Faits-divers

Le surfeur chargé par un requin raconte son épreuve à PRR


Crédit : PRR
Crédit : PRR
L'association Prévention Requin Réunion a recueilli les témoignages de Yoann et de Benjamin, des surfeurs qui étaient à l'eau mardi 23 avril au matin, sur le spot de la Jetée à Saint-Pierre. Ce jour-là, Yoann, 20 ans, qui surfe depuis 15 ans à la Réunion, affirme s'être fait charger par un squale. Benjamin, qui surfait à proximité, a été témoin de la scène.

S'il a eu une belle frayeur, Yoann n'a heureusement pas été blessé et a pu regagner la plage sain et sauf. Sa planche, elle, a en revanche été enfoncée par la présence du squale sous le surfeur. Sur le site de PRR, il explique les circonstances de sa rencontre avec le squale : "On s’est mis à l’eau vers 6h45. Je montais vers le pic et me situait dans le bowl sud quand ça s’est passé. Je n’étais plus dans le courant", indique le surfeur.

"Pour moi, c'était clairement un requin"

Il poursuit : "J’ai ressenti un choc à l’arrière de ma planche. Je me suis fait lever de ma board. Je n’ai pas vu d’aileron. Mais j’ai vu une masse sombre dans l’eau qui était plus grande que moi (je mesure 2m), et je l’ai touché en retombant. J’ai paniqué. Pour moi, c’était clairement un requin. Mon premier réflexe a été de récupérer ma board et de rentrer au bord en prévenant les autres à l’eau et en criant "requin !". J’ai donc pris une petite vague pour sortir".

On connaît la suite : Yoann, sort de l'eau choqué. Il est pris en charge par les sapeurs pompiers et l'information se répend. Certains surfeurs doutent pourtant que le jeune homme ait réellement croisé un requin. Mais le surfeur est sûr de son fait.

"Mon but n’est pas de créer une psychose et d’empêcher le surf à la Jet, explique-t-il à PRR. Je suis confiant sur ce que j’ai vu. Et ce n’est ni le courant, ni le remous, ni un backwash, ni une tortue qui m’a soulevé et m’a fait tomber de ma board. D’ailleurs, il y a un enfoncement sous ma planche (voir la photo, ndlr). Je comprends tout à fait que certains soient sceptiques vu les conditions idéales. Pour moi l’important c’est d’être entier. Je ne fais que relater les faits. Libre aux gens de me croire ou pas", conclut Yoann.

"Une ampleur qu'on ne souhaitait pas"

De son côté, Benjamin, surfeur âgé de 30 ans, surfait "à 20 mètres" derrière Yoann quand l'incident est arrivé. Il l'a vu se débattre dans l'eau : "J’ai vu Yoann tomber de sa planche. Sa planche a été écartée comme s’il avait été jeté. Je l’ai ensuite vu faire de grands mouvements dans l’eau avant de reprendre sa board et qu’il se mette à crier "requin" !  C’est là que j’ai compris qu’il s’agissait d’un requin. J’ai attendu de voir Yoann ramer pour vérifier qu’il n’était pas blessé. Je suis ensuite sorti de l’eau en ramant vers le bord. J’ai ensuite attendu Yoann dans les rochers et je l’ai aidé à remonter. Il était en état de choc", raconte-t-il.

"Je souhaite surtout que mon témoignage serve à faire avancer les actions de sécurisation de la côte, poursuit-il. On ne pourra jamais prouver avec certitude que c’était un requin. Mais perso, je ne vois pas quel autre animal aurait pu faire éjecter un surfeur de sa planche. Après l’incident, on a cherché à prévenir les MNS au poste de secours pour qu’ils préviennent mais ils étaient absents. On a ensuite appelé les pompiers et ça a pris une ampleur qu’on ne souhaitait pas", souligne Benjamin.

Cette attaque est la première depuis le 5 août 2012. Le témoignage de ces deux surfeurs est aussi l'occasion pour PRR d'appeler à "la plus grande vigilance lors de vos activités nautiques, surtout en ce début de saison hivernale, période historiquement la plus "à risques"".
Vendredi 26 Avril 2013 - 07:50
G.K.
Lu 3533 fois




1.Posté par concordia sketino le 26/04/2013 08:20
quelle valeur accorder à un témoignage reconstitué après coup par PRR? Ca sent le bidonnage puisque le jour J personne n'a relevé cette trace. sinon la photo de PRR montre un enfoncement arrondi caracteristique de la carapace d'une tortue.

ca rappelle les constats d'assurance antidatés avec des degats mentionnés 3 jours apres alors qu'il y a rien de marqué sur l'original.

2.Posté par mare aux niais le 26/04/2013 08:47
Un grand merci à la presse locale qui s'est fait l'écho des délires hasardeux des négationnistes de tout poil et a coplorté du portnawak, notamment cette histoire de remou qui fait décoller les surfers dans les airs. Heureusement prr est là pour faire le job (de l’État, des journalistes etc...).... Merci à zot !

3.Posté par Arjo le 26/04/2013 06:59
Arrêter de farter vos planches avec de la graisse animale...
Ça les attire!!

4.Posté par Antipode le 26/04/2013 09:21
Quoiqu'il en soit : l'heure de l'incident démontre un total irrespect ou méconnaissance des précautions de bases ; de plus, il ne faut surtout pas remonter sur la planche puisqu'on sait aussi que c'est la principale caractéristique qui leurre le requin c'est la ressemblance avec une tortue ou autres mammifère aquatique...

5.Posté par la faluche le 26/04/2013 10:22
on pourrait s’assurer de quel animal il s'agissait avec un prélèvement ADN sous le surf...

6.Posté par Changé le 26/04/2013 12:08
La mer aux poissons et la terre aux humains!!!!!

7.Posté par Questions le 26/04/2013 12:23
1.Posté par con-cordia skrétino

On sent dans vos propos que vous n'aimez pas quand une association de bénévoles s'occupe de l'interet public.
Vous, le spécialiste du moi-je et du rien-que-pour-ma-gueule

Quel tissus de connerie vous écrivez en deux phrase !!! un record...votre âme est à l'image de votre post.

8.Posté par surfeur du dimanche le 26/04/2013 15:09
moi perso je le croit, et si vous étiez un peu plus souvent dans l'eau et moins derrière votre écrans a raconter des bêtises !! vous sauriez que ce n'est pas la première fois que sa arrive dans le sud , mais d'habitude ce n'est pas médiatisé car ça n'a aucun intérêt économique et touristique dans le sud !!
et je vais reprendre un post que j'ai vu avant : " cette fille à mérité de se faire violer car elle porter une jupe trop courte " pour c'est exactement ce que vous dites a propose de ce surfeur , si vous l'étiez vous comprendrez qu'on est plus solidaire dans l'eau maintenant !!

9.Posté par Respect the FSSS le 26/04/2013 17:16
Le problème vient du fait que ce surfer n'avait ni crier sous l'eau en se mettant à l'eau (puis toutes les 3 secondes, y compris lorsqu'il surfe) et qu'en plus il n'avait pas respecté le protocole FSSS (Flatulence Shark Security Service).

https://www.facebook.com/groups/prevention.requin.reunion/permalink/355971491171377/

10.Posté par Jojo le 26/04/2013 17:22
Quand je vois la photo, et la couleur de la planche, je comprends qu'un requin confonde avec une tortue.
Pourquoi ne pas peindre les dessous de board avec des motifs qui flashent ?

Les surfeurs ont-ils vraiment plus de neurones que les requins ?

11.Posté par Antipode le 26/04/2013 17:53
Jojo, à contre-jour, donc vu de dessous pour le requin qui déjà n'a pas une très bonne vue me semble-t'il n'a pas d'intérêt ; des led par-contre peut-être, bien qu'ils soient très sensibles aux champs électro-magnétiques ; à essayer !

12.Posté par Temoignages de droite le 26/04/2013 19:24
hi hi hi zinfos fait le choix servir la soupe à prr: "le surfeur raconte son histoire a PRR" =>et pas à zinfo qui se croit dispensé de vérifier la planche (un enfoncement arrondi, pas de trace de dent...), dispensé de confronter le temoignages a celui des autres surfeurs conaisseurs de l'endroit, dispensé de relever la contradiction avec le discours dubitatif et initial de PRR

Alors bien sur la foret cachée derrière le pied de bois n'en parlons meme pas...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales