Social

Le vrai-faux blocage de la SRPP


Les transporteurs portent guère dans leur coeur la SRPP. Pourtant, en ce 14 février, le site de stockage d'essence de la fameuse société est resté à l'abri des turbulences. C'était sans compter sur l'initiative d'un seul et unique camioneur installé devant les grilles de la structure, dès 9 heures du matin si l'on en croit ses déclarations.

"Nous n'avons pas interpellé les médias", ajoute l'intéressé qui ne manque pas de promettre du renfort dans les minutes qui viennent. Il est alors 14h et la promesse tient déjà depuis deux heures de temps.

En guise de renfort, seuls deux autres engins à benne viendront se positionner comme il se doit. "Deux camions qui viennent de l'Est et du Nord", affirment les conducteurs. Malheureusement pour les manifestants, à cette heure-ci de l'après-midi, la direction de la SRPP a largement pris les devants. Un employé vient à la rencontre des manifestants dans une atmosphère collégiale.

"Deux camions citernes sont attendus". Ces derniers arrivent avec dix minutes d'intervalle. Venus pour un blocage "utile", les valeureux transporteurs doivent au contraire déplacer leurs propres 3 tonnes pour laisser entrer des camions citerne "vides" de la SRPP.

A 15h, les événements commencent à se bousculer du côté de la Providence où la table ronde tant attendue doit se tenir. Les conducteurs présents à la SRPP ne voudront dire mot : "On parlera à l'issue de la réunion".

L'opération de blocage du ravitailleur des stations-service aura été au bout du compte qu'une vaste opération de communication ou plus exactement un nouveau coup de pression de certains transporteurs sur ce site stratégique, rien de plus.

Seuls 2 camions citernes vides entreront dans l'enceinte de la SRPP dans l'après-midi
Seuls 2 camions citernes vides entreront dans l'enceinte de la SRPP dans l'après-midi
Mardi 14 Février 2012 - 17:49
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2010 fois




1.Posté par jobard le 14/02/2012 17:00
Personne pour défendre les fumeurs qui allument leur clope avec un zipo. cela fait augmenter le prix de la fumette pour ceux qui ont un briquet à essence et personne n'en parle.

2.Posté par noe2012 le 14/02/2012 17:08
« Prendre son mal en patience rapporte souvent plus qu’on pense. » [Éric Boutin]

3.Posté par Jean Hanvy de Vaumhyr le 14/02/2012 17:31
Si les transporteurs pensent que la SRPP fait trop de bénéfices sur leur dos, alors qu'ils montent une société concurrente mais qu'ils cessent d'emmerder les automobilistes et les gens qui travaillent. C'est tout simplement de la prise d'otages.

4.Posté par L''''''''Ardechoise le 14/02/2012 17:57
Tiens! Noé, encore une que j'apprécie!

5.Posté par patrick le 14/02/2012 21:44
oui petrolié lé voleur kom gouvern'ment zot tou y engréss zot momon su le do ban travailleur si nana pou bouché i fo ke tout kreol i blok tout la tout i devien chér

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales