Régionales 2015

Le ticket Bello-Annette en 90 mesures

L’échéance arrive et les programmes s’affinent. Le tandem Bello Annette a approfondi ce jeudi le contenu de leur programme. En 90 mesures !


Joé Bédier, Jean-Alain Cadet, Huguette Bello, Gilbert Annette et Jean Piot de la liste de rassemblement
Joé Bédier, Jean-Alain Cadet, Huguette Bello, Gilbert Annette et Jean Piot de la liste de rassemblement
Dans ce catalogue, une devrait sans doute attirer l’attention des locaux ou des expat’ d’ici les élections. La liste de rassemblement de gauche promet de s’atteler à rendre réalisable la mise sur le marché de 1000 billets d’avion à 500 euros chaque semaine dans le cadre de la continuité territoriale.

"Il serait présomptueux et trompeur vis-à-vis des Réunionnais de dire que nous avons les clés", pondère Gilbert Annette, qui met en avant en tout cas la volonté de la liste de se battre pour rendre effective cette promesse qui vaut pour les deux sens : Réunion – métropole, et pour les Réunionnais de l’Hexagone.
 
Assurément cette mesure marquera le reste de la campagne mais un large éventail a été évoqué au cours de ce point presse.
 
Le programme de la liste de rassemblement des forces de gauche affiche en filigrane de ses 10 axes et 90 mesures la "création d’emplois réunionnais". 30.000 emplois supplémentaires. Un pari osé conçoit Gilbert Annette, puisqu’il ferait passer la barre de chômeurs de 27% actuels à 20%. 20%, c’est le taux par exemple en Martinique, donc "ce n’est pas démesuré", ajoute-t-il.
 
Arriver à un tel pari demande d’actionner "tous les leviers" dont la Région est maître. Le foncier économique en est une des pistes étudiées, car "l’équipe sortante n’a quasiment pas créé de zone économique". Créer un fonds régional d’investissement pour l’économie sociale et solidaire, faire de l’agriculture une compétence régionale, sortir de terre 30.000 logements sociaux (leur mesure N°43), faciliter l’aménagement du foncier, programmer la rénovation des logements, sortir 2.000 chambres supplémentaires en matière de tourisme en font aussi partie. "A chaque levier actionné, notre question sera de savoir pour quel emploi local créé ?" résume Gilbert Annette. L'autre tendance est celle du rééquilibrage. L'application de l'équipe à redéployer l'activité économique vers la micro-région Est demeure également un concept que Joé Bédier défend. Idem pour Jean Piot pour la région sud et celle, souvent ignorée des discours, de l'économie des hauts.
 
"Mauvaise gestion et incompétence"
 
L’écologiste Jean-Alain Cadet se charge d’instiller dans ce programme une forte dose de développement durable. Une vision qui s’applique déjà dans le pré-carré du Conseil régional, à savoir les lycées dont la rénovation énergétique (mesure N°48) est promise, la redynamisation du plan chauffe-eau solaire en berne, l’aide incitative pour les foyers pour tendre vers l’autonomie électrique, la création d’un institut des énergies renouvelables de l’Océan Indien, la construction d’une ferme photovoltaïque. Bref, une combinaison permettant d’atteindre 50% d’énergie renouvelable dans la consommation de La réunion d’ici la fin de leur mandat.

Sur un autre pan de l’écologie, celui du social, l’équipe d’Huguette Bello envisage de mettre le paquet sur l’économie circulaire. La contre-vision au tout enfouissement ou à l’incinération, pauvres en emplois. En matière de déplacement, la tête de liste valide le ticket de son projet de transport sur rail. "Le projet de plus d’une mandature."
 
La députée promet également de solliciter 10.000 contrats aidés supplémentaires. "Il n’est pas normal que La Réunion soit autant dotée que la région Rhône Alpes", au regard de notre situation, valide le maire de Saint-Denis.
 
Arrive l’heure du bilan de la mandature actuelle. Florilège : "pour un carnaval des Seychelles, c’est 50 contrats d’apprentissage en plus (…) pour une sauterie au Moca c’est un docteur réunionnais en plus". Autre posture de rupture affichée : "notre liste prend l’engagement de gérer de façon rigoureuse et transparente les deniers publics. C’est quand même la honte que d’être en Une du magazine Capital", place Gilbert Annette. "+85% de charges de personnels contre 15 en moyenne nationale. On est hors-normes ! Mauvaise gestion et incompétence. C’est en plus ce qu’avait écrit la Chambre régionale des comptes sous l’ère Didier Robert au Tampon."
 
"Nous, nous optons pour la sobriété dans les dépenses". Ils voient leur mandature placée sous le signe de l’élu qui ne voyage plus en première classe et qui se séparent de son véhicule de fonction. Des mesures symboliques dont la portée auprès de l’électorat peut sans doute rivaliser avec les 90 autres.
Vendredi 13 Novembre 2015 - 00:47
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1589 fois




1.Posté par noni le 13/11/2015 04:44
C’est quand même la honte que d’être en Une du magazine Capital", place Gilbert Annette.

LA PRISON ! C EST PAS LA HONTE C EST QUOI !

il faut arrêté de critiquer, Maire de la ville de St Denis vous faite Quoi quel est votre mots d"ordre RIEN . C est l 'anarchie dans vos équipes tout les citoyens le savent

2.Posté par popo le 13/11/2015 03:13
C'est une honte d'etre en une de capital, c'est une honte d'etre référencé sur wikipedia comme un escrot

3.Posté par guy le 13/11/2015 06:26
Noël, c'est bientôt... mais on n'y croit plus !!!

Annette n'est déjà pas capable de gérer la commune,
Cadet qui saute sur tout ce qui bouge, pour avoir une place un mandat...

Votre gouvernement, là où vous vous trouvez à chaque assemblée... n'a de cesse de nous tirer vers le bas !!

Donc pour ma part, un vote sanction ...

4.Posté par thierry le 13/11/2015 06:27
Mi vien pou ou tite guêpe !!

5.Posté par Labello le 13/11/2015 06:29
Pour mon cas, je préfère le Labello .. qui est un excellent produit qui adoucit nos lèvres !!

Ce qui n'est pas votre cas, Mme Bello...

6.Posté par JASMINE le 13/11/2015 06:37
Euhhh
ça m’étonnerait que ce soit possible !!
Je crois pas... elle s’est allié au PS, dont le gouvernement qui est entrain de nous tirer vers le fond !!
Il faut sanctionner le gouvernement !!!

7.Posté par Lisa le 13/11/2015 06:38
ça me fait rire quand j’entend Annette ...
Il n’est même pas foutu de gérer une commune, je le vois mal gérer une région !!
Ensuite, il est en 2ème position, parce que Bello va faire partie du gouvernement et que c’est lui qui va prendre sa place ...
finalement on crie contre le gouvernement, mais ils nous font tourner en rond avec leurs alliances bidons

8.Posté par Nelly le 13/11/2015 06:38
30 000 emplois ...
vous visez la lune Mme Bello, vous allez atterrir sur Mars !!

9.Posté par Cannette le 13/11/2015 06:39
Allez jouer cannette dans le fond du poullaiiler va, gilbert !!

Ou lé mal placé pou cauzé, ou l'a oublié la case "prison" ...

10.Posté par francoise le 13/11/2015 07:04
Mme Bello, rien qu'en divisant par 2 les dépenses de communicatoon et de coktails/repas/festivités/,vous financerez à 100% des mesures phare de votre programme, metttez aussi le nez dans les satellites, vous ne vous imaginez même pas ce que vous pourrez faire comme économies à réinjecter dans l'intérêt général des Réunionnais, et je ne vous parle même pas de ce que les tribunaux pourraient découvrir et qui concerne aussi l'argent public.

11.Posté par lastic le 13/11/2015 07:52 (depuis mobile)
Beaucoup de promesses qui ne seront malheureusement pas tenu tout comme les autres listes. MM comment croire encore à tous vos boniments ? Ceci vaut pour toutes les listes vous avez trop dupé le peuple.

12.Posté par ORFELLE Patrick le 13/11/2015 08:32
Trés bien, quand vous avez présenter votre 90 mesures qu'est qui se passe après, c'est vrai que Noël approche et tout ces mesures ressemblent plutôt à un catalogue de jouet. La question fondamentale est de savoir quel vision sociétale et idéale que vous projetez pour la Réunion. La départementalisation a fait son temps et la Réunion a besoin d'une autre modèle de gouvernance. Le temps est arrivé pour sortir du système consumérisme, et opter pour le processus de décolonisation de la Réunion. Nous sommes tous Réunionnais et soyons acteur et responsable du développement de notre pays, Je fais appel à toutes les listes progressistes et de gauche qui sont candidats pour la Région et sensible à cette démarche, soyons fier d'être Réunionnais, soyons un partenaire de la France et de l'Europe et non plus un cautionnaire du système assimilationniste et colonialiste Français.

La France lé capable, nou aussi nou lé capable.

13.Posté par sans blague le 13/11/2015 09:00
90 mesures? c'est tout ! arete deconner c'est pas suffisant ! un peu de serieux vous ne pouvez pas annoncer 90 mesures , vous ne pouvez pas non plus tordre les chiffres : 1000 billets a 500 euros par semaine ca fait 20 millions engages par la Region, en 2015 DR a engagé 26 millions vous promettez donc moins .
Si votre vision pour les reunionnais ce sont les contrats d'avenir ce veut dire que vous n'en avez rien à foutre de votre pays

14.Posté par foutage de gueules le 13/11/2015 09:03
Cette dame et son colistier se foutent de nous . dans ces mesures soit les choses sont déjà faites par DR soit elles sont copiées collées sur le programme de DR soit c'est complétement utopique!
vous auriez proposé ne serait que deux mesures phare et vous auriez tout gagné , vous venez de nous demontrer à quel point vous nous prenez pour des chiens

15.Posté par GIRONDIN le 13/11/2015 09:04 (depuis mobile)
Des promesses à enregistrer pour dans 5 ans à l'heure du bilan.

16.Posté par ZembroKaf le 13/11/2015 09:08
30000 logements sociaux...sur quels terrains ???
A part construire des logements sociaux, plus de voitures de fonction et voyager en bétaillère....et des billets d'avion ( à force la Région Réunion sera actionnaire "indirectement" des compagnies aériennes) pas de gros aménagement routier....!!!!
Hier soir sur RFO, elle paraissait terne sans sa verve habituelle, comme si elle croit elle même en la victoire, un comble !!!!....sur la NRL...elle ferra un audit financier sur les fonds...elle arrête le chantier ou pas pendant l'audit ??? je ne pense que les "majors" du BTP apprécieraient ENCORE d'un arrêt d'un gros chantier engagé après le Tram-Train...là l'addition risque d'être très salé....et surtout une grosse perte de confiance au près des politiques locaux !!!!
Moi pas "bellannette" !!!

17.Posté par mdr le 13/11/2015 09:39
ils sont vraiment à la ramasse et pas objectifs du tout . c'est monstrueux de promettre tout ca ! en toute simplicité vous auriez pu choisir des priorités pour etre credibles

18.Posté par macus le 13/11/2015 10:58
30 000 logements sociaux.... alors que la Région n'a aucune compétence obligatoire en matière d'habitat. Que font les communes pendant ce temps ?
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient !

19.Posté par David Leonidas le 13/11/2015 12:11
Bon programme ...
J'adhère et pense ke Mme Bello sera la prochaine présidente de la région

Aussi kom le Maire de Saint Denis à déjà fait je trouve bien la mesure de mettre fin aux voyages en première classe à la région, aux voitures de fonction des élus et des cadres

Un bel exemple d'exemplarité de nos futurs élus

Je vote Bello

20.Posté par métisse le 13/11/2015 13:47
Annette Bello DEHORS !! Annette c'est la honte de la Réunion, voleur, menteur ! c'estécrit partout ! maître chanteur fait du chantage sur la population ! DEHORS

21.Posté par Gromale le 13/11/2015 17:56
@ 1, 3 et 7 : il faut être aveugle pour dire que rien n'a été fait (ou mal fait) à St-Denis depuis 2008. Ou alors de mauvaise foi. Ou alors ne pas habiter St-Denis. Sortez un peu et vous verrez bien.

@ 2 : Wikipédia n'est pas une référence concernant les biographies des politiques

Pour les autres, si c'est un copier coller du programme de Didier Robert, ça veut bien dire qu'il n'a rien fait.

22.Posté par Gromale le 13/11/2015 18:19
@ 18 : l'AGORAH sert à quoi depuis tout ce temps ?

23.Posté par Gromale le 13/11/2015 18:19
@ 20 : dehors quoi ? Ils ne sont pas à la Région.

24.Posté par cram le 13/11/2015 20:16 (depuis mobile)
Comment. ose vous critiques Madame Bello et traité M Annette de voleurs post20.Hors le plus gros menteur est le président sortant alors qui est le voleur il a menti a tout les Reunnionais et je dit l'avenir de la réunion passe par M BELO..

25.Posté par Pierre Balcon le 13/11/2015 21:32
On ne voit plus très bien quel est l’enjeu réel des prochaines élections régionales tant les promesses ressemblent de plus en plus à des entourloupettes. Mais on peut être sûr que la campagne aura au moins contribué à élargir le lectorat de la revue Capital. Cette revue pour apprentis affairistes , qu’on trouve dans les salles d’attente des notaires et promoteurs immobiliers , est donc devenue la publication de référence de nos camarades du canal post- historique de la fédération PS et de certains de nos éditorialistes en mal d’inspiration.
Je suis pour ma part resté vieux jeu et reste attaché au service public , y compris quand il s’agit d’informations.
Et justement le ministère de l’Intérieur propose chaque année , gratuitement , complètement et objectivement un diagnostic sur la gestion des collectivités locales à partir de l’exploitation de leurs comptes administratifs . Le constat s’écarte un peu des discussions du café du commerce qui est l’autre nom des meetings électoraux .
Ainsi s’il est vrai que les charges de personnels de la région Réunion ont explosé , - puisqu’elles sont passées de 65 M€ en 2010 à 115 M€ en 2014 , soit une hausse de 77 % et non pas comme l’affirme Gilbert Annette de 85 % -, cette augmentation n’est pas spécifique à La Réunion puisque la moyenne de la strate a de la même façon évolué de 45 % et non pas 15 % comme l’a indiqué Gilbert Annette. Les responsables des budgets régionaux justifient ces gonflements par l’élargissement continu des compétences des régions , auquel il faut ajouter pour La Réunion la gestion des fonds européens.
Les subventions versées par la collectivité régionale , autre poste pointé par Capital , sont passée de 148 M€ en 2010 à 227M€ en 2014 soit une hausse de 53 % . La aussi la tendance est générale puisque la moyenne de la strate augmente de 27 % .
S’agissant enfin de l’endettement l’encours a en revanche diminué à La Réunion passant de 368 M€ à 351 M€ , soit 424 €/habitant en 2014 contre 464 €/hbt en 2010 , alors que la tendance nationale est au contraire orientée à la hausse puisqu’elle est passée de 405 € par habitant en 2010 à 492 € en 2014. Le Quotidien de ce matin s’est un peu emmêlé les pinceaux sur le sujet mais nos journalistes nous ont habitué à de l’information militante !
Tous les comptables en chefs et leurs adjoints peuvent gloser à l’infini sur ces chiffres et à vrai dire on n’a généralement pas d’arguments sérieux à leur opposer , au moins sur le volet dépenses , parce que du côté des recettes on sait que la charge des impôts directs est concentré sur un faible nombre de contribuables , les collectivités inscrivant désormais leur action , comme l’Etat , dans une logique de « redistribution » .
Jetons quand même un œil sur la gestion de nos vertueux critiques :
A Saint Denis , sur la durée du précédent mandat , entre 2008 et 2014 , les charges de personnels sont passées de 97 M€ à 115 M€ soit une hausse de 18,5 % , alors que la valeur du point d’indice est restée à peu près stable sur la période . Rapportée au nombre d’habitants la charge est de 784 € /hbt contre 703 € pour les communes équivalentes de métropole , alors que l’on sait que les 2/3 des effectifs ne sont pas titulaires et que la masse des effectifs est concentrée sur la catégorie C . Relevons aussi que cette accroissement ne peut être imputé à des transferts de compétence puisque la tendance est de mutualiser les services et équipements avec l’intercommunalité , laquelle a vu sont budget de personnels bondir de 64 % en 6 ans ! J’espère que Gilbert Annette fera la leçon à Gérald Maillot qui l’entendra
Les subventions de fonctionnement à Saint Denis ont explosé passant de 21 M€ à 32M€ , soit une augmentation de 52 %.
L’endettement a lui même presque doublé , passant de 66 M€ à 122 M€ .
A Saint Paul les charges de personnels ont été un peu mieux maitrisées , passant sur la période de 64 M€ à 77 M€ , soit une hausse de 20%
Les subventions de fonctionnement ont en revanche comme à Saint Denis dérapé , passant de 6 M€ à 11,5 M€.
L’endettement est lui passé de 80M€ à 104 M€
Bref que conclure de tout cela ? Que la gestion des collectivités locales est une tâche bien difficile et ingrate .
Le contribuable que je suis est désormais rassuré . Après cette conférence de presse il sait que le souci premier d’Huguette Bello et de Gilbert Annette serait de maîtriser les charges de personnels .
Mais c’est plutôt mal parti . Il va falloir récompenser la clientèle et payer les 30 000 emplois promis auxquels s’ajouteront les 10 000 contrats aidés. Et pensons aussi au 15 ème mois !
Un ami me disait que quand le système est corrompu il vaut mieux éviter l’alternance pour ne pas multiplier les ayants droit .

26.Posté par GIRONDIN le 14/11/2015 00:00 (depuis mobile)
25.Pierre Balcon
-Didier ROBERT a indiqué lors de son passage à Télé 1ère mardi que les charges de personnel ont augmenté aussi parce qu''il a mis en place le POP,la continuité et pour donner du travail.
- 85% et 15%moyenne hors Dom/Corse (Capital)

27.Posté par Pierre Balcon le 14/11/2015 07:21
De mon temps les vrais gens de gauche préféraient lire l'Humanité au Figaro et Alternatives Economique à Capital.
Mais ça c'était avant.
De mon temps on exigeait aussi qu'avant de "déblatérer" stérilement on vérifie l'information et les sources . Ca c'est le boulot des cabinets !
De mon temps les équipes du cabinet du maire étaient restreintes ( le nb de collaborateurs étant plafonné par la loi )et leur activité était orientée vers les affaires de la commune , ce pour quoi elles sont payées par nos impôts , les opinions politiques des contribuables ne figurant pas au nombre des conditions d'exonération fiscale .
Il est instructif de lire à ce propos les observations de la Chambre régionale des Comptes sur les sur- effectifs au cabinet du maie de Saint Denis . La situation s'est encore détériorée un peu plus depuis lors et les contrôleurs ne savaient pas qu'en plus leur mission allait évoluer vers la police politique et le flicage des agents .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales