Politique

Les Etats généraux : comment ça marche ?

Vous l’avez certainement remarqué, les informations concernant les Etats généraux nous arrivent au compte-goutte. On commence seulement à y voir un peu plus clair sur la manière dont tout cela va se dérouler. Explications.


Les Etats généraux : comment ça marche ?
Depuis hier, on connait la date du commencement des Etats généraux à la Réunion et la liste des présidents et rapporteurs pour chacun des huit ateliers. Il ne reste plus qu’à connaître le plus important : comment ça marche ? Comment sont censées remonter les idées des Réunionnais ? Quelles sont les différentes phases ? Tentative d’explication en s’appuyant sur le document du ministère de l’Outre-mer :

Tout commence avec la phase dite : phase de diagnostic. Le "groupe restreint", à savoir le président et ses rapporteurs, se réunissent et établissent "un état des lieux de la situation". Afin de définir les enjeux et les pistes de réflexion, le groupe bénéficie de l’appuie du correspondant local du Préfet pour les Etats généraux, à savoir Paul Girot de Langlade, et des chefs de service de l’Etat.

La deuxième phase est appelée : phase de préparation des contributions. Le groupe restreint reçoit entre cinq et dix personnalités afin d’approfondir un peu plus la réflexion et "d’évoquer avec eux le cadre général de l’Atelier".

La troisième phase constitue le cœur même de ces Etats généraux : la phase participative. Toute personne qui en a émis le souhait peut donc y participer activement. Le groupe restreint, ainsi que les cinq à dix personnalités invitées dans la phase précédente, exposent leur état des lieux à la plénière. Les participants peuvent ensuite faire part de leurs propositions et débattre des différents points.

La quatrième phase s’intitule : phase de formalisation. Suite à l’échange de la phase précédente, le groupe restreint "formalise un projet" en s’appuyant sur ses réflexions, celles des personnalités, celles des participants à la phase participative et celles postées sur Internet. Des auditions complémentaires peuvent également être mises en place.

La cinquième phase est : la phase de conclusion. Elle risque d’être la plus compliquée à gérer pour le groupe restreint qui doit présenter à l’ensemble de la plénière le "projet de résolution". Un "aller/retour" en "groupe restreint" est même encore envisagé afin "d’arriver à un texte reflétant autant que possible les aspirations de la plénière, voire même ses contradictions ou ses oppositions". C’est seulement ensuite, que la résolution est remise au correspondant local.         

Enfin, dernière phase : le rapport de proposition de la synthèse nationale. L’ensemble des présidents et des rapporteurs se réunissent dans le but d’établir un rapport général hiérarchisant les différentes propositions. Paul Girot de Langlade intervient alors et donne la position de l’Etat sur "la faisabilité technique et la légalité de l’une ou l’autre des propositions".

Voilà les six phases qui se dérouleront à la Réunion, dans l’ensemble des DOM-TOM et en métropole. Ensuite, un Conseil interministériel se réunira fin-octobre, en présence du chef de l’Etat, afin de prendre des décisions concrètes.
Jeudi 23 Avril 2009 - 16:58
Benjamin Postaire
Lu 817 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/04/2009 19:40
la phase 1 est elle crédible au vu de qui compose les différentes commissions..?
verront ils le verre à moitié plein, à moitié vide ..?

2.Posté par ludovic leste le 24/04/2009 01:38
Tous cela me semble bien compliqué, ainsi que bien trop contrôler. Comment cela a t'il bien pu se produire qu'aujourd'hui nous retrouvons avec les mêmes que hier à la tête de ces ateliers qui vont orienter le débat à leurs avantages! je ne peut que constater encore une fois, une manip de plus

3.Posté par FAIVRE DANIEL ST Leu le 24/04/2009 09:19
Aurat'on le droit a la parole les plus pauvres retraités méprisé par le Gouvernement et par tous les élus de tous bord politique, les excluts de la CMU tous ceux qui soufre et qui ont faim, la
MALTRAITANCE des personnes agées, le refus de payer des personnes a domicile A P A et toujours
refusé, TOUJOUR LE MOT RENTABILITE jamais le mot SOLIDARITE ARRETER de donner des
MILLIARD AUX PATRONAT AUX ARTISANT POUR ACHETER DE GROSSE VOITURE.

4.Posté par Cambronne le 24/04/2009 14:03

1. Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/04/2009 19:40
la phase 1 est elle crédible au vu de qui compose les différentes commissions..?
verront ils le verre à moitié plein, à moitié vide ..?


Merci nicolas d'autant que l'on aura tous remarqué , encore une fois il y a un grand absent comme atelier voir commissions ou réflexions ou appelons cela comme l'on voudra...

Quelles sont les données et perspectives dans les documents proposé pour encadrer une véritable politique de développement touristique de la Réunion en plaçant cela comme plaçant l’intérêt public au-dessus toute autre considération. ....financière politico politicienne selon madame Dindar et autres polémique d'épicier pour mettre en phase un véritable Stratégie de Croissance et de Réduction des 400000 Pauvres a rappelé l’importance du tourisme pour l’économie du pays avec les atouts comme le volcan et les cirques.
La contribution du tourisme à l’économie nationale est en stagnation voir chute constante suivant comment l'on se positionne . Selon les chiffres du tourisme 2008 les prévisions sont moroses voir même inquiétantes pourquoi ce qui marche ailleurs n'arrive t'il pas à se mettre en place ici ? .
Pourquoi nos politiques depuis 20 ans n'ont ils rien fait dans cette vision de l'avenir , ?
Alors que le lycée hôtelier fête ses 30ans que des jeunes sortent avec un bagage de diplômes dans les secteur restauration hôtellerie, ils n'ont aucun avenir ici ou sur des structure minable ne correspondant pas au standards normes internationales des idées que le tourisme peu se faire d'une ambiance tropicale rien que sur l'architecture néfaste béton et autres pastiches prétentieuses de professionnelles ne respectant nullement l'environnement et n'offrant aucune amélioration à leur standing , rien que sur l'Accueil par une absence de Courtoisie une absence de Charme une absence de Caractère une absence de Calme et bien évidemment une absence de Cuisine vu que les meilleurs éléments des deux établissements LEP plateau Cailllou et Centhor ont préféré s'expatrier ailleurs pour des raison évidentes de salaire nos Thénardiers péi étant trop pingres pour payer convenablement un chef cuisinier et un maitre d'hôtel à sa juste valeur...Mais aussi l'on peu comprendre ces jeunes préférant travailler dans un établissement 3*** 4**** voir maintenant avec la nouvelle réglementation 5***** dans un cadre et une enseigne correspondant à leur professionnalisme plutôt que de subir l'esclave d'un Thénadier amateur qui refuse de se remettre en question se plaignant en permanence souvent spéculateur et chasseur de prime de la Région pour au final mettre sa structure en faillite et transformer en location saisonnière , sans rembourser les subventions aides divers et autres fonds indûment perçus.

Le tourisme apparaît maintenant comme l'une des principales activités économiques pour l'avenir de ile de la Réunion, dans la mesure où il représente d'importants investissements externes. le nombre de lits doit s'orienter vers une augmentation radicale de plus de 30% de l’offre hôtelière avec la création rapide sous 3 ans de 3000 lits supplémentaires minimum , Toutefois, le tourisme souffre d’une certaine fragilité en raison du manque de diversification de la clientèle et de cette concentration sur certains secteur de l'ile.

Mais j'aurais l'occasion de revenir sur le sujet
Entre Parenthèse se matin je me suis permis appeler de charmant Monsieur Christian Leuck, le Directeur de la Communication du Conseil général, qui vient d'empêcher le travail des journalistes Karine Maillot afin d'interviewer Dominique Versini, défenseure des enfants, en visite au Département.
Bref il parrait qu'il n'a jamais fait cela , un détail de communication, mais le cuisinant en bon libéral et voulant avoir des réponses précises , sur l'avenir du village Corail ex VVF, ses mots ont été employé pour me répondre ce que je savais déjà .......tenez vous bien .....
Réflexion de proposition enfin élaborer l'organisation fonctionnelle pour une promotion immobilière ? LES MOTS SONT DIT ....
une promotion immobilière ....
et ils ont déjà des gens susceptibles d'être ces fameux spéculateurs , certains que je connais déjà , ...
Preuve que l'on nous a menti il n'a jamais été question de faire un projet hôtelier même de luxe ...
Aucun investisseurs ou groupe hôteliers n'est aujourd'hui intéressé par le site en question , pour différentes raisons...
Stratégiques Économiques Situations et autres encore sans rentrer dans les détails ... Certes Monsieur Christian Leuck, n'est pas un élu mais il pourrait faire remonter les informations à nos élus rien que pour dire qu'il y a des professionnels ouvrageant dans la zone depuis presque 30 ans ont des idées en matière de développement avec un Label identitaire propre à la Réunion et que ce n'est pas les différentes ventes du patrimoine qui vont renflouer les caisses du Département au contraire ...il existe d'autres lieux moins couteux plus approprier aux attentes de vrais professionels du tourisme hôtelier avec un concept vendeur norme standard international style d'une ambiance tropicale que les clients lambdas se font des tropiques dans un cadre Robinson Crusoé Paul & Virginie Bernardin de Saint Pierre mam'zelle Scarlett Ohara....
Non nos professionnels péi sont comme nos politiques manque d'imagination d'émancipation de révolution et surtout manque d'envie de faire pour l'avenir ...ils préfère les projets sans âme tout béton sans tropicalisation....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales