Faits-divers

Les MNS des Roches Noires racontent l'attaque de requin

Passée la frayeur de l'attaque de requin qui s'est déroulée cet après-midi sur la plage des Roches Noires, les maître-nageurs sauveteurs racontent les secondes interminables de l'attaque.


Les MNS des Roches Noires racontent l'attaque de requin
 
Il est 14h50 lorsque les quatre maître-nageurs sauveteurs observent un surfeur s'agiter. "On a vu le surfeur tomber à l'eau, détaille Vincent, un MNS. On est intervenu dans la seconde qui suit". Selon lui, l'intervention auprès de la victime de l'attaque s'est faite dans la minute.

Sur le jet-ski posté en bordure de plage, deux sauveteurs partent à la rencontre du jeune surfeur.  "Le surfeur était en état de choc mais heureusement que seule sa planche a subi des dégâts".

Le drapeau rouge était levé

Le lieu de l'attaque de requin se situe exactement en face des escaliers en béton de l'esplanade des Roches noires, spot très prisé des surfeurs. "Le surfeur, ainsi que sept autres sportifs se trouvaient dans l'eau à ce moment là, à environ 80m du bord".

Pourtant, depuis la prise de poste des MNS ce matin, la flamme rouge avait été hissée. "Il y avait effectivement une eau trouble due aux quelques pluies de ces derniers jours dans les hauts de l'Ouest". A 500 mètres du spot de surf se trouve en effet l'embouchure de la ravine Saint-Gilles qui "a charié le fond", déplore le MNS.

Une attaque en milieu d'après-midi qui surprend

Les gendarmes puis les pompiers prennent alors en charge la victime qui sera dirigée, pour un simple examen, à l'hôpital Gabriel Martin de Saint-Paul.

Pendant ce temps, les MNS de la côte Ouest, des Brisants jusqu'à Boucan Canot, sortent les jet-ski pour une patrouille en mer afin d'alerter les surfeurs pas au courant de l'attaque.

Malgré le drapeau rouge, "nous n'avons aucune réglementation pour interdire la pratique du surf", avoue-t-il.

Pour Vincent, une attaque en milieu d'après-midi, 14h50, était "impensable" jusqu'à ce jour. Et aucune présence de squales "à ma connaissance" n'a été évoquée ces derniers jours aux Roches. Pas de quoi faire retomber la psychose qui gagne les usagers de la mer depuis l'attaque mortelle du mois dernier.
Mercredi 6 Juillet 2011 - 18:27
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 6525 fois




1.Posté par noe le 06/07/2011 18:36
Intervention rapide ..Ils font très bien leur boulot
Félicitations , Messieurs (et dames) !

2.Posté par requin tapette le 06/07/2011 18:39
l'occasion de remarquer que le requin est venu au contact et a chappé juste apres. Il ne s'est attardé ni sur le boug ni sur les autres surfeurs presents a ce moment là. le temps que le jet ski se mette à l'eau il aurait 10 fois le temps de le boufffer.


Ca recoupe le dernier fait divers qui s'est passé beaucoup plus tard à l'heure terriblement classique ou les predateurs chasssent .

on peut donc raisonnablement poser l'hypothese qu'avec l'eau trouble il est venu voir de plus pres qu'a son habitude. Qu'en absence de blessure, qu'en dehors de l'heure de chasse, il n'y a pas eut frénésie. bon ben voila, il n'y a pas de quoi faire un drame et de rappeler les conseils classiques:

- pas de baignade en eau trouble
- ni au lever et coucher du soleil
- avoir des lunettes de natation pour etre en mesure de jeter un oeil sous de temps à autre
-- avoir des lunettes de natation pour etre en mesure de faire face du regard en cas de rencontre (ca marche, ca a ete vérifié maintes fois)


3.Posté par timonsieur le 06/07/2011 18:59
na deux trois les daltoniens ou lé trop couillon ou peut être lé deux.

4.Posté par noe2 le 06/07/2011 19:26
C'est l'odeur corporelle du surfeur qui a du attirer ce beau poisson ..
Qu'a-t-il mangé ce midi ? repas fort ou équilibré ?

Ne jamais pisser dans l'eau quand on se baigne , ou fait du surf ...la pisse attire des prédateurs ...

5.Posté par Poune le 06/07/2011 19:48 (depuis mobile)
Drapeau rouge et li baigne ?! Le gars a eu la chance d'être juste en état de choc

6.Posté par maitre capello le 06/07/2011 20:58
5.Posté par Poune

non il ne se baignait pas, il surfait. le surf est une activité nautique. Le surf n'est pas une activité de baignade.

C'est fou comme la culture de la mer est en jachere à la Reunion. la faute à qui?

7.Posté par Marie le 06/07/2011 21:03
Il faut vraiment que les gens apprennent que l'océan ne nous appartient pas !! Il a été rappelé maintes et maintes fois qu'il ne faut pas se baigner ni surfer lorsque la mer est trouble suite à de fortes pluies et non il y en a qui se croit plus malin que les autres...
Le requin ne s'en prend pas à l'homme, étant donné qu'il a une vue très limité pour lui le surfeur sur sa planche est le reflet d'une tortue!!
En tout cas je suis contente que le surfeur s'en sorte bien, en espérant que ça lui serve de leçon.

8.Posté par drapeau jaune le 06/07/2011 21:12
Noé, moi je me pisse dessus a chaque fois que je vais à la plage. C'est bon pour les piqures d'oursin, les brulures de corail et de meduses. Quand je suis à bout de souffle je demande à ma femme de m'aider. Tu devrais essayer noé. C'est super.

9.Posté par LeMakiMaské le 07/07/2011 06:37
Les interviews parues ce matin dans les médias réunionnais sont.... LAMENTABLES ! Je cite : " C'est ça le surf, c'est un sport extrême et il y a des risques..." ; "Nou la bien vu lé zailerons, né na ki rentr la plaz vitman , nou la resté..." ; Etc, etc, etc.... Rien que de TRÈS intelligent comme vous pouvez le constater. Pour les "frais de sauvetage" comptez 1 sortie du jetski des maitres-nageurs pour aller chercher le boug' qui n'arrivait plus à rentrer sur la plage à la nage (!) 1 intervention de l'ambulance des pompiers de Saint-Paul, une hospitalisation pour "traiter" le choc psychologique, un suivi psychologique pendant X temps pour faire disparaitre (!) le traumatisme sinon il aura des cauchemars à VIE !!! ALLEZ VA CHIER PETIT CON !

10.Posté par Gvar le 07/07/2011 08:43
Hey les gars, ça sent le canular à plein nez, regardez plutôt la cette photo de la victime de cette attaque avec sa planche :(...)
Y a rien qui vous choque ?

11.Posté par Fab le 07/07/2011 09:05
Bon sang un peu de nettoyage de tous ces posts insultants ne ferait pas de mal de temps en temps chers amis modérateurs !! Je cite "couillon", "petit con" "va chier"
Quelle image vous donnez de ce site en laissant passer de tels commentaires ? Je fréquente quelques forums et c'est bien la première fois que je vois de telles insultes. [...]
Et encore une fois le drapeau rouge n'interdit pas les activités nautiques (surf, planche à voile, jetski etc...). Alors renseignez-vous avant de causer de choses que vous ne connaissez pas. Et pourtant là c'est écrit noir sur blanc dans l'article !
Tous ces commentaires négatifs tendent à prouver que beaucoup de réunionnais - qui vivent pourtant sur une île ! - ne sont pas portés sur la mer et tout ce qui gravite autour.. J'irai même jusqu'à dire qu'ils MEPRISENT tous ceux qui osent s'aventurer dans cet océan de part leur passion. C'est beau le respect des autres.

12.Posté par alex le 07/07/2011 09:09
Aller c'est bon...! Le coup des frais de sauvetage et le fait que c'est risqué et tout ça! Faut arreter les gens!! Serieux, il surf, il aime ça et il connait les risque! Ca va pas chercher plus loin! Pour les frais liés à son sauvetage, si il fallait facturer chaque personne qui faisait intervenir les secours bêtement, alors les divers sentiers de notre îles seraient désert! Sans parler des addict de la bouteille qui prennent le volant et provoque la sortie des gendarmes et pompiers pour les accident qu'il entraînent! Puis ya aussi les tentative de suicide, les bagarres, les noyades dans les bassins... Franchement les pompiers, les sauveteurs, c'est leur travail!! Ils convient juste de se dire qu'il a eu de la chance ce jeune surfeur c'est tout! Apres, réserve marine, eaux troubles, forte houle... Rien ne peut categoriquement justifier une attaque... Ca peut arriver dans toutes les conditions et à n'importe quel heure! C'est un prédateur le requin, et un predateur opportuniste en plus, qui souvent mange lorsque l'occasion se présente. Si il suffisait de bien choisir l'heure à laquelle on surf ou on se baigne pour eviter tout risque ça serait un peu facile!! Ca aurait pu etre unn baigneur, un plongeur... Sauf que ce jour la les conditions interressaient plus les surfeurs c'est tout! Faut arreter avec ces discours incessant sur la municipalité et compagnie!! c'est la faute à personne!!!

13.Posté par falcucci pascal le 07/07/2011 09:16


PROTÉGER SES PLAGES ENFIN!!!!!! ET SES HABITANTS!!!!!!

PASCAL FALCUCCI

14.Posté par DoB le 07/07/2011 09:25
Sachez qu'on évolue en eaux troubles à chaque instant et que ça pullule de requins. Petits, gros, moyens. Mais une chose est sûre ; ces squales là ne vous ratent jamais. Il n'y a ni maître nageur, ni soutien psychologique pour vous délivrer. Le seul moyen de survie c'est celui de se transformer en prédateur féroce. Mais pas tout le monde peut se donner le luxe d'un barracuda.

15.Posté par rambo de l'hermitage les bains le 07/07/2011 11:26
14.Posté par DoB
Mais une chose est sûre ; ces squales là ne vous ratent jamais


entierement d'accord. L'accident d'hier signifie que le requin a juste été intrigué par la planche en polyester et qu'il n'avait rien à foutre de gamin, même s'il s’était fait un bobo sanguinolent à la cheville avec sa planche.

16.Posté par noe3 le 07/07/2011 11:30
Il faut installer des caméras de surveillance dans la mer ...dès qu'une queue approche , on fait évacuer ....
Depuis 30 ans de pratique du surf , jamais vu un requin dans cet endroit ....il ne faut pas servir d'appâts ...on sait que ces poissons adorent les mauvaises odeurs (sueur , bouc , pisse , caca ...) , il faut prendre un bain avant d'aller en mer (comme pour la piscine) ... l'homme sent fort et attire les charognards .... il faut mettre des déodorants avant d'entrer dans l'eau ...

17.Posté par LeMakiMaské le 07/07/2011 12:07
Mea Culpa maxima mea culpa ! J'ai proféré des insultes et je vous prie de m'en excuser ! Cela n'a jamais fait avancer un débat.
En fait je reste outré du comportement de ce garçon et de ses amis face à leur passion dévorante !!!
Et surtout de tout le tintamarre qui l'a parfaitement médiatisé (et même en interview sur France-Inter !!!) ainsi que la marque de sa planche qui va s'empresser de lui en renvoyer une sous garantie peut-être ???
Pour en revenir aux responsabilités individuelles et collectives, je peut vous garantir que lorsque l'on est secouru en montagne alors que le hors-piste est interdit, ou que l'on est secouru en mer alors que le CROSS a émis un avis avant votre départ du port ou que vous avez enfreint la règlementation (navigation au large alors que l'embarcation n'y est pas agréée par exemple) , LA FACTURE du sauvetage vous est présentée et votre assurance personnelle ne la prendra pas en charge...
La Règlementation, dans l'immédiat et dans l'urgence, serait d'interdire les activités nautiques du bord dès que les ravines dégorgent !

18.Posté par DoB le 07/07/2011 13:39
Post 16, qu'avait vous contre les boucs ? Avez-vous été attaqué par un de ces bestioles sur la route des Tamarins ?

19.Posté par polo974 le 07/07/2011 17:04
"non il ne se baignait pas, il surfait. le surf est une activité nautique. Le surf n'est pas une activité de baignade.
C'est fou comme la culture de la mer est en jachère à la Réunion. la faute à qui? "

C'est vrai, quoi, c'est le requin qui faisait de la baignade, c'est lui qui était en tort...
Quel ignare...

20.Posté par polo tete pipe le 07/07/2011 22:31
pourquoi il y a-t-il des glands qui veulent à tout prix un coupable qui etait en tord? en tord de quoi?

le drapeau etait rouge a cause de la houle et personne ne s'est noyé. Le surf se pratique precisement dans la houle.

Pour ce qui est du requin, il n'a fait que morde la planche et n'a même pas daigné gouter le surfeur. En australie, quand un requin blanc est apercu pendant une compet de surf, elle est suspendue pendant une demie heure puis elle reprend sans qu'il y ait de pleureuses qui reclament un lynchage exutoire.

Les glands qui reclament un coupable me font penser aux primitifs qui faisait des sacrifices pour evacuer leur peur.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales