Culture

Les Droits de l'Homme s'invitent sur les grands écrans de St-Pierre

La ville de Saint-Pierre accueille le premier festival international du Film des Droits de l'Homme de la Réunion. Du 19 au 22 août, une dizaine de films documentaires sera projetée avec un zoom sur les "Combats au féminin" et des débats aux côtés d'associations locales. Présentation.


Les Droits de l'Homme s'invitent sur les grands écrans de St-Pierre
On connaissait le festival du film d'aventure, le festival du court-métrage. Désormais, l'agenda culturel local devra composer avec le Festival international du film des Droits de l'Homme. Présent à Paris depuis 2002, ce festival dédié aux films documentaires va prendre ses quartiers dans les régions françaises. Prochaine  destination, le cinéma Rex et les jardins de l'hôtel de ville de Saint-Pierre du 19 au 22 août.

Les "Combats au féminin"... Un sujet d'actualité

D'un "genre nouveau" ce festival verra le jour avec l'appui de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), de concert avec la municipalité de Saint-Pierre ou encore la Délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité homme-femme (DRDFE). Et cela tombe bien, le thème retenu pour cette première édition sera en relation avec les "Combats au féminin".
"La question des droits des femmes est particulièrement sensible ici, à la Réunion. C'est pour cela que nous avons choisi ce thème d'autant que la lutte contre les violences faites aux femmes est cause nationale pour 2010 et que l'ensemble de nos partenaires ont souhaité travailler avec nous sur ce thème", précise le coordinateur Alliance Ciné/FIFDH, Eric Boisteau.

Destiné à un public que l'organisation souhaite le plus large possible, ce festival a pour mission de renforcer la "sensibilisation, l'intérêt et la compréhension critique du public" en matière de Droits de l'Homme. C'est la raison pour laquelle plusieurs associations seront partenaires de cet événement. Suite aux projections quotidiennes, des débats et rencontres interviendront avec des associations locales avant une grande soirée le 20 août sur les violences faites aux femmes.

Le rôle de ce festival consistera également en une remise en question de l'opinion publique sur les comportements, les politiques et les pratiques qui portent atteinte aux Droits de l'Homme. D'où la volonté de faire participer un certain nombre d'intervenants parmi lesquels un juriste ou un psycho-sociologue et de donner de l'impulsion à un dialogue devant le public entre les opérateurs institutionnels et les associations de la société civile. Car Eric Boisteau ne s'en cache pas, il s'agira à travers cette manifestation de "créer à la Réunion un rendez-vous grand public annuel".

Demandez le programme

- The greatest silence : rape in Congo
Lisa F. Jackson / 2007 / 76 mn / République démocratique du Congo-Guerre : Jeudi 19 août à 21 heures au Rex et le vendredi 20 août dans les jardins de l'hôtel de ville de Saint-Pierre;
- Mila Tu, devenir femme Massaï sans l'excision
Laurène Lepeytre & Charlotte Bruneau / 2008 / 52 mn / Tanzanie-Droit des femmes : Samedi 21 août  à 15 heures au Rex;
- Le Sang de Kouan Kouan
Yorgos Avgeropoulos / 2008 / 59 mn / Amazonie-Minorités et environnement : Dimanche 22 août à 17 heures au Rex;
- Sisters in law
Kim Longinotto et Florence Avisi / 2005 / 94 mn / Cameroun-Combats au féminin : Vendredi 20 août à 18 heures au Rex et Soirée rencontre-Débat;
- Femmes humiliées
Kudret Gunes / 2009 / 78 mn / Turquie et Europe-Inrégration : Samedi 21 août à 17 heures au Rex;
- Suffering & smiling
Dan Ollman / 2006 / 65 mn / Nigéria-Démocratie : Vendredi 20 août à 18 heures au Rex et Samedi 21 août à 19h30 dans les jardins de l'hôtel de ville
- Ma fille la terroriste
Beate Arnestad / 2008 / 60 mn / Sri Lanka-Terrorisme : Samedi 21 août à 21 heures au Rex;
- Au delà de la vengeance
N. Rossetti et T Finocchiaro / 2008 / 52 mn / Albanie-Paix et réconciliation : Dimanche 22 août à 15 heures au Rex;
- Marchands de Miracles
Gilles Remiche / 2006 / 52 mn / RD Congo-Evangélisme : Dimanche 22 août à 22 heures au Rex;
- Burma VJ, reporter clandestin en Birmanie
Anders Ostergaard / 2008 / 85 mn / Birmanie-Liberté d'expression : Dimanche 22 août à 21 heures au Rex;

A noter pour cette première édition

- Un cycle "Droits des femmes" (6 films sur les 10 projetés);
- Soirée d'inauguration le 19 août à la Mairie de St-Pierre (18h30);
- Deux projections plein-air gratuites (jardin de la Mairie de St-Pierre, sous réserve de l'autorisation de la Mairie), vendredi 20 et samedi 21 août, plus spectacles, à partir de 19h;
- Un tarif unique au Rex : 4€ (3€ : chômeurs, étudiants, RMIstes);
- Une rencontre-débat le 20 août sur la lutte contre les violences faites aux femmes, en partenariat avec la DRDFE (Mme Elizeon) et la DRIV. Film + débat de 18h à 22h;

Les Droits de l'Homme s'invitent sur les grands écrans de St-Pierre

eric_boisteau___coordinateur_alliance_cine_fifdh_reunion.mp3 Eric Boisteau - Coordinateur Alliance Ciné-FIFDH Réunion.mp3  (2.07 Mo)


Lundi 26 Juillet 2010 - 18:27
Ludovic Robert
Lu 2103 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/07/2010 19:51
".../...Délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité homme-femme (DRDFE). Et cela tombe bien, le thème retenu pour cette première édition sera en relation avec les "Combats au féminin".../...

La Légitimité des droits des Femmes oui, évidement, mais toujours Sans aucune contrepartie légitime pour les droits bafoués des 90% d'Enfants et Pères ? Il faut cesser d'utiliser des images d'enfants dont on ne défend toujours pas les droits les plus élémentaires...

La Ligue Réunionnaise a pourtant bien saisi la Ligue Métropolitaine sur ce sujet cruciale....
Incroyable.... Les Droits des Enfants sur-endettés mais non votants sont donc en dessous de tout ?!.
Quand au Massacre Sociale, Éducatif et Judiciaire des Pères, 16 ans après le vote des lois
TOUJOURS PAS D'ACTUALITÉ ???

C'est pas possible, on retombe encore et encore dans la campagne gouvernementale
Mme GOULJAR, vous promettiez, alors QUAND ??????????????????????????????...

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/07/2010 19:56
Déclaration universelle des droits de l’homme
Article 7
Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.


Ce qui doit justifier que ni les Enfants ni les Pères ne soient représentés en Préfecture....

TOUS ÉGAUX, sauf les Enfants et les Chiens Géniteurs Payeurs, dont le massacre sociale, éducatif et judiciaire est "nécessaire" a l'entretien du marché de la petite enfance, au financement de la monoparentalité Rémunératrice et a l'Équilibre Économique des Pouponnières de la France...

3.Posté par Eric Boisteau le 26/07/2010 21:12
Merci pour l'article et l'interview. Petite rectification : le festival a bien lieu au Rex et pas au Roxy...

4.Posté par Eric Boisteau le 26/07/2010 22:44
Réponse à Papapio : la lutte contre les violences faites aux femmes et pour les droits des femmes n'exclut évidemment pas le respect des droits des pères... Toutefois, autant les mutilations génitales féminines, l'utilisation du viol comme arme de guerre ou la torture de militantes politiques ont trait à la problématique des droits de l'Homme, autant la question que vous soulevez traite d'un autre sujet, important aussi bien sûr. D'ailleurs, la rencontre-débat du 20 août sur la lutte contre les violences faites aux femmes abordera peut-être également la question de la place des pères : une association qui oeuvre en la matière a été invitée à participer à cette soirée...

5.Posté par fiuman le 27/07/2010 06:56
C'est un festival qui pourrait se tenir aux Comores, voila bien les pseudo intellectuels gauchisant tiers-mondistes mais vrais néocolonialistes qui préfèrent le confort des démocraties aux aléas des dictatures pour déverser leur trop plein de haine de l'occident encore libre qui les nourrit.
Osez messieurs, prenez de vrais risques allez prêcher sur ces terres en friche et votre combat méritera d'être aidé!

6.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 27/07/2010 08:26
4.Posté par Eric Boisteau: "autant la question que vous soulevez traite d'un autre sujet,"
Le problème étant toujours le même pour nous tous, il n'est jamais traité...
Pire, tous les organismes d'Etat, les institutions et complices de tous genres, font en sorte de maintenir le Sujet TABOU, y/c sur les TV... (Voir "États Généraux de L'Outreau Mère" ou ceux des Femmes")...

Bien sur, cela implique que les principaux concernés, cad Responsables
d'organismes Sociaux (CAF,PMI, GUT, UDAF, AREL, AREMO, ARPEGE, ARAJUFA,...
d'organismes Educatifs (Rectorat, PEEP, FCPE,...
D'organismes judiciaires (Président de TGI, Procureurs, Juges des Enfants, Préfecture, Médiation Familiales....

soient conviés a débattre publiquement, et surtout qu'il soit enfin possible de dénoncer ceux qui refusent de venir sous le seul prétexte qu'ils ne veulent pas remettre en cause la politique de natalité du gouvernement ou plus simplement leurs CHIFFRES D'AFFAIRES...

Nous attendons ce moment avec impatience et tous les documents nécessaires a illustrer la situation réelle, sauf si l'on ne doit surtout pas parler des intouchables et des immunités, bien sure.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales