Société

Les Jeunes agriculteurs dénoncent le baisse des moyens alloués pour leur installation


Les Jeunes agriculteurs dénoncent le baisse des moyens alloués pour leur installation
"Grande braderie sur l'installation : -30 %", c'est le slogan choisi par le syndicat des Jeunes agriculteurs, au cours d'une conférence de presse, pour dénoncer le manque de moyens alloués au financement permettant aux jeunes de s'installer.

"D'après le projet de loi de finances 2013, nous constatons un décalage entre les annonces du ministre de l’Agriculture, celles du Président de la république et la réalité. Alors que le ministre affiche un objectif ambitieux de 6000 installations d’agriculteurs en France, en 2013, il diminue les crédits alloués au financement des prêts bonifiés et veut supprimer l’accompagnement pour les porteurs de projets et les futurs cédants. Comment répondre à l'objectif annoncé par le ministre si parallèlement les moyens alloués sont en baisse ?", se demande Olivier Fontaine, le Président des Jeunes agriculteurs de la Réunion.

Les Jeunes agriculteurs dénoncent le baisse des moyens alloués pour leur installation
Patrick Lebreton interpellé

"C'est un constat national mais c'est la même chose à la Réunion. Il y a une dynamique sur l'installation des jeunes à la Réunion. Il ne faut pas casser cette dynamique. Le dernier recensement démontre que 40 % des agriculteurs ont plus de 50 ans. Il faudra bien les remplacer", souligne-t-il encore. Pour défendre ce dossier, ils ont sollicité le député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, afin qu'il intervienne auprès du gouvernement : "Nous vous demandons instamment, d’exiger du gouvernement la révision de sa copie pour le financement des installations en agriculture en 2013", concluent-ils dans leur courrier.

Vous pouvez visionner ci-dessous le teaser spécialement réalisé pour dénoncer cette situation au niveau national.

Mardi 9 Octobre 2012 - 17:54
Lilian Cornu
Lu 939 fois




1.Posté par Montfort le 10/10/2012 10:41
Ici nous dépensons des fortunes en démarches inutiles, nouvelle route en corniche par exemple, qui ne servira à rien tant que le Boulevard Nord ne sera pas réaliser, au contraire cela rajoutera à la pagaille des heures de gros trafic. Par contre alors que les jeunes agriculteurs et autres, maraîchage etc.. sont l'avenir de notre île, (contrairement à la canne)rien est fait pour aider au developpement; Mais encore une fois, si les élus faisaient ce pour quoi ils sont payés et élus les choses changeraient peut être. Mais bon, il ne faut pas rêver la république bananière n'est pas prés de mourrir. Nous devons importer en masse nos denrées alimentaires etc... De plus comme source d'embauche l'agriculture avec le tourisme devraient etre des leaders...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales