Social

Les Avirons : Solidarité pour aider une couturière


Florence Vitry a tout perdu. Les flammes ont ravagé sa maison aux Avirons, il y a un an. Cette mère de trois enfants, couturière et artiste peintre, n'a plus de quoi travailler : le matériel et les objets de son quotidien ont été carbonisés. Elle a malgré tout accepté de se faire photographier devant ce qui ne lui sert plus que de souvenir.

C'est pour aider son amie qu'Isabelle Gastellier, styliste, tient à promouvoir la vente de ces clichés déclinés en carte postales à un euro, ce weekend. Avec 50.000 cartes imprimées gratuitement, et quelques centaines en vente ces 12, 13 et 14 septembre, le but est d'alléger "ce moment difficile à passer".

Ce week-end, les journées portes ouvertes de l'atelier d'Isabelle Gastellier, "La Manufacture" aux Avirons, seront l'occasion d'exposer le travail de plusieurs stylistes Réunionnais, ainsi que les cartes postales de Florence Vitry.

"Je ne savais pas que les gens tenaient tant à l'artisanat de La Réunion"

Isabelle Gastellier n'est pas étrangère à la solidarité dans sa commune. "J'ai connu la catastrophe il y a deux mois, raconte-t-elle, et les banques ne pouvaient pas m'aider. Isolée, avec peu de connaissances sur la communication", elle n'a pas su se faire suffisamment connaitre pour sauver son entreprise.

Plutôt que de faire appel aux sites de crowdfunding (sites participatifs) via lesquels le grand public peut faire des dons ou investir, la styliste a préféré demander de l'aide à ses 50 meilleures clientes. "Elles ont chacune adopté une libellule (le logo de sa marque, ndlr) fictive à 200 euros qui leur permet d'avoir des réductions et de voir les nouvelles collections en avant-première", explique-t-elle, très reconnaissante car "200 euros ce n'est pas rien". Des ventes solidaires de bijoux ce sont aussi ajoutées au lot.
Les Avirons : Solidarité pour aider une couturière

Si son entreprise est loin d'être sauvée, la somme récoltée lui a permis d'acheter les tissus nécessaires pour sortir une autre collection.

Sa demande a suscité une telle solidarité qu'Isabelle Gastillier a souhaité partager cet élan avec Florence Vitry. "Je ne savais pas que les gens tenaient tant à l'artisanat de La Réunion, et ils étaient nombreux à vouloir m'aider. J'aimerais que l'on puisse aider Florence de la même façon".

Pour tout contact, se rendre sur le site d'Isabelle Gastellier.
Les Avirons : Solidarité pour aider une couturière
Lundi 8 Septembre 2014 - 16:04
SH
Lu 5711 fois




1.Posté par noe le 08/09/2014 17:39
Il faut être solidaire des personnes qui essaient vraiment de s'en sortir !

La solidarité dans ce cas précis est un geste noble !

2.Posté par feuille Fôle le 09/09/2014 11:40
Il faudrait que les grands prometteurs mais des petits faiseurs comme Dado, Popaul, la conseillère de Région et le reste de la clique de bras cassés mettent la main à la poche, montrer pour une fois qu'ils ne pensent pas qu'a leur gueule.
Que le sociale c'est dans le réel qu'on doit le faire et non pas simplement pleurer sur le sort des gens en leurs faisant croire au père Noël.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales