Politique

Les "Sages" valident l'élection "irrégulière" de Thierry Robert, selon le Parti pirate


Pas de séisme politique en vue. Thierry Robert est conforté dans son siège de député
Pas de séisme politique en vue. Thierry Robert est conforté dans son siège de député
Pierre Magnin, candidat portant les couleurs du Parti Pirate aux législatives dans la 7ème circonscription de la Réunion, avait déposé le 27 juin 2012, une requête auprès du conseil constitutionnel afin d’annuler les élections du 10 et 17 juin 2012 sur la 7ème circonscription. Le 25 janvier, le conseil constitutionnel a rejeté  la requête et a donc confirmé l’élection du député Thierry Robert (MODEM).

Selon Pierre Magnin, en "obéissant aux ordres du Ministère de l'Intérieur, le conseil constitutionnel par ce jugement irrégulier et inconsidéré, blanchit les délits électoraux de Thierry Robert".

Avançant ses arguments, le candidat Pirate estime que les Sages n'ont pas hésité à enfreindre le règlement applicable à la procédure pour le contentieux de l’élection des députés.

A commencer par le refus du droit de copie des documents consultables. C'est seulement grâce à la mobilisation de deux amis pirates d'Ile-de-France, qui ont recopié à la main les 150 pièces du dossier, qu'il a pu accéder au fameux dossier.

Le Conseil a aussi refusé d'accéder à la demande de Pierre Magnin qui voulait être entendu lors de la séance du Conseil constitutionnel comme le permet le règlement du l'institution. Le Pirate exprime ses certitudes sur le fait que sa requête ait fait l'objet d'une "lecture partiale et partielle de ses mémoires" tout en faisant le constat que l'avis rendu ne répond pas aux questions pourtant fondamentales posées par le requérant.

Instaurer par les urnes un régime politique réellement démocratique
    
"Comment ne pas s'alarmer lorsque l'instance censée être la gardienne des Lois, cautionne les délits électoraux de M Robert sous prétexte qu'il tirait un profit suffisant de son délit pour attirer un nombre conséquent de suffrage ?" questionne Pierre Magnin qui a épluché les comptes de campagne du candidat Robert (voir plus bas).

"Face à cette parodie de jugement au service des exactions des professionnels de l'élection, force est de constater que la garantie des Droits n'est plus assurée, ni la séparation des Pouvoirs. Aussi conformément à l'article 16 de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, il nous faut désormais reconnaitre que notre société n'a plus de Constitution et que de nouveaux despotes ont instauré une nouvelle forme d'oppression.Aussi en vertu du droit naturel et imprescriptible à résister à l'oppression, j'appelle chaque citoyen intègre à la RévoluNion, avec un N comme l'uNion de tous ceux que ce système révolte et qui sont décidés par des actions civiques non violentes coordonnées à en précipiter la perte et à instaurer par les urnes un régime politique réellement et durablement démocratique".

Thierry Robert suspecté d'avoir caché une partie de ses comptes de campagne
Lundi 4 Février 2013 - 06:35
LG
Lu 1996 fois




1.Posté par TEGO le 04/02/2013 07:43
" le conseil constitutionnel a rejeté la requête et a donc confirmé l’élection du député Thierry Robert (MODEM). " Certes , mais M. Pierre Magnin, du parti pirate ki sa ou lé , présente a ou seulement après on verra la véracité de ces p'tits juges en kulot' courte qui se prennent des bons Diés !

2.Posté par Réunionnais lamda le 04/02/2013 07:58
Bien que n'étant pas ni un partisan ,ni un "fan" de Thierry Robert ,ce dernier a été ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT : tout le monde l'admet ,sauf monsieur Mangin !!! QU'EST QUE C'EST " CE PARTI PIRATE"qui,refuse de reconnaître le verdit du peuple !!!

3.Posté par Pierre le 05/02/2013 00:02
@Réunionnais lamda : dans une élection, on vote pour le meilleur (ou le moins pire) des candidats c'est donc un mécanisme aristocratique (« le pouvoir au meilleurs »). Comme entre deux suffrages, nous n'avons aucun contrôle sur les élus, les élus n'ont aucune raison de ne pas renvoyer l'ascenseur aux lobbys qui ont financé leur campagnes. Notre pays n'est pas une « démocratie » mais une « ploutocratie » car ceux sont les 1 % les plus riches qui ont les commandes du pouvoir et font pleuvoir les miettes sur leur serviteurs.


@TEGO : pour faire connaissance avec le parti pirate http://partipirate.re:// . Vous pourrez y trouver l'ensemble du dossier (mémoire de TR, courrier du ministère,...) http://partipirate.re/doc/tlchrgmnt/Dossier-TR/dossier-TR.html://

4.Posté par noe le 05/02/2013 06:16
Des jaloux sans plus , comme d'habitude !
les électeurs l'ont préféré à d'autres plus minables !

5.Posté par Pierre le 06/02/2013 22:48
@noe : des jaloux de quoi ? de son manque de vergogne ? de son cumul de mandat ? de ses alliances politiques ?

Pourriez vous développer un peu votre avis afin que nous puissions en discuter ?

A moins que vous ne souhaitiez qu'exprimer votre propre sentiment de jalousie envers ceux qui ont le courage de s'engager dans contre ce genre d'archétype de professionnel des élections. Mais vous me semblez plus intelligent que cela.
Ces profiteurs sont responsables de la perte de confiance des citoyens dans la politique et pas celle qui se chiffre en kiloeuros, l'autre celle qui se base sur l'information et la réflexion dans l'interêt général !

Pour ce qui est des électeurs ayant succombé aux sirènes de la démagogie, permettez moi de vous rappeler qu'ils sont à peine 16224 au 1er tour soit à peine 16.37% des électeurs !


Pour ce qui est des "plus minables" je dirais plutôt "ceux qui n'auront pas été exposé médiatiquement.




6.Posté par "VIEUX CREOLE" le 07/02/2013 20:36

UN ÉLU QUI A DÉÇU ET N'A PAS TENU SES ENGAGEMENTS ENVERS LES ÉLECTEURS PEUT ET DOIT ÊTRE SANCTIONNé LORS DU PROCHAIN SCRUTIN !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales