Société

Le surfeur attaqué à St-Leu publie son histoire dans Paris Match


Le surfeur attaqué à St-Leu publie son histoire dans Paris Match
Fabien Bujon, ce surfeur attaqué sur le spot de Saint-Leu le 5 août dernier, était jusqu'à présent resté muet. Pas de déclaration, encore moins de photos.

L'homme, âgé de 41 ans, est sorti de son silence. Et c'est à l'hebdomadaire Paris Match qu'il raconte son histoire, témoignant directement de son lit d'hôpital, à Saint-Pierre, comme en atteste la photo du magazine où il apparaît en compagnie de sa femme.

Celui qui est présenté comme un "globe-surfeur, pas une tête brûlée", explique qu'il surfe depuis 30 ans, sur tous les spots du monde. Concernant les requins: "J’en ai croisé des centaines. C’est un de mes ­animaux préférés.­ Je ­savais qu’un jour ou l’autre, j’allais ­devoir l’affronter.­ Mais pas à la Réunion".

Puis Fabien Bujon raconte son agression, en détail : "J’étais dans 1,50 mètre de profondeur et, pourtant, je ne distinguais plus rien. Il y avait un nuage de sang devant moi, et cette chose immense, cette masse énorme de couleur marron gris, avec cette gueule large. Il tirait sur ma jambe comme sur un morceau de poisson, avec de secs mouvements de tête latéraux. Je la voyais se déchirer, partir en lambeaux, mais je ne ressentais aucune douleur".

Après la lutte contre le requin, vient ensuite celle pour retrouver la plage, chercher du secours. "Il fallait ralentir l’hémorragie, mais aussi avancer. Par moments, je me sentais partir", explique-t-il. Il ajoute: "Je pensais que j’allais mourir et j’étais en colère contre moi. Je trouvais stupide de disparaître si jeune, bouffé par un bouledogue".

Fabien Bujon a réservé la primeur de ses photos et de son histoire à Paris Match, ce qui explique pourquoi il n'a voulu témoigner dans aucun média local.

Retrouvez le témoignage de Fabien Bujon sur parismatch.com et dans le magazine Paris Match.
Jeudi 16 Août 2012 - 16:20
Lu 9848 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

82.Posté par Restons calmes... le 20/08/2012 19:42
80. Dire que le Bull shark (requin bouledogue mais en anglais c'est vrai ça fait plus classe) ainsi que le tigre, sont des espèces à l'abri d'une extinction, me semble légèrement précipité. Il est reconnu que leur population à fortement diminuée en peu de temps. Même si ils ne sont pas "chassés" pour leurs ailerons, ils sont les victimes collatérales de cette pêche aux requin excessive, encore que dans de nombreux pays on les pêche encore pour leur chair ou leur foie. D'autre part, comme vous le précisez, ces requins, les Bull Shark, sont des requins côtiers, semi-pélagiques (leur territorialité n'est pas avérée de manière générale) que l'on est sensé retrouver dans toutes les mers tropicales et tempérées du monde sur les côtes et les profondeurs moyennes. Nous sommes bien d'accord que nous sommes situés en plein océan indien, que nous pouvons considérer que notre mer est tropicale, donc rien d'anormal qu'un requin côtier par définition se retrouve le long de notre littoral. De ce fait, à mon sens, il y a une problématique "humain" et non une problématique "requin".
Je persiste à penser que le cas du dodo peut-être rapproché de celui du requin. Dans une moindre mesure certes, mais tout de même. L'homme, ses techniques et motivations concernant la chasse et la pêche, ont évolués bien plus rapidement que sa modération et son bon sens. Ici il ne s'agit pas d'une pêche alimentaire, mais punitive, camouflée par de soi disant études scientifiques. C'est là que tout bascule. L'homme n'est plus réellement un prédateur, puisque sa principale motivation n'est pas de se nourrir mais de s'octroyer un territoire qui n'a jamais été le sien. Dissocier ce problème de celui de la pêche à l'aileron, oui, mais considérer qu'il est moins grave ou préoccupant... Je ne sais pas.

Votre anlyse concernant le "syndrome du dodo" est, quand à elle, réellemnt pertinente. Je l'avoue. Il est clair que de tels individus existent (mais pas principalement à La Réunion) et que c'est un problème. Cela dit, je pense qu'il ne s'agit pas d'une majorité des insulaires. Quelques uns tout au plus... Un peu comme quand on parle des banlieues métropolitaines en généralisant les comportements anormaux et anti-sociaux et considérant que la plupart de banlieusards sont des voyous. Après analyse on se rend aisement compte que ces "racailles" ne sont qu'une minorité. Mais une minorité, quand elle crie plus fort que les autres on fini par ne voir plus qu'elle. Parfois, on ne cherche pas plus loin et on décide de ne voir plus qu'elle.
Ce qui me chagrine un peu dans votre façon de présenter les choses, c'est qu'une fois de plus vous n'abordez le sujet que sous un angle. Le rejet des "non-insulaire" tel que vous le présentez, place encore et toujours le métropolitain en victime de l'aveuglement et de la bêtise des insulaires. Malheureusement, à mon avis, ce n'est pas forcement le cas. Tel cette petite minorité "visible" des banlieues, il est envisageable qu'une minorité de non-insulaires par leur comportement douteux, provoquent ce genre de réactions et ternissent l'image de l'ensemble de la catégorie. Tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc. Les non-insulaires ne sont pas tous des modèles de vertue. Pertinent mais partial votre raisonnement. Le syndrome du Dodo peut mettre en évidence les faiblesses d'adaptation de cet oiseau disparu, mais aussi la cupidité et le manque de modération de ceux qui ont causé sa disparition. De la même manière la société moderne est ce qu'elle est, mais elle n'est pas forcement saine. Refuser de se plier à ses règles ou de s'adapter à elle, n'est pas obligatoirement une aberration. Bien des époques ont connu leurs révolutions, le soulèvement des foules refusant un système. Il n'est pas exclu que cela se reproduise...

81.Posté par NEMO le 20/08/2012 14:28
@80.Caton2

Bravo pour la pertinence de votre commentaire ...

80.Posté par Caton2 le 20/08/2012 13:04
79. L'exemple du dodo n'est pas applicable au requin. Le requin n'a rien perdu de ses comportements de défense et d'attaque de super prédateur marin pendant sa longue présence sur terre (400 M années). Son système dentaire est au top, et son activité en fait un sportif de haut niveau
Même si l'homme est le principal prédateur du requin, il y a peu de chance de voir certaines races de requins s'éteindre (comme le Bull shark) parce qu'elles sont peu chassées pour leurs ailerons.
La problématique du Bull shark, requin côtier et semi pélagique, territorial, doit être dissociée de celle du massacre des requins chassés pour leurs ailerons, dont la cause est l'émergence d'une très nombreuse classe moyenne chinoise, désireuse de s'offrir des plaisirs autrefois réservés aux riches.

En revanche, le développement de l'assistanat, du faux travail, du nivellement par le bas, crée dans un monde de mouvement humains planétaires, un comportement inadapté de repli sur soi, aggravé par l'insularité. Ce comportement est souvent renforcé, voire justifié par le rejet des non-insulaires, au prétexte de leur exogènéité, ou de leur supposé sentiment de supériorité ou pire, de leur supposée complicité dans un passé esclavagiste.
Ce comportement de repli est propice à un endormissement intellectuel et physique, à l'oubli des réalités de ce monde, à un asservissement accepté aux relais locaux de l'argent public, devenus les nouveaux maîtres de cet esclavage non violent, mais tout aussi asservissant.
C'est ce pour quoi l'exemple du dodo est symbolique. Le manque d'adaptation à la société moderne globale, par repli insulaire, peut devenir mortel. C'est le syndrome du Dodo.
Qu'on ne me fasse pas dire que toute la société réunionnaise en est à ce stade, Dieu merci, non. Mais il ne faudrait pas que ça gagne les papangues, les pétrels, les pailles en queues, les tangues, les margouillats, sans parler des... lendormis!
Vous remarquerez combien, dans l'actuelle "requinade" conflictuelle, le syndrome du Dodo est présent...

79.Posté par Restons calmes... le 20/08/2012 10:42
@caton2

J'ai mordu, ça y est je suis ecarté de la liste des méchants du PCR qui vous veulent du mal. Ouf! J'ai eu chaud!

Merci pour vos lumières au sujet des dodos. Bon je n'irais pas jusqu'à vous remercier pour la comparaison, qui n'est pas des plus flatteuse.
A moins que je ne sois le seul visé par votre comparaison, de morale pour cette histoire, il y en a autant que d'interprétations possibles. Nous dirons donc que chacun doit tirer de ce tragique drame de l'évolution les leçons qui le concernent. Soit qu'il se place du point de vue du dodo ou de celui de l'homme.Cela soulève un autre débat. Celui du comportement inné de l'Homme, qui au fil du temps s'est mis à considérer que tout était à lui. Interessant si l'on fait le rapprochement avec le "problème" requin du moment (en les assimilant au dodo). Beaucoup moins interessant si il s'agit de comparer le dodo au réunionnais et de faire du métro le prédateur venu d'ailleurs. Dans ce dernier cas de figure je me verrais conforter dans l'opinion que j'ai de vos idées. Mais cela ne serait pas surprenant vu le discours qui est le votre.
Le dodo a disparu aujourd'hui, dorénavant il ne s'agit plus de lui. Toutefois, il n'est pas évident que les "dodos" du 21ème siècle soient aussi dociles que leur prédecesseurs. A vous cette fois d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

78.Posté par Caton2 le 19/08/2012 14:38
76. Très volontiers. Par exemple vous vous renseignez sur ce site de vulgarisation.
http://www.mi-aime-a-ou.com/dodo_solitaire_dronte_ile_reunion.htm
Si le sujet vous intéresse vous faites comme moi, vous allez chercher les sources citées et vous les recoupez, pour être sûr que ce ne sont pas des affabulations.

77.Posté par Lola le 19/08/2012 13:51
Ce qui est dingue, finalement, ce n'est pas tant qu'il ait vendu son histoire, c'est que la presse achète à prix d'or ce que son auditoire lui réclame : du sang, du sensationnel, du polémiquant, du violent, du cruel, etc...
Dans l'antiquité, il y avait les jeux du cirque...
Aujourd'hui le peuple se repaît du sang des syriens, de celui des victimes de tsunami ou de tremblements de terre, ou de celui de surfeurs amputés par des requins, ...
Tout est vendable, pourvu qu'il y ait du sang et de la barberie!
Et cela, ça va bien au delà d'un quelconque clivage zorey-créole. C'est de la soif de barbarie universelle !

76.Posté par Réunionnaise curieuse le 19/08/2012 12:32
@75. Caton2

Pourriez-vous m'indiquer sur quels documents scientifiques vous vous appuyez, pour attester de l'existence du dodo sur l'île de la Réunion à l'arrivée sur son sol des premiers hommes ???

75.Posté par Caton2 le 19/08/2012 10:50
73. J'ai tendu ma ligne et vous avez mordu. Bon, je sais que ce n'est pas une manœuvre de plus (si vous saviez mon bon monsieur!)
Donc vous êtes disons, un solitaire. Ou Dodo. Vous savez pourquoi le solitaire ou/et le dodo ont disparu? Parce qu'à force de ne plus avoir de prédateurs ils ne faisaient que s'engraisser. Comme ils n'avaient pas à voler pour s'enfuir, et qu'ils étaient trop lourds ils ont petit à petit perdu l'usage de leurs ailes. Ils ne prenaient même plus la peine de se reproduire. Un œuf par poule. C'était bien suffisant pour survivre!
Ce qui devait arriver arriva. Lorsque l'homme mit le pied sur l'île, ces pauvres bêtes n'avaient plus aucune de leurs défenses naturelles. Elles furent exterminés.
À vous de tirer la morale (insulaire) de cette histoire.





74.Posté par Restons calme... le 19/08/2012 09:45
@ réunionnais initié...
Mais oui... Je vous crois. Comment pourrais-je mettre en doute la parole d'un initié (auto-proclamé). Quels sont les chiffres concernant la continuité territoriale pour la Corse? Et ceux de La Réunion jusqu'à il y a peu?
Toutes les régions ont leurs particularités. Les élus vereux vous pouvez en trouver partout. Mais bon après tout... Chacun son point de vue. La vérité est dans les yeux de celui qui la regarde.

73.Posté par Restons calme caton2... le 19/08/2012 09:36
@caton2
Ah oui PCR! C'est vrai je ne peux être que manipulé!
Mais en tout cas je suis content! Vous nous avez trouvé un point commun: cette forte tendance à beaucoup de "verbiage" pour pas grand chose en définitive. Non, deux points communs: La lecture de vos commentaires m'est également soporifique!
J'avoue c'est un peu long mais pas beaucoup plus que tout vos posts mis bout à bout, et puis il fallait au moins ça pour que le complot du PCR visant à vous discrediter puisse fonctionner.
Drôle... Et pathétique.
Que certains sur ce fil connaissent votre "attachement profond à la Réunion" je suis bien content de le savoir, mais malheureusement ils ne sont pas les seuls à lire vos posts. Faisant partie de ceux qui ne vous connaissent pas, personnellement, ils m'irritent légèrement vos commentaires.
Non, je ne suis pas sur que vous soyez zorey... Mais après tout, quelle importance? C'est ce que vous écrivez qui est important, et c'est bien cela qui me dérange, moi, et non le PCR! (Qui à mon sens doit se contre foutre de ce que vous pouvez bien raconter sur ce fil de discussion).
Je n'ai d'appartenance à aucun parti politique. Je vais vous choquer peut-être, mais je ne vote même pas... Mea Culpa. Mauvais citoyen, piètre argumentation... Quel misérable réunionnais que voilà!
Mais votre réaction est intéressante. Quelle persévérence dans vos idées! Je dois au moins l'admettre, vous croyez en ce que vous dîtes, cela ne fait pas l'ombre d'un doute! Ca force le respect.
Je suis donc à la solde de Mr Vergès et ses acolytes, car j'ai gueulé. Manipulé par les têtes pensantes du PCR (auquel, on le devine aisément, vous n'appartenez pas, ni au PS d'ailleurs... FN?) je rôde à l'interieur des fils de discussion afin de frapper d'un bras vengeur, tous ceux qui oseraient salir l'image de mes "camarades". Faites attention! Vous commencez à être drôle!
Vos certitudes dans tous les domaines vous desservent. Car si "cette longue lecture vous en apprend assez sur son auteur pour que vous sentiez qu'il a été mandaté pour vous flinguer" c'est que vous avez un serieux problème de paranoïa. Ou que vous avez un gros contentieux avec le PCR!
Soyez raisonnable. Ne voyez pas le mal partout! Le PCR n'a rien à voir là dedans. Il vous est donc si difficile d'imaginer qu'un réunionnais, tout seul dans son coin, puisse oser contredire vos arguments quelques peu extrêmistes, sans avoir été "mandaté" par quelque parti politique que ce soit? Je suis prêt à vous le prouver comme vous le voudrez.
En réalité, ce qui m'interesse c'est de savoir ce qui peut motiver de tels commentaires. Je ne suis pas contre une discussion autour d'un café! Vous seriez surement surpris de la personne que vous trouveriez. Je pense que de mon côté je serais moins surpris, mais on est jamais sur de rien (enfin mis à part vous bien sur). Mais rassurez vous, "Big Verges" ne vous surveille pas. (Décidement! Ce que vous me faites rire!)

72.Posté par Réunionnais initié ... le 19/08/2012 08:49
@70.Restons calme caton 2...

Pour votre gouverne aucun département de métropole ne perçois la surême ....

Pour le reste des griefs évoqués ramenés au nombre d'habitants, plus le nombre de "Frères" et de "Soeurs" dont certains font partie de la "diaspora" des élu-e-s cumulards qui tiennent l'île,... la Réunion est certainement sur la plus haute marche du podium !!!

71.Posté par Caton2 le 19/08/2012 01:15
70. Quand j'ai vu qu'un aussi long post m'était consacré, je me suis dit que j'allais avoir beaucoup de réponses à donner. Miam!
Comme j'aime bien la contradiction, j'ai commencé sa lecture avec plaisir. J'ai vite déchanté. Beaucoup de texte, pas beaucoup d'idées. Pas miam!
Pourquoi tout ce verbiage pour dire en gros la même chose que j'ai pu lire en plus court dans des posts précédents, à savoir que je tiens un discours insultant pour les réunionnais, et que je suis en plus un donneur de leçons dont la suffisance ne s'appuie que sur un savoir wikipédiesque? C'est du niveau de Bertel, pas d'un champion qu'on envoie au charbon pour m'anéantir!
Car cette longue lecture m'en apprend assez sur son auteur pour que je sente qu'il a été mandaté pour me flinguer. On a soigneusement choisi quelqu'un qui serait susceptible de me contredire de manière argumentée. Ça sent le PCR et l'EN !
Je me régale quand je lis: "Tu sais (...) que ça serait étonnant que de potentiel candidat aux diverses elections nationales n'en ait rien à foutre de 450000 voies (sic) potentielles...?"
Ca c'est du langage de chantage PCR pur jus. C'est bête hein que les voix potentielles soient allées au parti socialiste, qui en a profité pour se venger!
J'en conclus: bof! Ce mec me fait bailler, trouvez-m'en un autre!
Beaucoup de posteurs sur ce forum connaissent mon attachement profond à la Réunion et savent que je ne corresponds en rien à la caricature de zorey que vous voulez faire de moi. D'ailleurs, êtes vous sûr que je sois zorey?
À propos, la petite citation était en "parlange" ou bas poitevin. Vous savez, la langue régionale dont on retrouve le plus de trace dans le créole. Lisez Chaudenson...


70.Posté par Restons calme caton2... le 18/08/2012 22:40
@caton2
Post 56 etc...
La tragique histoire de ce surfeur, la parution de son histoire dans paris match et tout ça, n'est pas ce qui m'interesse le plus ici. Je pense qu'il n'y a rien à dire à ce sujet. Cette personne à le droit au respect, et sa toute nouvelle situation peut justifier bien des comportements.
Mais ton discours caton2... Ton discours...
L'étalage de tes connaissances historiques sur notre ile (merci wikipédia) ne m'impressionne pas plus que ce qu'il m'interesse.Là où ça devient gênant toutefois, c'est quand tu t'en sers comme d'un faire valoir, comme pour rendre plus crédibles toutes les conneries que tu racontes.
Une vision réductrice, une pâle caricature de la réalité, et des chemins intellectuels déjà tout tracés et on obtient... caton2!!
Concernant les "subventions, les sur rémunérations, les dessous de tables, les marges arrières, les faux emplois, le cumul des mandats, les associations pompe à fric, les monopoles de distribution, les mafias syndicales, les politicards milliardaires avec l'argent de l'État" je t'invite à faire un tour de France région par région afin que tu constates que ce n'est pas un problème exclusivement réunionnais, je ne suis même pas sur que l'on détienne la palme. Je dirais même que nos politiciens ont eu d'excellents professeurs (en fin historien et politologue que tu es tu dois connaitre Michel Debré).
Alors cette île à "l'odeur nauséabonde et repoussante" tu as beau dire que tu "y fous ce que tu veux" je me demande tout de même pourquoi y es tu encore installé...
Saches que si le "métro de base" en a marre de se sentir étranger en France, le "réunionnais de base" en a aussi ras le bol de se sentir étranger chez lui! Caricaturé par des personnes qui comme toi, confondent la vision fantasmée de LEUR réalité et LA réalité. Car saches le mon ami, quand on gueule, ça n'est pas forcément parce qu'un politicien vereux nous le suggère. Nous pouvons aussi avoir nos raisons, nos motivations propres et elles ne sont pas soumises à caution.
Si il est inenvisageable pour toi que cela puisse être le cas, alors comment juges-tu les motivations de ceux qui en ce moment même, nos squalophobes péï, hurlent et gesticulent pour réclamer ce que nombre d'entre nous refuse de leur accorder? Quel politicien manipulateur se cache derrière ceux là? Aucun? Hormis le fait d'être métro ou reunionnais, quelle différence fais-tu entre deux brailleurs? Ah oui! Je sais! Ne dis rien! Le brailleur réunionnais n'a pas de vraies raisons de le faire c'est "un chien mordant" qui "attend trois croquettes", alors que le métro qui gueule lui c'est parce qu'il en a marre qu'on soit méchant avec lui! Mais tu sais, à force de discours de ce genre, ne trouves tu pas normal que le réunionNIAIS-naif-et-manipulé en ait un peu ras le c..?
Mais j'oubliais! Le métro de base et la France n'en ont, je cite, "rien à foutre" de La Réunion.Mais quelle assurance quand tu dis ça! Pourquoi tout ce tapage alors? Qu'ils s'en aillent... Qu'ils nous laissent à nos misérables petites préoccupations indigènes. Mais non. Personne ne part. La "fuite des cerveaux" (chers amis d'OPR) n'aura pas lieu visiblement. Il semble qu'il y ait encore quelques petites choses à gratter par ici. Les nombreux "endroits dans le monde aussi beaux, avec plus de plages, et plus accueillants et surtout moins chers" attendront. C'est bizzarre quand même cette faculté à cracher sur les personnes chez qui tu es invité. Tu as vu, ya comme un rapprochement avec cette histoire de requin. C'est comme l'océan, faut pas y aller en terrain conquis mais plus comme un invité.
Ne vois pas dans mes propos un quelconque "rascisme" anti-zorey, tu serais dans l'erreur. C'est partout pareil! Il y a des régions où des gens naissent, vivent puis meurent, et dans ces mêmes régions des gens "viennent" y vivre, puis des fois ils y restent, des fois ils s'en vont. Mais les locaux de tous ces endroits n'acceptent que trés rarement que l'on vienne leur expliquer la vie sous prétexte que l'on vient de je ne sais où! C'est le cas dans de nombreuses régions de France. Sans exposer le problème de vrai rascisme qui règne dans ce pays. Vas faire un tour dans les Cévennes et dis leur que t'es parisien et que tu veux toucher à leur Cévennes (gaz de schiste par exemple), tu verras ce qu'il te dit le cévennol. Idem entre le sud et le nord de la France, Paris/Marseille (ya pa que le foot où ça clashe), Paris et la province... Le chauvinisme n'est pas une particularité reunionnaise, il existe ici comme partout ailleurs. Mais le point de départ c'est trés souvent l'attitude hautaine et suffisante du nouvel arrivant.
Tu nous livres tes analyses et théories sur notre "condition réunionnaise". Mais à force de théoriser sur tout, tu finis par ne rien dire du tout. Sauf peut-être quelques conneries au passage.
Serieusement... Demander à quelqu'un d'écrire ses proverbes en créole pour prouver qu'il est bien créole... Tu es serieux là? Tu sais que de nombreux réunionnais n'écrivent pas forcément le créole? Puis nous en sortir un de derrière les fagots, dans je ne sais quel patois, chti ou autre, pourquoi faire? C'est indigne du grand penseur que sembles être!
Il faut en finir avec ces argumentaires à la con, qui laissent supposer que le réunionnais ferait mieux de rester sage si il ne veut pas que le mécène métropolitain lui coupe les vivres. Tu sais quand même que nous payons des impôts également? Que nous ne sommes pas exonérés de TVA et autres taxes? Tu sais que nous coutons moins d'argent que la Corse, avec pourtant presque 4 fois plus d'habitants? Que jusque dans les années 90, à charges égales, les prestations sociales étaient inferieures chez nous? Que ça serait étonnant que de potentiel candidat aux diverses elections nationales n'en ait rien à foutre de 450000 voies potentielles...?
Tu as l'air de trouver normal de venir vomir ton discours dégradant pour nous autres, directement chez nous! Mais quelle mouche t'a piqué! Tu nous apprends l'histoire de notre île, puis les conditions de vie sur notre île, puis la politique de notre île, les requins, la politesse, la propreté... Tu en sais trop (ou tu crois en savoir beaucoup) pour être honnête.
Expliques moi une bonne fois pour toutes ce que nous réunionnais devons en plus à notre mère patrie, que les parisiens, les bretons ou les normands?

La Réunion, même si tu lui crache ton sale venin à la figure, n'est pas une terre inhospitalière pour ceux qui désirent y faire leurs vies dans le respect des us et coutumes de sa population. Dis toi que tout ce que tu décris fais parti du folklore local et que si ça te dérange et ben tu sais ce qu'il te reste à faire... Le sentiment d'une montée du rascisme "anti-zorey" n'est pas le seul fruit du comportement des réunionnais. Il n'y a pas de fumée sans feu. Pendant des années, nous avons été reconnus comme étant des gens accueillants et avenant envers les arrivants du continent. Si aujourd'hui certains d'entre nous se sentent plus loin de cette description ce n'est pas forcément parce qu'il sont manipulés et stupides, mais peut-être aussi parce que les métropolitains n'ont pas toujours été à la hauteur en matière de considération et de respect vis à vis des réunionnais. Les exemples dans l'histoire de notre île pouvant en attester son nombreux. Mais le plus important reste que les cas de réunionnais anti-zorey ne sont pas une généralité, que ce que la situation actuelle génère comme réaction de ce type, n'est pas significatif du vrai état d'esprit qui règne en général, mais plutôt le résultat d'une ébullition collective de gens vexés par ce qu'ils ont observé sur bien des plans.
caton2, même si tu ne fais pas partie des pires extrêmiste qu'il m'a été donné d'entendre ici, je trouve tout de même que ton discours gagnerait à être plus respectueux de ce que nous sommes, nous tous réunionnais, de nos états d'âmes et revendications du moment sans pour autant placer le métro au centre de tout ça.

69.Posté par bruce le 18/08/2012 12:03
68.Posté par Alex D
(...) mais bon, lui je pense qu'il a pris suffisamment cher pour qu'on lui foute la paix.


Entièrement d'accord. Tellement d'accord que c'est ce qu'on a fait pour le surfeur qui s'est fait bouffer la jambe en début d'année 2011, et aussi pour Eddy Aubert. S'il y a eut consensus pour ne pas les accabler (1 heure avant le coucher du soleil), le consensus l a été largement et sans le moindre scrupule foulé et piétiné par l'équipe d'OPRR qui s'en ait servi pour refaire l'histoire en changeant les "imprudences inconscientes" en "serie-noire de légende". Même la presse a attendu un an pour nuancer l’énormité du mensonge;

La conséquence est que c'est bien tout le monde qui est aujourd'hui pris a parti (par les interdictions, par la psychose). Chacun en tire les conséquences selon le camp dans lequel il se trouve.

Attaquer le mal par les racines, c'est la drum line pour les psychosés et pour le camp antipsychose, c'est commencer par déconstruire les mensonges


68.Posté par Alex D. le 18/08/2012 11:08
En réalité peu importe à qui il ait vendu son histoire, (si il l'a vendu d'ailleurs) on s'en fout! Paris match, Le Figaro, Voici ou n'importe lequel ça n'a aucune espèce d'importance. Je ne suis pas d'accord sur le fond du problème requin avec la majorité des surfeurs et usagers de la mer mais bon, lui je pense qu'il a pris suffisament cher pour qu'on lui foute la paix.
Pour l'image de notre île les amis, il fallait s'y interesser avant, en contestant les demandent pressantes de la communauté surf de Saint-Gilles haut et fort, plutôt que de se désinteresser du problème. Cela aurait peut-être pu éviter d'attirer les regards de ce type de journalisme vers La Réunion!
Beaucoup d'entre nous réunionnais, ont fait mine d'ignorer le problème et ont laissé une minorité crier plus fort que tout le reste, obtenir à moitié gain de cause, et maintenant on vient se dire choqué du fait que ce monsieur cherche à assurer un avenir financier viable (je le répète, sil il a vraiment "vendu" son histoire, rien n'est sur) à sa famille.
Le trainer dans la boue n'avance à rien, et montre un visage faussé de ce que nous sommes, cela est bien dommage.
Si l'on veut que cela cesse, c'est à la base du problème qu'il faut s'attaquer. Il faut exprimer notre point de vue comme le font les surfeurs, "bebe y pler pa, y gayin pa de lé"!
Ne vous y tromper pas! Cette affaire n'est pas la plus importante!
Ce qui exigerai de nous une implication plus grande c'est ce "problème" requin que les surfeurs et autres usagers de la mer tendent à présenter comme LE phénomène de ce début de decennie. Manifestez votre mécontentement autrement qu'en fustigeant un homme qui, malgré les circonstances de son accident, ne peut-être considéré aujourd'hui autrement que comme un homme grièvement blessé et dont la vie a subitement basculé dans l'incertitude, une victimen d'accident...
Le problème requin et sa gestion demandée par la seule minuscule part de la population qui s'est exprimée, voilà le vrai problème. Si il y a quelque chose à dire c'est à ce sujet.
Je souhaite un prompt rétablissement à cet homme et tout le courage necessaire à lui et sa famille.

67.Posté par Caton2 le 18/08/2012 10:17
62. J'ai écrit "à peu près tout" car, comme le souligne Réunionnais initié, en ce qui concerne l'histoire, c'est dans le désordre. Un petit tour aux archives ou simplement sur le net vous remettrait les idées d'aplomb et vous permettrait de comprendre que les premiers habitants de cette île, si j'excepte les animaux, furent des français et des malgaches.
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_La_Réunion)

66.Posté par Sebl le 17/08/2012 23:54
Il a joué il a perdu !
En tout cas avec tout ce que ça soulève je dis, signe et persiste : VIVE LA RÉSERVE !
En tout cas je ne lirais pas du Paris match ....

65.Posté par Réunionnais initié ... le 17/08/2012 22:11
@62. natif de bourbon

Avant d'affirmer des inepties, prenez donc la peine d'aller parcourir les rayons de la bibliothèque départementale et de lire les très nombreux ouvrages qui vont vous permettre de mieux connaitre l'histoire de la Réunion et surtout de savoir d'où venaient vos ancêtres afin de mieux vous sentir !!!

64.Posté par Caton2 le 17/08/2012 20:50
62. Vous ne devez pas fréquenter souvent ce site parce que je peux adhérer à à peu près tout ce que vous écrivez.

63.Posté par JORI le 17/08/2012 20:35
Il est vrai qu'une exclusivité dans Paris Match est plus rémunératrice qu'un article dans un média local. Ceci dit je ne savais pas que les surfeurs surfaient dans les lagons aussi beaux soient ils à la Réunion. Pour ma part je n'en ai jamais vu ni dans celui de la Saline ni celui de St Pierre mais peut être n'y suis je jamais passé ou baigné au bon moment. Deuxième inexactitude, les propos des surfeurs et encore moins ceux de cet accidenté ne reflètent le sentiment des réunionnais en général. Mais bon, il aura vendu du bon spectacle, c’est ce que recherche cette revue.

62.Posté par natif de bourbon le 17/08/2012 19:09
A Caton 2: j'ai pas mal d'amis zoreys, et ceux qui me disent qu'après avoir vécus dans certains départements d'outremer, se sentent bien à la réunion, eh oui, ils s'intègrent, ils nous respectent, ils partagent nos traditions, notre cultures, je ne parle pas de ceux qui se croient en pays conquis et d'avoir toujours l'impression de nous éduquer, si vous prennez mal mes quelques lignes , tant pis, mais dès lors qu'un créole réagit , on le taxe de raciste, d'abrutis , d'inculte, cela n'empêche que je suis fier de mes origines d'oû qu'elles viennent mais être créole s'est un mentalité ,une culture, une manière de vivre et semble t-il ne convient pas à certains!! et comme vous dites: Bourbon, avant d'être Bourbon , elle fût découvert par les arabes, visitée par les portuguais, et même occupée par les anglais et enfin les français qui ont créer une colonie cultivant le café , la canne et enrichie certains par la sueur et le sang des esclaves alors coté histoire !!!!enfin je vous souhaite une bonne soirée.

61.Posté par ti-kréol le 17/08/2012 18:47
@57. Zozo péï

Z'oubliez pas tous lés Zélu-e-s...Kréols... Kumulards qui magouillent tant et pluz éki font semblant de défénd' nout' zintérêts alors ke cé surtout leurs privilèzes k'ils prézervent koute ke koute !!!

60.Posté par Caton2 le 17/08/2012 18:43
Pas besoin de traduc mon p'ti gars je lis ça dans le texte.
Mais toi tu peux comprendre ça?
O l'est grand temps quol arraïte, est o possib' d'ét, si menter ! L'en a assez d' té kimpiiments ". Le louc (moe) le prend dans sa machouère, et l'écrapoutchit entre ses dents.


59.Posté par Requin chagrin le 17/08/2012 17:47
Caton 2, pourquoi mes dictons sont-ils à la con , comme vous dites ? Parce qu'ils sont créoles ?
C'est éclairant sur votre mentalité.
Alors, rien que pour vous: Bilimbi la di mang karot lé amèr...et en prime: Bef i mont sir balans, i agard pa karné...
Peut etre trouverez vous la traduction !!!!

58.Posté par Papangue le 17/08/2012 17:13
Content pour lui s'il a trouvé ce moyen de se faire une petite monnaie. Dommage qu'il ait choisi le meilleur moyen de d’abîmer encore un peu plus l'image de la Réunion ds ce média national ...

57.Posté par Zozo péi le 17/08/2012 17:10
Et Natif de Bourbon (mdr, voire post de caton2), tu veux arrêter de te faire manipuler, exploiter etc ? Adresse-toi aux esclavagistes péi qui sont tout sauf zorey ami. Adresse-toi aux gros blancs (les "gros zozos" sont devenus "créoles blancs") , aux gros sinois et aux gros zarabs et aux gros malbars. Qu'ils commencent par respecter les droits humains de leurs salariés. Qu'ils découvrent le droit social etc.

Et puis les cocos péi qui paient l'ISF à la Vergès, tu les kiffes ?

A moins que ta came soit Anyel Boyer le raciste gros doigt ?

56.Posté par Caton2 le 17/08/2012 16:35
55. "Après un séjour aux antilles, j'ai vu que làs bas, ils ne se laissent pas faire et le font entendre, de toute façon c'est en gueulant , qu'ils obtiennent ce qu'ils veulent.Demandez aux métros s'ils sentent bien aux Antilles, ils vous diront que non et qu' à la Réunion; ils sont bien car nous sommes dociles."

Voilà donc l'idéal que propose ce posteur aux réunionnais: il faut gueuler pour que les métros ne se sentent pas bien! Bel avenir pour la Réunion, tel que défini par un natif de "Bourbon": Il faut faire comme les antillais, terroriser les métros!

Ben , mon gars, moi je le vois pas rose ton avenir. Les Vergès et affidés, qui t'ont foutu ce ver dans la tête, ce qu'ils veulent c'est que tu sois un bon chien mordant. Alors tu va gueuler, ils te donneront trois croquettes et ils s'en mettront plein les fouilles, comme d'hab. en disant que le réunionnais de base il va devenir comme un antillais de base, si on n'aboule pas la monnaie pour le calmer.
Ca eut payé... mais ça ne paie plus!
Parce que tu vois, les métros de base, ceux qui n'aiment pas se sentir étranger en France, ils vont en avoir marre, plus que marre. La France n'a plus de pognon, La Réunion ils n'en ont rien à foutre, c'est trop loin bien plus loin que les Antilles, et tant qu'a se faire mordre, autant aller moins loin.
Et puis surtout, Il y a plein d'endroits dans le monde aussi beaux, avec plus de plages, et plus accueillants, et surtout moins cher. Alors comme ils savent gueuler eux aussi, ils vont tout faire pour qu'on laisse les Réunionnais se démerder tous seuls.
Inutile de vous dire que je ne partage pas votre point de vue débile et suicidaire!

Je vous rappelle au passage cher natif de Bourbon, que Bourbon est le nom de la famille royale française à l'époque de la colonisation.
Voilà donc un homme qui refuse le nom de Réunion (sans doute trop connoté "docile") pour revendiquer celui de Bourbon, qui est le pire symbole de la colonisation. Cherchez l'erreur!
Comme le dit justement Annie Vellement: "Non au nivellement par le BAS, à la Réunion comme ailleurs."

55.Posté par natif de bourbon le 17/08/2012 15:13
enfin!!!!! les créoles réagissent et ne sont des moutons, je continuais à croire qu'ici on baissait toujours la queue. Après un séjour aux antilles, j'ai vu que làs bas, ils ne se laissent pas faire et le font entendre, de toute façon c'est en gueulant , qu'ils obtiennent ce qu'ils veulent.Demandez aux métros s'ils sentent bien aux Antilles, ils vous diront que non et qu' à la Réunion; ils sont bien car nous sommes dociles! attention aux chiens qui n'aboient pas. A ceux qui disent qu'après ces réactions les métros vont se tirer, ceux qui se sentent bien restent et les autres , personne ne vous retient car c'est fini depuis longtemps, le temps béni des colonies

54.Posté par Babs le 17/08/2012 14:37
RD : pour les croyants, toutes lécréatures sur terre sont l'oeuvre de Dieu ;)

47 : je suis créole et moi aussi j'écris "zoreil"... "zoreil et non pas "zorey"

53.Posté par Caton2 le 17/08/2012 14:34
51. D'abord écris en créole tes dictons à la con. On verra si t' es si créole que ça.
50. Je suppose que ce n'est pas le Jeff que je connais...
49. Je fous ce que je veux ici. C'est pas toi qui va me foutre dehors, parce que vu ce que tu fais pour la Réunion, je vois combien j'aime plus cette île que toi, (...)

52.Posté par Annie Vellement le 17/08/2012 14:28
Au contraire, élever un peu les débats comme le fait Caton est une bonne chose. Si Marie et d'autres ne disposent pas des ressources intellectuelles pour saisir le propos, c'est leur problème. Non au nivellement par le BAS, à la Réunion comme ailleurs.

51.Posté par Requin chagrin le 17/08/2012 13:55
Un gros naif ce Caton 2 à croire au bien vivre ensemble réunionnais !!! Et quand les tropiques sont tristes, on va vivre dans les zones tempérées bien plus gaies !!!Moi, je me sens bien sous mon tropique, j'y suis né ... Les requins,qu'ils soient en mer ou sur terre font depuis toujours partie de mon environnement ... et je vis trés bien avec eux .
C'est ça le vivre ensemble . Mardi gras, chacun sa bande ( en créole )

50.Posté par Jeff le 17/08/2012 13:43
mon dieu seigneur il y a d'ailleurs un tanker plein d'eau bénite en route pour être deverser dans la réserve pour chasser les requins. De plus un exorciste en direct du vatican est sur le point de venir.

Problème pour Aubry: Si un surfeur se fait bouffer l'auriculaire et qu'il est gay, un maire doit-il le marier quand même? En tous les cas, l'église refusera semble-t-il..

49.Posté par marie le 17/08/2012 12:46
A Canton 2.Mais qu'est ce que tu fous ici!!!!!!tu n'as pas encore compris que le surf et la mer ne sont pas les seuls endroits touristique de l'ile!!!!!arrete de nous prendre la tete avec ta morale à 2balles!!!!oui je suis navrée pour ce qui est arrivé à cet homme ,mais je ne le plains pas,je plains le sdf,la personne qui n'arrive pas à boucler les fins de mois ,les pauvres gens,mais pas lui!!!ce qui lui est arrivé il a provoqué lui meme!!!c'est sa passion il la vit tant mieux mais apres faut pas venir pleurer!!!!tu n'aimes pas la mentalité de l'ile!!personne ne te retiens!!!!

48.Posté par RD le 17/08/2012 12:26
Très cher Caton 2, je me pose depuis pas mal de temps la question suivante : dans une île où le fait religieux (pour ne pas dire sectaire) bat son plein, sachant que toutes les religions-au moins monothéistes- postulent la sacralité de la vie humaine... Comment est-il possible que tant de grenouilles de bénitiers (et autres instruments divins) fassent primer la vie de poissons dangereux et invasifs sur la vie des enfants du Bon Dieu ?

Leur foi serait-elle en plastique ? Ou "plastique", à géométrie variable ?

Il ne faut pourtant pas prendre lesdits enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages at-on coutume de dire : on nous aurait menti ? Les requins bouledogues auraient-ils une âme ?

Ou alors : les surfers (et accessoirement les zoreys, que certains se figurent épuiser la catégorie "surfers") peuvent-ils être considérés comme des êtres humains à la Réunion ?

On est en droit de se poser la question.

47.Posté par Goebbels était-il animaliste ? le 17/08/2012 12:16
@Zoreil surfer : tu es un mytho. Déjà, si tu habitais ici tu saurais que "zoreil" ça n'existe pas : on écrit ZOREY. D'une, de deux, ton commentaire est malodorant, immonde et déplacé.

Continuez comme ça les squalophiles, et vous allez voir comment on va tous se faire des bisous... Parce que là c'est planqué derrière un pc, à un moment donné faudra tenir vos propos de NAZIS en face.

Attention au retour de bâtons.

46.Posté par mon dieu seigneur!!!! le 17/08/2012 11:56
42.Posté par Caton2
Où est le très médiatique Monseigneur Aubry?


il est en discussion avec quicksilver et oxbow; Les contrats sont pas encore signés et c'est pas sur qu'ils aient l'exclusivité. OPR a toute ses chances s'il font des propositions de bon niveau.

45.Posté par BALLE DE MATCHl!!.. le 17/08/2012 11:38
dans tout ce merdier , la nature a pu reprendre ces droits!!!..

44.Posté par Caton2 le 17/08/2012 11:36
38.39. J'espère simplement que vous n'avez pas totalement raison. Mais lorsque je lis, par exemple: "Il n'y a pas de petit profit !!! Ces surfeurs n'ont vraiment pas de nez sur leur triste figure ( en créole)
Traduction zoreille: Ils n'ont honte de rien ...", je me demande s'il y a un être humain derrière le pseudo.
Pourtant, en matière d'oseille mal gagnée ils en connaissent un rayon ces pourfendeurs de surfeurs! Ils en ont le spectacle sous les yeux tous les jours...
La grande foire à l'oseille c'est ici, avec les subventions, les sur rémunérations, les dessous de tables, les marges arrières, les faux emplois, le cumul des mandats, les associations pompe à fric, les monopoles de distribution, les mafias syndicales, les politicards milliardaires avec l'argent de l'État, j'en passe.
Pourquoi ces requins vaguement humains ne se rebellent-ils pas contre les profiteurs en tous genres qui pullulent à la Réunion? Pourquoi choisir comme bouc émissaire un homme gravement blessé dans son corps et dans son esprit?
Devant ce sinistre guignol, qui s'installe de manière durable dans le débat public, devant l'odeur nauséabonde et repoussante qui se dégage de l'île, qui n'attirera ni les requins ni les touristes et qui risque même de faire fuir les amoureux de la Réunion, je me pose une question qui mérite une réponse urgente:
Où sont les gens dont c'est la foi sinon le métier de remettre de l'ordre dans les esprits? D'identifier le bien et le mal? Où est le très médiatique Monseigneur Aubry? Où sont les représentants des communautés religieuses de l'île? Leur silence est étourdissant.
Si je ne les entends pas, oui, je vais croire ce qu'écrit Réunionnaise désabusée: " le bien vivre ensemble Réunionnais n'est que poudre aux yeux et artifices utilisés par des nantis qui excellent dans la flagornerie pour mieux asservir les gogos !!!"
Quelle tristesse! Tristes tropiques!

43.Posté par RIP RIP RIP RIP RIP RIP le 17/08/2012 11:34
40.Posté par ANIN

+1


(merci aussi pour eddy Aubert)

42.Posté par ANIN le 17/08/2012 10:59
Dans l'article de paris match « Je trouvais stupide, dit Fabien, de disparaître si jeune, bouffé par un “bouledogue”. » merci pour le jeune Alexandre.
Cela donne raison à ceux qui disent que c'est totalement "con" d'aller faire du surf pour son plaisir et de vouloir tuer des requins pour s'exprimer dans ce sport.... oui c'est vraiment stupide

41.Posté par Réunionnaise désabusée le 17/08/2012 10:47
Quand on lit avec un minimum de bon sens, les mails qui ont eu la chance de ne pas subir la censure de Zinfos974 ,...

On prend conscience que le bien vivre ensemble Réunionnais n'est que poudre aux yeux et artifices utilisés par des nantis qui excellent dans la flagornerie pour mieux asservir les gogos !!!

40.Posté par Tomael le 17/08/2012 10:46
Je suis scandalisé par les propos de certains, quel manque de compassion ! A croire qu'ils sont jaloux que cet homme, qui a perdu une main et une jambe, ai pu gagner un peu d'argent en prévision d'un avenir incertain. C'est vrai qu' eux, qui n'ont ni coeur, ni cerveau, ça ne leur rapporte rien, à part la haine et la stupidité. Honte à vous.

39.Posté par Gijube le 17/08/2012 10:32
Et oui pour se faire de l'argent ça lui coute un bras et une jambe ! A tous les aigris qui montrent du doigt ce surfeur venal, je propose la même expérience plutôt que d'aller faire la queue au guichet des allocs ou d'autres requins sont là également non pas pour vous croquer mais pour vous donner à manger.

38.Posté par fredo974 le 17/08/2012 09:08
ben konbien l'arzent li la gagner? mi espere ke li va partaze l'arzent li la gagné avec les sans abris?

37.Posté par Requin chagrin le 17/08/2012 09:06
Il n'y a pas de petit profit !!! Ces surfeurs n'ont vraiment pas de nez sur leur triste figure ( en créole)
Traduction zoreille: Ils n'ont honte de rien ...

36.Posté par ZOREIL SURFER le 17/08/2012 09:00
Merci de la part de tous ceux qui vivent du tourisme et merci aussi de la part de tous les surfers qui ont un minimum de jugeote, qui ne peuvent plus surfer à cause d’abrutis (à la Réunion depuis … de nombreuses années ) qui n’ont toujours pas compris que le surf en eau trouble et après 17h … ben faut pas… ou faut être « pas très intelligent » pour être poli. Des centaines de gens au chômage, car l’activité touristique à ralentit… Pour exemple ; J’avais deux amis surfers métropolitains qui devait venir accompagner de leur épouse et de leurs enfants en octobre. Ces gens la on annulé préférant les Antilles à la Réunion. On se demande pourquoi ? Et le manque à gagner ? Budget moyen par couple : 6000 euros… et on multiplie ça par X… Ca fait beaucoup...
Le Monsieur qui s’est fait croquer PAR SA FAUTE, et qui vient de prendre du pognon en jouant le surferhéros dans un torchon parisien, sans compter ce que sa connerie coutera à la société en frais médicaux et en prothèse, il y a pensé à tous ça ? Il n’a pas honte de parader avec un grand sourire ? Le malheur des uns fait le bonheur des autres … mais pas dans ce cas la !!! Son malheur ne profite qu’a lui et les autres vont bouffer sa merde pour un bout de temps… Encore merci !!!!

35.Posté par Alix le 17/08/2012 08:46
Sauf le respect que je dois à ce monsieur, navré qu’il ait perdu un bras ou une jambe et je ne rentrerais pas dans le débat "il n’avait pas qu’à être la". Simplement en acceptant cet interview, et les dizaines de milliers d’euros qui vont avec, ce monsieur va faire à lui seul très mal à l’économie touristique. comptez donc. paris match est diffusé à des centaines de milliers d’exemplaires. Ce type de magazine est conservé très longtemps et lu par énormément de monde (cabinet médical, toilettes, ...). pendant 3 ans l’image de la réunion sera celle d’une île de requin. je ne vous dis pas bravo monsieur. ce n’est pas parce qu’on est devenu infirme qu’on se venge de son île ou qu’on doit avoir ce genre de comportement

34.Posté par Maronèr le 17/08/2012 08:44
Le surfeur a tout a fait le droit de se faire un peu d'argent cependant dans les commentaires de l'article de Paris Match tous les réunionnais sont assimilés a des surfeurs et des massacreurs de requins. La mauvaise pub c'est pour toujours les mêmes. Moi, je pose la problématique différemment, si cela avait été un réunionnais y aurait-il eu autant de solidarité ? C'est la qu'on comprend qu'il y a un hic à la Réunion.

33.Posté par Euh le 17/08/2012 08:32
Comment dire...quel est le taux de chômage sur notre île bien aimée? Combien de sans abris avons nous (sur l'île et en France métropolitaine)? Comment vivent nos retraités en dessous du seuil de pauvreté? Comment s'en sortent les smicards de nos jours? Le surf dans tout ça? C'est qu'un loisir!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales