Culture

Les Réunionnaises ou l'art jusqu'au bout des ongles...

La pratique du Nail Art, ou art de l'ongle, devient tendance. Lucie est tombée dessus par hasard, elle y passe maintenant ses soirées. Mélissa et elle rencontrent régulièrement d'autres passionnées. Alain, après avoir quitté le monde de l'industrie pharmaceutique a choisi d'en faire son métier. Pas à pas, la mode s'introduit à la Réunion et compte déjà des amateurs, qui commencent à tisser un réseau local…


Technique du one-stroke par Lulu avec de la peinture acrylique sur ongles naturels
Technique du one-stroke par Lulu avec de la peinture acrylique sur ongles naturels
En flânant en ville, pourvu que l'on y soit quelque peu attentifs, l'on voit de plus en plus la manucure traditionnelle délaissée par la gente féminine, au profit d'ornements fantaisistes, en dessins, strass et couleurs.

Des plus sommaires aux véritables tableaux miniatures, ces parures d'ongles connaissent un réel succès sur l'île, au point que certaines ont érigé la pratique du "Nail Art" au rang de passion.

Il ne se passe pas plus de trois jours, sans que Lucie, employée communale, ne compose sur ses ongles. Avec des fleurs, des spirales ou des formes géométriques, elle se demande constamment comment enrichir les teintes joviales de ses vernis à ongles.

"J'y consacre facilement deux à trois heures par soir. Je prends sur mes heures de sommeil mais ce n'est pas grave puisque c'est une passion. J'adore créer, ça me détend, et le Nail Art m'a permis de me découvrir, de prendre soin de moi", confie la jeune femme.

En surfant sur la toile l'an dernier, Lucie est tombée sur le site d'une "Nail artiste" connue du milieu. Depuis, la dionysienne pense avoir trouvé son art. De fil en aiguille, elle s'est exercée à l'aide de vidéos en ligne et a décidé de créer son propre blog. Peu à peu, elle s'est rendue compte qu'un petit vivier de "Nail artistes" émergeait à la Réunion.

Le collectif des passionnées

Parmi elles, Mélissa, maman au foyer de 26 ans, bloggeuse depuis un an sur Les décos de Mélie . "Au début, j'ai commencé à faire des décorations simples", se souvient la Sainte-Marienne. Une paillette par ci, un stickers par là… Avec le temps, l'expérience et l'imagination, les techniques de cette accro de l'art sur ongles se sont étoffées, la transformant en reine du Nail Art à l'éponge.

"J'avais besoin de m'épanouir artistiquement, mais je ne savais ni peindre, ni coudre, pas grand chose en fait! Ca me plaisait de faire quelque chose d'assez flashy, qui attire le regard et de voir la reconnaissance de mon ouvrage", s'amuse t-elle.

Grâce à une petite collection de 110 vernis, de roulettes de strass, carrousels de perles, paillettes, pinceaux fins, peintures acryliques et autres outils, ladite Mélie s'offre chaque jour des ongles originaux assortis à ses vêtements, aux prix d'une quinzaine d'euros investis par mois et de quelques heures de concentration et de travail méticuleux.

Et comme pour la bloggeuse, le partage est essentiel à la diversification des techniques et à la créativité. Elle n'a pas hésité, il y a tout juste trois mois, avec une dizaine d'autres Réunionnaises passionnées rencontrées sur internet, à constituer un groupe facebook de créatrices péi. Ses membres, des femmes de tous horizons, se réunissent chaque mois lors d'ateliers à domicile. Au fil du temps, elles sont devenues amies et, avis aux lectrices, les Nail artistes réunionnaises encore dans l'ombre y sont plus que bienvenues.

Le Nail Art au masculin

Cette nouvelle tendance s'inscrirait-elle au summum de la féminité? Peut-être mais pas seulement. Le Nail Art, comme tout art, n'est pas l'apanage d'un sexe en particulier et Alain, 29 ans l'a bien compris. Lui, travaillait dans le secteur de l'industrie pharmaceutique en métropole lorsqu'il a découvert le dessin sur ongles. "J'ai toujours été intéressé par ce qui touche au dessin, j'ai commencé par la peinture aquarelle, mais j'ai vraiment été épaté de voir que l'on pouvait peindre sur quelque chose d'aussi petit", explique le Saint-Pierrois. Alors, pendant ses congés, il se forme pour devenir prothésiste ongulaire. Résine, gel et Nail Art, il se familiarise au fur et à mesure avec plusieurs techniques du métier et s'entraîne tour à tour sur ses collègues de travail ou sur sa compagne.

Revenu à la Réunion, il décide de faire de ce qui est devenu une passion, un métier, et transpose sur Saint-Pierre un concept original, en ouvrant en juin dernier son "Bar à ongles". Sa clientèle vient déguster une boisson chaude au comptoir et laisse à Alain le soin de s'occuper de ses ongles. De prime abord, un peu de surprise de la part de celles-ci en comprenant que c'est le patron qui s'y colle, bien vite oubliée entre les doigts du professionnel. Le "premier homme" à qui Lucie confiait ses mains n'a pas déçu l'équipe de choc (Mélie et Lulu) qui a particulièrement craqué sur la chaleur de l'accueil et sur la gamme variée de vernis Opi, étalée sur les étagères de la boutique.

Pour autant, les deux femmes ne se sentent pas le coeur de suivre l'exemple et de se professionnaliser. Selon Mélissa, il est important que le Nail art reste une passion, ainsi elle ne craint pas de se lasser et peut laisser libre cours à ses envies, tout en accordant de temps à autre une manucure extravagante "strass et paillettes" à ses proches…

Les Réunionnaises ou l'art jusqu'au bout des ongles...
Le secret de Mélie


Pour réaliser le Nail art, selon la technique du dégradé à l'éponge de Mélissa, il faut:

"Poser le vernis jaune vers la base de l'ongle en largeur. Juste en dessous poser le orange toujours en largeur. Faire de même avec le rouge, puis le bordeaux et enfin le violet au niveau du bord libre.
Avec un morceau d'éponge, fondre les couleur en prenant une goutte de vernis jaune sur une palette et en tapotant entre le jaune et le orange, faire de même avec le orange entre le orange et le rouge, puis le rouge entre le rouge et le bordeaux et enfin le bordeaux entre ce dernier et le violet.

Prendre le violet et tapoter légèrement au niveau du bord libre. Ajouter un vernis transparent avec de grosses paillettes holographiques puis recouvrir d'un top coat pour protéger le tout".
Vendredi 16 Septembre 2011 - 12:14
Lu 5565 fois




1.Posté par lola le 16/09/2011 22:39
c est moche &vulgaire

2.Posté par Raz le bol de riz le 17/09/2011 08:31
Superbe pour gratter sa fesse!!!!

3.Posté par Virginie le 17/09/2011 10:31
Faut vraiment avoir son Q à gratter pour faire cela. Normal que certains boug le coco y chauffe le soir quand zot y rentre zot case après une dure journée de travail et que ni la bouffe, ni le ménage lè fait parce que madame y veut pas abime ses zongles...

4.Posté par pere Plexe le 17/09/2011 11:27
c est courant et vieux
j en met pour dire la messe en robe

on m 'appelle ULLA
tantqu'ULLA lé là !!

5.Posté par maranail le 17/09/2011 14:52
Perso, je trouve ça très joli, et étant moi même passionnée de cet art, je peux vous affirmer que mon mari me soutient à 200 %. En plus, ce n'est parce que nous chouchoutons nos ongles que nous ne faisons rien à la maison. Cela étant dit, chacun sa passion, certains c'est les jeux vidéos, d'autres le cinéma, la cuisine, etc ... moi c'est le nail art et je l'assume.

En tout cas, très bel article ! Merci à Marine Dijoux de partager notre passion. Félicitations à ces deux jeunes femmes actives ainsi qu'à Alain, vous faites un travail remarquable qui n'est pas donné à tout le monde. Certaines personnes ne comprennent pas la complexité de dessiner sur une si petite surface. Moi, je dis chapeau et continuez comme ça !

6.Posté par Mélie le 17/09/2011 15:45
Je me demande pourquoi tant de réactions aussi violentes pour un article qui présente une passion... M'enfin, je me dis que peut-être que je n'ai que ça à faire. Des commentaires d'une bien grande bassesse et vulgarité, plus que des ongles longs ! Pour info, savez-vous que les femmes AUSSI travaillent de nos jours, donc pourquoi est-elle logée au rang de celle qui DOIT faire le ménage ou "dire la messe en robe" ? Donc si je comprends bien nous en sommes encore au siècle dernier où Monsieur travaille et Madame reste à la maison à nettoyer. Précisons-le je suis bien maman au foyer, pas cas soc' gratteuse de fesse... Pour les tâches courantes les gants existent, je connais des endroits qu'on appelle "supermarchés" où on en trouve de toutes tailles, pour hommes et femmes, oui oui pour les hommes aussi ! Eh oui j'ai mon cul à gratter Virginie, du coup depuis un an chez nous le frigo est vide, d'ailleurs nous ne mangeons plus, nous avons vendu la vaisselle et si quelqu'un daigne nous offrir un maigre repas nous avons pensé aux feuilles figues...

7.Posté par carole 97480 le 17/09/2011 18:07 (depuis mobile)
Coucou a tous je soutien toutes les personnes qui font du nail art personnellement je commence tout juste dans le nail art et cela ne m'empeche pas a faire les taches ménageres moi je dis vive le nail art et tanpis pour les gens qui n'aime pas. Chacun sa passion. Bravo a lucie et mélie c vraiment magnifique

8.Posté par Fabrice le 17/09/2011 19:50
Bravo mesdemoiselles, un peu de couleurs dans un monde bien terne

9.Posté par Lichan le 17/09/2011 22:33
Je pense que c plutot ceux qui laissent des commentaires méchants et non constructifs qui ont leur Q a gratter franchement ... MAis bon, chacun sa facon de faire passer le temps, si vous kiffez... En tout cas c pas ca qui va vous faire avancer ... Lulu et Mélie BRAVO !! J'admire votre travail, ca doit être minutieux comme travail!! hihihi^^
Bisous!

10.Posté par Lichan le 17/09/2011 22:34
au fait pour ceux qui pensent qu'elles ne font pas la vaisselle, vous connaissez les gants ? On en trouve en grande surface au cas où vous voulez savoir c koi! ;)

11.Posté par Lulu le 18/09/2011 12:06
Bonjour! Je suis la Lulu de l'article. Je reste un peu sur le Q concernant les premiers commentaires laissés, mais je dirais qu'il faut de tout pour faire un monde.
Je rejoins Maranail, Mélie, Carole et Lichan, elles ont tout dit pour contrer vos préjugés.
Merci également à Fabrice, ce commentaire m'a fait particulièrement plaisir. :)
Merci à tout ceux qui nous soutiennent!! J'adore faire du nail art, c'est ma passion et je l'assume malgré les préjugés !! Je veux juste que chaque femmes apprennent à prendre soin d'elle et de ne pas rester cantonner aux taches ménagères, on vaut bien plus que cela!!

12.Posté par Caroline le 18/09/2011 12:55 (depuis mobile)
Tsss Moi je pense que ceux qui disent que les passionnées de Nail Art ne font pas à manger ceci celà, ils savent rien x)
Moi je suis lycéenne, j'aime beaucoup le Nail Art meme si je suis vraiment débutante et manque de matériel, mais je rentre le midi, je me fais à manger tous les midis, je fait la vaisselle, je passe l'aspirateur, j'étend le linge, etc...
Finalement, y a pas beaucoup de tâches ménagères QUOTIDIENNES qui demandent de faire super attention aux ongles. La vaisselle y a des gants pour ca, on se lave pas les cheveux tous les jours, et on recure pas les toilettes tous les jours non plus ;-)
Alors vive les Nail-Artistes et félicitations pour vos chef-d'oeuvre. Jvous fais d'énormes bisous, et jcontinue de vous suivre sur la blogosphere ;-)

13.Posté par Agnès le 18/09/2011 15:36
bravo à vous les filles et à Alain (coucou spécial à Lulu,lol)!! vos créations sont superbes et nous mettes des étoiles pleins les yeux..

Ceux qui croient qu'une femme, parce qu'elle a de beaux ongles, ne fait rien à la maison se trompent.. Il y a un temps pour tout à mon avis!! et je suis sûre que chacun sait faire la part des choses..

Moi personnellement je ne trouve rien de moche et de vulgaire dans le nail art (en déplaise à certain(e)s!).. je trouve que ça met les mains d'une femme en valeur.. on peut avoir un travail, un(e) compagnon/compagne, des enfants, s'occuper de son petit chez-soi mais rester aussi femme!!

Continuez les filles à vivre votre passion!! Je pense que beaucoup de réunionnaises comme moi suivent vos blogs!!

14.Posté par Laurie97480 le 19/09/2011 16:26
Je suis Laurie, dans le sud de l'île à saint-jo, auteur du blog Nail-Art974
je dis bravo et félicitation à mes 2 amies Lulu et Mélie

Bon moi je ne vais pas perdre mon temps à répondre à de tels vulgarité,
je vais juste ecrire ma joie, car au début d'année nous étions pas si nombreuses en tant que bloggeuse réunionnaise (pour le nail-art), et grace à Lilie qui avait proposer une petite rencontre au mois d'avril, de cette passion est née de belles amitiés.
Là si les femmes et filles font du nail-art chez elle, "rest pa dan' fé nwar, vien war nou si la page fess-bouc ou bien direct dsi nout blog" notre page fb est ouverte à tout le monde!

allez je vais répondre quand meme à la numéro3: 'pinaise, pourtant j'ai les moyens et c'est pas ça qui me manques, je crois ke je vais t"embaucher comme Scla v" on dirai ke t'as l'habitude, et je te préviens j'ai des chiens, ah bin toi ca ne vas pas te déranger de ramasser les merdes ek tes doigt!!!

Un jour un homme m'as dit: quand une femme qui ne met jamais de vernis à ongle le touche, il a l'impression d'avoir un autre homme à ses côtés...

15.Posté par PAYET le 19/09/2011 20:54
Heu laurie 97480, au lieu mette vernis su out grands zongs, allez prendre un peu de cours d'orthographe, ou connais, l'école et l'anpe y donnent des cours gratuits...

16.Posté par Laurie97480 le 19/09/2011 21:18
Tiens, tiens, tiens, je ne pensais pas que la jalousie puait autant! arfff

17.Posté par nadia le 20/09/2011 10:47
moi je soutiens les filles qui font du Nail Art .Il y a un proverbe qui dit les goûts et les couleurs ne se discutent pas ,alors chacun ses goûts et ses couleurs.Heureusement que tout le monde est différent .Et puis seule une personne pauvre d'esprit peut se permettre de critiquer voir même devenir vulgaire. Chercher vous donc quelque chose à faire de vos dix doigts et le monde s'en portera mieux . Bonne continuation les filles !!!!!!!

18.Posté par Mélie le 20/09/2011 12:51
Merci pour ton soutien Nadia :)

19.Posté par Mademoisellecourrier le 21/11/2011 17:58
lé pas trop mal mais faut avoir de jolies main et ongles aussi mi trouve

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales