Politique

Les Verts contre le "tout automobile"

A l’issue de sa première année de mandat, l’élue régionale d’Europe Ecologie, Rahiba Dubois, dresse un premier bilan des combats menés par les Verts et évoque les batailles à venir.
La problématique des transports y occupe une place centrale.


Les Verts contre le "tout automobile"
Transparence et équité dans la répartition des fonds alloués aux communes, développement des énergies renouvelables, création d’emplois de qualité. La liste des aspirations pointée par l’élue régionale des Verts, Rahiba Dubois, est longue. Mais il est un aspect du programme de la majorité particulièrement controversé chez les écologistes : la question des transports. Les Verts se positionnent une nouvelle fois contre la suppression du projet tram-train et surtout contre le "tout automobile". Trop cher et trop polluant.

La Réunion à contre-courant

Dans cette optique, Jean-Pierre Marchau, porte-parole de Kooperative Ekologie Réunion (Ker) s’insurge contre le projet de nouvelle route du littoral, qu’il estime aux antipodes des intérêts des Réunionnais.

"Alors que dans toutes les grandes agglomérations occidentales, la part de l’automobile recule dans les déplacements urbains au profit du transport en commun et du vélo et que le transport ferré fait la preuve de sa supériorité, par sa sécurité, sa rapidité et son respect des normes environnementales, La Réunion fait le choix inverse. Celui de l’automobile et du démantèlement du projet d’un réseau ferré".

Favoriser les transports en commun

En plus des réticences émises sur le projet en terme d’impact écologique, le porte-parole de Ker dénonce le "gouffre financier" d’un chantier budgété à 1,6 milliards et qui reste, selon lui, de toute évidence sous-estimé.

Rahiba Dubois entrevoit dans le développement des transports en commun une alternative au "tout automobile". L’élue régionale souhaite une baisse des tarifs des bus et cars jaunes pour inciter un plus grand nombre de Réunionnais à les utiliser.
Jeudi 28 Avril 2011 - 07:46
Marine Dijoux
Lu 1585 fois




1.Posté par le congo chez tintin le 28/04/2011 09:14
La Réunion n'est pas une grande agglomération, faut arrêter de yoyoter et se battre pour qu'on ait enfin le GPL

2.Posté par artisanalsound le 28/04/2011 08:30
Ce n'est pas le prix des transport en commun qui est un barrage à son utilisation, mais la pauvre qualité de services comme:
* L'impossibilté de prévoir notre arrivée à un temps donné (alors comment être sûr d'arriver au travail à l'heure).
* l'arrêt des dessertes pour les hauts à 16h30/17h (il n'y as pas que les meres de famille qui sorte de l'école qui aimerait prendre le bus)
* l'incohérence du maillage du réseau ( pourquoi en habitant ermitage les hauts faut il que je passe par st Paul pour aller à l'ermitage les bas?).
* La dangereusité de certain chauffeur

Etant un grand fervent des transport en commun j'ai essayé de me rendre à mon travail en Bus à plusieurs reprise en insistant car je me dit que habiter st gilles les hauts et travailler à la possession n'est pas de la plus grande aventure.... eh bien si !
1h40 de transport dont 30mn à pieds, 3 bus différent, pour 16Km parcouru !! et juste pour l'aller et on remet ça à la sortie du travail .
Eh bien j'ai vite abandonner et me jetant à corps perdu dans ce plus belle instant de décontraction qu'est l'embouteillage de la route digues, où, grâce à mon lauto je ne met plus que 45mn (pour 16km !!!).
Bref, il faut une réel volonté d'agir et une remise à plats des besoins de l'ile pour appliquer une bonne politique de transport.
Et le prix que je trouve assez modique (st Paul / st Andrée, 65Km, pour 5/6 euros) n'est pas un frein si l'on démontre au gens combien coute un véhicule utilisé quotidiennement. ( carburant, entretien du fait de l'utilisation intensive, risque d'accident ou de pannes augmenté, assurance élevé par rapport au option "véhicule loisir").

Et pour finir, dans un transport en commun ont peur lire ou écouter de la musique, tchater avec ses amis ou échanger avec son voisin de siège, on est décontracte, on ne s'occupe de rein, un moment de détente.... si le chauffeur n'est pas un afficionados de la pousse! ;o)

3.Posté par Guillaume le 28/04/2011 08:32
A Toulon par exemple il y a beaucoup de liaisons maritimes.
Pourquoi pas ici ??
Une embarcation d'un 50 de places entre la possession ou st-paul et st-denis , 20 minutes de transport ...un bon complément pour les bus

4.Posté par Anti cons et connes le 28/04/2011 10:02
Kooperative Ekologie Réunion (Ker) : Rien que le nom m'amuse et augure bien du reste.
Pour la route du littoral qui est "aux antipodes des intérêts des Réunionnais" je lui conseillerai de passer tous les jours en pied de falaise à vélo. Ce sera peut-être en plein dans des intérêts si il ne reçoit pas un bloc sur la tronche.

5.Posté par Anti cons et connes le 28/04/2011 10:11
Il est facile (y compris pour les verts) d'être contre le tout automobile pour les autres, et d'être pour le tout automobile pour soi.

6.Posté par Gecko le 28/04/2011 11:37
Kooperative Ekologie Reunion ...Un KER à prendre ou à laisser?

7.Posté par saint-marien le 28/04/2011 13:34
Et pourquoi donc elle ne demande pas pourquoi il n'y a pas de contrôle anti pollution sur les bus, les camions, les camionnettes et les voitures ? Parce que l'essence n'est pas de la même qualité qu'en métropole non ? Pour moi l'écologie c'est pas un programme de société....

8.Posté par Alain Touizer le 28/04/2011 14:20
Twitter
On ne peut que soutenir cette action, car les autorités de la Réunion doivent prendre en compte les besoins de déplacement des petites gens et la situation sociale explosive.
Tout le monde n a pas les moyens d'avoir une voiture. Et sitot passé 18h, bonsoir couvre feu et donc impossible de faire un restaurant ou une sortie passée une certaine heure, ce que je trouve fort déplorable.


A.Touizer

9.Posté par CASSELESCUI le 28/04/2011 14:54
Les verts contre tout.

Quand diront ils à haute voie leurs objectifs :
- Fini les maisons individuels : des immeubles concentrés dans des villes pour qu'il n'y ai plus de voitures. Que des transports en communs
- Fini les petites gares en campagne en métropole : Que du TGV avec flux de grandes masses vers uniquement les grandes métropoles.
- Désertifiée la campagne (concentration dans les grandes villes). Campagne réservée aux professionnels grands agriculteurs et tourisme de ville qui arrivera par TGV puis mis dans des bus pour visiter la région avant d'être renvoyer vers des cités dortoirs et boulot. Pourvu que ce soit avec un minimum de consommation de carbone.

Rappelez vous c'est l'image que nous avions du monde communiste. Les verts le réinventent.

Liberté Égalité Fraternité ...............................Pour le Gazon, mais plus pour l'homme. CF PARC NATIONAL

10.Posté par saint-marien le 29/04/2011 13:13
"les petites gens" c'est un peu réducteur... mais pour ceux qui ne sont pas nés ici, il faut savoir qu'une voiture est très très symbolique et que c'est aussi la première chose qu'on achète aussitôt qu'on travaille ou qu'on obtient le RMI, pardon, le RSA.... quitte à la faire reprendre par la société de financement quelques temps après... Est-il vrai que nous sommes le seul département français où on peut acheter une voiture avec des revenus sociaux ? Et puis, personnellement, je suis d'accord avec M Touizer, la situation est très explosive et c'est justement pour cela que je ne sortirais jamais en transport en commun ici après dix huit heures....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales