Société

Les EPCI du Sud-Ouest s'engagent dans une charte pour la gestion des déchets


Les EPCI du Sud-Ouest s'engagent dans une charte pour la gestion des déchets
A la Réunion, les poubelles s'entassent et il devient urgent de trouver des solutions alternatives à l'enfouissement. C'était justement l'enjeu du séminaire stratégie déchets qui s'est tenu hier et aujourd'hui à Saint-Pierre. C'est Michel Fontaine, le Président de la Civis qui est à l'initiative de cet événement qui a regroupé l'ensemble des maires des communes du Sud-Ouest, mais aussi les trois Présidents des intercommunalités du territoire Sud-Ouest de l'ïle, Michel Fontaine, Didier Robert pour la CASud et Jean-Yves Langenier pour le TCO. "Ça a été l'aboutissement d'une volonté des trois présidents" explique le président de la Civis

L'objectif de ce séminaire était de mobiliser tous les acteurs autour de cette problématique majeure pour l'avenir de l'île. "Aujourd'hui, ce que nous souhaitons, c'est d'abord de faire prendre conscience à la population que nous sommes au pied du mur. (...) Il est grand temps de réagir" lance Michel Fontaine. Outre les quinze communes membres, l’État, le Conseil Général, la Région Réunion et des partenaires comme EDF, l'ADEME ou la DEAL ont également participé aux débats.

Vers un traitement multi-filières

Au final, les trois présidents des EPCI ont adopté ce matin, une charte les engageant dans une gestion partagée et responsable du traitement des déchets. Surtout, les élus disent stop à la technique du tout enfouissement. De la même manière, la solution consistant à tout incinérer a été jugée inadaptée au contexte de la Réunion. "Nous avons décidé de tordre le cou au 'tout enfouissement' qui entraîne des plaies considérables pour notre île. Le 'tout incinération' qui a été critiqué pendant de nombreuses années est critiquable. Nous souhaitons nous orienter vers un traitement multi-filière avec une valorisation énergétique" souligne le Président de la Civis.

Pour mener à bien ces projets, les élus estiment qu'il faudra trouver environ 200 millions d'euros. Selon Michel Fontaine, l'un de leur collègue antillais, lui-même Président d'une intercommunalité, aurait financé 90 % du budget nécessaire à un projet similaire via les fonds européens. "La Réunion saura se battre pour avoir des subventions à la même hauteur"

Une prochaine réunion se tiendra le 14 décembre prochain, cette fois dans les locaux du TCO. "Je peux vous assurer qu'il y aura alors des propositions concrètes avec un échéancier et une recherche de financements" promet le sénateur-maire de Saint-Pierre.

Les élus semblent donc enfin avoir pris la mesure du problème des déchets à la Réunion. Gageons que cela aboutisse effectivement sur des solutions concrètes, histoire de ne pas hypothéquer l'avenir des générations futures, comme ils l'ont répété avec insistance ces deux derniers jours à Saint-Pierre.

La charte ci-dessous...


Les EPCI du Sud-Ouest s'engagent dans une charte pour la gestion des déchets

Les EPCI du Sud-Ouest s'engagent dans une charte pour la gestion des déchets
Samedi 22 Septembre 2012 - 08:00
Lilian Cornu
Lu 771 fois




1.Posté par CON sommateur lucide le 22/09/2012 10:43
" Pour mener à bien ces projets, les élus estiment qu'il faudra trouver environ 200 millions d'euros. Selon Michel Fontaine, l'un de leur collègue antillais, lui-même Président d'une intercommunalité, aurait financé 90 % du budget nécessaire à un projet similaire via les fonds européens. "La Réunion saura se battre pour avoir des subventions à la même hauteur"

Leur collègue Martiniquais qui a réussi à obtenir ces 90 pour cent de financement de l'Europe, les a obtenu car c'était il y a 10 ans à l'époque où pendant ce temps, nos courageux zélu-e-s Réunionnais qui, comme chacun sait, sont les meilleurs du monde... étaient trop occupés à régler leurs querelles de clochers et ne pensaient , EUX , qu'à faire des grands trous pour cacher ce qu'ils refusaient de voir !!!

il est à craindre que la crise financière étant passée par là, ce soit les CON sommateurs que nous sommes, qui auront, une fois de plus à cause de l'incurie de nos gouvernants,... à mettre la main à la poche si on veut solutionner ce problème de gestion de NOS déchets !!!

2.Posté par mi marche ec Melenchon le 22/09/2012 15:57
La honte pour Jean-Yves Langenier d'avoir voté pour l'incinaration après l'avoir combattu. PCR menteur comme d'hab. vaut pas mieux que la civis. Au fait Marchau est devenu silencieux ou quoi? dommage j'aurais bien signé sa petition

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales