Social

Les ASEM de Sainte-Suzanne veulent être mieux considérés


photo d'archives
photo d'archives
Les agents spécialisés des écoles maternelles de la ville de sainte-Suzanne veulent être respectés et le font savoir. Depuis ce matin , une poignée d'entre eux sont en grève illimitée.

Le mouvement, approuvé par 20% des ASEM selon Force ouvrière, s'est amenuisé lorsqu'il a fallu montrer publiquement son désaccord, sous les fenêtres de l'hôtel de ville. La faute à la peur des conséquences, estime Daniel Sautron, du syndicat FO.

Plusieurs motifs de grogne sont remontés au cabinet du maire ces dernières semaines, tous demeurés sans réponse à entendre le syndicaliste.

La principale revendication tient dans la revalorisation salariale de ce personnel ASEM qui fait figure de personnel "mal aimé".

D'autres motifs donnent de l'allant aux manifestants. Selon FO, les ASEM travaillent au-delà des 35h (dans les écoles privées) et 39h (dans les écoles publiques) prévues dans leur contrat. Rappelons qu'il s'agit de personnel "non titulaire", ajoute-t-il.

Troisième reproche : l'autorité communale obligerait ce personnel à "rester à ne rien faire" lors de la fameuse demi-journée de Temps d'activités périscolaires (TAP) de 13h à 16h. "Ça ne se passe pas comme ça dans les villes voisines de Sainte-Marie et Saint-André", croit savoir Daniel Sautron. A Sainte-Suzanne, "les ASEM n'ont pas obligation de faire de la surveillance pour ces TAP car nous avons un nombre d'animateurs suffisant", estime-t-il.

Toujours dans la même veine de personnel mal considéré par l'autorité, il fait remonter ce qui pourrait paraître comme anecdotique : les ASEM ont 20 minutes de pause déjeuner contre 40 pour le personnel titulaire, une preuve supplémentaire selon lui du manque de reconnaissance face à cette catégorie "non titularisée". Le syndicat en appelle d'ailleurs le maire à plancher sur un plan de titularisation. Supplique qui pourrait aisément se transposer dans les 23 autres communes de l'île.
Mardi 3 Novembre 2015 - 11:50
Lu 1300 fois




1.Posté par ste suzanne le 03/11/2015 12:05
sachez que MOMO NA PAS LE TEMPS de vous recevoir il faut aller mentir et promette encore a sa population des promesses sans lendemain
sachez qu il cherche une solution pour la filière canne sucre et aussi négocié une bonne place
à la région
LES ASEM attendez encore un peu MOMO n a pas le temps

2.Posté par No soucaille le 03/11/2015 14:14
Continuez à voter et faire voter comme pendant ces 25 dernières années ! Et vos enfants qui seront asem , car ste marie, priez pour nous de père en fils , notre destin est joué

3.Posté par marko le 03/11/2015 16:39
A la Plaine des Palmistes ce sont les "gros bras" de Marco qui veulent être mieux considérés en montrant leur muscle de moineau et en gueulant comme des pestiférés pour faire peur !

4.Posté par L''''Ardéchoise le 03/11/2015 19:10
CAP Petite Enfance = titularisation .

5.Posté par L'Ardéchoise le 03/11/2015 19:11
J'ai posté trop vite : CAP Petite Enfance + concours d'ATSEM = titularisation .

6.Posté par Parent d élève le 04/11/2015 04:18
Ces assem ne respectent pas les horaires de travail sortent en avance, elles nettoient les classes pendant les cours pour sortir plus tôt, crie sur les enfants, arrivent en retard tout les matins et partent en avance tout les soirs alors stop....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales