Culture

Les TAAF célèbrent les expéditions des frères Rallier du Baty aux Kerguelen


Les TAAF célèbrent les expéditions des frères Rallier du Baty aux Kerguelen
L'administration des Terres australes et antarctiques françaises poursuit sa route des grands événements qui ont marqué l'histoire des TAAF. Après la commémoration poignante des esclaves abandonnés de Tromelin en début d'année et en présence exceptionnelle du ministre de l'Outre-mer Victorin Lurel, la lumière se braque sur les frères Rallier du Baty jusqu'en début d'année prochaine.

Les deux hommes ont permis de rapprocher un peu plus les Kerguelen du giron français après que ces îles parsemées du grand froid ne soient d'abord le terrain de chasse de phoquiers anglais et américains. Les Allemands y poseront également les bases d'un formidable terrain de recherche.

Mais l'histoire retient des deux frères bretons leur détermination à préciser les contours topographiques des Kerguelen. Une justesse qui pour l'époque force l'admiration, malgré quelques écarts qui seront révélés que plus tard.

A bord du Marion Dufresne cet après-midi -le navire affréteur des TAAF qui s'apprête à appareiller demain pour relever l'équipe sur place- une conférence est venue raviver la mémoire de ces expéditions peu connues du grand public. La prouesse pédagogique et pleine d'entrain était réalisée par Jean-Louis Peaucelle, professeur agrégé des Universités en sciences de gestion, mais surtout arrière-petit-fils du mécène des expéditions Rallier du Baty, d'où lui vient cette transmission d'anecdotes presque familiales.

Le Marion appareille demain pour une nouvelle rotation
Le Marion appareille demain pour une nouvelle rotation
Les frères Henri et Raymond Rallier du Baty sont avant tout des bretons, nés en 1879 et 1881. Un clin d'oeil à "la semaine bretonne à La Réunion" est d'ailleurs toute trouvé. Le conteur ne manque pas de la réanimer.

Une première expédition y est menée en 1908 et 1909. Seul Raymond Rallier du Baty partit à nouveau en 1912 sur un bateau de 60 tonneaux construit spécifiquement pour cette expédition, avec six autres marins. Ils arrivèrent aux Kerguelen le 22 octobre 1913 et repartirent le 11 mai 1914. La cartographie de ce monde presqu'inconnu en sera leur principale mission.

Cent ans plus tard, la collectivité des TAAF leur rend hommage. Une plaque du souvenir sera déposée à la base de Port-aux-Français lors de la quatrième rotation logistique du Marion Dufresne en décembre prochain. Les philatélistes trouveront leur bonheur dans l'édition limitée et en vente dès ce mois-ci d'un pli spécifique relatant l’expédition des frères Rallier du Baty. Le site internet des TAAF s'ouvre également aux curieux de ces expéditions.

Jusqu'à mai 2014, soit dans le même timing que l'expédition d'il y a 100 ans, des conférences en l'honneur de ces Français courageux, dont la petitesse du bateau surprendra les Australiens, seront données. A quelques encablures d'une année 2015 "doublement" attendue par la collectivité. "En 2015, nous fêterons les 20 ans du Marion Dufresne et les 60 ans de la collectivité des TAAF", annonce Sébastien Mourot, directeur de cabinet du préfet des TAAF.
Mardi 29 Octobre 2013 - 17:45
LG
Lu 723 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales