Social

Les Indignés déjà résignés


Les Indignés déjà résignés
"Soit nous renonçons, soit c'est l'action" lance Samuel Mouen, meneur du Mouvement des indignés à La Réunion qui a choisi la deuxième option. Mais ce sont seulement deux véhicules légers et une moto qui ont quitté la gare routière de Saint-Denis ce matin en direction de la route du littoral pour une opération escargot à 9h30.
 
Le mini cortège va faire un arrêt sur la commune de La Possession afin de rejoindre d'autres indignés, avant d'aller au rond-point des Danseuses au Port. "D'autres personnes arriveront de Saint-Pierre" assure Samuel Mouen.
 
Cette opération symbolique, suivie par un véhicule de police, a pour but d'interpeller la population et les pouvoirs publics sur la grande Conférence économique et sociale qui s'inscrit dans la continuité de la grande Conférence sociale sur le plan national, dont les conclusions seront rendues le 14 novembre prochain. Mais sur l'île, ce sera "sans les forces vives et les associations" regrette Samuel Mouen qui rappelle la directive de François Hollande.
"Le président de la République a dit qu'il faut associer toutes les forces vives de La Réunion. Nous avons demandé au Préfet de convier toutes les forces vives qui luttent pour l'emploi, pour le retour à l'activité et contre la pauvreté, l'exclusion et le chômage". Mais sa demande reste lettre morte pour l'instant.
 
Les Réunionnais et les forces vives elles-mêmes n'ont pas répondu présents à cette opération matinale. Un échec ? C'est en tout cas la conclusion d'Elise Hermann, porte-parole des terrassiers qui renonce à participer à l'opération. "Je suis solidaire mais il faut reconnaître que c'est un fiasco. Samuel Mouen n'a pas réussi à mobiliser, c'est regrettable" indique le terrassier qui ne souhaite qu'une chose : "la relance de la commande publique".
 
Samuel Mouen attend la réponse du préfet Jean-Luc Marx quant à son souhait de participer à cette conférence. Mais pour le moment, "le préfet n'a pas pris en compte cette demande. Non seulement il s'assoit sur la demande du président de la République, mais il réduit aussi le nombre d'acteurs qui sont concernés"
 
Cependant, M. Mouen ne renoncera pas à interpeller à nouveau le préfet et les autorités publiques : "Nous voulons que les attentes et priorités de La Réunion soient prises en compte maintenant, dans cette Conférence économique et sociale !" s'exclame sur un ton déterminé l'acteur social.
 
Lundi 29 Octobre 2012 - 09:31
Daniella Maillot
Lu 1922 fois




1.Posté par Citoyen 974 le 29/10/2012 10:00
AHGAHAHA MDRR c'est le gag ...pauvre monsieur essai de laver l'affront hihi !

2.Posté par noe le 29/10/2012 10:26
Du cinéma de mauvais goût lancé par quelques zozos sans scrupules !

Ne peut-on se débarrasser de ces zoguotos qui font l'escargot en les balançant dans la flotte ?

Pas bien du tout d'empêcher les honnêtes travailleurs aller prendre leur boulot !!!

3.Posté par Leïla le 29/10/2012 10:51 (depuis mobile)
Leïla i vient pou ou la Mouen. Mi conseil a ou porte ène double couche. Hahaha

4.Posté par celeron le 29/10/2012 13:32
tout ça pour se faire inviter par le préfet. Vu qu'il ne représente que 3 personnes. Il n'a pas à venir à la table des négociations. Eh oui c'est injuste. mais la vie est injuste.

5.Posté par le réunionnais le 29/10/2012 13:53
si c'est Mouen qui organise, lé mort d'avance!

6.Posté par Montfort le 29/10/2012 15:17
Il est vrai qu'il aurait préférable d'avoir l'information pour cette action avant et non après, car me concernant je sais que si les pouvoirs publics ne sont pas harcelés et au pied du mur ils ne bougeront pas, je suis donc solidaire mais absolument pas au courant, pourtant je cherches les infos tous les jours, peut être ce projet d'action n'a t'il pas été assez médiatisé, en tout cas trés peu. Néanmoins vu le charisme de ce monsieur je ne pense pas qu'il soit apte à déplacer les foules, et ceux qui pourraient ont déjà été acheté avec une prime pour leur association ou une délégation quelque part. Quant à Leila il devrait cesser de parler la bouche pleine...

7.Posté par Boa Bill le 29/10/2012 16:07
Le bougre sait parler mais il n'a pas, n'a jamais eu ou a perdu le charisme qui fait les "meneurs d'hommes".

Bertel de Vacoa


8.Posté par Un Mouen que rien le 29/10/2012 16:44
C'est là que nous avons la preuve que le ridicule ne tue pas ! ! !

Messieurs les dirigeants de partis politiques, un peu d'humanité, foutez lui le p'tit place bordaz que li quémande depuis des années ! ! !

9.Posté par Jean Le Phaéton le 29/10/2012 19:02
Tiens c'est bizarre que presonne n'ait "ozé" celle-là :

Nous lé pas plus mais nous lé certainement pas "Mouen" !!!

LOL

10.Posté par bob le 30/10/2012 07:47
Il ne représente que lui.

11.Posté par DKpan le 30/10/2012 09:04
"Samuel Mouen, meneur du Mouvement des indignés à La Réunion" c'est qui qui a dit ça ?
C'est lui qui c'est autoproclamé ? (ça m'étonnerai pas)
Quand on se dit meneur on fait pas n'importe quoi sauf si c'est pour tuer le mouvement.
L'action européenne c'est le 14 Novembre 2012 mais comme toujours à la Réunion on se démarque par la désorganisation. (à qui profite le crime ?)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales