Santé

Le tiers payant généralisé à la Réunion: Pas une réussite pour la CSMF

Au lendemain d'une visite dans notre île, le président de la CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux Français) fait part du "constat accablant" qu'il dresse à propos du tiers payant généralisé instauré dans notre Département à titre expérimental.

Ce système largement utilisé sur l'île mais dispenser l'avance des frais ne serait pas sans problème. Les médecins dénonceraient, selon lui, des "dysfonctionnements" dans sa mise en place.

Le laboratoire "Réunion" permet à Jean-Paul Ortiz d'affirmer que la loi santé pourrait avoir des effets néfastes à l'échelle nationale.

Voici le communiqué de presse publié ce début de semaine:


L’île de la Réunion : le laboratoire grandeur nature du tiers payant généralisé. Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, dresse un constat alarmant.

Le tiers payant est historiquement très largement utilisé sur l’île. Il porte sur la partie obligatoire mais également sur la partie complémentaire.

Les actes non réglés représentent 10% des actes réalisés par les médecins de l’île qui pratiquent ce tiers payant pour la partie obligatoire et pour la partie complémentaire. La plupart des médecins font ainsi passer en pertes et profits 10% de leurs honoraires !

Le flux d’envoi électronique des feuilles de soins par les médecins est couteux et ne garantit pas le paiement. Le flux unique d’envoi mis en place face aux nombreuses complémentaires oblige les médecins à s’abonner à un concentrateur pour l’envoi de leurs feuilles de soins électroniques. Celui-ci coûte entre 10 et 45 € par mois aux médecins. Pourtant, cela ne garantit pas un paiement effectif des régimes obligatoire et complémentaire. On ne dénombre qu’une quarantaine d’assurances complémentaires à la Réunion contre cinq cent cinquante en métropole.

Les médecins dénoncent unanimement des dysfonctionnements majeurs liés à la déclaration du médecin traitant dans le cas de tiers payant. Hors parcours et en tiers payant, la pénalité est attribuée au médecin.

Pour éviter cette amputation de 10 euros, les médecins, dès lors qu’ils ne sont pas identifiés comme « médecin traitant » sont contraints de faire une nouvelle déclaration, y compris au sein du même groupe médical ! Cette situation fait apparaître clairement les premiers travers du système.

Le tiers payant a bien des effets inflationnistes : Les médecins utilisent très largement le tiers payant du fait de la sociologie de la population de l’île ; ils constatent une augmentation du nombre d’actes, favorisé par le nomadisme médical, pointant ainsi de façon explicite qu’il s’agit bien d’un mécanisme inflationniste.

Alors que la loi Santé a commencé son voyage vers le Sénat, la CSMF en appelle au bon sens des sénateurs. Les petits aménagements de la loi ne résoudront pas la situation. Il faut d’abord résoudre les difficultés du terrain pour étendre un procédé.
Mercredi 13 Mai 2015 - 13:14
Lu 3037 fois




1.Posté par jean Jouhis le 13/05/2015 14:34
pas une reussite ?
pour ces NANTIS peut etre
mais pour nous les "patients" certainement SI !

c est dingue de pleurnicher ainsi
qd on sait que la consultation est de 5e + que en metropole ,
avec ca ici ils roulent ts en Bmw ............

2.Posté par ZembroKaf le 13/05/2015 16:39
allé tir' feille don...!!!

3.Posté par Bisounours le 13/05/2015 16:47
Bien-entendu que les patients ne vont pas se plaindre.
Mais on continue d'assister les patients. Ne plus rien payer, ne plus rien avoir à faire.
Et on creuse, et on creuse...
Le tiers payant généralisé est un scandale !

4.Posté par KLD le 13/05/2015 19:18
c'est une avancée sociale , c'est évident .

5.Posté par Grozozo le 14/05/2015 07:45
"Le flux d’envoi électronique des feuilles de soins par les médecins est couteux .../... Celui-ci coûte entre 10 et 45 € par mois aux médecins."

Non mais j'hallucine ! Ils n'ont même pas honte d'écrire des trucs pareils ?

6.Posté par TiColon le 14/05/2015 08:22
Biensur que les médecins n'en veulent pas, sinon comment vont-ils faire du black ? ...
Sinon bien évidemment que c'est une avancée majeure pour le peuple !
Il serait temps de penser aux peuples et pas seulements aux "pseudos élites"

7.Posté par dozen le 14/05/2015 10:31
Travaillant dans le tiers payant ca me fait rire d'entendre les professionnels de santé dire de tels choses. De sacrés hypocrites ! Sans compter les aides à la télétrans qu'on leur file !
Ralala !

8.Posté par KLD le 14/05/2015 20:26
quand les riches manifestent , ça craint , y a anguille sous roche , ou zourite sous roche ,lol.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales