Economie

"Le transport, un maillon essentiel de la chaîne économique"

C'est ce jeudi que débuteront les votes par correspondance en vue de l'élection d'une nouvelle équipe à la tête de la CCIR. Pour Valère Lorion, candidat du collège "Transport" sur la liste "Entreprenons la Réunion" de la CGPME , il s'agit d'un moment essentiel pour tous ceux qui veulent faire entendre leurs voix. Ancien professionnel du secteur, l'homme s'engage à revoir le degré d'application des lois Loti et Gayssot et à proposer une vraie relation de proximité avec les ressortissants de la chambre consulaire.


"Le transport, un maillon essentiel de la chaîne économique"
Présente parmi les cinq listes candidates aux élections de la Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion (CCIR), la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) veut tirer son épingle du jeu. Intitulée "Entreprenons la Réunion", la liste où figurent Yvès Hoarau, Paul Caro ou Jean-François Clain veut faire entendre la voix des TPE-PME tout en participant à leur valorisation et leur développement dans la région. Un constat qui pourrait être appliqué au programme du collège "Transport" représenté par Valère Lorion, Jean-Bernard Terral et Thierry Saminadin.

Le transport, un secteur qui "ne (doit) pas baisser les bras"

L'ancien président de la Commission des ports d'Outre-mer et vice-président de la CCIR sait visiblement de quoi il parle. Candidat au collège "Transport" sur la liste de la CGPME, il évoque volontiers un secteur économique porteur mais soumis aux affres de la crise. "C'est un moment important pour nos entreprises mais leur sort est entre leurs mains", explique Valère Lorion. "Il ne faut pas baisser les bras", poursuit le professionnel du transport qui propose, dans un premier temps, de garantir une nouvelle relation entre la CCIR et les entreprises de transport. Pour ce faire, il compte utiliser la Loi d'orientation des transports intérieurs (LOTI) relative au transport de voyageurs et de la Loi Gayssot concernant le transport des marchandises. Lesquelles n'ont pas été pleinement exploitées et appliquées dénonce le Saint-Pierrois.

"Conforter les relations avec les banques, faciliter les démarches pour la défiscalisation du matériel est certes nécessaire, mais faire appliquer la LOTI et la loi Gayssot (...) est indispensable", poursuit Martin Valère, qui considère que la loi donne des droits, à l'image de la "co-responsabilité des parties lorsque le cadre réglementaire n'est pas mis en application en matière de prix abusivement bas, de non-respect de la législation en matière sociale, fiscale et de sécurité routière". L'exemple de la publication des coûts de référence pourrait, selon lui, permettre de sécuriser la trésorerie de nos entreprises mais pas seulement. La réduction des charges, une réflexion approfondie sur le remplacement de la taxe professionnelle et la réalisation d'un centre de gestion spécialisé en transport étant également inscrits à son agenda.

"En qualité de professionnel du transport, je suis persuadé que le respect de la réglementation en vigueur est notre bouclier et un levier de développement de notre profession", appuie le candidat qui compte bien relancer une politique d'ouverture des entreprises vers l'extérieur. Le but, sortir du cliché d'un transport réunionnais évoluant en vase clôt et pousser les entreprises vers le haut en leur proposant des formations, des séminaires et des salons ou encore un accès au foncier. Le tout avec une nouvelle forme de proximité et d'écoute en direction d'un secteur en pleine mutation.

valere_lorion___liste__entreprenons_la_reunion__cgpme.mp3 Valère Lorion - Liste _Entreprenons la Réunion_ CGPME.mp3  (1.39 Mo)


Mercredi 24 Novembre 2010 - 14:15
Ludovic Robert
Lu 1658 fois




1.Posté par Ah bon ! le 24/11/2010 15:14
Enfin un discours de vérité qui change de la démagogie à la MONGIN, trés fort pour bloquer et faire du bruit, stop à la ghettoisation, stop au nimporte quoi dans le transport, respect des transporteur, respect du métier ! Lorion i conné son métier et c'est un boug i vient pas pour faire la frime et le vantard !

2.Posté par joyeuxluron le 24/11/2010 16:10
Valère le retour,

et oui il fallait et il faut que des gens sérieux reviennent au devant de la scène de la vie économique de la réunion,ce n'est pas avec des mongin des caroupaye et consors qu'on avancerait merci M. Valére de ce come back en effet lorsque l'on parle de loi(lLOTI,Gayssot) je m'y retrouve et il s'y connait.
je voterai de toute façon pour vous
un transporteur de bonnes nouvelles



3.Posté par titou le 24/11/2010 16:53
Tous ceux qui le connaisse savent que valère Lorion est quelqu'un à qui on peux vouer une confiance sans limite. C'est un honnête homme d'une très grande bonté.
J'imagine qu'en tant qu'élu à la CCI, il sera fidèle à lui même.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales