Economie

Leclerc lance l'opération "Zéro gaspillage dans les champs"

En raison d’une situation exceptionnelle de surproduction de tangors, E. Leclerc lance une opération spéciale autour du tangor jusqu’au 17 juillet. Voici le communiqué du groupe :


Leclerc lance l'opération "Zéro gaspillage dans les champs"
Didier Cerveau, producteur de tangors à Salazie, et partenaire de l’enseigne E. Leclerc dans le cadre des "Alliances Locales", a récemment alerté le service achat fruits et légumes d’une situation exceptionnelle de surproduction de tangors. Cette année toute la production de Monsieur Cerveau, initialement prévue pour la période d’août/septembre est arrivée à maturité de manière précoce en juillet. Ce sont 10 tonnes de fruits qui auraient été perdues.

E. Leclerc s’est engagé dans le cadre des Alliances locales à promouvoir les petits agriculteurs et la production locale grâce aux circuits courts. Ce dispositif permet aux agriculteurs d‘obtenir le juste prix et une visibilité sur leurs volumes de production à l’année; pour le consommateur, il favorise l’accès à des produits de qualité à bon prix et pour l’enseigne, de disposer toute l’année de produits frais dans ses rayons.

Cette relation partenariale s’inscrit de façon durable et elle favorise l’échange et la réactivité : dans le cas présent, l’écoulement de tangors n’était pas programmé en juillet, mais compte tenu de cette situation d’urgence intervenue chez un agriculteur, membre des alliances locales, l’enseigne a immédiatement réagi pour déployer un dispositif commercial dans ses magasins. Pour Didier Cerveau "sans cette opération, toute ma production aurait été perdue".

A travers son engagement auprès des producteurs mais aussi à travers le développement durable, l’enseigne E. Leclerc a intégré l’exigence du zéro déchets pour les fruits et légumes. La gestion des productions est aujourd’hui optimisée et anticipée afin de mettre en adéquation les stocks et les approvisionnements en magasin. Cet épisode exceptionnel nous conduit à lancer une opération spéciale autour du tangor jusqu’au 17 juillet dans tous les magasins où les clients auront accès aux tangors de Monsieur Cerveau.
Vendredi 15 Juillet 2016 - 16:30
Lu 1533 fois




1.Posté par Veridik le 15/07/2016 17:16 (depuis mobile)
Oui, et Les grandes surfaces pourraient donner des marchandises aux associations caritative, ça éviterait qu'on vienne nous demander à l'entrée des magasins...
Aller... 60% de réduction d'impôt sur un don

2.Posté par Isis le 16/07/2016 03:01
Cette production n'aurait pas besoin d'être perdue. Qu'en est-il de la confiture d'orange ? Ah, mais... Ca ne se vendrait pas au même prix...

3.Posté par Pamphlétaire le 16/07/2016 17:34
Ça fait du bien de payer 1,25 € le kilo de tangor, un fruit local...Cela change du litchi acheté localement dont le kilo coûtait 2,50 francs le 31 décembre 2001 à 17 heures et 40 heures plus tard, soit le 2 janvier 2002 à 9 heures, il coûtait un euro ou 6,55 francs soit une augmentation de 262%... Souvenez-vous, moi je n'ai pas oublié...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales