Economie

Leader : 3 millions d'euros pour financer des projets dans les Hauts


Leader : 3 millions d'euros pour financer des projets dans les Hauts
Le comité de programmation du programme européen Leader s'est réuni hier matin à Saint-Benoît. Une enveloppe de trois millions d'euros a été allouée pour financer des projets dans les Hauts de l'île. Au total, ce sont 43 projets qui seront financés grace au programme Leader.

Des projets pour valoriser de l'artisanat, des exploitations agricoles, des petits commerces, des projets culturels à Salazie, Mafate, Cilaos, Sainte-Rose ou encore l'Entre-Deux...

"Il y a des projets qui émergent dans les Hauts", explique Eric Fontaine, le président de l'Association Développement Durable Rural Réunion et du GAL "Mi Pentes". Ce dernier souligne que "tout est fait pour que la dynamique qui a été installée dans les hauts qui se poursuive et qu'un maximum de porteurs de projets nous contactent pour savoir s'ils ont accès au programme Leader".

"On est dans un territoire difficile où les aides sont les bienvenues", ajoute François Boyer, président du Groupe d'Action Locale (GAL) "Cirques, plaine et volcans". Ces deux GAL se partagent donc les 43 projets.

L'après-midi a ensuite été consacrée à une table ronde sur le tourisme dans l'Est. Pour le président de l'Office intercommunal de l'Est, Jean-Max Govidassamy, "l'Est dispose de richesses naturelles et culturelles qui n'ont pas été mises en avant depuis des années. On a tendance à croire qu'il n'y a rien à faire dans l'Est, mais c'est faux !". Ce dernier souligne notamment que des lieux d'accueil, des bureaux d'informations touristiques ont été installés dans presque toutes les communes de ce territoire. Cette table ronde a été "un moment d'échange entre institutionnels et professionnels" dans la perspective de développer le tourisme dans l'Est.
Samedi 1 Juin 2013 - 09:31
Lu 1834 fois




1.Posté par maroco le 01/06/2013 09:48
attention les gars ; là haut il y a le parc ; mieux vaut mettre l'argent sur vos compte, c'est mieux.

2.Posté par Joëlle Brunet le 01/06/2013 10:40
Voici le n° de téléphone de Leader à appeler pour les personnes, associations ou entreprises qui souhaiteraient faire subventionner leur projet : 02 62 92 18 61
http://www.leaderreunion.fr

3.Posté par Oté le 01/06/2013 14:21
C'est dingue de s"auto-féliciter de gaspiller de l'argent public en cette période..

4.Posté par jean jouhis le 01/06/2013 20:21
francois caillé a eu raison de passer de champion a leader

5.Posté par Thierry le 01/06/2013 22:06
Il y aura toujours des râleurs par ci et des râleurs par là ... Il n'y a que se qui troussent leurs manches qui ne râlent pas ... Comme si les centres-villes ou balnéaires n'avaient pas leurs parts d'aides ... et davantage ...

6.Posté par denise vittori le 02/06/2013 09:18
quel dommage...que ma génération, encore empreinte des valeurs du travail n'ait pas su les transmettre à nos enfants... aujourd’hui, ils ont le tweet facile, la critique acerbe, l'obligation de résultats virtuelle,( je veux, je clique, je reçois) ! Même le conditionnel n'est plus employé, tout est dans l'instant, ici, et maintenant;
nous le paierons, sans doute , un jour ou l'autre...non, on le paye déjà.....

Cela n'a pas l"air d'avoir de lien avec les propositions ci-dessus et pourtant...tout pourrait être dans la nuance, et je ne m'adresse pas ici uniquement aux commentateurs de LEADER, même si c'est le point de départ de mon commentaire....

pourquoi critiquer un programme, sans savoir, sur le fonds, de quoi il en retourne?
et si, au lieu de critiquer, vous vous posiez la question :
Qu'est ce que LEADER, (ou tout autre programme, ou loi, ou cadre, proposé ?)
A quoi sert-il,
est ce que ce programme pourrait m'aider à créer ma propre activité, ou ce programme pourrait-il intéresser une personne de ma famille, de mes amis, ?

Il y a une vraie contradiction : nous nous plaignons d'avoir trop de chômage pas suffisamment d'activité que les banques ne suivent pas les entreprises qui ne peuvent donc pas embaucher les hauts sont abandonnés il n'y a pas grand chose on pourrait développer le tourisme oui mais comment il n'y a pas de touristes oui mais pour les faire venir il faut créer des possibilités augmenter et améliorer nos offres être formé pour bien les accueillir mais pour cela il faut monter un projet se faire assister oui mais comment les banques ne suivent pas l''état ne fait rien pour nous donc vous voyez on ne peut rien faire et on recommence la litanie à chaque fois que l'on rencontre quelqu’un et au bout du compte on ne fait rien parce que .... (ouf!)

Et ON VOUS DIT qu'il y a une programme EUROPÉEN qui existe pour soutenir les projets dans les zones délaissées qu'il y a des chose à faire
mais bien sûr pour cela il faut avoir l'ardeur, le désir, la joie de vouloir!

et vous trouvez le moyen de critiquer au lieu d'essayer de comprendre à quoi il sert et comment il peut apporter des avancées, mêmes petites pour financer des projets ?

AH! malheur, malheur et demi!
ne vivez vous céans, pour dire des infamies,
tout le jour, partager, tweetant, facebookant,
z'infotant, le reste à l'avenant,
le monde à son déclin, au bord du précipice,
critiquant, balevisant,
supputant et tant d'autres ,
comme si , par içi, matiére allait trouver,
pour changer l'homme, le monde,
en lendemains chantants,?

Non, ce n'est pas ainsi, pardieu,
que vous changerez tant,
le monde, et ses instants,
pour qu'il lève, enfin, la tête au firmament,
vers un demain meilleur, vers la fraternité!

Mais c'est en reprenant, le chemin épineux,
difficile,mais vrai, de l'étude, et de soi,
du travail respectueux, d'entraide solidaire,
de regards vifs , ardents, du désir de bien faire,
-et de le faire bien- faire n'est point suffisant,-
sans ménager sa peine, en se félicitant,
de chaque larme, sueur ou sang, tombée sur nos mains – à la peine -
de la marche gagnée, aller toujours plus haut,
voir de ses yeux vu les étoiles du ciel,- du moins le désirant!-

trouver son but: voilà la belle chose!

et lorsque les autres, autour de vous ,verrons
votre visage ,certes, peut-être, fatigué,
mais comme illuminé, habité par votre âme
-retrouvée par l'effort- et radieuse de grâce,
de joies à partager, sublime réconfort,

Alors, vous les verrez,
et de loin, arriver,
venir timidement, attirés par l'éclat,
de vos joies et merveilles, vouloir vous ressembler,
se laisser envahir, par la joie d'entreprendre,
et puis venir encore, et encore, et encore,
ensemble être plus fort, pour dire enfin au Monde :

Nous voilà!

et d'une seule voix, et d'une même épaule,
reprendre le chemin de l’excellente école,
de l'amour fraternel, par les quatre horizons,

sauvant ainsi le monde, lavant ses infamies,
et d'une seule voix,
voulant vivre, enfin, un pour tous, tous pour un,

ainsi aimez, marchez, désirez!
Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage,
n’arrêtez -vous jamais : car le plus dur est déjà fait !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales