Faits-divers

Le vol de cuivre s'exporte à la Réunion

Les voleurs se sont fait prendre à leur propre jeu. C'est après avoir dépouillé un câble internet composé de cuivre pendant une intervention rue Juliette Dodu à Saint-Denis que les quatre techniciens ont été confondus.


Le vol de cuivre s'exporte à la Réunion
Il y a deux semaines, rue Juliette Dodu, une entreprise de sous-traitance d'Orange Réunion entreprend son travail habituel. Seulement voilà, le vol de câbles en cuivre ne faisait sans doute pas partie de son cahier des charges.

Selon le journal de l'île du jour, 300 mètres de câble sont ainsi dépouillés. Alertés par les gênes au niveau de la connexion internet des clients du secteur, Orange porte plainte. Les enquêteurs du groupe de répression des atteintes aux biens de la sûreté urbaine départementale ne prennent pas plus d'une semaine pour faire le lien entre les travaux effectués il y a peu et le désagrément occasionné constaté par les clients du fournisseur d'accès internet.

Les voleurs reconnaissent les faits


Successivement, quatre hommes sont interpellés lundi matin et reconnaissent le délit. Ces derniers finissent par avouer la présence d'un receleur qui se chargeait de transformer le cuivre récolté.

Mais la petite organisation ne s'arrête pas là. Un dernier protagoniste complète le scénario. Le ferrailleur à qui était destiné le cuivre amassé est entendu mardi matin par les enquêteurs. Il livre à son tour les détails de son activité parallèle. Le cuivre récolté était ainsi envoyé à la revente en métropole.

Contacté aujourd'hui, Orange Réunion confirme le préjudice subi sur ses lignes sans toutefois vouloir en dévoiler plus sur l'entreprise de sous-traitance avec laquelle elle était liée. Toutefois, la compagnie confirme que l'accessibilité internet des clients de la zone concernée est rétablie.

Activité en plein essor dans l'Hexagone, le phénomène semble donc trouver ici un premier épisode qui devrait alerter l'ensemble des professionnels du secteur.

L'enquête se poursuit. Le ferrailleur et le receleur devraient être déférés cet après midi au Tribunal d'instance de Saint Denis.
Mercredi 6 Octobre 2010 - 16:26
Ludovic Grondin
Lu 2583 fois




1.Posté par etjosedire le 06/10/2010 18:01
A cette allure nous devrons revoir nos installations de plomberie. Bravo à la Police.

2.Posté par marius le 07/10/2010 08:22
si l'on vole le métal rouge d'orange , peut être il va le remplacer par la fibre optique

3.Posté par le congo chez tintin le 07/10/2010 13:59
A force de parler des r*ms tout l'été, ça crée des modes et donne des idées de petit boulot aux kreoles de souche....

4.Posté par Kaloupillé le 07/10/2010 16:35
Rassurez vous ce n'est pas que le vol de cuivre qui s'exporte à la Réunion , il y a aussi à Pierre de Bresse en Saone et Loire dans une habitation , une véritable Animalerie pour nouveaux Animaux de Compagnie ( N.A..C. )= serpents , lézards , et arraignées , 18 mygales ,des geckos des pytons royaux , caméléons et couleuvres y sont élevés et revendus trés trés chers et le butin trés élevés Pierre CABUT propriétaire d'une animalerie spécialisée à AUTUN ( saone et Loire ) disent que ces trafics animaliers sont une plaie et rapportent beaucoup beaucoup d'argent en disant que chaque bestiole à sa famille et sa législation et elle peut etre trés dangeureuse , venimeuse , rare , protéger , et pour avoir le droit de les vendre ou de les elever il faut passer par la Préfecture et la D.D.S.V. à chaque fois il faut prouver la provenance , avoir un certificat de capacité et elever l'animal dans un biotope adapté , aussi des Panthéres noires à PARIS , d'un OURS vers OUROUX toujours en SAONE et LOIRE en espérant Mr le Préfet vous qui a trés bien connus la SAONE et LOIRE et votre Collégue M....... qui a été Préfet avant vous feront une surveillance plus rapprochées auprés des DOUANNIERS afin de protéger ce trafic d'animaux EXOTIQUES à Méditer !!!

5.Posté par Kaloupillé le 07/10/2010 17:30
Au sujet de vol de cuivre la Réunion n'est pas un cas unique car les Réseaux Mafieux trés organisés de Pays de l' Est , Espagne , Turquie , pour écouler dans les Pays consommateurs ou flambent les cours , la CHINE , L' INDE , en Europe de L' Ouest pour fournir la matiére premiére a des férailleurs clandestins parfois des véritables commendos armés et ils transférent la matiére 1 ére dans des fonderies légales ( Espagne , Pays de l' Est , Maghreb , ou directement à SHANGHAI à 4,50 Euros le kg et meme plus avec la filiale clandestin le métal , cuivre , depuis 2003 est devenu un marché majeur pour les mafias en pleine de reconversion car les contrefaçons tarissent le marché de LUXE car ce type de trafic présenté peu de risque ( exp: 3 FAUX POLICIERS détournent en avril un camion de 21 tonnes de cuivre à DOUAI montant 138 000 Euros , à REIMS =200 000 Euros , à Toulouse 300 kg de batterie usagers négoce dopé par la forte demande de métaux pour alimenter les marchés CHINOIS et INDIEN et les métaux q'on trouve sous forme de vieille machine à laver il y a aussi à CARCASSONNE on voit bien que Eric à la C.C.I. et thierry ROBERT si ils veulent que la Réunion avance les Réunionnais auraient beaucoup de chose à faire dans l'ile avec les vieilles carcasses de voitures de Caillé et les batteries usagées qui polluent mais non on préfere vendre la Réunion à des MAROCAINS à Philippe LOREC de la direction générale de l' énergie et a l'ambassadeur de France ( Bruno JOUBERT )afin de progresser l' Ambition Solaire Unique Marocaine à OUARZAZATE à Méditer !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales