Société

Le rush des courses de Noël


Le rush des courses de Noël
J-1 avant le Réveillon de Noël… Tous les commerçants, du supermarché à la petite boutique, sont restés ouverts le jour de la fête Kaf, et toute la journée du lundi. Malgré cela, les rayons et allées commerçantes ne désemplissent pas, les caddies débordent de mets variés et de cadeaux. La boulimie se terminera demain soir… avant de reprendre pour le Nouvel an.

Il est de coutume que le 23 décembre soit une journée particulièrement bonne pour les grandes surfaces. Le 24 décembre tombant un samedi, cette semaine aura été sportive pour les commerces… qui ne se plaindront évidemment pas de cet effet de masse traditionnel !

Même en période de crise, les gens trouvent leur bonheur face à un panel de choix et de prix. Peut-être plus qu'à un autre moment, après s'être serrés la ceinture durant plusieurs mois, certains ont le désir de se laisser-aller en cette fin d'année.

Si les retardataires se retrouveront aujourd'hui et demain dans les rayons, d'autres s'y sont pris à l'avance histoire d'éviter le rush du dernier jour. A chacun sa méthode, selon le niveau de son portefeuille et son degré de patience au milieu de la foule...
Vendredi 23 Décembre 2011 - 07:54
.
Lu 1041 fois




1.Posté par noe!!?! le 23/12/2011 07:58
Dépensons pendant qu'il est encore temps ....
Pour 2012 , on ne sait jamais ....
Alors profitons de ces quelques moments de bonheur en famille devant des mets qui sortent de l'ordinaire : oie , chapon , caviar , escargots , huitres ....ailerons de requins , bichiques ...et sans oublier le champagne (très abordable) ...
Ne pas oublier que se saouler aux champagnes , n'est pas détectable par les appareils .....

"Si on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce en serait la salle d'attente" (Jules Renard)

Joyeux Noël à zot tout' !!!!

2.Posté par Elie? non plutot figaroS le 23/12/2011 08:24
Excellent documentaire sur La revolte d'Elie diffusé sur RFO le soir du 20 decembre. Effectivement les differentes facettes devraient en faire un exemple. Force est de constater qu'aujourd'hui la societe Réunionnaise regorge de "Figaro".

Rappelons que Figaro le traitre a balancé les insurgés avant leur revolte pour son intérêt personnel. En recompense il a changé de statut social avec l'affranchissement et a recu la concession d'ilet à Cordes, a possédé des esclaves. Comble de l'incompetence, au bout de quelques années ce gateur a gaspillé sa concession lessivée par l'erosion et la culture sur brulis qui ne produisait plus rien du tout alors qu'au depart elle etait reputée etre la plus fertile de Cilaos.

De nos elus, à certains chefs d'entreprise locaux en passant par des chefs de services dans les administrations jusqu'aux hordes d'anonyme qui se ruent dans le consumérisme tout le monde connait aujourd'hui sa poignée de Figaro.

3.Posté par Marquise de carabas le 23/12/2011 09:03
Je voudrais pas être rabat joie, mais moi je suis allée tous les jours faire mes courses dans une grande surface de l’Est qui est habituellement bondée, la seule chose que je dois dire, c’est que j’ai pas eu de mal à me garer chaque fois, c’était pas la cohue dans les allées même si il y avait du monde, et j’ai pas fait la queue….
Comme quoi, par rapport à l’année dernière, il y a vraiment un gros changement, faut arrêter de dire que les gens sont irresponsables et qu’il n’y a pas la crise. Oui il y a la crise, et il faut comparer les allées de magasins avec ce qui est comparable, c'est-à-dire, d’une année sur l’autre.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales