Politique

Les Assises des Outre-mer lancées, deux Réunionnais dans l'équipe "Projets ultramarins"

Mercredi 4 Octobre 2017 - 16:32

Les Assises des Outre-mer commencent aujourd'hui, il s'agit d'un engagement du président de la République.


Durant 7 mois de réflexion, les acteurs ultramarins – pouvoirs publics, monde de l’économie et société civile - vont se concerter pour écrire ensemble le Livre bleu outre-mer. "Ce Livre bleu outre-mer sera le socle des politiques publiques du quinquennat tournées vers le développement des territoires ultramarins.", dit Annick Girardin, ministre des Outre-mer.

Ces Assises seront articulées autour de deux axes : un travail institutionnel et local d'une part, et de l'autre une participation citoyenne. Une consultation est en ligne "le site Internet www.assisesdesoutremer.fr, officiellement lancé aujourd’hui, est ouvert à tous les citoyens d’outre-mer, qu’ils résident dans un territoire ultramarin ou dans l’hexagone", indique la ministre.

La ministre a présenté les membres de "l'équipe projet ultramarins", soient 19 personnalités françaises de l'outre-mer, de l'hexagone, ou du monde, notamment Audrey Pulvard, Pascal Légitimus, ou encore l'ancien directeur d’HEC Bernard Ramanantsoa. Deux personnalités réunionnaises sont dans l'équipe : Mémona Hintermann-Affeejee, conseillère au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), ainsi que Nassir Goulamaly, directeur général du groupe Océinde. "Le rôle de l’équipe Projets ultramarins, réunie régulièrement sous ma présidence, sera de trier et de faire émerger des projets structurants pour les territoires d’outre-mer", précise Annick Giradin.

Un concours innovation est également organisé : à partir du 18 octobre, chaque citoyen porteur d’un projet pour son territoire est invité à poster sa candidature sur le site Internet des Assises. Les dépôts de projets pourront se faire jusqu’au 31 janvier 2018. Une présélection des projets sera faite en février pour ouvrir ensuite en mars la phase de vote du public. La sélection finale aura lieu en mars et les projets labellisés bleu outre-mer présentés au Printemps 2018. Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement financier et technique pour concrétiser ou faire grandir leurs projets.
Lu 4741 fois



1.Posté par La plaine le 04/10/2017 17:57 (depuis mobile)

2 réunionnais dedans ... qui ?

2.Posté par ti kreol le 04/10/2017 18:31

Encore des assises de l'outre mer mdr....
Cela fait des décennies qu'ils font des trucs comme cela et que cela ne change rien.
Les dernières assises ont donné la loi sur l'égalité réelle qui n'a absolument rien changer tant la montagne accouché comme d'habitude d'une souris.

Combien coute ses assises en billet d'avion, frais de bouche, location de locaux etc...???

Est ce que quelqu'un peut m expliquer ce qu a changer d'important la loi sur l égalité réelle??? MDRRRRRRR

3.Posté par Samwinsa le 04/10/2017 19:39 (depuis mobile)

Kwé i lé? La France i assise su l'Outre-mer?
Rien de nouveau...

4.Posté par Dazibao le 04/10/2017 19:58

@2

Ericka la dit la changé. Faut croire sur parole. Macron a bien fait croire au changement mais y continue pareil.

Assises de l'outre-mer c'est un peut comme les assises: c'est pou coupe collet de moune.

5.Posté par Roméo le 04/10/2017 20:21 (depuis mobile)

La représentativité de La Réunion est quand même étonnante. Comment une Tamponnaise qui n'y vit plus depuis 40 ans au moins peut parler de son île alors qu'elle fréquente assidûment les salons parisiens (ce qui lui vaut sa nomination) ?

6.Posté par André Nivet le 04/10/2017 20:25 (depuis mobile)

Memona propose comme mesure de former les 100 000 jeunes chômeurs qui n'ont comme perspective que 3 000 emplois a... se former à la réalisation de CV. Ça promet !

7.Posté par Pierre Balcon le 04/10/2017 20:35

Qu'est ce que je fais du "Livre Bleu" de 2012 que j'ai dans ma bibliothèque ?
Je viens de le relire .
il n'ara donc servi à rien
Vive la société du spectacle permanent et généralisé .
En Marche vers le néant ..

8.Posté par Pro no stick le 04/10/2017 21:24 (depuis mobile)

Encore un zafèr bidon ...

9.Posté par Frigidaire le 04/10/2017 22:02

Sans être un mauvais coucheur, il faut savoir qu'à chaque fois qu'il y a des assises, et cale quelqu'en soit le sujet, la solution est déjà fixée figée et non discutable. Lorsqu'à la fin il y a ce que l'on appelle la synthèse des rapporteurs de chaque groupe, la définition même du titre du groupe fige la décision finale. Donc encore une fois, la decision est prise non pas dans les territoires mais bien par des énarques qui ne connaissent rien à l'Outre-Mer et les élus de tout bord vont gober les "idées nouvelles" des technocrates.
La seule démocratie est le vote du peuple, non pas les 20% de Macron mais bien plus de 50% du peuple, pas 50% de 30% de votant.

10.Posté par du jamais vu le 04/10/2017 22:14

Les deux réunionnais connaissent NOS problèmes ou sont-ils là pour leurs propres intérêts (se faire connaître, faire la parade auprès du Président de la République?).
Mme DINEDAR est sénatrice, peut-être ministrable, alors tout peut arriver!
La Réunion est perdue à tout jamais depuis que Vergès est mort, il n'y a plus d'intellectuels.
Pendant ce temps, le peuple trime sous le poids du fardeau. Les gens perdent le peu qui leur reste: plus d'emplois, plus de pouvoir d'achat. La précarité s'installe et des décideurs qui n'ont rien à faire des réunionnais vont dire ce qu'il faut faire pour nos enfants. On finit par penser que ça arrange bien que le peuple soit préoccupé par la survie pendant que les nantis s'empiffrent sur son dos.

11.Posté par DOGOUNET le 05/10/2017 07:30

Mes condoléances à ces 2 faire-valoir sans culottes juste bon à donner bonne conscience aux pouvoirs publics et à paraître dans ce machin évanescent dont tout le monde s'en tape. On avait la lavandière, on a désormais 2 "porter d'lo" !

12.Posté par Le Jacobin le 05/10/2017 09:42

Les Assises oubliées en Mer! pour les français aux rabais!!!!

13.Posté par mandelamarley le 05/10/2017 09:59

Franchement , politique bizness. Une femme qui vit depuis des années hors de la Réunion. C 'est quand la dernier fois qu'elle est à habiter sur notre île. Elle a de vieux souvenir! Quand à Nasser qui exploite bien comme y faut nos petits créoles. Franchement, quelle légitimité pour ce fils à papa qui doit être un expert pour creuser encore plus les tombes des pauvres.

14.Posté par ou sa bonna i rale nou le 05/10/2017 12:00

ce e nest que du cAMARADE CAMARONS

15.Posté par Dazibao le 05/10/2017 12:30

Deux réunionnais dans les assises ?

Mais à la Reunion, nous avons combien d'assis qui ont promis, pour leur élection, le bonheur ?

16.Posté par Phil le 05/10/2017 16:43 (depuis mobile)

J espère qu avec ces assises tous les ultramarins pourront rentrer dans leur pays. C est la moindre des choses.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"