Social

Les AGS acceptent de payer les congés payés des 1.200 ex-salariés de l'ARAST


Image d'archives des salariés grévistes occupant le Conseil général
Image d'archives des salariés grévistes occupant le Conseil général
Erick Marimoutou, le directeur des AGS (Association de garantie des salaires) a fait savoir ce matin aux syndicats qui soutiennent les 1.200 ex-salariés de l'ARAST qu'il acceptait de payer les congés payés des personnels licenciés, à la suite de la condamnation de son organisme par les tribunaux des Prud'hommes de Saint-Denis et de Saint-Pierre.

Les juges avaient divergé sur le paiement des indemnités de licenciement. Pour ceux de Saint-Denis, c'était à l'AGS de payer, tandis que ceux du Sud estimaient que c'était au conseil général de le faire. Mais les deux juridictions étaient d'accord sur le paiement des congés payés : c'est à l'AGS de sortir son carnet de chèques.

Ce n'est donc qu'une partie des sommes réclamées que vont toucher les 1.200 ex-salariés dans les tout prochains jours. L'équivalent d'un mois de salaire pour la plupart, et au maximum de deux mois pour ceux qui n'avaient pas pris leurs congés l'année précédente, soit entre 1.000 et 2.000 euros pour la très grande majorité.

Une bouffée d'oxygène bienvenue à la veille des fêtes pour ces pères et mères de famille qui sont aujourd'hui aux ASSEDIC et qui ont récemment vu leurs indemnités diminuer, à l'issue de leur première année de chômage...
Jeudi 9 Décembre 2010 - 18:50
Pierrot Dupuy
Lu 2176 fois




1.Posté par noe974 le 09/12/2010 19:21
Un bon cadeau de Noël pour les ex-travailleurs de l'ARAST §

C'est une bonne décision

Félicitation

2.Posté par pseudo jetable le 09/12/2010 20:26
Il ne faut pas s’arrêter à la décision des AGS. Les ex arast ne font pas l’aumône, ils souhaitent juste le respect du droit dans ce département. Si on se réfère au jugement de st pierre le CG974 doit payer 6 mois de salaires pour licenciement abusif ou intégrer les 1200 personnes. Cout pour la collectivité une 20aine de millions d’euros. Tout ca pour faire plaisir à notre majorité PCR PS droite sociale. Et qui va payer ? Que sont devenus les 1020 postes créés ? En discutant au quotidien avec les gens, ils pensent que l’ensemble des salariés ont été embauché par le GIP, corbeil ou Proxim. Il vat falloir un jour leur dire que cette annonce n’as pas été suivi d’effet. 60% des ex arast se trouve actuellement au chômage et à l’approche d’échéance qui va concerner certains conseillers généraux qui ont participé activement à la mort de leur ( de mon) outil de travail, les ags calme le jeu en payant les congés. Vous (ex arast) qui êtes toujours proche du terrain par votre engagement militant ne vous laisser pas berner par cette annonce des ags et dénoncer ces conseillers qui ont tué votre outil. Engager vous pour que cette situation ne se reproduise plus à l’avenir et que 30 ans de travail social ne soit pas effacé par des enjeux des politiques et de pouvoirs.

3.Posté par pseudo jetable le 09/12/2010 20:32
De la maltraitance institutionnelle encore une fois. Un an de procédure pour ça !!! Il ne faut pas encore crier « VICTOIRE ». Dans 4 ans environ après la cour d’appel, ces 1200 personnes pourront se dire que le combat était légitime et pourront savourer LEUR VICTOIRE.

4.Posté par zinfonaute en l'air le 10/12/2010 05:30
ah bon c'est les AGS qui doivent payer finalement?

mais alors 100% des articles de zinfos974 étaient sur la mauvaise piste, à TRAQUER nassimah dindar.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il ne faut pas lire que le titre de l'article... Dès le début, tout le monde était d'accord pour dire que c'étaient les AGS qui devaient payer les congés payés. Par contre, là où les avis divergent, c'est pour le paiement des indemnités de licenciement. Les Prud'hommes de Saint-Denis disent que c'est aux AGS de le faire, tandis que ceux de Saint-Pierre estiment que c'est au Conseil général de payer.
Les sommes en jeu sont beaucoup plus importantes concernant les indemnités de licenciement que pour les congés payés.
Personnellement, j'ai toujours pensé que c'était au Conseil général de payer les indemnités de licenciement.
Nous verrons bien ce que la Cour d'appel décidera au final...)

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 10/12/2010 06:43
Il faut bien distinguer ce que le droit permet d'obtenir légitimement, de l'utilisation faite du "conflit" créé, car l'Électorat de Nassimah Dindar (même s'ils s'en défendent aujourd'hui) faisait de l'ombre Sociale a pas mal de courtisanes des Régionales.... et pas des plus honnêtes...

Maintenant qu'on est a nouveau prêt a refonder un organe sociale qui devrait FAIRE LA MÊME CHOSE (ayant fait disparaitre les preuves des archives de L'ARAST notamment sur ses dossiers AEMO) et ayant redistribué les rôles en faisant publiquement identifier les nouveaux donneurs d'ordres (tri et règlements de comptes a l'UMP), plus de raison de bloquer encore les dus... Minable n'est ce pas ?

La tête a changé, mais toujours pas les méthodes...

6.Posté par ex-arast le 10/12/2010 07:03
au moins monsieur MARIMOUTOU prend une responsabilité pas comme le CG. Merci l'AGS bonne décision, nos indemnités vont baisser bientôt c'est une bonne décision. chapeau bas........

7.Posté par jenémare le 10/12/2010 10:14
moi je diré simplement que grace a limpertinence et le travail et osi le combat de kel ke salarié com mimose, valérie que bocou de gens critique et surtout PAUL JUNOt que ojourdui les salarié de l'ex ARAST ont eu leur paiement des congés payés mé je diré osi que d fois il fo etre active et ne pa resté ché soi et atendre com je dit souvent si on été solidaire et soudé on oré pu faire avancé plein de chose et dir osi que ce né pa a cose des élection qui ariv que les AGS on payé mai c a forece d'alé a droite et a gauche quon a pu faire avance lé chose je remercie en particulier me marimoutou et maitre Rive pour leur écoute et leur geste je m'en excuse pour les otre osi de vous avoir parlé parlé de notre situation a chaque fois quon se voyé

8.Posté par fiuman le 10/12/2010 10:20
Au delà de toutes polémiques politiciennes, il est temps que l'AGS paye ce qu'elle doit, les cotisations qu'elle perçoit doivent servir non?

9.Posté par ex arast le 10/12/2010 10:28
C'est une décision tout bonnement humaine. C'est tout de même un soulagement à l'approche des fêtes et surtout que les assedics vont être réduits de moitié à compter de janvier. Retrouver un travail serait mieux comme cadeau mais vu l'hémorragie des entreprises liquidées cette année ça ne risque pas d'arriver d'ici tôt...

10.Posté par bouboul974 le 10/12/2010 12:35
et dire qu'on attendu plus d'an pour en arriver là

11.Posté par ntm le 11/12/2010 20:24
Bjr,
la plupart sont des grattes culs,
Pas de pitié pour cette catégorie.
Ils ont eux memes emmené c'est faillite.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales