique dont vous auriez pu vous passer, en tant que parti politique : témoigner d'un comportement fébrile, en politique, c'est signe de faiblesse.

11.Posté par EKOLO le 23/04/2015 13:55
Ca me rappelle François Hollande, juste avant les départementales, qui témoignait publiquement de sa peur du FN.
Il a l'air de quoi, maintenant ? Maintenant qu'on sait que le FN n'a représenté que 15% des électeurs (25% de ceux qui ont voté), ce qui ne fait aucune différence avec ses chiffres d'il y a 15 ans.

12.Posté par Mojito le 23/04/2015 15:30
@9: autofinancement pour les clubs et la ligue de surf également?

13.Posté par cherchez l'erreur le 23/04/2015 16:57
11.Posté par EKOLO

Soit plus que la gôche donneuse de leçons qui nous gouverne et qui prend des décisions désastreuses pour La France et La Réunion en particulier !!!

14.Posté par EKOLO le 24/04/2015 09:35
Post 13 : le PS n'est pas la gôche à lui tout seul.
La gôche c'est PS-FDG-PC-LO-NPA et peut-être les Verts.
Refaites les comptes.
Ce n'est pas la gôche qui nous gouverne : regardez le gouvernement et dites-moi si vous trouvez autre chose que des ministres PS. C'est bel et bien le PS qui nous gouverne, bien que sans le reste de la gôche son candidat n'aurait jamais été président de la république.

La meilleure réponse que vous auriez pu faire, c'est que le FN n'était pas représenté partout, donc le combat était inégal d'avance.
D'un autre côté, on ne peut pas dire que les évènements aient joué en sa défaveur : les déchaînements des islamistes de fin 2014-début 2015 l'ont bien aidé.

15.Posté par vous avez dit sujet tabou ? le 24/04/2015 11:47
14.Posté par EKOLO

La gôche bobo qui habite le plus souvent dans les quartiers chics et qui dans son intégralité soutient la politique de Hollande est largement responsable de la montée du FN en France à cause de l'angélisme dont elle fait preuve depuis des décennies envers les émmigrés pour de vulgaires raisons électoralistes.

Voyez toutes les zones de non-droit, véritable terreau des islamistes radicaux, qui existent dans les banlieues de métropole interdites à ceux qui représentent l'Etat parce que tous les trafics, voitures et surtout drogue et armes, y sont contrôlés par des caïds impunis souvent père de nombreux enfants qui agissent comme au bled tout en percevant de confortables indemnités de chômage ou de maladie !!!

16.Posté par mojito le 24/04/2015 14:14
C'est quoi le sujet déjà?
On parle de la réserve marine, pas de Marine la charcutière!
Vous savez, un truc mouillé avec des poissons dedans qui se trouve généralement là où la terre s’arrête....

17.Posté par EKOLO le 25/04/2015 10:04
Post 15 : Vous semblez oublier qu'entre 1995 et 2012, soit 17 années, ce n'est pas la gôche qui était au pouvoir.
En fait, vous le savez très bien, mais comme en ce moment c'est le PS (et non la gôche) qui est au pouvoir, vous concentrez vos efforts sur eux.
A partir de 2017, vous oublierez la gôche et ne parlerez plus que des Républicains (le "gnome/nabot" Sarko comme vous le dénommez dans vos journaux politiques, et si c'est Juppé on vous fait confiance pour trouver un nom respectueux comme c'est d'usage chez vous).

@ Mojito :
Pour revenir sur la réserve, justement : le Préfet vient d'annoncer, à l'occasion de sa rencontre avec GPL, qu'on ne toucherait pas à la réserve (si ce n'est intensifier la pêche là où elle est déjà autorisée).
Sans vouloir jouer les devins, je n'avais pas tout à fait tort en recommandant la sérénité, plutôt que la fébrilité.
Je le répète : le mot "peur" n'a pas sa place en politique. Les mots "confiance" et "espoir", oui.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales