Politique

Les 7 députés de la Réunion se réunissent en collectif et interpellent le gouvernement sur la crise de la canne


Discussion franche ce jeudi après-midi entre dirigeants de l'usine du Gol et les planteurs qui entravent l'accès au site industriel
Discussion franche ce jeudi après-midi entre dirigeants de l'usine du Gol et les planteurs qui entravent l'accès au site industriel
Afin de mieux défendre les intérêts de la Réunion, les sept députés de l'ile ont décidé de créer le Collectif des Députés Réunionnais, passant ainsi outre leurs divergences politiques.

Selon Ericka Bareigts, "nous souhaitons avancer, au-delà des clivages partisans, au service de l'intérêt général".

La première action du Collectif va en faveur de la filière canne/sucre/énergie. Les élus souhaitent être reçus le plus rapidement possible par le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, pour évoquer le conflit en cours.

Dans un communiqué, ils estiment que le climat de tension actuel "risque de porter préjudice à l'ensemble de la filière et aux 18.000 emplois qu'elle représente".

Le courrier, également adressé à la ministre des Outre-mer Annick Girardin, ajoute que "l'avenir de la filière canne-sucre-énergie dépend non seulement d'une mise en valeur plus systématique des produits de la canne, mais aussi une juste répartition des revenus qui en découleront". 

Les élus soulignent par ailleurs que "l'enjeu est de finaliser la nouvelle convention canne afin que les acteurs de la filière soient en mesure de faire face" à la suppression, en octobre 2017, des quotas sucriers et des prix garantis par l'Union européenne.

"Il est urgent que le comité paritaire de la canne et du sucre (CPCS) puisse à nouveau se réunir afin que soit relancé le processus de négociation", concluent les sept députés, estimant que le climat de tension actuel "risque de porter préjudice à l'ensemble de la filière et aux 18.000 emplois qu'elle représente", mais aussi de "paralyser l'ensemble de la société réunionnaise".
Vendredi 7 Juillet 2017 - 01:06
Pierrot Dupuy
Lu 1517 fois




1.Posté par CITOYEN le 07/07/2017 03:09

Nos députés devraient unanimement condamnes fermement le blocage du réseau routier et les dégradations de toute nature par des éléments incontrôlable les casseurs devraient passer a la caisse et non les contribuable le droit de gréve oui dans le respect de chaque citoyen que le nouveau préfet rétablisse l ordre et refuse le dictat d une corporation le constat a chaque coupe c est la même rengaine il faut que cela cesse qu on controle ces planteurs sur l état de leurs finances il y auraient des redressement fiscaux .

2.Posté par GIRONDIN le 07/07/2017 06:14

Très bien ce collectif !

Reste à l'étendre au combat contre la vie chère, lutte contre la pauvreté, pour l'extension des conventions collectives......... À compléter

3.Posté par Thierry le 07/07/2017 08:21

Les subventions, c'est Tereos (SES ACTIONNAIRES) qui comptait que c'est à l'Etat de perfuser encore et toujours l'agriculture pendant qu'eux se remplissent les poches sur les marchés de la bourse.

Aujourd'hui, il faut que cela change et, contrairement à ce que pense la population, l'agriculteur n'est pas un assisté. Il a compris que la canne rapporte de la richesse et que son travail peut être rémunéré grâce à la richesse produite.

Sachant que les subventions vont diminuées, l'agriculteur anticipe. Pas la peine d'attendre la fin pour donner le pas. C"est aujourd'hui que cela doit se faire et pas demain.

4.Posté par pfffffffffffffffffff le 07/07/2017 08:27

le chant des sirènes de la république!

5.Posté par Mwa la pa di le 07/07/2017 08:54

Aucun langage de vérité : la filière canne est sur sa fin, il faut un projet de reconversion invitant à développer les coop de moyens et non vouloir toujours mieux que son voisin....

6.Posté par Babou le 07/07/2017 10:10

Ils me font rire, ils savent pertinemment quel est la VRAIE situation et ils continuent de mentir c'est ahurissant.
Dites leurs la vraie vérité au lieu de jouer à qui perd gagne ce serait plus simple.

7.Posté par Babou le 07/07/2017 10:18

Bon bref la filière canne c"est fini mais comme aucun élu n'a le courage de le dire on continue dans la même voie. Le gouvernement a déjà passer le message à ses subordonnés mais ces derniers s'entêtent à ne pas cautionner la chose et pour cause, ils sont parties prenantes.
Mais là encore des mensonges pourquoi ben parce que ces derniers ont étaient mis en place par ceux qui sont entrain de spéculer sur le foncier et faudra bien viabiliser ces terrains dits agricoles alors comme en bourse on fait monter les enchères.
Pour le petit agriculteur candide il ne verra que du feu et perdra tout et pour les autres c'est je vous laisse écrire la suite...................

8.Posté par JORI le 07/07/2017 10:34

Quelle filière canne??. Celle qui est sous perfusion de subventions depuis des décennies??. Autant fonctionnariser ce secteur!!.

9.Posté par pfffffffff le 07/07/2017 11:28

et bien sur aucun son de nos députés pour défendre l'augmentation de la CSG qui va diminuer le pouvoir d'achat des retraités, surtout qu'à la Réunion la vie est chère.....bandes d'hypocrites!

10.Posté par VIEUX CREOLE le 07/07/2017 11:37

Jusqu’à présent " LE COLLECTIF " a fait un sans faute : il faut continuer dans cette voie ....

- ENTIÈREMENT D'ACCORD AVEC "CITOYEN" ( Post 1 ) et "GIRONDIN" (Post 2 ) !!!

11.Posté par nativel le 07/07/2017 12:12

Comment essayer de plaire aux agriculteurs alors que l'etat ne peut rien y faire.
sinon il n y aurait plus de délocalisation ect ect

de la poudre aux yeux, du vent

12.Posté par Lucide le 07/07/2017 14:56

18.000 emplois.

J'aimerai bien savoir sur quoi ils se basent pour sortir ce chiffre ?!

13.Posté par GIRONDIN le 07/07/2017 16:17 (depuis mobile)

Ben c''est vrai oussa i sorte 18 000 emplois ???? 😆

Faut tout faire pour 2-3 certains, nana faut donne 6€, d''autre i faut donne à zot zexplication sur oussa i sorte le chiffre.... 😆

Genre post inutile, là pour le coup c''est le graal !

14.Posté par Thierry le 07/07/2017 16:28

Il y a ceux qui parle juste pour ne pas puer de la bouche. Et l'arroseur profite de la source pour s'arroser.

Si la canne est subventionnée, TEREOS est subventionné puisqu'il utilise la canne et c'est bien grâce à ce système (une niche pour Tereos) qu'il prospère sur le dos de la Réunion.

L'idiot regarde toujours le doigt de celui qui lui montre la lune.

15.Posté par antiflic le 07/07/2017 16:33

Menteurs
Il n'y a pas 18000 emplois
c'est de plus en plus mécanisé

16.Posté par klod le 07/07/2017 16:52

post 2 a tout dit !!!!!

17.Posté par Kayam le 07/07/2017 18:23

Tré tré bien de mète zot bor politik dérièr. Travay ensen'm pou la Réinion ek son zabitan : enfin !

Entièrmen dakor ke y éten'n à tous lé sujé y koncerne a nou

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter