Sport

Les Réunionnais en pays belge


Les Réunionnais en pays belge
Un grand soleil accompagnait enfin les M34 du Tour de France à la Voile alors qu’ils quittaient tôt ce matin le bassin de Dunkerque, ville départ de cette 34e édition, pour la première course étape de l’épreuve. Un parcours de 35 milles reliant Dunkerque à Blankenberge en plat pays belge.
 
Bon départ au passage de la bouée de dégagement
 

Dans un petit temps, porté par un vent d’environ 7 nœuds sud/sud-est, le bateau "Île de la Réunion – Ville du Port"  assurait un bon départ au premier coup d’envoi sur l’eau. De quoi faire oublier la pénalité de la veille pour une ligne mordue sur le premier parcours tactique, et bien se positionner au passage décisif de la bouée de dégagement avant de longer les côtes en route directe et au portant vers la Belgique.

Les quatre premiers bateaux se sont détachés, scindant progressivement la flotte en deux groupes. Un premier bord sous spi permet à l’équipage réunionnais de conserver sa position en milieu de flotte, et ce pendant près de cinq heures de navigation, jusqu’à son arrivée à Blankenberge.
 
En phase de progression
 

Bertrand, régleur GV, qui a fait la rencontre de l’équipage seulement hier, et à fortiori ses tout premiers pas sur le M34 "Île de la Réunion – Ville du Port", reconnaît la "bonne communication et coordination à bord. Les réactions du bateau sont encore difficiles à anticiper, mais au deuxième jour de navigation, on est sur la bonne voie".

"On a perdu quelques places en début de course sur le premier bord de reaching car il était difficile d’avancer à une vitesse régulière avec des vents changeants. C’est sur les bords suivants, de travers, que l’on a réussi à stabiliser notre vitesse", explique Laurent, au poste de barreur, "sur le dernier bord avant l’arrivée, contrairement à la plupart des bateaux, on a choisi l’option de rester sous foc avant d’envoyer le spi de capelage". Un choix stratégique au moment opportun et un bon départ en début de régate qui permettent à l’équipage de la Réunion de confirmer sa progression et d’accrocher la 10e place au classement général.
 
Classement général
1    Ile de France / Jimmy Pahun 

2    Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel 

3    Courrier Dunkerque / Daniel Souben 

4    Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry 

5    Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé

6    BRED - La Normandie / Benoît Charon

7    Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet 

8    Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre

9    Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec

10  Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert

11  BAE Systems / Cédric Pouligny

12  Safran - Multiplast /  Julien Villion 

13  Iskareen / Soenke Bruhns 

14  Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès 

15  Région de Bruxelles / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel

L’équipage
Gabriel Jean-albert (skipper, tacticien), Laurent Carlini (barreur), Bertrand Pretesseill (régleur GV), Marc Oliveri (régleur foc), Thomas Pasquier (régleur spi), Thomas Descamps (piano), Aymeric Decroocq (n°2), Laurent Berjon (n°1)
Mardi 28 Juin 2011 - 07:37
.
Lu 1118 fois




1.Posté par réaliste le 28/06/2011 09:11
quel reunionnais????????????
des zoreilles de la Réunion plutôt, non?

2.Posté par maronaz le 28/06/2011 09:17
Réyoné?????? a gard lo foto ...hummmm! sa vréman in tite pase partou sa!!!!!

3.Posté par Réaliste le 28/06/2011 19:04
Ah parce qu'il faut être caf pour être réunionnais ? Le légendaire vivre ensemble et la tolérance typique de la Réunion !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales