Social

Les TOS : La FSU dénonce "du clientélisme de la part des collectivités"


Les TOS : La FSU dénonce "du clientélisme de la part des collectivités"
Depuis que l'État a transféré en ce début d'année la gestion des TOS (Techniciens et ouvriers de service) aux collectivités territoriales, le mode de recrutement de ces derniers, qui était au nombre de 1.500 l'année dernière, est loin d'être transparent selon Christian Picard, secrétaire départemental de la FSU (Fédération Syndicale unitaire). Ce dernier soupçonne les collectivités de pratiquer "du clientélisme", à cause de l'opacité autour des recrutements. "Depuis le début du transfert, nous avons demandé à ce qu'il y ait une transparence des recrutements des adjoints techniques des établissements scolaires (nouvel appellation des TOS)", ce qui n'a toujours pas été respecté de la part des collectivités, "qui nous l'avaient promis" affirme le syndicaliste, qui rappelle que cette promesse a été faite avant le transfert. Christian Picard montre du doigt le Conseil général, qui "arrive même à mettre au chômage des fonctionnaires qui étaient là avant même le transfert pour pouvoir prendre de nouvelles personnes".

"Il y a un manque de personnel aux niveaux des techniciens, des ouvriers de service et de l'encadrement dans les établissements scolaires" déclare Christian Picard, qui regrette par ailleurs que les collectivités soient en train de "supprimer des missions" qui incombent aux adjoints techniques, "déjà expérimentés". "Moins de services rendus à la communauté éducative va engendrer encore plus de problèmes" ajoute l'homme de terrain.

La promesse du retour des TOS réunionnais en métropole "pas respectée"

Le secrétaire départemental de la FSU rappelle que les collectivités ne cesse "de faire de la publicité" autour de la préférence régionale, alors que "des Réunionnais sont bloqués en métropole. (...), il y a eu des promesses politiques faites de la part des élus, disant qu'avec le transfert ce serait l'occasion de faire en sorte que ces personnes puissent revenir dans leur île (...). Les collectivités ont la possibilité de faire une mutation mais elle refuse systématiquement!".  Le syndicaliste craint qu'à cause de la grippe A, les établissements soient encore plus en difficulté si les adjoints techniques, qui sont déjà en sous-effectifs, attrapent le virus...

interview_de_christian_picard.mp3 Interview de Christian Picard.mp3  (1.36 Mo)


Lundi 17 Août 2009 - 16:04
Karine Maillot
Lu 1886 fois




1.Posté par boyer le 17/08/2009 19:05
oui, on comprend pourquoi nos elus sont si férus de décentralisation: ils préfèrent démanteler les services publics pour demultiplier leur magouilles.

Au passage on remarquera que jusqu'a présent c'est dans les écoles primaires que l'actualité fait régulièrement ressurgir les disfonctionnements (ecoles vandalisées, ralé poussé avec les personnels communaux, classes fermées, classes en mauvais etat, histoires de cantines etc...) alors que jusqu'à present dans le secondaire on ne notait pas de tels disfonctionnements

2.Posté par thierry le 17/08/2009 20:19
la préférence régionale vaste fumisterie et chèque en blanc aux élus magouilleurs pour embaucher des copains incompétents ???


mon Dieu, je n'ose y croire....

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2009 22:48
faut pas dénoncer.Faut porter plainte !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/08/2009 00:24
ce n'est pas le principe qu'il faut critiquer, mais ceux qui l'utilisent à des fins "partisanes"..

par ailleurs, pour ceux qui connaissent l'Histoire de la Réunion, est bien mal barré (sans jeu de mots) celui (l'ordonnateur) qui pourra se targuer d'avoir recruté "réunionnais" sans qu'il puisse exister de lien de famille..

Hélas, il y aura toujours un créole "plus au ki" que son voisin pour dénoncer cette relation... mais mieux vaut que deux "créoles" se disputent pour un poste, que ce soit un non créole qui vienne les départager, à compétence égale....

5.Posté par Zoiro le 18/08/2009 07:22 (depuis mobile)
Promesses des collectivites? Picard, me dit pas que meme toi y a cru?pas toi?

6.Posté par zen mimi le 14/09/2009 16:39
adié zot toutes! si a nou kréol idétak pa nout langue, nout lékritir...kisa va fé pou nou(kréol),li la pren son résponsabilité(kristian) pou dénonse la magoulle, mé si néna dote kréol pou mét ensemb kom nikolas idi i fo pa dénonsé i fo i éspléne tousa i fo nana domoun pou mét ensembe pa solmen in bougue, i apel sa la solidarité kréol, mi di pa yéme lo dénonsiatér mé enbrasse ali non! mé solmen la solidarité. Konbien kréol nana lokourage pou mét son nom,son figuire dann zournal dènonsse lo magouille bann zéli la RéUNION.Si a nous kréol nous monte pa nout lopozition ninport kél parti ifé la magouille ifo dénonssé ék la solidarité toute bann kréol Réyoné nou war nou di nou koze mé guin pa fé aryin! kom di bastér poukoué?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales