Social

Lebon: "Nous les gérants, on matérialise le ras-le-bol des chefs d'entreprises"


Lebon: "Nous les gérants, on matérialise le ras-le-bol des chefs d'entreprises"
La réunion qui s'est déroulée ce matin entre pétroliers (SRPP, Comité des Importateurs d'Hydrocarbures) et gérants de stations-service n'a pas permis d'entrevoir une quelconque avancée.

A sa sortie des locaux de la SRPP, Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations, a livré le contenu de deux heures de réunion.

A l'entendre, le principal point abordé a été de se mettre d'accord sur le nombre de jets qui bénéficient d'une autorisation pour ravitailler l'aéroport.

"Nous, on avait compris que seuls cinq jets devaient passer pour alimenter Gillot, se justifie Gérard Lebon. On vient de nous expliquer que ce n'est pas cinq camions mais qu'il faut faire passer tous les camions en rotation ce matin".

Après cette entrevue, huit jets stationnés devant les grilles de la SRPP ont pu entrer - après avoir montré leur autorisation préfectorale - dans l'enceinte. Selon les routiers interrogés, l'intégralité des camions de kérosène prendra la direction du nord, "l'aéroport de Pierrefonds est moins concerné et a un stock qui lui permet de voir venir".

Le fait de laisser passer tous ces jets affaiblit-il le mouvement des gérants ? A cette question, Gérard Lebon répond que non. "Qu'ils servent l'aéroport, ce n'est pas un problème. Notre moyen de pression c'est l'ensemble des stations qui ne servent plus de carburant", ajoute-t-il, même s'il réitère que ce mouvement "ne se fait pas de gaieté de coeur".

Outre ce point technique sur les jets, le porte-parole des gérants annonce qu'il n'y a rien de nouveau en provenance de Paris. Gérard Lebon a profité de cette tribune pour élargir le combat qui est aujourd'hui celui des 139 exploitants de stations.

"Je voudrais insister sur une chose. Nous les gérants, on matérialise le ras-le-bol des chefs d'entreprises de façon générale", énonce-t-il. Un ras-le-bol qui ne date pas des dernières 48 heures mais qui sommeille depuis des mois. "On n'est pas considéré, on nous prend pour des imbéciles, il faut arrêter", plaide Gérard Lebon. Il évoque entre autres insatisfactions les promesses du gouvernement sur d'autres sujets.

"Quid du CICE (crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi). On nous a dit à nous, chefs d'entreprise, que le CICE serait financé... par nous-mêmes. Ce n'est pas ce qui se passe en métropole. Il y a une série d'exemples comme ça qu'on pourrait donner". Les gérants maintiennent leur blocage de la SRPP.

Vendredi 31 Janvier 2014 - 12:08
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 5799 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

54.Posté par vany le 01/02/2014 23:20
zot toute y fé rir a mwin zot po di ke zot lé pa kontan ke zot y cautionne pa mouvman la kan tan ke shéf dentreprise jamé zot va blok lékonomi !!!! my rir
a zot shéf dentreprise zot travay a perte la fason my wa zot !!!
lo zour léta va dia zot " a partir zordy o lié fé 60% de marge si la tét' in klien mé 25 po ét' ekitable"
ma war si zot y bouge pa zot fess po pa ki touss pa zot marge, é si y fo zot va alé fé konm bann géran stasyion!!!!!
alor arét' in pé souplé!!!!!!!!
é my vé war kél kouyion va boycoté , lo zafér lo pli shér la rényion sé mangé é pourtan toute kréol y kour karté dénn supér marshé kisa y boycote????? my rir
zordy kisa y fé lo pli gro marge si léssence ???? sé LETA avék pli de 60% de taxe ,zot zié lé boushé ziskakan don ??? zot sa gainye dawar 1€ si in plin 60€ kréol arét' zot y wa pa lé entrin monte a zot konte bann' géran stasyion????

53.Posté par @52 le 01/02/2014 14:11
Et pour ceux qui ne sont pas sur FaceBook et qui ne veulent surtout pas y être ?

52.Posté par André le 01/02/2014 12:42
Voici un lien trouvé sur Facebook pour le boycott des boutiques des sations
Faite partager
https://www.facebook.com/pages/Boycott-Achats-Boutique-Stations-Service/264477200384575?skip_nax_wizard=true

51.Posté par Fin des boutiques : un engagement personnel le 01/02/2014 10:37 (depuis mobile)
Après une année 2013 chaotique dans le BTP, commencé 2014 avec ça, ne vas pas s'arranger. Je prends aujourd''hui l'engagement de ne plus jamais acheter un seul produit dans les stations sauf le carburant dont ns sommes ts dépendant A bon entendeur

50.Posté par cris974 le 01/02/2014 09:40
M. LEBON vous venez avec M. le Préfet vous mettre hors la loi en incitant à la création d'une économie souterraine comme le Zamal ou autres drogues, Le MARCHE NOIR BAT son plein et si nous étions en 39-45 vous seriez passible de la prison pour incitation au détourtement de la loi .
Vous contrôler ceux qui font le plein, mais contrôler vous ce qu'ils en font ? Contrôler vous le nombre de fois qu'ils repassent à la pompe toujours avec leur logo "PRIORITAIRE"
Je suis sûre que ces véhicules prioritaires n'ont jamais consommé autant de carburant que depuis la mise en place de vos directives, cela devrait VOUS INTERPELLER ?????????
Allons messieurs ouvrez vos yeux et ne croyez pas que les citoyens sont plus couillons que ceux qui les dirigent. Prenez de bonnes décisions équitables , si vous le pouvez ??????

49.Posté par XII le 01/02/2014 09:14
Un petit con qui bloque toute une économie en voulant se faire mousser ... pathétique !

48.Posté par skybler le 01/02/2014 09:14
La nous y sommes :

A notre tour boycottons une marque par mois et la ils vons enfin comprendre qu'on ne coupe pas la main qui vous nourri !!! allons commencer par total et la station de ce lebon pour voir des qu'il vont reprendre ! un mois sans client croyez moi après ils réfléchiront a deux fois ! ça ne demande aucuns effort ici vu que les prix sont les memes !!!

ARRETONT DE NOUS FAIRE METTRE SANS RIEN DIRE NI FAIRE !

47.Posté par y fait rit le 01/02/2014 08:47
@ post 34
M. maillot ne mélangeons pas le statut de l'île maurice avec celui de la réunion. quand on se permet de faire ce genre de comparaison il faut que cela soit comparable sinon où est l'intérêt d'écrire ce genre d'ineptie et tromper ainsi le réunionnais qui n'est pas au fait de l'actualité ?
Si les pétroliers font des marges de 40€ d'euros chaque années c'est la faute au gouvernement hollande à en croire à ce monsieur. Quand on est bleu surtout marine, on s'informe d'abord et on se la ferme surtout. Oui M. lebon est une marionnette des pétroliers et il est obligé de se mettre à dos les réunionnais pour plaire à ses patrons pour toujours rouler "dan' gros l'auto" et continuer de profiter sur ses compatriotes, n'en déplaise à post 34.

46.Posté par Tanbi le 01/02/2014 08:43
M LEBON N' EST PAS UN CHEF D' ENTREPRISE !

C'est un employé de la SRPP bénéficiaire d'une situation de rente du fait de la situation de monopole privée dans laquelle elle se trouve.

Le monopole privé c'est quand l'Etat autorise une mafia à racketter les citoyens.

Et, après, allez expliquer à cette mafia de baisser leur marge au nom de l'intérêt général.

Bon courage à M LUREL.

45.Posté par Candide le 01/02/2014 08:29
Si le Gérard se battait vraiment pour sauver ses stations, il refuserait que les pétroliers se joignent à ce mouvement de blocage. Au contraire, il se félicite du soutien des pétroliers, si ce n'est pas la démonstration qu'il n'est qu'un pantin, il prend les créoles pour des couillons ...
Le gouvernement devrait saisir là l'occasion de démanteler cette Société Réunionnaise des Profiteurs Pétroliers, qui a la mainmise sur le stockage, l'importation et la distribution.
Messieurs les politiques, découpez moi ça en 3 morceaux et c'en sera fini du monopole de ces profiteurs !

44.Posté par vieux soldat le 01/02/2014 07:23
Que fait VALS si prompt à intervenir contre certains et si lâches contre d'autres ces pompistes qui nous privent de notre liberté d'aller et de venir. La distributions de carburant est un monopole hors en cas de monopole pas de gréve cela vaut pour la SNCF et d'autres qui ont pris pour habitude de vider les poches de leurs clients et ensuite de les étrangler.
En plus ce mec en ne distribuant pas de carburant dans les stations qui veulent travailler est une fois encore hors la loi et contre la démocratie car il entrave la liberté du travail

43.Posté par Oscar DUDULE le 01/02/2014 02:37
Le fameux décrêt qui doit entrer en vigueur le 1er février 2014, donc aujourd'hui, est il publié ou pas?
C'est tout de même une infos importante.

42.Posté par juste moi le 31/01/2014 22:11
on devrait boycotter la station de mr lebon a la fin de la greve que personne ne parte plus s'approvisionner chez lui il verra c'est quoi ne plus avoir de marges!!!!!

41.Posté par pierrot le 31/01/2014 21:44
Mr Lebon, quand votre foutue grève finira, on sera bien sur obligé de prendre l'essence chez vos confrères , mais dites vous bien nous les con tribuables à votre richesse, nous prendrons nos goûters, cafés,journaux et autres produits alimentaires et non alimentaires ailleurs car vous aussi vous avez contribué en partie à la disparition de certains petits commerces et vous avez osé parlé de licenciements alors qu'il y a eu des licenciements dans ces petits commerces.
Vos batteries et autre accessoires automobiles que vous vendez à des prix exorbitants, là on verra si vous allez les brader.
Il est temps qu'on montre un collectif pour nous défendre car vous nous avez méprisé car on ne part pas en métropole pour 24 hres et je suis étonné qu'à Bercy on n'a pas trouvé une salle pour recevoir vos acolytes pour une réunion si importante. Vous avez une attitude de gamin.

40.Posté par band'guignols le 31/01/2014 21:42
il n'y a qu'ici que l'on entend, qu'on voit et qu'on subit les cons de cette façon !
Et les décideurs et politiques abrutis qui sont de mèche.
Faeuk le système !!

39.Posté par bonnemémoire le 31/01/2014 21:11
1-Il y a une rente héritière d'une très longue histoire dont l' État français s'en est souvent accommodé.
Les pétroliers bénéficiaires de cette rente n'entendent évidemment pas la voir rognée;
2-il y a ceux qui à la marge , c'est le cas de dire, bénéficient des miettes de cette rente : les gérants de station essence.
Solidaires de ce système de rente ( ou idiots utiles ou les deux) les voilà mis en avant par les pétroliers qui avancent masqués .
Ce M. LEBON et ses collègues, s'ils en ont la capacité, devraient un peu réfléchir les intérêts des pétroliers ne sont pas les leurs !
3- je me réjouis de voir maintenant apparaître un autre réunionnais sous les projecteurs pour répondre au nom des pétroliers . Je n'ai pas bien compris son statut à ce dernier mais je voudrais retenir qu'il est forcément important . La Réunion l'es en l'air!!!!!!!!
Avec ce M. Lebon il fait la paire et occupent bien la scène ce qu'on leur demande !
Bravo!
A La Réunion et ses commandeurs au service de ces compagnies successives toutes ,depuis la grande ancêtre , la Compagnie des Indes, toujours au service du développement.
Une histoire fabuleuse et qui se poursuit !!!! .

38.Posté par André le 31/01/2014 20:18
A tous ces irresponsables, (LEBON alias LEMAUVAIS) qui ne pensent qu'à leur pomme!!! Et qui mettent en grand danger des centaines d'entreprises, ainsi que l'économie de notre île.

Il serait bon que nous achetions que l'essence dans les stations et boycotter la boutique de ces dernières.
Si tout le monde s'y met, et n'achète plus rien; que serai l'avis des gérants de stations.

Monsieur LEBON? Comment vous faites pour vous rendre à tous ces réunions, à la télé, un camion-citerne qui vous suit ?

37.Posté par ti yab des hauts le 31/01/2014 19:44
Que dit exactement le futur décret? Essayons, nous consommateurs, de comprendre pourquoi est il si sujet à polémique: Le prix des carburants est réglementé dans les DOM où il est fixé chaque mois par le préfet. Actuellement, le mode de fixation de ces prix dépend d'un décret de novembre 2010 de l'ancienne ministre Marie-Luce Penchard. Sa révision était un engagement de campagne de François Hollande vis-à-vis des outre-mer où le secteur des carburants est monopolistique. Aux Antilles-Guyane, la SARA (Total-Rubis-Esso) monopolise l'approvisionnement, à la Réunion, c'est la SRPP (Total et Shell) qui exploite en sus les stations-service. A Mayotte, Total est seul sur place pour l'ensemble de la filière. Le projet de décret propose un « mode de calcul plus transparent du prix des carburants » : auparavant, les pétroliers agrégeaient dans le prix d'importation la cotation du cours et les frais ; ils devront dorénavant les séparer et présenter des justificatifs pour les suppléments qui ne dépendent pas de la cotation. La deuxième amélioration concerne la transparence sur le rendement financier des monopoles, de raffinage et de stockage : un arrêté interministériel fixera à l'avenir un plafond de rendement de ces capitaux, qui sont actuellement à deux chiffres. « Les actionnaires de la SARA et de la SRPP ne pourront pas exiger des rendement supérieurs à 9 % pour leur activités en monopole », a indiqué le ministère de l'outre-mer. Source: Le Monde 02/12/2013
Voila pourquoi ni la SRPP, ni les gérants des stations ne veulent de ce décret , ni de cette transparence sur les prix.
Arrete vole à nous

36.Posté par Pascal Maillot de la Réunion Bleu Marine le 31/01/2014 19:21
Lebon n'y est pour rien dans tout cela, c'est Hollande et son équipe de clowns!! Voilà tout, vous vous trompez de cible!
Les taxes sur le litre d'essence sont trop élevées, voilà le probléme!
Pourquoi à Maurice les prix sont du tiers?
C'est la meme essence pourtant???? Alors, pas les taxes ????
Tenez Mr Lebon!

35.Posté par Yenamarre le 31/01/2014 18:57
Cher monsieur Lebon, il me semble que seul monsieur Momar Nguer est habilité à nous expliquer, pourquoi nous humble réunionnais, sommes pris en otage!

34.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 18:55
a part l'essence, je n'achèterais plus jamais rien dans une station :, une goutte d'eau dans l'océan , c'est pas grave !!


Non, non. Ce n'est pas une goutte d'eau. L'idée fait son chemin.

De plus en plus.

33.Posté par garfalek le 31/01/2014 18:49
Chers gérants de stations-services, il est aisé de comprendre que lorsque l'on a une clientèle, un chiffre d'affaires et un bénéfice minimum garantie, il soit dur de renoncer au pain tout cuit qui tombe dans la bouche, après je vous l’accorde d’importants investissements réalisés pour ouvrir votre station. Contrairement à ce que pourrait penser Monsieur Lebon, les chefs d'entreprises, les réunionnais dont je fais partie, n'ont pas des dizaines de milliers d'euros garanties qui tombent dans leurs poches tous les mois. On doit, comme vous se lever le matin, mais surtout se battre pour avoir un client, obtenir un contrat, payer notre loyer et faire 2,3 courses et enfin espérer ne pas être licencier le mois prochain ou perdre un client de peur de ne plus pouvoir subvenir à nos besoins. Donc au lieu de prendre en otage toute la population par peur de perdre votre marge a priori importante (vu la grosseur de vos voitures et la beauté de vos maisons) il faut ouvrir ces yeux deux minutes et se rappeler que vous n’êtes pas seuls sur terre, vous êtes des privilégiés et vous vous battez pour garder vos privilèges de nantis en mettant la population dans une galère noire. J’espère que l’idée d’avoir un enfant ne pouvant pas être emmené aux urgences par ses parents faute d’essence, un gérant de petite entreprise ne pouvant se rendre à une réunion important et pour la signature d’un contrat et risquer de perdre le peu de revenu qu’il a et ainsi mettre la clé sous la porte avec toutes les conséquences pour ses proches, ne vous empêchent pas trop de dormir le soir. Des grands mouvements ont lieu dans l’histoire, on s’est battu pour la liberté, l’avortement, le droit de vote,… mais jamais un mouvement de grève servant à continuer à s’engraisser et se prélasser dans un Porsche Cayenne n’a eu le soutien de la population.

32.Posté par DarkAlliance le 31/01/2014 18:40
Au fait, quelles sont les marges respectives de l'Etat et des Collectivités dans la composition du prix des carburants ?

Soyez transparent hein .... et on reparle après ?


31.Posté par Que fait le Préfet ??? le 31/01/2014 18:38
Qu'attends-t-il pour faire une réquisition générale ?

Ce n'est pas une grève, il ne s'agit pas d'employés, mais de patrons, d'actionnaires, de milliardaires !

Les patrons n'ont pas le droit de grève. Cela s'appelle le "Lock Out", et c'est interdit par la Loi.

30.Posté par ndldlp le 31/01/2014 18:31
C bien interessant tout cet imaginaire exprimé autour de la fonction de.gerants.

29.Posté par la mémoire courte le 31/01/2014 17:40
"Aucun chef d'entreprise n'oserait bloquer l'ile "

Ah ouais? Et qu'est ce qu'ils ont fait les Mangin, Caroupaille et compagnie ?!

28.Posté par RV le 31/01/2014 17:17 (depuis mobile)
"Nous les gérants, on matérialise le ras-le-bol des chefs d''entreprises"

VOUS LES GÉRANTS MILLIONNAIRES, VOUS INCARNEZ LA CUPIDITÉ DE CE MONDE

27.Posté par des charlots le 31/01/2014 17:13
c'est qui ce rigolo ! pas un chef d'entreprise sensé cautionnera ces actes! ils sont tellement ridicules avec leurs caprices de marmailles qu'ils ne savent pas comment s'en sortir la tête haute, alors on essaye de mouiller tout le monde ! a part l'essence, je n'achèterais plus jamais rien dans une station :, une goutte d'eau dans l'océan , c'est pas grave !!

26.Posté par Eliott le 31/01/2014 17:07
Bonjour a tous, au lieu de bloquer l ile ,et de se dire chef d entreprise responsable alors que deja on parle de supprimer les pompistes ( moins responsable deja) peut etre vas t on voir les gerants nous servir l essence! Messieurs si vous etes pas content de vos fournisseurs changer je pense qu ils y en a d autres . Desorme je pense ne plus rien acheter dans vos boutiques autre que l essence mais pourquoi pas nos epiciers nos boulangers nos tabacs font pas greves contre les ventes de ces articles dans une station service ou l hygiene ne correspond pas! A mediter. Dans l instant je prends mon gasoil au supermarche( huile vegetal ) d ailleur pourquoi ne trouve t on plus de petrol a la reunion?

25.Posté par Polo du Port le 31/01/2014 16:13
Monsieur LEBON

Quel mensonge osez vous dire à la population. Aucun Chef d'Entreprise ne bloquera l'économie de l'Ile. Vous êtes un enfant gâté. Y en a marre de tous ces gérants qui garent leur Q5 devant leurs stations. Un peu à l'image des gros 4x4 des transporteurs de l'époque....
Marre finalement de cette situation économique qui se dégrade plus vite chez nous que dans les autres DOM.
Vous êtes fortement responsable de ce climat négatif.
Même si je pense que LUREL avait autre chose à faire puisque le litre de gasoil est à 1.32 en métropole dans la Grande Distribution donc plus cher que chez nous.
Mais vous Mr Lebon vous connaissez presque chaque mois donc chaque année le CA et surtout la marge que vous allez réaliser. Donc de grâce laisser les chefs d'entreprise tranquille vous n'en faite pas partie
Bien à vous
Un (vrai) chez d'entreprise qui n'a jamais bloqué la votre !!!!

24.Posté par larage le 31/01/2014 15:56
Moi j en ai marre de supporter vos excuses a la con. Je suis chômeuse en fin de droit malgre mes recherches je ne fais pas chier le monde. Moi cela fais 2 jours que mon frigo est vide et je ne peux emmener mes enfants car pas d essence. Bien que j ai du mal a joindre les deux bouts je ne mets personne en otage. Honte a vous! Car cette situation est du a votre stupidité et votre mépris face a nous : citoyen lambda.

23.Posté par Dominique le 31/01/2014 15:31
Et toute l'économie de l'île va s'arrêter peu à peu à cause de quelques dizaines de personnes potentialisant la crise et le profond malaise social.
A partir de la semaine prochaine,la chaleur aidant,la Réunion risque de vivre une situation quasi-insurrectionnelle.

22.Posté par ? le 31/01/2014 15:28
Mr LEBON n'essayez pas de jouer au plus fort et au petit Caïd, car cela risque de jouer en votre défaveur que ce soit du côté de l'Etat et même de la population
Et puis cessez de parler au Nom des chefs d'Entreprise ou des Réunionnais
Vous êtes entrain de mettre le feu, mais espère que vous pourrais l'éteindre au moment voulu
Un moment la population en aura marre Mr LEBON, à vos risque et péril

21.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 15:23
La cour de cassation a clairement défini la notion d'ordre public,


On s'en fout de la Cour de cassation. La jurisprudence peut évoluer du jour au lendemain. La loi pourra s'appliquer de façon variable selon le lobby en cause.

L'histoire récente nous a montré qu'une jurisprudence de 80 années (Conseil d'Etat : Arrêt Benjamin de 1933 qu'on apprend presque par coeur en deuxième année de droit) peut basculer en deux heures par un juge unique convoqué par un ministre de l'intérieur.

Tu pouvais l'écrire avant l'Etat policier instauré par Mr Valls. Maintenant, ça n'a plus de sens. Il n'y aura plus que des rapports de force. C'est grave, mais c'est la réalité.

20.Posté par nicolas de launay de la perrière le 31/01/2014 15:22
Qui peut faire grève ?

Tout salarié peut utiliser son droit de grève. Cependant, un salarié ne peut pas faire grève tout seul, sauf s'il accompagne une grève nationale.

Quelles conditions doivent être respectées ?
Pour être valable, la grève doit réunir 3 conditions :

un arrêt total du travail,
une concertation des salariés, donc une volonté commune,
des revendications professionnelles (amélioration des conditions de travail ou du salaire par exemple).

Si les 3 conditions ne sont pas réunies, il s'agit d'un mouvement illicite. Le salarié participant à un mouvement illicite ne sera donc pas "protégé" par le droit de grève. Il risque alors d'être sanctionné de faute lourde.

Aussi, j'invite tous ceux qui le veulent, à porter plainte contre Gérard Lebon et son syndicat, ainsi que contre la SRPP.

J'invite le Préfet, à conformément aux dispositions légales et réglementaires, à réquisitionner l'ensemble des stations, la SRPP, et à permettre ainsi à tout à chacun de continuer son activité économique ou personnelle.

Que ceux qui le veulent, aillent devant la préfecture pour réclamer que les voyous comme les gérants et la SRPP, arrêtent de prendre les réunionnais pour des cons !

19.Posté par pika974 le 31/01/2014 15:13
Faut arreter! quand il voit que les réunionnais ne le soutiennent pas il essaye de changer en se mettant dans le camp des chefs d'entreprises.... Les chefs d'entreprises ne soutiennent absolument pas ce mouvement car vous empecher tout le monde de travailler. déja que notre économie est fragile, on vient de se payer un cyclone et vous bloquez la Réunion. A force de faire greve la RATP et la SNCF ont été obligé de mettre en place un service minimum. C'est ce qui vous attends!!
Une pompe automatique qui reste accessible 24h/24 dans chaque station. Comme ca vous pourrez faire greve autant que vous voudrez mais vous ne prendrez plus en otage les autres travailleurs!

18.Posté par Critique acerbe le 31/01/2014 14:44
Je suis chef d'entreprise Mr Lebon et vous ne nous representez pas sinon vous seriez passé par les syndicats. Vous ne representez que votre petit lobby. Contrairement à vous, les autres chefs d'entreprise ne prennent pas les réunionnais en otage, mais cherchent des solutions plutôt que créer des problèmes. Nous nous désolidarisons totalement de votre mouvement.

17.Posté par LA PRUNE le 31/01/2014 14:22
c'est bien tout ça .
Mais on pourrait nous expliquer à nous les citoyens lambda ;
- le montant des marges que font les petroliers et les gérants ?
- le montant des charges qu'ils supportent les uns et les autres ?
- bénéfices ? CA ? dépenses et recettes ?

Histoire de voir si ce mouvement est réellement justifié ?
Et d'informer clairement la population afin qu'on sache qui a raison dans tout ce bazard...

Alors si quelqu'un peu éclairer ma chandelle ...?

16.Posté par dbv974 le 31/01/2014 14:10 (depuis mobile)
Nous les gérants nous voulons continuer à remplir nos poches sans que l'on nous demande des comptes. Nous les gérants nous voulons continuer à anarquer les gens

15.Posté par En colère le 31/01/2014 13:48 (depuis mobile)
Y a en marre de toutes c grève !!!! Marre de c mentalité à la con. Kel pays de merde. On devrait les arreter est le foutre en prison tout c branleur

14.Posté par nicolas de launay de la perrière le 31/01/2014 13:45
Monsieur Lebon, vous représentez bien peu sinon vous même et vos collègues gérants, et l'angoisse de voir vos contrats de prestataire avec un pétrolier rompu quand bon lui semblera !

Personne ne vous a obligé à signer un contrat de droit privé pour la réalisation de votre activité professionnelle. l'Etat n'a pas à vous garantir à vous et vos collègues, une rente de situation.


l'Etat doit veiller à la préservation de l'intérêt général dans la situation où vous entraînez l'ensemble de la Réunion. La cour de cassation a clairement défini la notion d'ordre public, et il est du devoir du représentant de l'Etat en l'occurrence le préfet, de préserver l'ordre public.

Le préfet doit donc réquisitionner l'ensemble des stations, réquisitionner la SRPP, et définir que tous les usagers automobilistes puissent être approvisionnés en se présentant dans une station.

Voilà le message que nous adressons devant cette prise d'otage.

En tant que représentant de la CFTC à l'OPMR, j'ai analysé les propositions de décret et d'accord de méthode. Le premier permet une meilleure compréhension dans le mécanisme de formation du prix maximum de vente étabil par la préfecture, le second permet la clarté et la transparence, notamment en sollicitant des données périodiques de charges et de chiffre d'affaires précises auprès des gérants

Ce décret ne va pas assez loin au goût de la CFTC. c'est pour cela que notre organisation est la seule à avoir produit dans une contrainte de temps inacceptable, une analyse contradictoire de ce que devrait contenir cet accord, avec la préservation du modèle social de distribution de produits pétroliers, et avec pour finalité un réel profit pour les consommateurs.

J'ai personnellement rappelé ces principes à madame la député Bareight lors de la dernière réunion plénière de l'OPMR.

Vous avez monsieur Lebon, une attitude irresponsable et dangereuse. C'est pour cela sans doute que l'on ne vous prend pas au sérieux, devant les comportements puérils que vous adoptez, visant à conforter comme vos partenaires pétroliers, une situation garantie.

Vous oubliez la notion d'aléas économiques, inhérents à tous projets commerciaux.

Faites donc profil bas dès ce jour, et attendez la réaction des pétroliers.

C'est à l'Etat (puisque l'alinéa 5 de l'article 73 empêche la collectivité responsable (la Région) de protéger le modèle de distribution pour lequel vous vous battez, puisque c'est celui-ci qui vous permet de vivre) qu'il revient d'inscrire dans le décret carburant, que le modèle de distribution doit être celui qui existe à ce jour.
Si les pétroliers décident en effet de supprimer l'intermédiaire que représente le gérant, en quoi les pouvoirs publics pourraient en être responsable ? Tant que les pompistes sont eux maintenus, les gérants eux, hélas, sont en effet dans la ligne de mire.

Vous voulez que l'on vous rejoigne dans votre combat ? Rouvrez les stations, vous aurez alors des soutiens. Maintenez le blocage, et vous ne récolterez que le mépris et la colère des réunionnais.

à bon entendeur...

13.Posté par Bla, bla, bla le 31/01/2014 13:40
je comprends pourquoi maintenant la Réunion va mal, si tous les "chefs d'entreprises" pensent comme ce type là .....

BOYCOTT DES BOUTIQUES DE STATIONS ESSENCES!

12.Posté par OT KD AC PT le 31/01/2014 13:27
Il suffit de consulter le Journal Officiel du 31 Janvier 2014 N° 0026, sur le site du Journal officiel.

Il n'y a rien sur les carburants outre-mer.

Alors pourquoi ils nous font chier ?

Il y a plein de trucs sur la fonction publique catégorie B et C, sur les concours de statisticiens stagiaires, sur le conseil stratégique de la recherche mais pas de publication de l’arrêté sur les carburants Outre-Mer.

Maintenant, il exprime un ras-le-bol général de chefs d'entreprise DONC c'est politique et que politique toute cette mascarade.

11.Posté par muppets le 31/01/2014 13:26
GUIGNOL, un guignol qui entraîne ses collègues dans le chaos

Pour ma part, outre le boycott des boutiques qui va leur faire mal, j'économise le carburant (report des trajets non urgents, co voiturage, utilisation des transports en commun ...) pour faire durer le plaisir. Pus ça dure, plus ça coûte aux gérants. Moi je peux tenir plusieurs semaines ...
J'attends de voir les gérants de station rouvrir leur stations la queue basse parce qu'ils auront emmer.. la population pour rien.
N'y aurait il donc pas quelqu'un d'intelligent (pas nécessaire d'en avoir trop) pour dégager ce Lebon (on l'écrit avec un B ou un C je sais plus) et arrêter ce mouvement voué à l'échec ?

10.Posté par Papangue le 31/01/2014 13:22
C'est un classique. Quand on sent qu'on a pas une "base" suffisante (une immense majorité des réunionnais sont opposés à cette grève-prise d'otage) on essaye d'impliquer d'autres, d'élargir les thèmes pour tenter de provoquer un mouvement.

J'espère que les chefs d'entreprise ne céderont pas à ces discours démagogiques ; ils sont assez responsables pour défendre eux-même leurs intérêts et en l’occurrence, ce n'est certainement pas les stations fermées qui vont arranger leurs affaires !!

La bonne nouvelle, c'est que ce type de discours de M. LEBON est un aveu de faiblesse. Ça sent la déroute...

9.Posté par Le film ! le 31/01/2014 13:09

Il y a Lebon

La brute : Lurel

Et le truand : la SRPP !

8.Posté par toujours aussi critiques les posts .... le 31/01/2014 13:02
N essayez pas d acoquiner tous les chefs d entreprise dans votre histoire
Ils n ont pas tous vos moyens, une clientele a fideliser et une famille a nourrir
No solidarité avec les empecheurs aux poches bien remplies

7.Posté par Bibak le 31/01/2014 12:52
Nous, les vrais chefs d'entreprise, on n'empêche pas les autres professionnels de travailler.
Nous, les vrais chefs d'entreprise, on ne prend pas les travailleurs en otage.
Nous, les vrais chefs d'entreprise, on ne fait pas de chantage à l'emploi, on se bat tous les jours pour en créer...

Vous les gérants de station, vous êtes ligués donc finalement en abus de position dominante et sous couverts de préserver vos emplois, nous risquez ceux des autres !



6.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 12:51
On vient de nous expliquer que ce n'est pas cinq camions mais qu'il faut faire passer tous les camions en rotation ce matin".


Qu'est ce t'en as à foutre si les camions passent ou pas puisque les stations sont fermées. Rentre chez toi, prends une douche froide et calme toi.

Ton jabot va péter mon kaf !

5.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 12:50
"Nous les gérants, on matérialise le ras-le-bol des chefs d'entreprises"


NON !
Une station service a une contrainte en moins ; elle n'a pas besoin de vendre : les clients sont obligés d'acheter. Une station service est certaine de faire son chiffre d'affaires minimum chaque jour. C'est garanti car l'automobiliste n'a pas le choix.

Rien à voir avec un chef d'entreprise qui doit se battre pour trouver un client solvable (denrée rare) et le convaincre d'acheter.

Le gérant de station est véritablement le chef d'entreprise qui pleure la bouche pleine.

NE VOUS COMPAREZ PAS A NOUS.
Un chef d'entreprise en France a naturellement une mauvaise image. De grâce, n'y accolez pas celle d'enfant gâté pourri.

En gros, fais ta grève si tu veux MAIS FERME LA.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales