Faits-divers

Les Réunionnais rendent hommage à Sudel Fuma

Sudel Fuma est décédé samedi soir lors du chavirement d'un bateau au Port. Huguette Bello et Joseph Sinimalé lui rendent hommage:


Les Réunionnais rendent hommage à Sudel Fuma
Huguette Bello, députée de La Réunion:

"C'est avec tristesse que le PLR apprend le décès de Sudel Fuma. Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de La Réunion, Directeur de la Chaire Unesco, il a consacré sa vie à la connaissance de l'Histoire de la Réunion et à la partager avec ses concitoyens ; son engagement l'a mené à exercer avec passion des responsabilités associatives et politiques au service de la Réunion. Le Mouvement Pour la Réunion présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Sudel Fuma."

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul:

"C'est avec une profonde tristesse et une grande émotion que j'ai appris la disparition tragique de deux personnes dont l'Historien Monsieur Sudel Fuma, lors d'un naufrage survenu samedi soir entre Le Port et Saint-Paul.

Je tiens à exprimer toutes ma compassion et à présenter mes condoléances attristées aux familles et proches des deux victimes.

Bien sûr, nous connaissions particulièrement Monsieur Sudel, Professeur d’Histoire  contemporaine à l’Université de la Réunion, ancien président de la ligue réunionnaise d'athlétisme, lui même ancien sportif de haut niveau et homme politique.

Mais il était surtout un grand passionné de l'Histoire du peuplement de la Réunion et s’était notamment penché sur l'esclavage et le marronnage. Il ne manquait pas de partager sa passion au travers de ses nombreux ouvrages, tous réalisé avec le souci de l’Exactitude lié à sa recherche aiguë de la Vérité.

La Réunion entière vient de perdre bien plus qu’un ami.

Bouleversés par cette double disparition, mon conseil municipal et moi prenons part à la douleur des familles et leur renouvelons nos plus sincères condoléances."

Jean-Raymond Mondon, président du CESER (Conseil économique, social et environnemental régional de La Réunion):

"C'est avec stupeur, effarement et une profonde tristesse que j’apprends la disparition brutale de Sudel Fuma, infatigable acteur du développement culturel, social et économique de la Réunion.

Personnage atypique, il a mené de front de nombreux combats, toujours dans la sérénité et dans le respect de ses opposants, en accord avec ses convictions profondes, liées tant à son histoire personnelle qu’à son parcours.

Sportif de haut niveau, il a marqué l’histoire de notre île lors des Jeux des Îles de l’océan Indien et ailleurs.

Universitaire de talent, il ne concevait son travail intellectuel qu’au travers de ses expériences, nées de son action au plus près du terrain. De ce fait, ses collègues de l’Université le définissaient comme un historien de terrain.

Il était sur tous les fronts où la connaissance du passé des îles de l’océan Indien pouvait être connue et enrichie, et où la mémoire, souvent douloureuse, de leurs habitants pouvait être certes honorée, mais aussi rétablie.

Sudel Fuma ne se contentait pas de parcourir les sentiers battus, il aimait en sortir et faire en sorte d’explorer ceux qui pouvaient lui apporter une meilleure connaissance et appréciation de son île, de son environnement et de leurs habitants. C’est au regard de ces chemins et sentiers parcourus, aussi intérieurement, à la lumière de ce qu’il avait appris ou ressenti, qu’il s’est engagé  dans la sphère associative puis dans celle de la politique.

Préoccupé par le devenir de la jeunesse de son île, il était à son écoute, certes dans ses fonctions universitaires, mais aussi et surtout, à l’extérieur, sur les terrains de sport ou ailleurs.

C’est aussi cette passion de son île et de ses habitants qui l’a amené à ne pas se sentir corseté par des idéologies.

Soucieux de créer des ponts entre le monde étudiant et les acteurs socio-professionnels, il préparait la mise en œuvre prochaine des journées de présentation de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, à laquelle il appartenait.

Les membres du CESER de la Réunion se joignent à moi pour adresser à sa famille et à ses proches leurs plus sincères condoléances."

Mohamed Rochdi, président de l'Université de La Réunion:

"C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris aujourd’hui le décès de Sudel FUMA.

Son parcours est étroitement lié à l’histoire de l’Université de La Réunion puisqu’il y a étudié dans les années 70, avant d’y enseigner pendant plus de 30 ans, comme chargé de cours, puis comme maître de conférences et enfin comme professeur des universités en histoire contemporaine.

Sudel a publié de nombreux articles et ouvrages ou participé à des films sur des sujets allant du moringue à la pharmacopée locale, en passant par l’économie sucrière, tous liés à l’histoire de notre île, de son peuplement, à l’esclavage et à l’engagisme. Cette histoire qui le passionnait et qu’il a contribué à mieux faire connaître au grand public, en rendant hommage à ses héros méconnus, tel Elie, symbole de la révolte des esclaves de Saint-Leu en 1811.

Sportif accompli, musicien, sculpteur, homme politique, Sudel était le directeur de la Chaire UNESCO de l’Université de La Réunion et le vice-Doyen de l’UFR Lettres et Sciences Humaines en charge de la valorisation.

Son action et son engagement ont participé et participeront au rayonnement de sa discipline, de son université et de toute La Réunion au sein du grand océan Indien.

L’ensemble de la communauté universitaire et moi-même présentons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches, et nous associons à la peine de ceux, nombreux, qui l’ont côtoyé et ont apprécié ses qualités humaines et professionnelles."

Jean-Louis Lagourgue, maire de Sainte-Marie:

"Je salue la mémoire de Sudel Fuma qui a tragiquement disparu hier soir. Homme politique engagé, fidèle à ses convictions et historien reconnu, Sudel Fuma laisse La Réunion orpheline d'un grand défenseur se sa culture et de ses traditions. Je présente naturellement mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches."

Richel Sacri, délégué régional du Crefom:

"C’est avec stupeur et émotion que nous avons appris le drame de la disparition de Sudel FUMA.

Le CREFOM (Conseil représentatif des Français d’Outre-mer)  adresse ses condoléances les plus attristées et exprime son soutien à sa famille dans ce moment douloureux.
 Nous perdons un ami de grande valeur morale, une personne au grand coeur, toujours soucieux d'apporter le meilleur aux étudiants, un Réunionnais qui a contribué à mettre au jour l'histoire de notre Ile avec passion.

Que son âme repose en paix et que son investissement au service de la cité puisse servir d'exemple aux nouvelles générations."

Paulet Payet, ancien maire du Tampon:

"C'est avec stupéfaction et tristesse que j'ai appris le décès de Sudel Fuma survenu dans des circonstances tragiques samedi soir.

Le Tampon pleure la disparition d'un de ses fils émérites. Ne dans une famille modeste de notre commune, l'école de la République lui avait permis de devenir un historien reconnu par ses pairs.

Professeur des universités, Sudel Fuma était un homme d'engagements. Sportif, il pratiqua la karaté, le handball et l'athlétisme. Il fut aussi président de la ligue réunionnaise d'athlétisme. Il s'était également engagé en politique et fut conseiller général.

Mais c'est à travers l'histoire qu'il s'était illustré en s'intéressant notamment aux origines du peuplement de la Réunion et à l'esclavage. Auteur de nombreux ouvrages sur l'identité réunionnaise, il était également directeur de chaire à l'UNESCO pour l'océan indien et président de l'association Historun. À sa façon il n'avait de cesse de rendre à la société ce qu'elle lui avait donne en lui permettant de bénéficier de l'ascenseur social.

Je salue la mémoire de l'enfant du Tampon qui a pris toute sa place dans la société réunionnaise. Je m'associe à la tristesse de tous ceux qui l'on connu et apprécié et j'adresse mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches."

Michel Lagourgue, conseiller régional:

"C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris la nouvelle de la mort de Sudel Fuma, victime d’un naufrage hier en début de soirée, naufrage qui a coûté la vie à une seconde personne.

Sudel Fuma était un homme engagé pour La Réunion. Historien reconnu, professeur d’université apprécié, depuis de nombreuses années, il était très attaché au devoir de mémoire sans aucune exclusive.

Sur le plan politique, il avait exercé plusieurs mandats, notamment celui de conseiller général. Depuis mars dernier, nous siégions ensemble sur les rangs de l’opposition dionysienne.

Pour ma part, je veux retenir de Sudel Fuma l’exemple d’un homme qui, tant dans sa vie personnelle, professionnelle ou publique, a toujours défendu La Réunion et ses habitants.
Malgré sa réussite professionnelle incontestable, Sudel Fuma faisait toujours preuve d’une immense empathie envers tous les gens qu’il rencontrait.

Je terminerai en adressant mes plus sincères condoléances à sa famille et à l’ensemble de ses proches."

Gilbert Annette, maire de Saint-Denis:

"Je suis attristé par l’annonce de la disparition accidentelle de Sudel Fuma qui m’est parvenue ce matin. La Réunion perd aujourd’hui une personnalité reconnue pour son combat universitaire en faveur de la connaissance de l’histoire de l’esclavage et l’engagisme dans notre île.

A titre personnel, mais aussi au nom  de l'ensemble du Conseil Municipal de la Ville de Saint-Denis dont il faisait partie, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches.  J’ai par ailleurs une pensée sincère pour son compagnon d’infortune, qui a péri lors de ce naufrage, et à ses proches, qu’ils puissent affronter cette dure épreuve avec courage."
Dimanche 13 Juillet 2014 - 15:02
Soe Hitchon
Lu 4432 fois




1.Posté par non le 13/07/2014 16:34
Beaucoup de faux culs !!! il n'y a pas longtemps, il était en politique considéré comme un traîte ..! R.I.P

2.Posté par unancienélève le 13/07/2014 17:11
Chapeau bas devant ce performant : prof, karatéka, politicien, sportif de haut niveau, passionné par l histoire de la Réunion, très humain, il avait su rester simple........................

Merci Monsieur le Professeur et merci SUDEL pour ce que tu étais.

Un ancien élève du Butor te salue.

Condoléances aux proches et familles

3.Posté par 'Moman 68 le 13/07/2014 17:18
C est la mer qui prend l'homme ...pas l'homme qui prend la mer le mauvais jour
Sa passion manquera en 974
Sudel adieu
Sinceres condoléances aux proches et amis

4.Posté par Bachelier hugues le 13/07/2014 20:21 (depuis mobile)
Quel malheur pour la reunion que la disparition de Sudel un camarade du lycee
Tant de combat qu il a fait et qu il souhaitait encore faire
Sudel merci pour toute ta grande richesse de coeur
Paix a ton ame
Hugues

5.Posté par quisyfrottesypique le 13/07/2014 20:37
C'est une perte. Ceux qui l'ont cotoyé ont pour devoir de faire rayonner son savoir.
Je salue la mémoire de cet homme .
Sincères condoléances à ses proches.

6.Posté par dominique le 13/07/2014 21:27
je suis effrondré , je perds un ami cher avec qui j'avais des projets prochainement.
adieu mon grand ami
condoléances à ta famille

7.Posté par malou le 13/07/2014 21:53
Celui -là même qui l'avait humilié et tenté de le ridiculiser en conseil municipal se dit attristé! Votre hypocrisie ne vous honore pas!

8.Posté par tanguy47 le 14/07/2014 11:27
que tous ceux qui l'ont critiqué de son vivant aient la pudeur de se taire; R I P.

9.Posté par Ferdinand Mélin-Soucramanien le 14/07/2014 15:29 (depuis mobile)
Un homme bien, animé par la passion de l'intérêt commun et soutenu par des valeurs solides. Puisse son parcours de vie servir d'exemple à la jeunesse réunionnaise.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales